FroggySeven

Member
  • Content count

    1160
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by FroggySeven

  1. Je n'arrive pas à comprendre le schéma. Comment peut-on séparer l'image en deux en utilisant un prisme comme deux miroirs très rapprochés, alors que le faisceau ne semble pas collimaté à l'infini à ce niveau. Ou alors, si, il est bien collimaté à l'infini ? C'est moi qui comprend mal le schéma ? Question subsidiaire : ça fonctionne toujours comme cela les binos; avec un prisme qui "coupe" le faisceau image ? D'avance merci pour votre aide
  2. fonctionnement séparation d'image d'une bino ?

    Bref, un schéma à la con qui traîne par hasard en tête des résultats google "schema bino" !
  3. MERCI !!!!!! je vais réfléchir à tout ça...
  4. version courte : c'est la conclusion de mes manip' . Cela vous semble réaliste comme résultat ? Et pourquoi les fabricants ne communiquent pas sur cette valeur intéressante pour la jeunesse ??? [EDIT : et pour la photo afocale ] Version longue : MANIP' 1 mis deux objectifs 50mm f1.4 tête-bêche devant l'oculaire pour le transformer en microscope (la vue est belle ) Quand je diaphragme, la luminosité augmente à chaque clic jusqu'à pleine ouverture. MANIP'2 mis un objectif de 50mm f1.4 devant l'oculaire. Je translate un laser devant en mesurant l'amplitude pour laquelle il ressort au moins à moitié En fait , j'ai commencé par le faire avec l'objectif seul (cf illustration ci-dessous). Cette valeur semble correspondre au diamètre du diaphragme, y compris jusqu'à 1,4. idem avec l'oculaire derrière. MANIP'3 mis un objectif de 50mm f1.4 devant l'oculaire, puis dirigé vers un soleil dans un ciel bien dégagé. mesuré la tâche que j'obtiens. Cette valeur semble correspondre au diamètre du diaphragme, y compris jusqu'à 1,4. Attention si cela vous tente : on ne peut pas focaliser parfaitement à l'infini avec la plupart des objectifs reflex. Leur back-glass est souvent de l'ordre de 38mm, alors que le plan focal est 41,5mm derrière la lentille d'entrée de l'oculaire. Il faut garder une marge pour éviter un contact verre-verre . Cela fausse les mesures (mais cela semblait précis avec un de mes objectifs, qui lui à un tirage optique suffisant... mais malheureusement n'ouvre qu'à f/4).
  5. La question n'est même pas de savoir si l'image sera affreuse à pleine ouverture : juste quelle est sa valeur. C'est normal de trouver f/1.4 ? PS : loin de moi l'idée de vouloir faire la pub de l'Ethos, ou de le vénérer. J'ai choisi de travailler sur cette gamme d'oculaire bien que son rapport qualité/prix ne soit sans doute pas le meilleur, ni qu'il soit probablement le meilleur dans l'absolu, pour son côté "référence" : de qualité mais répandu (ce n'est pas une bouse, et je peux facilement avoir des retours d'expérience). Et aussi parce que Televue donne pas mal d'info précises en ligne. De toute façon, si le f/1.4 se confirme, ce n'est pas dans le cahier des charges, ni un signe de qualité. C'est sans doute un effet collatéral de la formule optique qu'on retrouve dans les autres oculaires du même type.
  6. Si j'augmente le diamètre de l'objectif sans augmenter le diamètre de l'oculaire (résumé toujours à une unique lentille mince idéale), ça va "coincer", non (rayons cyans) ?
  7. Pour simplifier le problème, et extraire la question de l'inclinaison du faisceau collimaté entrant, j'ai tracé exactement la même chose parallèle à l'axe optique (en bleu). Tu es toujours d'accord (je ne parle pas des deux faisceaux cyans) ?
  8. tu es d'accord avec mon tracé de rayon ?
  9. J'ai complété le faisceau qui correspond à ton rayon rouge. Tu vois que si l'oculaire a un diamètre de "petit d", aucun rayon ne sortira (sauf à la limite le tien).
  10. Je n'ai toujours pas compris pourquoi le passage aux LEDs posaient autant de problème. Pourquoi un truc qu'on installe pour consommer moins, beaucoup plus facile à moduler, plus directif, plus facile de maitriser la teinte, etc... a provoqué une pareille course à l'armement avec des couleurs dégueulasses. Un de mes voisins a carrément mis un carton de son côté sur un reverbère depuis qu'il est passé en LEDs.
  11. Génial : ma masturbation intellectuelle a donc un débouché pratique Je m'autoflagelle un tantinet, parce qu'en fait ce n'était pas que pour le plaisir de la compréhension, mais aussi parce que le dégagement oculaire fait des oculaires de bons candidats pour être utilisés en relai optique. Or je viens de réaliser grâce à toi que c'est exactement ce qu'on fait déjà en photo afocale. Je vais pouvoir aller regarder de ce côté. MERCI Pour ce qui est des manip', la plus simple est celle consistant à pointer le soleil avec l'oculaire monté sur un objectif très ouvert (typiquement un objectif photo genre 50mm d'occasion). SANS REGARDER DERRIERE ( je n'écris pas ça pour toi, mais au cas où un gamin se baladerait au hasard sur le forum). On regarde l'image projetée sur une feuille (on peut faire des repères dessus). Quand c'est bien rond, c'est qu'on est aligné. Quand c'est le plus petit à bords bien nets, c'est qu'on est à la distance de dégagement oculaire. Le flou avant/après vient du fait que le faisceau n'est collimaté à l'infini qu'à 0,5° près ??? ça fausse forcément aussi un peu la manip' , mais ça m'a l'air précis quand même. Le seul inconvénient de cette manip' est que cela ne fonctionne pas pour les oculaires qui ont leur plan image d'entrée "trop à l'intérieur". Si c'est plus de 38mm, je ne trouve pas d'objectifs très ouverts ayant un back-glass (= tirage optique ?) suffisant. Merci beaucoup pour notre culture technique :-) je me suis fais avoir une fois comme ça... J'ai voulu tester le tir couché... distrait par le changement de position. En stand sans stress... Avec mon propre biniou... une 22LR en plus !!!!!!! La honte totale
  12. J'essaye juste de trouver ton erreur de raisonnement, car je sais que c'est beaucoup plus efficace pour convaincre de mettre le doigt sur l'erreur , que de donner directement la bonne solution. Commençons par enfoncer des portes ouvertes : tu es d'accord que la pupille de sortie est de 30x20/120=5mm dans le premier schéma (jusqu'ici tout va bien ... ) mais qu'elle ne peut pas faire 43x20/120=7mm dans le deuxième schéma (alors que le diamètre de la lentille de l'oculaire ne fait que 5mm !!!) ?
  13. Tu confonds peut-être inconsciemment avec le cercle image du fait de la terminologie de "diaphragme de champ" associée. Effectivement, une lentille mince théorique idéale n'a pas de limitation de sa taille de cercle image (juste du vignetage... mais il faut dire qu'en même temps on fait l'hypothèse certes vague de rayon proche de l'axe optique). Mais une lentille mince même idéale a belle et bien une ouverture géométrique. Et accessoirement du fait qu'on n'a pas une seule lentille ici, même en théorie ça limite le cercle image. chiche ;-) En haut, des valeurs courantes d'ouvertures en astro. L'oculaire ne limite pas la pupille de sortie. En bas, un objectif photo ouvert à f/2.8 avec un oculaire ouvert à f/4 (valeur à laquelle je m'attendais pour la plupart des oculaires vu que cela suffirait. Mais visiblement les oculaires sont souvent beaucoup plus ouverts que de nécessaire pour la pupille de sortie. Sans doute un effet colatéral de leur formule optique, non voulu dans le cahier des charges).
  14. Merci de te pencher sur la question : c'est exactement ma démarche. Mais dans ton raisonnement, tu fais l'hypothèse que l'oculaire pouvait travailler à f/2,8. Es-tu sûr que la pupille de sortie ne faisant pas moins de 11,4mm ??? Bon... visiblement, d'après JL, il n'y a jamais de limitation de ce côté.
  15. Merci de t'être penché sur la question Je vais le refemelele d'un point de vue plus astro : Tous les oculaires peuvent-ils atteindre une pupille de sortie de 8mm (le maximum pour un humain a priori) du moment qu'on met ce qu'il faut en amont ? Ou bien certains ont une combinaison ouverture géométrique / focale, qui les limitent ? Est-ce normal que je trouve une pupille de sortie maximale bien supérieure à 8mm dans le cas de l'Ethos 17 ? C'est une caractéristique inutile dues à sa formule optique, ou une erreur de mesure de ma part ?
  16. 500€ + Fdp ( avec 3 batteries et un ou deux chargeurs - il faut que je regarde).
  17. bah un A7 d'occase avec objectif c'est ça ( mais il faut supporter le bruit de l'obturateur). Et mon A7ii pas tellement plus cher en se trouvant un objectif d'occase aussi. Bref Canon APSC neuf ou SONY Full frame d'occase...
  18. Le RX100 n'est pas un hybride et ne permettra pas de faire de la photo au foyer !!! Le Canon M50 n'est pas mauvais, mais APSC. Les Sony A7truc ont l'avantage d'être d'avoir d'excellents rapports qualité-prix pour des full frame, d'être plus matures, d'être abondants sur le marché de l'occasion du fait de leur ancienneté et de leur renouvellement fréquent ( à commencer par mon A7ii toujours en vente... que j'ai remplacé par un A7iii).
  19. Hello. Tu as un cache à l'entrée commandé électriquement ?
  20. Contre-coup de gueule

    Pas forcément : le message peut juste être déplacé dans la rubrique opinion. Le problème se situe plutôt au niveau du boulot monstre que cela représente.
  21. Tu partages la même mauvaise fois que le journaliste : tu sais très bien ce qu'à voulu Trump par là, et sa citation complète - qui donne le sens à cet extrait - est donnée dans l'article. Mais visiblement, tu fais partie de ces gens qui considèrent que défendre son opinion justifie la mauvaise fois et le mensonge. La démocratie est mise en danger par ce genre d'attitude. Personnellement, et ma formation scientifique en est pour quelque chose, j'ai toujours mis l'honnêteté intellectuelle au dessus de mes opinions. S'assoir dessus sous prétexte que c'est pour défendre une cause jugée juste me parait extrêmement malsain. C'est même une façon de respecter cette cause, que de ne pas la salir avec des mensonges.
  22. Un pur effet de titrage... il suffit de lire l'article lui-même pour se rendre compte de la mauvaise foi du titre.
  23. coup de gueule

    Les électeurs d'un côté, les multinationales de l'autre. Ils suffit que les premiers imposent un protectionnisme-écologique massif. Le problème de fond, c'est que l'écologie est politiquement associée au mondialisme.
  24. coup de gueule

    C'est le problème de l'écologie-bonne-conscience. On se rassure à bon compte en s'imposant des contraintes environnementales, pour aller ensuite faire contruire nos biens dans des pays qui n'en ont rien à foutre. Il faut juger la politique environnementale d'une société en prenant en compte ses achats. A ce compte Trump est plus écolo que n'importe quel président de l'U.E. !
  25. Pourquoi pas une queue d'arronde de 10 cm au positionnement s'adaptant aux différentes configurations, sur un profilé en carbone qui fait toute la longueur ? Le soucis, ça va être de le fixer pour permettre la dilatation de l'alu. Sinon en tout alu, la perte de fixation aux extrémités est une catastrophe mécaniquement... Je verrais nettement mieux un allègement drastique, surtout en bouts, de la queue d'arronde d'origine, et des fixations supplémentaires de cette même queue sur tout le long avec une contre plaque.