guilaume

Member
  • Content count

    390
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

209 Excellent

About guilaume

  • Rank
    Active Member

Recent Profile Visitors

4281 profile views
  1. Bonjour, C'est juste magnifique magnifique Vivement la suite.
  2. Jupiter le 05/07 2020 (2235_8)

    Bonjour, Ton image est issue du stacking ou l'as tu retravaillée avec astrosurface ou registack? Autre question, quel logiciel d'acquisition utilises-tu?
  3. Bonjour, Il y a le destockage de optique unterlinden, en janvier qui propose de bonnes ristournes, sinon, tu peux jeter un oril sur le site de bresser, https://www.bresser.de/fr/Sale/ ou il y a les articles d'expo qui sont vendus à environs -30% tout le long de l'année.
  4. Toute sorte de question de débutant.

    Non, tu ne t'est pas trompé. Avec un mak 127/1500, je grossis moins qu'avec mon 300/1500. L'image sera très sombre et sans contraste bien avant avec le mak qu'avec le dobson. Pourtant, ils ont la même focale. Avec le 300, je grossis plus qu'avec mon c8, pourtant le c8 à plus de focale. Et je peux confirmer que les planètes sont plus grosse (et c'est vraiment visible à l'oculaire) à 350x qu'à 150x. En visuel, si ton optique n'est pas un cul de bouteille, c'est le diamètre qui importe, le grossissement est fait avec les oculaires. Il y a plein de sujets sur cela. Entre autre, https://www.webastro.net/forums/topic/12203-idées-fausses-sur-le-matériel-dastronomie/ Sinon, Comme Odys, explore scientific à un très bon rapport q/p. Mais la question qui se pose est que entre investir 80 à 150€ par oculaire et mettre cette somme de côté en apprenant le ciel et envisager un télescope de bon diamètre, quelle option serait la plus interessante. Il y a aussi la possibilité de prendre de simples plossls pas très cher, de bonne qualité optique (étant plus legers, ils seront aussi plus adaptés au porte oculaire de ton mizar). Par contre, les plossls deviennent inconfortables en dessous de 8mm environs, car il faut plaquer son oeil sur l'oculaire. Il existe des oculaires avec un dégagement oculaire plus adapté, avec un degagement conçu pour les porteurs de lunettes, en général, ils y a de noté long eye relief ou l.e.r. sur les caracteristiques. Pour les filtres, un uhc éventuellement sera plus adapté qu'un O3, mais il en faut un correct. Les filtres couleur, pas utiles. Là aussi se pose la question de l'investissement dans les accessoires pour un télescope d'initiation. Bon ciel.
  5. Oui, c'est la même matière que les sachets de silica.
  6. Toute sorte de question de débutant.

    Bonjour, Bonne nouvelle Quelques liens pour completer ce qui a été dit au dessus: http://lepithec.blogspot.com/2016/12/regardez-le-ciel-episode-2-je-veux-un.html?m=1 Puis http://lepithec.blogspot.com/2018/11/regardez-le-ciel-episode-04-le-choix.html?m=1 Et https://www.astroclubdelagirafe.fr/2017/03/20/guide-pour-lastronome-debutant/ Pour les planetes gazeuses, les conditions ne sons pas terribles. Elles sont basses et avant de pouvoir les observer, tu dois traverser une grosse epaisseur d'atmosphère. Du coup, le grossissement sera limité. Par contre Mars sera haute dans le ciel sur la fin de l'été et l'automne
  7. Toute sorte de question de débutant.

    Je croyais que tu parlais d'une boule blanche quand tu disais ça: Lorsque tu fais la mise au point sur une étoile, tu pars d'un disque lumineux avec l'araignée à un point en tournant les molettes, ça donne un truc comme ça : Quand ça repart vers un disque, c'est que tu as passé le point focal. On est d'accord que les molettes ne servent qu'à faire la mise au point, pas à zoomer. Pour grossir, il faut changer d'oculaire. Un oculaire donné te donne un grossissement donné.
  8. Toute sorte de question de débutant.

    C'est normal qu'en changeant d'oculaire la mise au point doivent être retouchée, mais quand tu bouges ta mise au point, la boule blanche grossit-elle, avec l'ombre du secondaire qui apparait, quand tu tournes les molettes de mise au point dans un sens et diminue-t elle quand tu tourne dans l'autre sens? Arrives-tu à faire la mise au point avec le 9mm (étoile ponctuelle)?
  9. Toute sorte de question de débutant.

    Bonjour, La pollution lumineuse ne joue pas sur les planètes. Il est même préférable de les observer en vision diurne. À l'instar de Odys, je vais te poser des questions qui peuvent te sembler triviales, mais je ne connais pas ton niveau de pratique et je n'ai pas l'instrument sous la main. Ne le prends pas mal Tu insères bien un oculaire dans la barlow quand tu utilise celle-ci? L'araignée semble vraiment être un pb de mise au point. Quand tu tournes les molettes, le porte oculaire doit rentrer et sortir. Est-ce bien le cas? Sinon, il y a peut-être une petite vis molettée qui sert à bloquer le porte oculaire qui est peut être à desserrer. Quand tu pointes une étoile avec le 25mm, arrives-tu à avoir un point? sinon, la boule avec l'ombre de l'araignée diminue quand tu rentres ou quand tu sors le porte oculaire?
  10. Bonjour, J'utilise de la litière silice dans une boite de pellicule avec des trous d'épingle pour eviter l'humidité à l'interieur de mes instruments (ça fait 1"1/4). Sinon, j'avais discuter avec une personne qui s'était fait un couvercle en plexi avec quelques trous d'aération. Son instrument prenait la lumière du jour dans la pièce ou il était entreposé.
  11. Collimation d'un Nexstar 6 SE

    Bonjour, La méthode du masque de hartman colmic est très simple aussi et permet de bien dégrossir la colimation. Il suffit d'un investissement minime pour le faire, une feuille de papier, un compas et un cutter pour réaliser le masque: http://colmic.free.fr/collim/collimat.htm. Vu que ton grossissement max est de +/- 190x, tu peux en rester à cette étape et la collimation est correcte (j'ai commencé par ça avec mon c8 en visuel). Par contre, le tube doit être en temperature, le temps que ça prend dépend de la difference de temperature entre le lieu de stockage et le lieu d'observation. Pour verifier si c'est ok: -tu défocalise bien une étoile brillante jusqu'à voir des vagues de turbulence. - tu mets ta main devant la partie hautre de la lame pour repérer sa position à l'oculaire (avec son ombre). - si, après avoir retirer ta main, tu vois dans cette partie une sorte de flammèches constante et mouvante, c'est que tu as un courant d'air chaud qui s'évacue, donc que l'équilibre thermique n'est pas atteint à l'interieur du tube. Pour les planètes, en ce moment elles sont basses, quand tu grossis, tu grossis aussi les imperfections de l'atmosphère, et plus elles sont basses, plus la couche d'atmosphère est importante. Du coup, si il y a de la turbulence, ça aura une incidence sur l'image (idem pour la turbulence interne dû au déséquilibre thermique). Pour la différence entre les planetes dans ta longue vue et dans ton c6, c'est normal, les lunettes donnent plus de contraste qu'un sc qui à un gros miroir au milieu du champ de vision, mais 150mm de diamètre doit te permettre d'atteindre des détails que ne te permet pas la longue vue. Quand tu utilises ton 24 ou 25mm, jupiter est elle une boule blanche et floue? Observes tu en vision diurne ou nocturne les planètes (en diurne, c'est mieux)? Quels détails y vois tu malgré le flou?
  12. Plusieurs jupiters du matin

    Bonjour, Ajout de celle du jour, un espace très clair dans la neb coté est. Bonne journée.
  13. Quelques Conjonction Sony A7S plus gros post planetaire

    Bonjour, Je suis toujours très impressionné par les details que tu sors sur les planètes dans les conditions actuelles. C'est vraiment du bon boulot. (Bon, après, c'est vrais que si tu es en Afrique du sud, c'est plus facile ) Bon ciel.