astroluma

Member
  • Content count

    132
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

103 Good

About astroluma

  • Rank
    Member
  1. Dynamique CCD

    Le bruit de lecture a une importance quand on travail avec peu de signal comme en narrowband ou spectro. Pour un transit on va chercher à remplir les photosites donc on a beaucoup de signal et c'est le bruit photonique qui domine, le bruit de lecture est marginal il n'y a pas d'intérêt à chercher à le diminuer. C'est vrai, mais je trouve ça galère de se retrouver avec des centaines d'images à traiter Perso après les différents essais que j'ai pu faire je trouve plus simple de travailler à gain 0 mais chacun fait comme il veut du moment que le résultat est la Ben quand même, chercher à voir une variation de luminosité parfois de moins de 0.01 magnitude je trouve que c'est déjà pas mal. Je suis pas sur, même si tu augmente ton gain pour mieux voir ton étoile sur les images tu ne reçois pas plus de lumière sur ton capteur et tu as toujours autant de bruit photonique donc je ne vois pas pourquoi le SNR serait meilleur. Pour les étoiles faibles il n'y pas 36 solutions, il faut plus de Ø. En me relisant je m’aperçois que j'ai fait une erreur dans mon précédent message. En fait la dynamique du capteur on s'en fiche un peu pour les transits vu qu'on cherche à détecter des variation de luminosité très faibles. La limitation pourrait plutôt venir de la profondeur de numérisation qui sur beaucoup de cmos n'est que de 12 bits , mais quand on a un signal réparti par exemple sur 50 photosites au final ça doit faire 17 ou 18 bits. Lionel
  2. Dynamique CCD

    Comme LLUL38 j'ai fait quelque transit avec une zwo 1600, ça fonctionne très bien. Pour les transit il faut emmagasiner un maximum de signal sans saturer, pour ça il faut se régler au gain mini de la caméra et défocaliser pour repartir le signal sur plus de pixels. Et puis quand on parle de dynamique c'est pour 1pixel, si le signal de ton étoile est réparti sur 50 pixels la dynamique finale est bien plus élevée (me souviens plus de la formule ). Ça n'est pas normal, je ne connais pas tes réglages mais c'est le genre de problème qu'on a quand on monte le gain et qu'on fait des poses trops courtes. Si je prend l'exemple de LLU38, pour moi il devrait mettre le gain à 0 et faire des poses entre 60 et 120s. L'autre raison qui plaide pour l'utilisation du gain mini est la durée d'un transit. Si tu dois faire 3 ou 4h de suivi tu peux avoir une augmentation significative de la luminosité de l'étoile au fur et à mesure ou son altitude augmente (diminution du airmass) et si tu as un gain élevé tu peux te retrouver avec des pixels saturés ce qui ruine immédiatement le transit. Même chose si la transparence de ton ciel s'améliore en cours de transit. Pour ça 12 bits ça suffit largement . Lionel
  3. Comètes!

    Je viens de traiter des images de C/2019 Y4 atlas faites dans la nuit du 9 au 10 avril. Un petit morceau du noyau est visible juste en avant.
  4. Q350 et R-MAK300

    Oui bon attendons de retours d'utilisateurs avant de le déglinguer
  5. Q350 et R-MAK300

    On se demande un peu à quoi il va servir ce mak. Même avec son reducteur il aura encore beaucoup de focale, ça ne va pas vraiment avec les petits pixels des caméras actuelles. Il pourra peut être remplacer un C11hd pour les amateurs de galaxies si il est significativement moins cher.
  6. 150 ED vs. 120 Esprit

    Moi ça ne me donne pas envie de te l'acheter
  7. Q350 et R-MAK300

    Bonjour à tous, Images trouvées sur le site web d'un grossiste chinois. La monture CQ350 et le R-MAK 300. C'est un grossiste donc évidement pas de prix affiché.
  8. NGC 4490

    Pour la trouver j'ai fouillé ici http://www.astrosurf.com/arp/
  9. NGC 4490

    NGC 4490 dans la nuit du 23 au 24 mars. Newton 250/1200 et ZWO294 200*30s Prétraitement siril et traitement final Pixinsight. Elle n'est pas très grosse mais assez brillante et plutôt facile à imager. Lionel
  10. Comète C/2019 Y4 ATLAS

    Merci pour les commentaires. La lune va commencer à être genante pour la suivre, on verra dans 3 ou 4 semaines à quoi elle ressemble.
  11. Comète C/2019 Y4 ATLAS

    Bonjour à tous, Image faite dans la nuit du 25 au 26 mars. Temps de pose : 720*15s Le materiel utilisé est un newton 250/1200 equipé d'une caméra ZWO294 Ensemble du traitement fait avec Siril 1 image obtenue avec un empilement par somme et l'autre avec rejet sigma clipping. Dommage que le confinement m'oblige a imager depuis mon ciel pollué, il doit y avoir moyen de mieux faire ressortir la queue. Lionel l
  12. NGC2903 pose rapide en ciel péri urbain

    C'est un peut étonnant. Avec ma 1600 je ne dépasse pas 300 de gain au dela la dynamique du capteur devient trop faible (de toute façon à ce gain on est déjà à peu près au bruit de lecture mini). Quels etaient vos réglages caméra ? Lionel
  13. Comment faire en partant de rien je ne sais pas te dire. J'ai une timebox (boitier utilisé pour la mise à l'heure PC pour le suivi d'occultation d'étoile) qui est équipée d'une led que l'on peut faire clignoter avec une durée d'allumage réglable. Je suis curieux de connaitre le résultat final, je n'aurais jamais pensé à tester ça de cette manière si ça marche c'est beau! Lionel
  14. Houla je n'y aurais jamais pensé à celle la. Il faudrait plutôt faire (73ms-temps de pose)/nombre de ligne Pour estimer le readout time tu peux faire : 1/(cadence d'image maxi * nombre de ligne de ton capteur) Si on fait ça pour l'IMX 290 on est vers 11µs Une autre solution consiste à filmer le clignotement d'une LED dont tu connais le temps d'allumage. En utilisant le temps de pose mini de ta caméra tu va avoir quelque chose comme ça. Tu compte le nombre de ligne de pixels illuminées et tu en déduit le temps de lecture par ligne. Exemple 100 lignes illuminées pour un temps d'allumage LED de 1 ms donne 10µs Lionel
  15. Ccdciel de Patrick Chevalley fait ça. Il fonctionne sous win 7 avant je ne sais pas.