Piotr Szut

Member
  • Content count

    382
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Posts posted by Piotr Szut


  1. L'indice B-V est utile pour essayer de caractériser une étoile,

    mais sa couleur, où plutôt le ressenti de sa couleur, ne dépend pas uniquement de l'indice B-V.

    La magnitude de l'étoile, l'instrument utilisé, et la sensibilité de l'observateur sont à prendre en compte.

    Et je ne parle pas de l’influence des autres étoiles dans le champ.

    Plus on  les observe et  plus les carbonées se différencient et s'individualisent.:)


  2. Je vous conseille et c'est de saison:S Scuti et V Aquilae.

    La dernière est à mes yeux la plus belle de toute. Il y a aussi dans le même champ une nébuleuse planétaire  visible avec un peu de diametre .

    Les étoiles carbonnées c'est l'apero d'une belle nuit.

    • Thanks 1

  3. Bonjour,

    Le 5 aout au soir le temps était  caniculaire en région parisienne.

    J'ai sorti sur mon balcon orienté plein sud un vieux C8 noir trentenaire sur la monture à fourche qui grince un peu.

    Un œil sur Jupiter,  mais turbulence infâme au-dessus des immeubles.

    Je me rabats sur Saturne, un peu après l'opposition. L'image n'est pas mauvaise et ne turbule pas trop.

    L'anneau de crêpe est visible malgré le fond de ciel  lumineux. Les bandes sont ce que j'en attend. Bien visibles, mais sans détail.

    Un croquis vite fait que je mettrai en couleur le lendemain.

     

    large.5b694b29675d5_Saturne0508201872DPI.jpg.8aec128e41c4b8199b7e95c430c1079d.jpg

    Un peu plus tard un œil sur Mars, mais sans filtre, je ne vois que la tache claire de la calotte polaire sud,  flemme de faire un dessin qui ne montrerai rien...

     

    Bonne nuit Msieur, dames.

    • Like 9

  4. Citation

    Je confirme l'incroyable abnégation et le talent hors norme de Nicolas...on avait partagé un stage astro  estival il y a 30 ans à Aniane, et déjà il croquait du Mars  ( entre autres ) alors en route pour une de ses meilleures oppositions, même en plein jour à l'aube, après toute une nuit passée déjà à décortiquer le beau chapelet planétaire de cet été 1988 ( Jupiter, Saturne, Mars se succédaient ) avec les totems de l'observatoire de l'époque, un 300 et un 400,..déjà le coup de crayon était impressionnant...

     

    Je m'en souviens  fort bien j'étais un des animateurs de ce stage et l’acuité visuelle de Nicolas ainsi que son coup de crayon m'avaient époustouflé.

    Il a en plus bien progressé depuis.