guilaume

Membre
  • Compteur de contenus

    104
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

36 Neutre

À propos de guilaume

  • Rang
    Membre

Visiteurs récents du profil

695 visualisations du profil
  1. Choix d'un telescope ultra débutant

    Bonjour, Je ne pense pas qu'il soit adapté à un enfant. Une monture équatoriale, c'est compliqué et lourd à mettre en place. Le suivi, après une mise en station même approximative, est simplifié, mais bouger le telescope pour pointer un autre objet n'est pas intuitif. De plus, la position du porte oculaire n'est pas toujours à un endroit confortable pour observer ce qui nécessite de tourner le telescope dans ses anneaux de temps en temps, ce qui n'est pas forcément simple pour un enfant de 8ans. Je rejoins les avis précédents concernant un dobson, pas forcément un 200. Si c'est trop gros pour ton enfant, il existe des 150/1200 qui sont, il me semble, plus adaptés aux gabarits d'enfants, et dont le poids est contenu (la base doit faire dans les 8-9kg et le tube 5-6kg) Je te conseille également de passer dans une boutique à défaut de pouvoir aller dans un club afin de te rendre compte du gabarit des appareils (à toulouse, soit à environs 1h de castres tu as la "clé des étoiles" https://laclefdesetoiles.com).
  2. Bresser vs Mak ?

    Ben non, justement, la monture va bien en planetaire (mais la lulu sera moins performante qu'un 250), mais pour le cp, il faut au moins une heq5.
  3. 120ed + monture super polaris motorisée

    Bonjour, Je vends une lunette 120ed avec malette, rc, chercheur 50mm et oculaire 28mm + monture sp motorisée 2 axes : 950€ - pas d'envoi Autres photos sur demande.
  4. Bresser vs Mak ?

    je ne comprends pas le sens de ta phrase... Je disais que je te rejoins sur le fait qu'il ne choisit pas des rapports f/d interessant pour le cp, même avec un réducteur de focale. Il manque le début de la phrase dans la citation que tu mets Je suis d'accord avec toi et la table eq est pour une utilisation planétaire. Je n'ai rien choisi, je pose juste une question (pour de la photo), maintenant si tu me dis qu'avec ça je peux faire de la photo, je signe : Ca, ça me laisse aussi assez perplexe ce genre d'intervention : "t'as rien compris gars, passe ton chemin et va voir ailleurs..." Oui, mais encore ? je suis ouvert à toute option... Si je pose la question, c'est que justement je suis ignorant sur le sujet... Ok, je développe : La photo planetaire necessite un instrument ayant un diamètre conséquent afin d'avoir une resolution importante. Elle se pratique généralement avec une camera qui permet une cadence rapide de prise de vue. Plus la camera est rapide, plus on a de chance de figer des éléments dans des trous de turbulence. Des lors, un suivi precis n'est pas obligatoire bien qu'utile à fort grossissement. La partie logiciel permet de gerer les décalages de la planète dans le champ. Les planètes étant également très lumineuses, on peut grossir (ce qui assombrit l'image) d'ou l'utilisation de telescopes ayant déjà de grandes focales. Le mak 127, vers lequel tu te dirigeais, à cette caracteristique, mais ton dob 250 à une resolution bien supérieure (pour une focale à peu prêt équivalente). une table équatoriale permet d'effecuer un suivi sur du planétaire notamment. Là, c'est pour le planétaire. Pour le ciel profond, d'autres règles interviennent. Les objets sont très divers, mais la caracteristique commune est leur faible luminosité (pour une grande majorité). Il faut donc pouvoir capter le peu de lumière qu'ils emettent. Pour cela il faut des optiques qui pour une focale choisie offrent le plus de surface collectrice, donc le diamètre le plus important, donc le plus faible rapport f/d (ce que dit xavier et avec qui je suis d'accord). Ensuite, il y a plusieurs techniques, la plus couramment utilisée est celle des poses longues, qui seront moins longues avec un rapport f/d faible car à focale égale plus de lumière sera captée avec un f/d de 5 qu'avec un f/d de 12. Pour cela il faut qu'il y ait le moins de mouvement possible. Or, plus la focale est longue, plus le mouvement est accentué sur l'image. Un mak 127, non seulement nécessiterait une monture très grosse et lourde pour éviter un bougé, mais avec son f/d de 12 nécessiterait des poses très longues. La monture sera également très encombrante et reduira le côté Nomade. Voila pourquoi le choix d'un mak me rend perplexe car même avec un reducteur x0,5, tu as un f/d moyennement intéressant. Entre f/d 6 et f/d 5, tu multiplie par 1.44x ton temps d'expo (je crois, je ne suis pas un as des calculs, mais en tout cas tu augmentes de façon conséquente ton temps de pose). En conclusion, je trouve que le mak 127 ne repond pas à tes besoins exprimés plus haut. Bref, il n'y avait pas de sous entendu ou autre dans mon intervention, juste du questionnement car je trouvait ton choix un peu bizarre et peu coherent. Mais c'est difficile d'interpréter les choses sur un texte de forum et je m'excuse si tu l'a interprété ainsi. J'espère avoir été plus clair dans mes explications. Edit: c'est également pour que tu puisse déterminer le choix de ton matériel que je t'ai parlé de regarder les photos de ciel profond et de noter le materiel utilisé. Tu n'utiliseras pas le même matériel pour photographier la voie lactée et une nebuleuse planetaire (je grossi le trait exprès). Tes cibles vont oriorienté également ton besoin de champ et donc ton materiel.
  5. Bresser vs Mak ?

    Bonsoir, Dans les éléments fournis, il y a plein de trucs plus ou moins coherents. Tu choisis un instrument qui est conçu pour du planétaire, mais tu as déjà un dob 250 avec 1250 de focale. Pourquoi ne pas investir dans une table équatoriale? Pour faire du nomade? Mais avec un mak tu risques d'être assez limité au planetaire et cette année et la suivante, c'est un peu délicat sur le territoire avec la hauteur des planètes. Pour le cp, tu risques de ne plus être très "léger" et nomade avec le mak et surtour une monture qui gère le 127/1500 . Tu peux toujours opter pour un réducteur de focale, mais là je rejoins xavier2, tu restes sur des rapports qui ne sont pas les plus intéressants. Bref, ça laisse perplexe.
  6. Bresser vs Mak ?

    Bonjour, Je ne suis pas sur que le mak soit le plus intéressant si tu t'oriente vers la photo cp. D'ailleur, pour la photo, pense aussi à la monture. Là aussi il te faudra trouver le compromis entre choix nomade et efficacité. J'avais lu un sujet ou le problème du matériel pour l'imagerie était pris autrement, en débutant par le type d'image souhaiter et en annalysant le matériel mis en oeuvre derrière ainsi que les contraintes.
  7. Bresser vs Mak ?

    Bonjour, En planétaire c'est un très bon instrument. En photo cp, non. @FRANKASTRO64 en a une et j'ai lu qu'il en est très satisfait. Il pourra t'en dire d'avantage
  8. Présentation + Question Matériel

    J'ai trop d'oculaires et de trucs d'astro
  9. Présentation + Question Matériel

    J'étais curieux de la petite partie noire en bout de jupe du 11mm, je suis donc allé voir ces oculaires en debut de semaine. Ils sont en très bon état. Je ne les ai pas testé, mais le vendeur semble en avoir bien pris soin, mais le risque zero n'existe pas.
  10. Présentation + Question Matériel

    Bonjour, Si ça t'interesse, il y a une annonce sur le bon coin avec un televue 11mm et 2 autres plössl basiques. https://www.leboncoin.fr/vi/1431378684.htm Le 6.3 avec 111x pourra te servir, mais pas très souvent avec cet instrument, mais le 11 te fera un grossissement de 63x et le 17mm, 40x ce qui avec le 25mm et ses 28x te fait un bel étalage de grossissement. Normalement, les 9 et 25mm sont des kellner, les plössl sont de meilleurs choix, surtout pour des petites focales. En grossissant tu auras forcement une image plus sombre et la mise au point sera plus délicate, c'est normal.
  11. Etoile à l'infini avec une lunette ?

    Bonjour, J'avais vu un sujet traitant cela. Il y avait un problème de soulevé quand au diamètre qui semblait devoir être plus important que l'optique à tester. Il y avait un lien sur ce type de configuration utilisé par APM. J'ai retrouvé le protocole apm: http://aberrator.astronomy.net/scopetest/index.html Si c'est bien de ça que tu parles. Edit: J'ai retrouvé le poste en question: http://www.astrosurf.com/topic/44099-possibilité-détoile-artificielle-avec-système-afocal/ Si ça t'est utile.
  12. La voix du Forum - Quel télescope choisir ?

    Je suis d'accord avec Motta. Mes instruments ne sont pas adaptés à mon lieu d'observation habituel non plus. Le dob 300 est coincé entre le mur de ma maison et la balustrade de 1m20, située à 1m80 du mur, donc pas un dégagement énorme. L'avancé du toit ne me permet pas d'atteindre le zénith et je n'ai acces qu'à l'horizon Est, illuminé par le lotissement en contrebas. Ce n'est certainement pas super adapté, mais ça marche pour le planetaire en rehaussant le dob.
  13. La voix du Forum - Quel télescope choisir ?

    Par contre, il te faut être conscient que ces dessins sont faits par des observateurs ayant de l'expérience, tu ne verras certainement pas les mêmes choses au début.
  14. La voix du Forum - Quel télescope choisir ?

    Bonjour, Voici mon experience, cela peut peut-être t'aider. Je ne fais que du visuel et un peu d'imagerie planétaire. Je suis dans un vilage dans le voisinage de Toulouse et j'ai pas mal d'éclairage public jusqu'à 1h30, sans parler du voisinage. J'ai réellement débuté avec une lunette de 76mm, ensuite j'ai eu une 120 ed puis un 200mm et un 300mm. Sans réelle surprise, que ce soit en planétaire ou en ciel profond, la montée en diamètre s'accompagne d'une meilleure définition. Par contre, sur les objets du ciel profond, je me rends compte du gain parce que j'ai eu plus petit car ceux-ci restent pour la plupart gris et peu étendus. Pour le planétaire, on à grosso modo, lors de trou de turbulence et quand on a un peux l'habitude d'observer les planètes, un niveau de details semblable à ce que l'on voit généralement en photo faite par un instrument de diamètre similaire. En ce qui concerne l'encombrement, que se soient la 76 ou la 120ed sur monture eq, elles sont plus encombrantentes et plus longues à mettre en place que les dobson 200 et 300, le 200 étant le moins encombrant, évidemment. Voilà pour mon expérience. Mon conseil, évite le 200 sur monture eq car pas pratique, mais j'auraisun faible pour le flextube, car il semble possible de ne pas le sortir tout à fait, ce qui permettrait d'utiliser une bino (en planetaire et en lunaire, ainsi que sur certains objets du cp, c'est quand même pas mal, en tout cas pour moi). Voilà, un dernier truc, voici un site d'un dessinateur au mak 127: http://astrosurf.com/mad-mak/pages/observations.htm Et un autre de dessinateur au 200mm principalement : http://cielaucrayon.pagesperso-orange.fr Si ça peut aider ta reflexion.
  15. Jupiter samedi (5 mai)

    Bonjour, Pour skyrunner, bien que je sois novice dans l'observation, je rejoins fred sur l'utilisation de la bino. Ce qui est frappant, c'est que les détails en planétaire apparaissent immédiatement, sans forcer. Par exemple, dans la nuit de samedi à dimanche, j'ai observé dans le t300 à la bino et sans bino le transit de Europe. Sur le début du transit, Europe et son ombre étaient évidents avec la bino (environs 350-380x incertitude due au tirage), mais difficilement discernables avec un oculaire (à 310 et 380x). Sinon, pour fred et nicolas biver, les dessins sont superbes.