guilaume

Member
  • Content count

    691
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

802 Excellent

1 Follower

About guilaume

  • Rank
    Active Member

Recent Profile Visitors

8968 profile views
  1. sans moteur avec une lulu 72

    Bonjour, Tu vas rencontrer certaines limitations, pour le planétaire, en manuel, c'est jouable, mais avec un apn, les planètes seront minuscules. Pour le ciel profond, outre le temps de pose qui va manquer, il te faudra verifier si ta lunette permet un champ plat sur un cercle suffisant pour ton apn. Cela me semble bien compliqué. Une piste pour le pb de temps de pose, il semble qu'il y ait des logiciels permettant de faire du live stacking avec un apn (ou visuel assisté), cela permet d'empiler les photos en direct, L'asiair le fait, je ne sais pas si asistudio le permet, c'est une suite de logiciels pour l'imagerie gratuite, développée par zwo et telechargeable sur leur site.
  2. Mizar 114/900 - Que peut-on voir avec ?

    Bonsoir, Tu peux telecharger stellarium sur ton pc, c'est gratuit et bien fait, il y a plein de paramètres qui permettent de voir le champ de vision à l'oculaire,... (ne te fie pas à l'image des objets dans stellarium, ce sont des photos). Il y a aussi des applications comme skysafari ou stellarium qui sont très bien également. Pour savoir comment aller sur les objets, tu peux consulter ce pdf: https://www.astroclubdelagirafe.fr/wp-content/uploads/fiches_observation/GuideAstroDebutant_1.0.pdf Puis celui-ci : https://www.astroclubdelagirafe.fr/wp-content/uploads/fiches_observation/MiniAtlasDuCielNormand_v2.pdf Ils sont vraiment très bien faits. Pour le chercheur, petit conseil, gardes les 2 yeux ouverts. Si il est correctement réglé et que l'etoile que tu vises se superpose dans tes 2 yeux, elle doit se trouver dans l'oculaire. Pour les oculaires, tu peux déjà utiliser ceux que tu as, les longues focales sont correctes ce seront les focales plus petites qui sront à changer, mais rien ne presse. L'hyperion est trop gros et lourd pour le mizar dont leporte oculaire est en plastique (en plus il est trop cher) et un 40mm n'apportera pas grand chose. Je te conseille de ne pas trop mettre d'argent pour "améliorer " le mizar, mais de plutôt mettre de côté pour éventuellement passer à un plus gros diamètre par la suite. Ce qui fait réellement gagner en perception, c'est le diamètre et l'expérience, pas les oculaires (du moins au début). Bon ciel. Edit: nature et découverte n'est pas un magasin astro, tu auras de meilleures tarifs et du meilleur matériel sur des sites comme: - https://www.telescopes-et-accessoires.fr/ - https://www.pierro-astro.com/ - https://www.medas-instruments.com/ - https://www.bresser.de/fr/home/ - https://laclefdesetoiles.com/ - https://www.promo-optique.com/fr/ - et d'autres que j'oublie, mais tu devrais trouver sur le forum des liens, avis, retours d'expérience sur les differentes boutiques.
  3. Bonjour, Je rejoins l'avis de cap flam, ayant eu la 120ed black diamond et un mak 150, la 120ed est quand même un bon cran au dessus niveau piqué et contraste.
  4. Mizar 114/900 - Que peut-on voir avec ?

    Bonjour, Il faut que ton chercheur soit très bien réglé car souvent ce qui pose problème dans le pointage, - c'est que c'est très petit: avec ton 25mm, tu es sur un champ de 1°1/4 (grossomodo, la largeur de ton pouce bras tendu) l'amas de la chouette fait 1/6 de ce champ, l'amas globulaire ngc 7006, 1' d'arc (je ne pense pas qu'il soit accessible avec un 114mm). Il est donc très facile de passer à côté si le chercheur n'est pas bien aligné. - c'est très peu lumineux et contrasté, la plupart des galaxies, amas globulaires ou nébuleuses planetaires ressemblent à des étoiles faibles et floues dans un 114. On peu facilement passer dessus en pensant que c'est une étoile faible ou sans le voir. Pour tes débuts en ciel profond, tu peux commencer par m57 dans la lyre, elle est très simple à pointer, entre 2 étoiles brillantes et est très lumineuse. La double albireo du cygne, tres jolie, le double amas de persée. Si tu te sens, tu peux essayer m13 et m92 dans hercules, ça te permettra de tester si ton pointage fonctionne. Apres, tu peux tenter des cibles, mais il faut qu'elles soient adaptées à ton instrument. Pour Jupiter (et pour les planetes en général), il te faut repasser en vision diurne, donc observer avec une loupiote allumée. Ça réduira l'eblouissement et augmentera le contraste. Ça ne signifie pas que ton cerveau va identifier les infos qu'il reçoit (Jupiter est très pâle, très peu contrastée, c'est une planète difficile), mais ça aide.
  5. Bonjour, Il existe le es 25mm/100°, il y en a même un dans les petites annonces: Ça fait 2°, une pupille de 6,25mm. Reste la question de correction, perso je n'ai aucune idée du rendu.
  6. Bonjour, Oui, ça doit être Ngc457 dans cassiopée.
  7. résolu

    Le fameux chaource (ça marche moins bien à l'écrit)
  8. Bonjour, Merci Dans le 40 mm, il y a : - Televue Plossl 43°, 1,25" - Explore Scientific 68°, 2" Je préférerais le 68° de ES pour le champs plus grand. Mais est-ce que je pourrais avoir les 68° avec mon Mak127 modifié pour recevoir du coulant 2" ? Je pense que lyl ne parlait pas de la focale d'oculaire. Avec ton 31/72° en 2", tu dois être peu ou prou au max de champ exploitable sans un vignettage trop gênant.
  9. Bonjour, Pour un 31mm, en 1"1/4, avec un diaphragme de 28mm, ton champ sera autour de 51°. Bon ciel.
  10. Lunette ou télescope ?

    Bonjour, Pour le coulant, le diaphragme de la lentille d'entrée determine le champ apparent max, qui sera en relation avec la focale de l'oculaire. J'ai une formule approximative qui permet de savoir quel est le diaphragme de la lentille d'entrée (field stop) Field stop = Focale oculaire × champ apparent oculaire ÷ 57,3 Le fieldstop max du 1"1/4 est de environs 28mm. Mettre un coulant 2" si ce n'est pas nécessaire mécaniquement n'apporte rien optiquement, mais offre plus de stabilité pour des oculaires lourds.
  11. Besoin d'aide pour collimater Nexstar 8

    Bonjour, Je ne suis pas tout proche non plus, mais j'ai utilisé ce tuto a mes débuts pour dégrossir : http://colmic.free.fr/collim/collimat.htm La methode est adaptée au visuel, pas uniquement à la webcam pour un c8 ou les vis sont tout à fait accessibles en ayant l'œil a l'oculaire.
  12. Big binoculars

    Bonjour, Il y a ce sujet sur webastro: https://www.webastro.net/forums/topic/171746-jumelles-apm-120-sd-90°-fil-rouge-impressions-tests-partage/
  13. Stellarmate + RPi

    Bonjour, Merci Philippe, tes aventures m'ont beaucoup servi. Cela ne m'a pas empêché d'avoir mes propres galères. Voici un petit compte rendu. Je n'ai pas eu la présence d'esprit de faire des captures d'écran Tout d'abord, j'ai débuté en 2,4Ghz pour pouvoir pilter la azgti. J'ai eu quelques pbs entre la monture et le stellarmate, je ne sais pas si le wifi en était la cause, mais comme j'avais commandé un cable eqmod qui est arrivé, je suis repassé en 5Ghz. C'est bien plus stable depuis. Mon premier chantier a été l'autofocus. La première fois, c'est assez déroutant. J'utilise un astromechanics focuser canon. J'ai tatonné car il faisait la mise au point sur le bruit de la caméra, celle-ci se faisait vers 10m et non vers l'infini. J'ai fini par comprendre comment réduire la plage sur laquelle l'autofocus doit s'initialiser. Du coup, je trouve que le grand nombre de paramètres est intéressant et permet de comprendre comment fonctionne le système. La contrepartie, c'est qu'on avance en tatonnant. (Je ferai des captures avec ce que j'ai compris de ce système). Je suis donc passé à l'alignement polaire. L'interface est déroutante au début, mais c'est très bien fait et très efficace, même pour un alignement sans vision sur polaris (c'est mon cas). La première seance s'est bien passée, quelques pbs de batteries pour la monture ont écourtés la seance. Ces pbs ne mont permis que de faire une 15aine de prise de la rosette de 30s et de tester le live sur les galaxies de bode. Le mode live permet la récupération sur le smartphone ou la tablette. Ça semble fonctionner, mais je n'ai pas poussé plus loin. La session suivante, j'ai perdu la résolution de plaque, j'ai vérifié les paramètres en me basant sur les déboires de Philippe. Je séche. Je regarderai plus précisément la prochaine session avec captures pour pouvoir y revenir et réinstallerai stellarmate (j'ai quelques bugs, ça vien peut-être de là). Le premier bilan que je fais de stellarmate est que je trouve l'interface de l'appli assez bien faite, moins ergonomique que l'asiair, mais plus complète. Les paramètres nombreux peuvent dérouter et il faut vraiment s'investir pour comprendre comment ça fonctionne. J'aime bien. Bon ciel. Edit: Après reinstallation de stellarmate, tout est revenu dans l'ordre.
  14. Stellarmate + RPi

    Super, merci frank.
  15. Stellarmate + RPi

    Bonjour, Je suis enfin arrivé à bout des 46 pages de ce sujet et ça m'a permis de moins appréhender ce système. Je remercie @kaelig pour l'avoir initier, merci également aux participants qui donnent des resources et de l'expérience, notamment @Phil49 qui décrit tous ses problèmes et les solutions apportées, notamment avec l'application car c'est cela qui m'interesse dans ce système. Je ne suis pas très expérimenté en astrophoto et complètement néophyte en linux, je m'attends à bien galèrer au début. Bon, j'ai donc monté Stellarmate sur un rpi4 et vais faire mes premiers essais en extérieur cette semaine, le temps semblant devenir plus clément. Je vais tester tout ça sur une azgti, une asi385 et un focuser Astromechanics pour objectif canon (j'utilise le 100-400L). C'est sans guidage pour l'instant (ça viendra), c'est avec l'application android, avec l'azgti en wifi connectée au hotspot du rpi. J'ai fait quelques essais, tout se connecte bien, la mise au point automatique semble fonctionner (testé sur une étoile artificielle), l'ouverture est controlable. La monture réagit également. Le gps et l'heure se synchronisent avec mon smartphone. J'ai quelques interogations, est-ce que ekos permet de déterminer la focale? (Sur asiair pro, il suffisait de mettre la focale sur 0 et il la determinait tout seul). Si ce n'est pas le cas, la focale renseignée doit-elle être exacte ou bien une marge de manœuvre est possible? Merci. Guillaume