Nostra

Member
  • Content count

    208
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by Nostra


  1. Il y a 3 heures, Optrolight a dit :

    ça couterai trop cher en énergie de garder un réservoir plein et donc pressurisé juste pour le début de la phase d'atterrissage?

    Du coup le problème de la pression des ergols et de leur localisation dans les réservoirs ne serait pas important !

    C'est ce qui est fait. Les ergols pour les boosts d'atterrissage sont prélevés dans des réservoirs spécifiques pressurisés


  2. il y a 16 minutes, olivdeso a dit :

    Ben alors? le carburant ne flippe pas aussi vite que le reste de la fusée? comme c'est bizarre, c'est pas du carburant solide? il n'y aurait pas un "petit" oubli quelque part? on aurait déjà oublié les problème de Pogo? et à l'époque il n'y avait pas de flip de fusée...

    j'aimerais bien voir une caméra dans les réservoirs, ça doit être coton...

     

    Les moteurs sont alimentés par des réservoirs spécifiques lors du boost d'atterrissage justement afin de ne pas avoir ce genre de problème

    • Like 2
    • Thanks 2

  3. Le réutilisable il faut quand même se méfier.

    Il faut un schéma industriel bien particulier pour qu'il y trouve sa place et aujourd'hui à part SpaceX qui auto génère un fort besoin de lancement pour ses Starlink je ne vois pas beaucoup d'autres cas dans le monde où cela puisse vraiment trouver sens. En particulier en Europe.

     

    Réutiliser c'est beau ça fait rêver et ce qu'on veut. Mais si on fait 7 lancements par an c'est plus ou moins un arrêt de mort pour la filière industrielle qui est rattachée à la fabrication des lanceurs et par suite la perte de compétence.

    • Like 5

  4. Il y a 2 heures, Pascal C03 a dit :

    Même pas certain !9_9

     

    image.png.f24c10995b652c09a868744313d1621d.png

    Une source?

    Tout ce que je vois montre qqch de bien différent...

     

    Une augmentation croissante du QI moyen mondial depuis 1900 au moins.

    Avec une stagnation voire régression  uniquement dans les pays occidentaux avec une valeur maximale aux alentours de 1990.

     

    Voir 'effet Flynn'


  5. C'est de la communication ;)

    Si tous les astronomes font ce qu'il faut pour montrer qu'ils s'en sortent même avec les starlinks (ce qui est forcément vrai, surtout pour le moment qu'il n'y en a pas 42000) ce n'est sans doute pas la bonne façon de communiquer largement.

    C'est donc 'pour la bonne cause'.

    S'il avait montré une belle image de Atlas sans défaut et dit, 'Oh la la, à cause des starlink j'ai du faire des pauses courtes et ils m'ont obligés à retirer 10% de mes images qui présentaient trainées mais j'ai quand même réussi' l'impact n'aura pas été du tout le même.

    Je me suis demandé si cette image de l'année dernière qui est une des premières du genre à avoir fait parler me semble-t-il n'était pas non plus 'volontaire'.

     

     

     

    Capture.JPG

    • Like 1

  6. En cas d'impact entre un caillou un minimum grand (10cm?) et un 'déchet astronautique' c'est caillou qui gagne.

    Donc le déchet se trouve probablement pulvérisé en plein de petits bouts, pas dangereux pour nous (mais beaucoup plus pour les autres satellites en fonction de l'encombrement de l'orbite d'impact)

     

    Et même à imaginer qu'un 'gros déchet astronautique', type étage de lanceur ne soit pas pulvérisé mais se retrouve sur une orbite de retour atmosphérique, ce dernier sera quasiment intégralement désintégré lors de son retour dans l'atmosphère, donc presque 0 risque.