olivierr31

Member
  • Content count

    160
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by olivierr31


  1. Bonjour,

    Perso, je recale la balance des blancs au moment du traitement avec Gradient XTerminator en cochant "balance des blancs" : retrait du gradient + balance des blanc recalée ;-)

    Sinon, sous Photoshop par exemple, tu positionnes un point de calibration dans le ciel le plus noir et un sur une étoile qui doit être blanche (regarder les abacs pour savoir)

    Tu recales ensuite les valeurs RVB pour qu'ils soient proches. Exemple si tu avais pour le point noir les valeurs (8, 17, 13) => tu recales en forçant les valeurs avec (8,8,8) ou tu utilises la fonction "Balance des couleurs" pour les tons foncés pour te rapprocher de (8,8,8)

    Tu fais la même chose pour le point blanc.

     

    • Like 1

  2. Bonjour,

    Je partage l'avis de "b2" en précisant que je fais toujours des tests au max du temps de pose à ne pas dépasser car dépend également de la PL et du seeing : + la PL est importante et moins il faudra poser car le signal utile sera perdu dans la PL.

    En général, je ne dépasse jamais 5mn de pose à 800 iso avec un filtre (CLS ou H-Alpha) car après le signal utile est vite pollué (<2 mn sans filtre !)

    Pour conclure : poser au max des possibilités offertes par "votre ciel" (faire des tests pour savoir et attention à ne pas "cramer" les objets lumineux) et faire un max de poses pour augmenter le rapport signal/bruit (minimum 20 poses je dirai mais comme la formule du rapport n'est pas linéaire il faudra ensuite poser beaucoup plus pour que cela soit significatif :-(


  3. Bonjour,

    Je possède des filtres "EOS-CLIP" pour mon 450D défiltré.

    Si c'était à refaire, je prendrai directement des filtres qui se vissent sur le correcteur de champ car j'envisage de passer à la caméra astro N&B et du coup mes EOS-CLIP ne me serviront plus beaucoup :-(

     

    • Like 3

  4. Si pas déjà fait, tu dois lancer le setup EQASCOM pour renseigner à minima les coordonnées de ton site d’observation (+ port COM de connexion à la monture). Tu actives ensuite le suivi sidéral au lancement de EQASCOM.

    Mais le plus important c'est de choisir le mode "by pass" de la raquette : "PC Direct" de souvenir ou qq chose qui ressemble à cela


  5. J'ai cru lire ici ou là que le 200/800 (F/4) était plus difficile à collimater et pour faire le focus qu'un F/5. Par contre c'est un vrai "puits à lumière" et donc plus rapide.

    Si le GoTo est en option, tu peux t'en passer car tu l'as avec EQMOD / Carte du Ciel (ça peut faire diminuer le prix de 100 € ...)

     

    PI, le "dithering" permet de diminuer un peu le bruit dans l'image finale compositée (moins de tramage)

    Quand je parle de léger déséquilibrage, c'est pour que le jeu avec la vis sans fin sur l'axe AD (Ascension Droite) soit toujours nul car le guidage est toujours dans le même sens avec une vitesse de suivi < vitesse sidérale (on ne fait que rattraper, ce qui n'est pas possible avec l'axe de déclinaison ou on peut corriger dans les 2 sens et avoir le jeu en DEC qui intervient)


  6. Tu trouveras des infos sur mon matériel et des photos sur mon site : http://astrophoto.pagesperso-orange.fr

    Voici ma config version charge max : pour un léger déséquilibrage vers l'Est, j'ai besoin de 2 contre-poids de 5kg + 1 de 2,5 Kg en butée de tige.

    Ci-après quelques photos de ma dernière séance du 27/02 avec filtre H-Alpha : les impacts en dehors de la cible des 2,5" d'arc sont liés au mode dithering (décale de 4 pixels environ entre chaque pose avec 15s de tps de rattrapage du guidage)

    DSC_0733_web.jpg.1be10a13415d13250a5f97d54dd9ef09.jpg

    Capture.PNG.81334618636562149ca37e6cf0885b6f.PNG

    IMG_4170_web.jpg.c655d2bf7f03b8d2c4a91cb99d7606f1.jpg

    • Like 1

  7. Avant d'avoir ce câble direct, je branchais depuis le port série de mon PC vers le 2ème port RJ de la raquette : par contre, il faut sélectionner au niveau de la raquette le mode "PC direct".

    Cela fonctionnait très bien et je commandais la monture avec Carte du Ciel pour le Goto.


  8. Bonjour,

     

    Voir le sujet suivant : https://www.webastro.net/forums/topic/171345-probl%C3%A8me-avec-eqmod/?tab=comments#comment-2635753

     

    Pour contrôler la monture tu n'as besoin que de l'application EQASCOM avec le câble USB/RJ (+ ASCOMPAD si tu souhaites utiliser un joystick ce que je te conseille)

    Pour remplacer le GoTo / Alignement de ta raquette, tu peux utiliser une application comme Carte du ciel (SkyChart sur le web) qui peut se connecter à ton interface EQASCOM et donc pilote également ta monture.

    Tu cliques sur l'étoile souhaitée et si ta mise en station est correcte, tu ne tomberas pas loin au chercheur. Tu prends alors ton joystick pour la centrer au chercheur / occulaire / APN (tu recales ensuite le chercheur au passage 😉)

    Il ne faut pas oublier d'utiliser la fonctionnalité "Recentrer" qui va créer un recalage dans EQASCOM et te permettre de retomber sur ton objet du 1er coup dans la même région du ciel.

    Le mieux est d'utiliser le mode "triangulation" avec recherche de 3 étoiles les plus éloignées possible (comme pour l'alignement à 3 étoiles de ta raquette) sauf que là c'est toi qui décide des étoiles à choisir !

    Tu peux sauvegarder tous tes recalages pour la prochaine nuit si ta monture reste fixe et les restaurer au redémarrage de EQASCOM !


  9. PI je fais de la photo sans problème avec un Newton 200/1000 (8 Kg à vide) + 450D défiltré + correcteur coma sur une Sirius EQ-G (identique à la HEQ-5) et donc je suis en limite des perfos de cette monture qui est de 13Kg environ (mais 10Kg recommandé pour la photo :-(

    Mon autoguidage ne dépasse pas les 2,5" d'arc et donc très bien. J'ai modifié chez Pierre-Astro mes engrenages d'origine avec des poulies/courroies pour lisser un peu plus l'erreur périodique et donc avoir un autoguidage plus fluide.

    Ma lunette guide est une 80/400 montée en parallèle sur les colliers du tube pour rigidifier un peu plus l'ensemble mais on peut également positionner la lunette guide sur l'axe des contrepoids pour diminuer un peu la charge de l'ensemble.

    Le seul soucis que je rencontre et qui me dégrade mon suivi c'est le vent qui engendre des vibrations dans le suivi que l'autoguidage a du mal à anticiper (je peux monter à 5" d'arc en max sauf si rafales importantes et les étoiles sont un peu plus grosses du coup et la photo plus floue :-(

    Avec ma lunette 80/600 je peux autoguider même si le vent est important car moins de charge utile et moins de prise au vent.


  10. Bonjour,

    Pour un prix équivalent tu as aussi le Baader MPCC Mark III qui a fait ses preuves également (optimisé pour F/D=5 je crois)

    Un test que j'avais réalisé en mergeant avec et sans :

    image.png.64a371d61691a16067baed86b5733f55.png

    Difference_correcteur_coma.thumb.jpg.ec3fc85d4836381c9d11a5a29a7e9904.jpg

    • Like 1
    • Thanks 1

  11. Bonjour,

    J'habite en zone de moyenne à forte pollution lumineuse (ça dépend si l'éclairage public est éteint ou non) et j'utilise avec mon 450D défiltré le filtre "EOS-CLIP" CLS-CCD de Astronomik ainsi que les filtres à bande étroites Ha, OIII et SII du même constructeur.

    Les résultats sont plutôt encourageants et je peux pauser jusqu'à environ 5 mn en CLS (6 à 7 mn en Ha) à 800 iso  : Exemple avec M33 et Helix

    Au delà de 5mn en CLS, la PL ajoute vraiment du bruit dans le signal utile et cela devient très difficile à enlever au traitement.


  12. Bonjour,

    Je pilote mon HEQ-5 qui est dans mon jardin depuis ma maison (pratique l'hiver et surtout l'été avec les moustiques tigres :D)

    PC portable à côté de la monture avec WiFi activé : câble USB/HEQ-5 direct de chez Pierro Astro + SkyChart avec driver EQMOD qui sert de GoTo

    PC maison : connexion sur le PC portable du jardin en Remote Desktop (même sous-réseau) => déplacement précis avec l'interface EQMOD, GoTo avec SkyChart, capture avec EOS Remote

    On peut effectivement contrôler sa monture avec un smartphone et un câble OTG pour disposer d'un port USB "équivalent PC" et l’application Android qui va bien.


  13. Effectivement, j'ai extrapolé à l'imagerie qui est la suite logique de l'observation visuelle et qui peut rassurer un peu dans le but de voir les objets peu lumineux en environnement de PL importante :D

    En visuel pur, on peut augmenter le contraste des objets du CP lumineux comme les nébuleuses planétaires (M27 par exemple) avec un filtre UHC qui se visse sur l'occulaire.

    Par contre pour les galaxies, je pense qu'il n'y a pas de solution hormis passer par un capteur photo ...


  14. Bonjour Mathias,

     

    J'habite dans une ville moyenne à 10km de Toulouse et donc PL élevée.

    En plus de faire du planétaire + Lune sans problème, je peux même prendre des objets peu lumineux comme des galaxies mais avec un filtre CLS pour filtrer les raies des lampadaires (exemple ici)

    Par contre, je fais en sorte de poser mon trépied à l'abri des lampadaires (pas côté rue mais côté jardin)

    Après, tu as aussi la possibilité de shooter en H-Alpha qui permet de s’affranchir en partie de la PL ... et de la Lune pour toutes les nébuleuses à émission (hydrogène)

     

    Ci-joint 2 liens qui devraient t'intéresser dans le choix des instruments :

    http://www.astrosurf.com/topic/119074-besoin-de-conseil-d%C3%A9butant/

    https://www.webastro.net/forums/topic/168652-conseils-pour-d%C3%A9buter-lastrophoto-de-ciel-profond/

     

    Olivier

     


  15. Il me semble que tu ne poses pas assez pour voir la nébuleuse dans sa globalité (pas uniquement le cœur)

    De mémoire avec un ciel pollué et un Canon défiltré je mettrai au moins : 3 mn à 800 iso pour les parties les moins lumineuses et 30 à 60s à 400/800 iso pour le cœur.

    Au niveau du traitement pour cet objet un peu compliqué à traiter, il te faudra "fusionner" 2 traitements séparés.

    De plus, si ton suivi n'est pas top, il va te falloir autoguider.

    Bienvenue dans un monde meilleur ... de l'astrophoto xD

    • Thanks 1

  16. Bonjour,

    La collimation semble bonne.

    La lumière parasite sous l'étoile est dûe au fait que l'APN n’était pas fixé au porte-oculaire ?

    Après, un vrai test serait de prendre un objet du ciel profond assez lumineux comme M42 en ce moment.

    (Le test sur une l'étoile sert juste pour le focus / collimation ;-)

    Je trouve ton ciel après traitement trop noir (perte du signal du fond du ciel)

    Olivier

     

    • Thanks 1

  17. Bonjour,

    J'ai tenté une fois de prendre la Lune avec cette méthode et un APN standard avec autofocus (tube 200/1000) : il faut s'y prendre à plusieurs fois en fonction de la turbulence de l'instant, du réglage de l'autofocus pas toujours net, la luminosité peut saturer un peu aussi.

    Le mieux c'est quand même de fixer l'APN dans le porte oculaire avec l'adaptateur qui va bien (exemple pour un EOS Canon : utiliser une bague 'T2' Canon) Le réglage du focus se fait alors directement au niveau du réglage du focus du porte oculaire (APN en mode manuel)

    Olivier

     


  18. Bonjour,

    Il faut prendre plusieurs clichés pour ne retenir que celle dont l’autofocus a le mieux marché et avec le moins de turbulence.

    Ton cliché peut être amélioré au niveau de la netteté surtout avec un logiciel de traitement d'image.

    Ci-joint ta photo avec un petit traitement sous Lightroom.

    Celle de Compustar est mieux aboutie mais avec un traitement un poil plus compliqué ;)

    Olivier

    Test Lune-1.jpg


  19. PI Toutiet, tu as raison par rapport à l’éphéméride mais pour que l'étoile que tu mentionnes apparaissent sur la photo, il aurait fallu que je pose beaucoup plus longtemps que les 1/250e - 200iso.

    (Au moins 15s à 800 iso mais dépend de la magnitude de l'étoile)