lyl

Member
  • Content count

    4954
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

lyl last won the day on November 10 2018

lyl had the most liked content!

Community Reputation

2052 Excellent

About lyl

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Hobbies
    observation du ciel
  • Adress
    AUDE (permanente), Grenoble(travail)
  • Instruments
    Intes Maksutov Newton "deluxe" 6" f8, lunette 49mm semi-apo destinée au guidage, trois caméras ASI185MC + ASI071MC refroidie + Basler ac640aca-100gm. Monture Losmandy GM8
  1. Etoile artificielle

    Le problème reste la qualité de turbulence pour arriver à l'étoile, 75m c'est long et peu pratique. mais bon même si une étoile 9um à 2m convient pour un C6 l'aberration sphérique est énorme et le C6 n'arrivera pas à faire la map. Ce n'est pas tout le monde qui peut se faire un collimateur de luxe avec une première lentille devant une led à bande étroite , un frost glass, un lentille de collimation, un pinhole de 20um, une autre lentille et un objectif pour ajuster... Je suis quand même obligée de prendre 3m de distance pour vérifier les lunettes de moins de 100mm de diamètre. Proportionellement 6m pour un C8 etc etc. Le ronchi au fond du jardin c'est pas mal mais pas simple non plus. Il ne faut pas oublier non plus de disperser suffisamment le rayon pour illuminer tout l'objectif ... http://www.astrosurf.com/topic/133829-ronchi-du-jardin/
  2. 150 ED vs. 120 Esprit

    Steph, j'irais dans ce cas chercher plutôt le doublet APM 140f/7 de 9kg La réalisation au-delà de 120mm n'est pas aussi bonne qu'on croit. il y a plus de lumière certes mais le piqué en prend un coup quand il y a 3 lentilles. De plus il faut privilégier la plage couleur pour la photographie, le compromis n'est pas le plus adapté pour le visuel. L'APM est à plus de 0.93 de strehl pour les moins bons, parfois ça grimpe à 0.96. et mécaniquement c'est mieux que la 150/f8 doublet de SkyW. Le chromatisme est géré pour le visuel sans le correcteur, du grand champ à du planétaire de qualité correcte. Attention ... il en reste peu.
  3. Etoile artificielle

    Pour réduire la distance, il y a la possibilité de fabriquer une étoile artificielle "infinie" ou "raccourcie" mais c'est loin du prix d'un jouet pour chat et il faut envisager tout de même une distance raisonnable : la taille du trou micrométrique doit pouvoir simuler une étoile. https://www.thorlabs.com/newgrouppage9.cfm?objectgroup_id=1400 => collimater le faisceau à la sortie d'une étoile artificielle "fibre" comme celle de Pierro-Astro en y rajoutant un singlet asphérique à la distance adaptée. C'est comme le "collimating lens" à la sortie du montage suivant. La fibre fait déjà office de la partie gauche du montage. (input, aspheric + pinhole) Ceci simule la position relative lointaine et parallélisant/réduisant la divergence des rayons en sortie.
  4. 150 ED vs. 120 Esprit

    Bonjour quelle est l'utilisation envisagée ?
  5. Mizar tout simplement .......

    Qu'est-ce que c'est ? Comment faire ?
  6. Mizar tout simplement .......

    C'est un Larson-Sekanina qui est implémenté dans Fitswork, filtre d'écrêtage et rotationnel. Les objets très brillants bavent dans les pixels, c'est parfois compliqué d'extraire, mais il reste un gradient de contraste exploitable par le filtre. La double moins puissante bave moins car moins forte, on la fait ressortir artificiellement comme un point qui n'est pas affecté car peu/pas de gradient. Appliqué à la photo de Toutiet
  7. Mizar tout simplement .......

    C'est sympa de penser à revoir les classiques et à expliquer la méthode. Merci pour ton effort pédagogique. Comme c'est quasiment accessible toute l'année, certains iront y calibrer leur instrument d'initiation. A l'occasion j'irai la photographier en défocusé ou post-traité pour montrer quelques autres trucs des observateurs de comète° appliqué aux doubles comme pour Sirius B qui est difficile. http://www.astrosurf.com/blogs/entry/181-soirée-du-18032020-premier-succès-avec-sirius-b/ ° ici le détournement d'un outil filtre pour voir la forme des noyaux.
  8. Il n'est pas question de mérite ou pas dans mon idée, je survole beaucoup. je suis d'accord pour des photos "Astro-Nature", chacun à le droit d'exprimer son rapport avec le ciel et les astres sans avoir envie de susciter une explication astronomique. (d'ailleurs il n'y en a pas des masses)
  9. Tête bino et courbure de champ

    Oh c'est pas gentil ça mais la vérité pour la moitié de la population et sans doute plus pour les astronomes amateurs.
  10. photo Nature. Bon bref à part ça oui, un découpage CP / planétaire, pas le même type d'équipement ni de traitements des images.
  11. Ben j'en profite quand même pour parler des photos qui d'après moi ne sont pas sujettes à discussion juste à ce taper dans le dos comme au bistrot : c'est joli !
  12. Bah ce qu'on voit à l’œil nu bof bof pas de discussions, c'est de la photo avec des éléments du ciel mais ce n'est pas de l'astronomie, juste des photos de la nature.
  13. Lune d'hier et d'avant-hier

    Ah ... je réagis rarement. Elles sont particulièrement réussies. Pour Copernic : tu as une fonction gamma/histogramme dans les logiciels de post-traitement et certaines caméras. Monte gamma et diminue la luminosité, ça compensera un peu la lumière écrasante (ou les brûlés comme on dit aussi)
  14. Tu parles des posts esthétiques ? (bon je sors).
  15. Tête bino et courbure de champ

    Le mak 180 a de la courbure également, par contre le mewlon en a carrément moins, l'avantage d'un Dall-Kirkham. Je pense que tu peux exclure le Mewlon de l'équation et regarder un upgrade de ton GPC tout simplement. Quant à l'aberration sphérique avant ou après la bino, je pense qu'on peut laisser ça de côté de part le f/D du Mewlon. J'avais testé la VIP Barlow à la place d'un GPC, elle a une focale un peu courte, ça l'emmène vers un grossissement trop fort pour sa conception. Sinon tu peux essayer la comacorr APM x2.7, elle est flatfield et mangera une partie de la coma du mewlon. Elle se visse au pas filtre, ça doit pouvoir s'adapter en entrée de bino Williams (même filetage) et qui a 100mm de chemin optique. Ca ferait 100.9mm avec le doublet comacorr, donc presque optimal. https://www.apm-telescopes.de/en/optical-accessories/barlow-lenses/1.25-barlow-lenses/apm-comacorrecting-1-1-4-ed-barlow-element-2.7-x