Bill46

Member
  • Content count

    785
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Everything posted by Bill46

  1. Actualités de Curiosity - 2013

    Images ChemCam RMI au Sol 3047 montrant de curieuses formations à la surface de roches : un sujet d'études géomorphologiques intéressant (Crédit : NASA/JPL-Caltech/LANL). Deux vues côte-à-côte permettent de tenter une vision en relief des détails (cliquer pour agrandir et loucher...) :
  2. Actualités de Curiosity - 2013

    Au Sol 3047, le Mont Mercou est tout près, au sud de Curiosity :
  3. mars 2020 rover

    Perseverance a commencé le déploiement de son bras robotisé au Sol 12 (image NavCam gauche) : (crédit : NASA/JPL-Caltech) Ce bras de 2,1 m (déployé) et à 5 degrés de liberté supporte les outils SHERLOC, WATSON (la caméra assistante, élémentaire !), PIXL (analyseur à rayons X pour la chimie des roches, situé sous la grosse boîte blanche sur l'image NavCam), GDRT, capteur de contact avec la surface et foreuse.
  4. Nouvelles comètes pour 2021

    Oui, cette comète n'est pas très haute au-dessus de l'horizon au crépuscule, et il faut un site bien dégagé et un ciel transparent pour l'observer... d'autant qu'elle est visuellement tout de même assez faible, autour de la 12e magnitude nucléaire, bien qu'avec une coma relativement condensée plus brillante. Michael Jäger continue de nous gratifier de belles images. Son site d'observation situé dans les Alpes autrichiennes, à 1000 m d'altitude, offre un ciel favorable si la météo s'y prête. Ci-dessous, SWAN 21D le 2 mars à 18 h TU, mag. 10,6, coma 4' (pas de queue), astrographe 11" f/ 2,2 RASA + QHY 600, 11 x 40 s et 4 x 130 s vert : Toujours sur la page du PCCP :
  5. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    Quelques infos complémentaires fournies par Emilien Gaudin : Un pic espagnol sur Mars (d'ici une dizaine de jours) ? Emilien, je suggère "Vignemale" pour le deuxième pic (Sol 804, détail image IDC D000M0804_667919171EDR_F0000_0817M_.JPG, crédit : NASA/JPL-Caltech)
  6. Une petite impatience ruine un grand projet. Confucius
  7. mars 2020 rover

    Si vous savez loucher (vision croisée, pas besoin d'accessoire ou de lunettes), vous verrez le paysage en relief Paire d'images stéréoscopiques obtenues à partir des caméras MastCam-Z droite et gauche. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
  8. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Pour ceux que cela intéresse, le dernier numéro (182) de The ESO Messenger est consacré en grande partie à l'instrumentation à venir de l'ELT qui sera déployée au foyer Nasmyth du télescope géant. Il s'agit des premiers instruments HARMONI = spectrographe intégral de champ dans le visible et le proche infrarouge et MICADO = caméra haute résolution observant dans le proche infrarouge, les deux étant associés à MAORY = un module d'optique adaptative. Puis viendra METIS = spectrographe imageur dans l'infrarouge moyen et deux autres instruments en cours de construction : HIRES = spectrographe haute résolution et MOSAIC = spectrographe multi-objets. L'instrument PCS, destiné à l'imagerie et à la spectrographie d'exoplanètes ou "chasseur d'exo-Terres", est en cours de financement. L'ELT devrait voir sa première lumière "technique" vers la fin de l'année 2025. Ce numéro du Messenger est téléchargeable ici : https://www.eso.org/public/archives/messengers/pdf/messenger_0182.pdf Ci-dessous, une illustration de la plate-forme Nasmyth du télescope où seront placés les instruments :
  9. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    Selon le Toulousain Emilien Gaudin, responsable opérateur InSight, "Plusieurs méthodes vont être testées pour former les tas [de régolithe] dans lesquels la pelle ira chercher la matière qui sera déposée sur le câble [qui relie le sismomètre à l'atterrisseur], à des endroits précis." En effet : https://www.cnrs.fr/sites/default/files/press_info/2021-01/CP009-2021 - Prolongation InSight SEIS.pdf
  10. On saura bientôt comment s'appellera le rover chinois. 3 noms restent encore en lice : - "Zhurong", un dieu du feu de la mythologie chinoise : https://fr.wikipedia.org/wiki/Zhu_Rong_(mythologie_chinoise) - "Nezha", une autre figure de la mythologie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nezha - "Hongyi", terme désignant un esprit éclairé ou fort en chinois (mais aussi "décalage vers le rouge" ... très communiste !) http://www.xinhuanet.com/english/2021-03/02/c_139777681.htm
  11. Nouvelles comètes pour 2021

    La version couleur (1er mars 18h05 TU RGB 130/130/130 L - 3 x 130 s vert 11" f/2,2 QHY 600) : Des éphémérides fournies par le MPC (PCCP) :
  12. Nouvelles comètes pour 2021

    Et une autre image de SWAN 21D par Michael Jäger depuis l'Autriche le 1er mars à 18h05 TU avec un astrographe 11" f/2.2 + CCD QHY 600 + filtre vert (3 x 130 s) : mag. 10,8, coma 230", queue 130" vers le nord PA 11° [en encart, une version en négatif à plus fort contraste que j'ai rajoutée à l'original]. Allez, on va rajouter un Français dans le lot quand même Alors une autre image de la comète par François Kugel le 1,77 mars TU depuis son observatoire de Haute-Provence. T400 f/2,8 + CCD Atik 460EX (410 s sans filtre), 0,83"/pix. La comète est très proche de la position imagée par Michael Jäger ci-dessus : on notera toutefois la différence de dimension apparente de la coma en se référant aux étoiles voisines, François ayant enregistré une région plus proche du noyau et plus condensée.
  13. Nouvelles comètes pour 2021

    La nouvelle comète (toujours pas officialisée par le MPC) SWAN 21D imagée le 1er mars par Denis Buczynski depuis son observatoire écossais de Tarbatness avec un C14 f/6 + CCD ASI 1600MM : Certains ont déjà fait un rapprochement possible avec la grande comète de 1686 dont les éléments orbitaux seraient semblables. Peut-être un fragment ? Mais ça reste discutable. A priori, la comète passerait à 0,05 UA de la Terre le 12 mars et pourrait atteindre la magnitude visuelle 8/8,5. A suivre...
  14. mars 2020 rover

    A priori, il s'agit d'une nouvelle image obtenue lors d'un nouveau passage de MRO au-dessus du site (MRO survole régulièrement Perseverance). Après, le parachute n'a pas du bouger beaucoup entre les deux PS : finalement je n'en suis pas certain concernant cette image... C'est possible que ce soit celle du 19 février. Simplement, toutes les images HiRISE obtenues lors du premier passage de MRO sont maintenant disponibles en haute résolution en JPEG 2000 et donc avec une meilleure qualité que celles montrées antérieurement. Ca peut expliquer la différence.
  15. mars 2020 rover

    Une autre vue en couleur prise par HiRISE/MRO du parachute et de la coque supérieure ayant ralenti et protégé Perseverance lors de sa descente, reposant désormais à la surface : (crédit : NASA/JPL/University of Arizona)
  16. Astéroïdes géocroiseurs / NEO

    Une autre vidéo visible sur Facebook montrant le déplacement de 1999 RM45 (mag. 13,5, mouvement 37"/min) parmi les étoiles, dans la constellation de la Licorne, images obtenues à l'observatoire Northolt, en Angleterre : https://www.facebook.com/watch/?v=564660631121196
  17. mars 2020 rover

    Une animation panoramique réalisée à partir des images MastCam-Z au sol 4, par Seán Doran :
  18. Nouvelles comètes pour 2021

    Deux vues des comètes C/2021 A2 et A4 (NEOWISE) obtenues par le Belge Erik Bryssinck depuis son observatoire situé au sud d'Anvers le 28 février à 22h03 et 21h32 TU respectivement avec un T400 f/3,8 + CCD SBIG STL-6303E (10 x 30 s sans filtre), 1,24"/pix. Magnitude 15,4 pour A2 et 14,5 pour A4. https://www.astronomie.be/erik.bryssinck/
  19. mars 2020 rover

    Après les cheveux rouges... une vue en couleur obtenue avec le télescope HiRISE du site d'atterrissage de Perseverance, 6 jours après l'arrivée du rover (cliquer/afficher pour zoomer sur le rover qui fait 3 m x 2,7 m). Vue prise depuis l'orbiteur MRO avec un angle de 18° et à une distance de 290 km. (crédit : NASA/JPL/UArizona)
  20. Nouvelles comètes pour 2021

    Toujours pas de confirmation du MPC concernant SWAN 21D. Pourtant, elle bouge comme le prouve Michael Jäger avec ces images prises le 28 février Je suis tout de même bluffé par l'oeil de lynx de l'amateur australien Michael Mattiazzo. Parce qu'avoir identifié une possible comète sur les images de l'instrument SWAN, surtout avec une qualité d'image que je qualifierais de moyenne, est remarquable. Ce n'est pas son coup d'essai (on se souvient notamment de C/2020 F8 (SWAN) découverte dans des conditions analogues). Michael Mattiazzo dans son jardin de Swan Hill (ça ne s'invente pas !) entre Adélaïde et Melbourne
  21. mars 2020 rover

    https://mickmis.github.io/perseverance-image-explorer/ L'interface a évolué depuis quelques jours : A signaler aussi une tentative de création d'une bibliothèque des images retournées à ce jour par Perseverance, par Emily Lakdawalla (site non dynamique contrairement à celui de Michaël Misbach, mais ce n'est pas son but ; sera peut-être mis à jour ultérieurement) : http://lakdawalla.com/emily/images/m2020/20210228.html Après le téléchargement sur Perseverance d'un nouveau logiciel de navigation au sol (en remplacement de l'ancien logiciel de vol), les métadonnées des fichiers images ont été apparemment modifiées.
  22. mars 2020 rover

    https://www.youtube.com/watch?v=v6EMT6-Ca54
  23. mars 2020 rover

    Parmi les dernières images renvoyées par les caméras de navigation de Perseverance, on peut voir une partie de la suite de capteurs météorologiques installés à bord du rover (Mars Environmental Dynamics Analyzer ou MEDA - "me da" = "il me donne" en espagnol, sachant que l'instrument a été conçu et élaboré majoritairement par des laboratoires espagnols). Cette station météo, qui fait suite à l'instrument REMS monté sur Curiosity, enregistre des paramètres comme la pression atmosphérique, la température ambiante, le degré d'humidité, la quantité de poussières présentes dans l'atmosphère ou encore l'orientation et la vitesse des vents. La plupart des capteurs sont placés sur le mât du rover, mais il en existe aussi sur le pont (rayonnement/poussières), sur le devant et à l'intérieur du châssis (pression). Les capteurs situés sur le mât comportent deux "perches" qu se déploient horizontalement, orientées à 120° l'une de l'autre, pour la mesure des vents (WS), trois jeux de thermocouples (+ 2 autres sur le rover) pour mesurer la température près de la surface (ATS), un capteur thermique infrarouge (TIRS) pour mesurer la différence entre l'énergie reçue du soleil et celle renvoyée par le sol et un capteur d'humidité (HS) - le petit tube blanc, développé par la société finlandaise Vaisala. https://en.wikipedia.org/wiki/Mars_Environmental_Dynamics_Analyzer https://mars.nasa.gov/mars2020/spacecraft/instruments/meda/
  24. mars 2020 rover

    Pour le fun, une photo de la plaque en question avant sa fixation sur le rover, pendant sa désinfection avant le décollage (Moogega Cooper / JPL) :
  25. mars 2020 rover

    Personnellement oui, depuis la page 26