Roch

Member
  • Content count

    374
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Everything posted by Roch

  1. Ah super, ça y est, tu l'as enfin ta 290 Du coup tu te convertis au galactique ? Elle est vraiment top ta m51, vraiment très très détaillée. Les couleurs à peaufiner effectivement, mais sinon c'est vraiment superbe. Toujours délicat la couleur en cp pose rapide... Romain
  2. M51 en mode débutant...

    Ben justement, tu perdras moins d'étoiles en baissant le gain plutôt qu'en baissant le temps de pose. Tant que tu restes dans la deuxième moitié de la barre, la perte reste assez faible Les étoiles apparaissent plus faibles, mais le bruit aussi, donc normalement le logiciel peut les détecter quasiment aussi bien. Bon tu y perdras un petit peu c'est vrai, mais bien moins qu'en racourcissant les poses, et moins qu'en faisant des temps de pose échelonnés pour peu que tu utilises ce temps pour rajouter des poses de 2s ( A part pour un objet vraiment très lumineux comme m42 )
  3. M51 en mode débutant...

    La dernière est vraiment bien très fine ! Pour la saturation au centre, en baissant simplement un peu le gain, tu perdras moins de RSB qu'en réduisant le temps de pose unitaire, c'est donc préférable a mon avis. Tant qu'on reste dans une fourchette haute, on ne perd presque rien. Romain
  4. M51 en mode débutant...

    Salut, Bienvenue au club T'as vu, c'est pas bien sorcier. Siril, une fois bien pris en main, est vraiment excellent pour simplifier le processus. Un reproche cependant : tu as du utiliser les ondelettes un peu fort, tes étoiles ont de beaux yeux de merlan... Perso en cp, j'ai banni les ondelettes depuis longtemps ; je sais que Stéphane les utilise mais très occasionnellement il me semble. Pour faire ressortir les détails, la déconvolution garde quelque chose de plus propre. Perso c'est vancittert, mais Richardson-lucy ( proposé dans siril ) a l'air de donner de très bons résultats également. Romain
  5. Hickson 44 du Lion au C11HD

    Le champ est parfait pour ce petit groupe très esthétique et toujours très résolu, donc bravo ! Romain
  6. plus belles les unes que les autres, et très fines ! Bravo Romain
  7. Vraiment très chouette ! ça promet Romain
  8. NGC 2841 mais pas que...

    Très chouette dans son grand champ, un grand bravo ! Romain
  9. Un T500 à f/2 ????

    Salut Tu as quelques simulations intéressantes ici concernant le ASA x0.73 : http://server82-198-66-101.static.placenetwork.net/sonstiges/NewtRedNew/ReducerNew.htm?fbclid=IwAR25z__XtV-CqZ3mX4YKch1LURJeBVIpyjluVgiZdCNUsiPcuea-PWFhfa8 Pour moi, déjà à F4 natif, c'est pas si bien que ça pour un capteur aux petits pixels ( du genre 2.5 ou 3µ ) de diagonale supérieure à 10 ou 12mm ; même si c'est très bon au centre. Tu peux te faire une idée avec les deux graphes à f3 natif... perso je pense que tu vas pas mal y perdre. Le problème des petits pixels est double, parce que quand les gens parlent d'un correcteur en disant qu'il fonctionne bien, c'est généralement pour des tailles de pixel au moins deux fois supérieures. Donc, il faut un truc deux fois plus précis... ( tant que ce n'est pas la turbu ton facteur limitant principal ) Après je peux me tromper... Romain
  10. m105 ou pas

    IR-cut hein, pas IR pass Rien ne t'empèche de l'enlever quand tu n'en as pas besoin. En effet l'idéal est d'essayer avec celui que tu as déjà ; perso avec mon montage je peux mettre un filtre entre la cam et l'objo mais on n'a certainement pas le même bazar. Certains objos photo sont également "ir proof" mais il en existe très peu ; c'est surtout pour de la vidéosurveillance ( qui utilise généralement des capteurs NB aussi, et donc sensibles à l'IR ) Les capteurs des apn couleur classiques coupent toute sensibilité au delà de 700nm avec un IR-cut devant la matrice ( c'est déjà compliqué de faire ressortir du H-Alpha à 650nm sans défiltrer... ) ; les caméras astro couleur sont généralement également fournies avec une vitre IR-cut devant le capteur.
  11. m105 ou pas

    Sinon ça existe peut être à visser devant l'objo...
  12. m105 ou pas

    Salut, C'est possible que ce soit l'absence de filtre IR qui te mette dedans. Un objo photo n'est pas du tout fait pour l'ir et l'imx178 est assez sensible dans ces longueurs d'onde... si tu as possibilité de rajouter un uv/ir cut devant la cam ça devrait ameliorer grandement la chose. De plus, pour avoir pas mal fait joujou avec cet objo, on obtient de meilleurs résultats en fermant un chouia ( du genre un demi cran ) mais au dela ce n'est pas la peine. Bons essais Romain
  13. M109 bien résolue

    Merci à tous pour votre passage C'est du "home made" ( par mon père et un peu moi ) datant de deux décennies... C'est un genre de monture fer à cheval. Ca fonctionne pas trop mal pour des poses de 2 ou 4s, mais il faut surveiller que la cible ne bouge pas à la longue... la MES est capricieuse, ça dépend de l'orientation du tube et il arrive que la vitesse du moteur varie... donc parfois je laisse le bazar shooter, je reviens 40mn après et la cible est toujours au milieu ; parfois en 10mn elle n'est plus dans le champ. Et j'ai beau être mordu, je ne peux pas rester toute la nuit devant l'écran Oui c'est vrai, maintenant que tu le dis... Dur de tout maitriser de A à Z Il faut dire que c'est bien plus faible que ngc2841... j'ai du aller chercher plus loin pour faire ressortir les extensions ! Romain
  14. Bonjour J'ai enfin terminé de traiter ma M109 ! Prise à la suite de M1 dans la nuit du 26 au 27 février, le ciel était très calme. J'ai du batailler pour garder la cible dans le champ... donc l'image finale est un compositage de plusieurs panneaux car je voulais garder le maximum de frames sur la galaxie tout en ne sacrifiant pas le haut de l'image ou sa voisine de droite au cadrage En partie à cause de mon réducteur de focale, je n'obtiens pas une FWHM aussi basse que ce que j'ai pu obtenir cet été sur le quintette de stephan, mais on tourne quand même autour de 1.6" ce qui est plus qu'acceptable ( échantillonnage réel à 0.62"/pixel ) Mais le gain en sensibilité est tellement appréciable qu'il n'y a aucune raison que je l'enlève sur un objet tel que celui-ci La galaxie est délicate à faire ressortir, mais j'ai passé pas mal de temps sur le traitement et notamment sur la gestion des couleurs ; j'utilise toujours un procédé "made in Roch" n'utilisant qu'un filtre rouge, donc forcément la colorimétrie ne peut pas être aussi abondante que sur une image en vrai RVB, mais ce coup ci je pense m'en être pas mal sorti donc je ne mettrai pas de version NB T250/1300 sur équatoriale home-made, QHY290M à -20°C, Réducteur ASA x0.73. 5500x2s + 1200x4s pour la couche rouge Pré-Traitement Siril, traitement IRIS, Rawtherapee, Gimp. Bon je suis peut être allé un peu fort sur le grandissement post-acquisition pour une cible aussi faiblarde... mais allez quand même voir la full à 200% en cliquant sur l'image Bons cieux ! Romain
  15. Bonjour, Voici un projet que j'ai en tête depuis belle lurette et que je pourrais trouver le temps de concrétiser dans les mois à venir. Cependant, avant d'écrire un roman sur le sujet, j'aimerais savoir si vous pensez que ce genre de chose est réalisable, donc je vais faire un petit résumé de mes idées pour le moment Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est une caméra tri-cmos, je leur suggère un peu de recherche faute d'en comprendre l'intérêt mais pour résumer rapidement, une caméra tri-capteur permettrait d'obtenir une image couleur sans perte de lumière, contrairement à tout ce qui se fait actuellement. On aurait donc un dispositif environ 3 fois plus sensible que toute caméra couleur "classique" L'idée de base est de partir de trois caméras cmos existant dans le commerce, et créer notre caméra tri-cmos en les assemblant dans un grand bazar biscornu. Imager derrière un newton impose un cahier des charges assez serré Comme le backfocus en bout de correcteur de champ est limité, le capteur utilisé doit être de taille réduite et le moins loin possible du bord de la caméra. Enfin, le poids est également un critère important, car tout est multiplié par 3 Je possède une qhy5III290M, et elle répond bien à ce cahier des charges ; ça peut donc me permettre de tester un éventuel bazar avant d'investir dans deux caméras supplémentaires Le capteur est à 12mm du bord au minimum ( on peut même réduire encore cette distance en dévissant la vitre avant ) et le capteur ne mesure que 5.5mm de large. Enfin, elle pèse moins de 100g. Autre élément important pour la suite, elle est au courant 31.75mm... J'ai réfléchi un peu au système de séparation des couleurs, c'est pour le moment le point faible dans mes connaissances mais je compte bien y remédier le plus vite possible Les rares caméras tri-cmos du commerce existantes utilisent un design à base de prismes. Peut être est-ce ma méconnaissance qui parle, mais il me semble délicat de me procurer ( ou de fabriquer ) ce genre de chose pour qu'il soit parfaitement adapté à mes besoins. Cependant, un design utilisant deux filtres dichroïques me semble réalisable plus facilement. Si mes calculs sont bons, dans l'idée d'un tube ouvert à f4, on peut faire rentrer le système de filtres dans un chemin optique de 40mm tout en conservant l'illumination complète des capteurs. Cependant, il faut réussir à se procurer ( découper ? ) des filtres adaptés ( forme rectangulaire et taille précise ) L'alignement des 3 capteur en largeur/longueur ne me paraît pas être un problème ; même s'il y a un décalage de quelques pixels ce n'est pas bien grave puisque après un petit alignement, tout rentre dans l'ordre. Une pièce bien usinée fournira quelque chose de suffisant à ce niveau. Idem en ce qui concerne le tilt... Peu de risque avec des caméras de si faible poids et résolution si la pièce maîtresse est bien faite. Un autre problème réside cependant dans la tolérance de mise au point ; les capteurs doivent être positionnés dans une fourchette de 10 microns environ. Du coup, un design statique me semble à éviter... En imaginant une sortie vissante devant chaque caméra, on aura une différence bien trop importante selon le serrage par exemple. Donc une solution me paraissant possible est d'ajouter deux mini porte-oculaires coulant 31.75 sur deux des trois sorties ( la troisième étant gérée par le porte oculaire de base ) L'allongement induit ne pose pas de problème puisque la caméra rentre dans le porte oculaire. Nouveau problème : trouver ( ou fabriquer ) le PO adapté ( très léger, coulant 31.75 seulement et tirage très court ; quelques mm suffisent ) Enfin, pour assembler le tout dans une structure solide, l'impression 3d métal me semble être intéressante... Mais je n'en suis pas encore là. Donc pour le moment rien de complètement déterminé, mais justement ! Avant de trop me lancer dans un truc foireux, j'aimerais recueillir vos avis - Des filtres dichroïques "classiques" sont-ils optiquement adaptés à notre usage astro ? - Un filtre dichroïque prévu pour fonctionner avec l'arrivée du rayon incident à 45° peut-il se comporter suffisamment bien face aux des rayons obliques sortant de nos caméras ? ( À f4, inclinaison maximale des rayons d'environ 8° de part et d'autre ) - Qu'est-ce que j'ai oublié de super important qui va tout faire rater ? Je suis évidemment ouvert à toute suggestion ou remarque ! Bonne journée Romain
  16. Oui, bon l'analogie est un peu barbare il est vrai mais pour moi c'est une question d'épaisseur de verre... A partir d'une certaine épaisseur les rayons obliques commencent à focaliser plus près -> astigmatisme. Bien sûr l'épaisseur d'un filtre n'a rien a voir avec l'épaisseur d'un prisme, mais le fait que la surface soit inclinée à 45° amplifie le problème à mon sens. Bon c'est fondé sur des postulats un peu rapides tout ça, donc je vais faire mes petits calculs et je reviens
  17. Ca se calcule assez facilement tout ça, dés que j'ai un peu de temps je m'y colle @jldauvergne, le problème est que la plupart des télescopes "pro" sont ouverts à 8 ou plus. D'une part la tolérance de map est plus large, et d'autre part les rayons extrèmes sont moins obliques par rapport au chemin optique... donc ça pose moins de problèmes. En cp poses courtes, on cherche le F/D le plus court possible. Actuellement je tourne entre 3.5 et 5, et sur mon prochain setup optimisé je pourrai probablement descendre à 2.8... Je crains que ça ne fasse vraiment beaucoup d'aberrations, même pour une épaisseur très fine, et d'ailleurs je pense que c'est pour cette raison que les ADC ne sont pas adaptés aux F/D inférieurs à 8 ou 10, on doit trouver le même type de problème en descendant en F/D Si l'astigmatisme est trop important pour un F/D inférieur à 4, pour moi c'est rédhibitoire @Colmic merci pour l'info donc c'est possible, bonne nouvelle. Je creuserai le sujet en temps voulu ! Romain
  18. Magnifique Et une découverte pour moi ! Romain
  19. Certes... je vais creuser la question. Mais ceux qui ont ça, ils doivent bien avoir une solution, non ? Comme tu dis, la synchrolisation n'est pas parfaite. ça peut être un handicap si on veut par exemple utiliser les trois couches couleur pour faire un tri des images simultané. Plus d'information -> tri plus précis à priori. Après l'utilisation envisagée n'est pas planétaire pour ma part. Ceci dit, l'avantage resterait très élevé... avec jupiter qui tourne très vite et des trous de turbu parfois très courts, obtenir trois fois plus de signal en prise de vue couleur serait un vrai gain. Après comme l'a dit Jean-Luc, il faudrait rajouter un ADC en amont, ça rallonge bien le bazar mais à la barlow ça doit être jouable J'ai fait quand même quelques tests de synchrolisation avec ma caméra, c'est vraiment pas si mal tant que le framerate est "raisonnable". ( disons 2 fois inférieur à la limite maxi ) Au bout de 2000 images à 10fps, j'avais toujours moins d'une image de décalage avec l'horloge. Oui je vois ce que tu veux dire... Le fait que le filtre soit à 45° pose un problème pour transmission de rayons lumineux obliques ( avec un F/D court ). A cause de la réfraction, certains traverseront beaucoup plus de verre que d'autres, ce qui engendrera de l'astigmatisme... et habituellement ce n'est pas un problème car on utilise les filtres "à plat" ; le problème est donc nettement moins visible ( probablement pas du tout ) Donc c'est facile, il faut du verre à indice de réfraction égal à celui de l'air... Bref, si je ne me trompe pas, c'est rédhibitoire. Donc exit les filtres, retour au prisme ; il me semble que là dedans, toutes les surfaces de transition verre - air sont perpendiculaires aux rayons lumineux. Le truc ne devrait donc, théoriquement, pas engendrer plus d'astigmatisme qu'un filtre classique. Sauf que c'est beaucoup plus épais qu'un filtre classique, ce qui veut dire que la variation de longueur de verre traversée selon l'angle incident est bien plus importante... donc peut être que les rayons inclinés finissent par devenir un problème aussi. Aïe... Romain
  20. Salut Bravo, de bons résultats vu les conditions d'acquisition... c'est encourageant Romain
  21. Messier 81 / Newton 360mm / Hte Ariège

    Très jolie, bravo ! Bon combo ce tube + a7s... échantillonnage sympa et sensibilité au RDV Romain
  22. Ngc 2903 du Lion au C11HD

    Vraiment superbe également celle-ci ! Bravo ! Romain
  23. La Chaîne de Markarian

    Au chausse pied Magnifique, beaucoup de signal et couleurs splendides ! Romain
  24. Oui, ça le fait un peu peur aussi. c'est une des questions que je me posais au début... les filtres dichroïques c'est vraiment adapté à l'astro ?