eeva

Member
  • Content count

    1808
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6
  • Country

    France

Posts posted by eeva


  1. Le challenge jeffbax, le challenge ;)

     

    Quel est le challenge de retraité des images prises avec un télescope de 1m en remote où la seul difficulté surmontée par l'utilisateur a été de savoir cliquer sur sa souris ? Est-ce vraiment sa photo ?

    Quel investissement personnel a-t'il fait ?  Aucun, il a juste pris sa CB .

     

    Je serais donc d'accord avec toi. Tu parles de contact avec le ciel, moi j'appellerais çà, "se sortir les doigts du ..." .

    En effet:

    • Achat du matériel avec l'impact que cela à pu avoir sur les investissements du ménage
    • Mise en station ou délocalisation et remote pour d'autres ( exemple les Team ), ce qui implique un coût supplémentaire et du temps.
    • La part retour sur investissement ( météo versus prix total du matériel )
    • Problèmes divers ( collimation, connectiques ) surtout si on est pas vraiment de la partie

    Donc oui ! Doit-on être aussi admiratif pour les images d'un amateur prises avec son matériel perso (fixe, remote, ..) que celles d'un consommateur  n'ayant eu pour seule difficulté que de sortir sa carte bancaire ?

     

    ...

    • Like 1

  2. il y a 49 minutes, jldauvergne a dit :

    Oui, il parait même que c'est une marmotte qui a mis le mécanisme dans du vrai bois de l'antiquité,. Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi Hublot s'intéresse tant au mécanisme ? Ils en ont moult des marmottes dans leur jardin :) Je crois qu'on tient un truc là coco, vas-y fait chauffer la rotative

     

    Dans ma profession, des faux j'en vois passé régulièrement. Alors l'ironie de la marmotte...

    Faut-il vous expliquer qu'aux vues des sommes faramineuses de certaines pièces archéologiques, certains faussaires (très doués) n’hésitent pas à débusquer ici ou là des matériaux ( bois, parchemins, papyrus ) afin d'en fausser la datation au C14 ?

    • Like 2

  3. il y a 46 minutes, jldauvergne a dit :

    mais qu'est ce qui prouve que le bois est bien celui du mécanisme", ... :) Si on veut douter de tout

     

    certains faussaires utilisent les matériaux antiques afin de parfaire le faux. les chinois font même des fausses pièce d'or en or :)

    • Like 1

  4. il y a 1 minute, Tournesol a dit :

    Ben justement... Les prélèvements demandent des protocoles rodés pour éviter une catastrophe. Maintenant, le problème, c'est le nettoyage qui a été fait du mécanisme. Cela signifie qu'il faut faire un prélèvement en profondeur.

     

    Comme tu dis ben justement ;) qu'est qui empêche de faire un prélèvement en profondeur. Et puis pour eux je pense pas que les disques fassent 5kg; donc aucun risque de lombalgie xD

    • Like 1

  5. Pierre Alain, tu sais bien comme moi, qu'à cette époque, la méthode de production du bronze fait qu'il y a des résidus de carbone au sein même du métal.

    Les méthodes de raffinage ne sont pas si perfectionnées qu'aujourd'hui.

    L'analyse isotopique de ces inclusions permettraient de lever le doute. Franchement, ça clouerait le débat.

    Lorsqu'on peu se permettre de prélever un morceau de Ramsès II ou du Saint Suaire, le prélèvement sur cette machine ne doit pas poser plus de problème de conscience que ça.

    Maintenant comme je l'ai dis plus haut:  le conservateur du musée est le seul maître du jeu. S'il a un doute raisonnable sur l'artefact, on peu comprendre les résistances à faire des examens plus poussés et invasifs.

    Le truc est en morceaux; et en prélever un échantillon minime ne devrait pas poser plus de problème que ça.

    • Like 2