JML

Member
  • Content count

    1210
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by JML

  1. Bonjour, je vis sur une planète d'un lointain Système et même là-bas on parle de la Terre et de son super logiciel Siril... J'ai voulu en savoir plus à propos et je suis de passage sur votre planète que je trouve bien belle, bien étrange, très animée voir agitée ! J'ai été aussi interloqué par le fait que les Humains semblent ne pas considérer leur atmosphère respirable pour devoir porter un masque en toutes situations... Pour ce qu'il en est de Siril j'ai profité de votre système internet pour apprendre à l'utiliser et je suis tout de suite tombé sur une profusion d'informations toutes plus utiles les unes que les autres. En particulier j'ai suivi attentivement cette vidéo: https://www.learn.siril.org/mod/page/view.php?id=183 J'ai pu la mettre en pratique avec des images du ciel acquises sur ma planète mais j'ai encore un petit doute: la vidéo termine par la conversion des "lights", leur prétraitement avec les master darks et flats et en disant "-Voilà, c'est terminé !" sans parler d'alignement et empilement des lights ainsi pré-traitées. Je me demande alors si le pré-traitement des lights avec les dof les aligne et les empile automatiquement sans que je doive passer par moi même par les onglets "Alignement" et "Empilement" ? Vous comprendrez aisément qu'il s'agit d'une demande venant de qui vit sur un autre monde que celui de l'informatique Jean Marc
  2. Bonjour, j'essaye la photométrie avec Iris. Photométrie d'ouverture. J'ai choisi le mode 1, c'est à dire un seul cercle de mesure (en l'occurrence 8 pixels de diamètre). J'effectue donc une première mesure étoile/fond de ciel et ensuite une deuxième mesure fond de ciel à immédiate proximité de cette étoile. Iris me donne une intensité lumineuse de la première mesure de 75900 (étoile + fond de ciel) et 62959 pour la deuxième (fond du ciel). L'intensité de mon étoile est donc de 75900 - 62959 = 12941. J'effectue les même opérations sur une deuxième étoile (de comparaison). Mesure 1 (étoile + fond de ciel) - mesure 2 (fond de ciel), Iris me donne une intensité de 7363 pour mon étoile de comparaison. Donc la première étoile est 12941/7363 = 1.7575 x plus brillante que la deuxième. C'est enthousiasmant ! Mais comment convertir cette valeur de 1.7575 en magnitude ? C'est à dire quelle est la différence de mag entre les deux ? Je ne sais pas manier les formules qu'on trouve à gogo sur internet, il faudrait me décortiquer la procédure... Merci et bon ciel Jean Marc
  3. Problème de math

    Et...avec la méthode des 3 cercles, puis-je utiliser des valeurs de cercles différents pour la première et la seconde étoile ?
  4. Problème de math

    Oui tu as raison, ça simplifie le calcul ! Mais ça demande aussi de bien savoir gérer le diamètre des 3 cercles...L'expérience certainement aura son poids.
  5. Problème de math

    Ben, mes images sont sans flat et sans dark...
  6. Problème de math

    Un instant...je vous lis !
  7. Problème de math

    Si je fais (2.5/10) x 1.7575 = 0.439 mag de différence c'est juste ?
  8. Salut à tous, Hier soir - enfin c'était après minuit - Il y a eu 2 occultations sympas d'étoiles de mg 6/6.5 par la Lune. Pour la première j'ai été pris un peu au dépourvu; pour la deuxième, survenu un tout p'tit peu plus tard j'ai pu me caler confortablement sur mon tabouret tournant . En réalité j'étais parti à la chasse aux fins détails lunaires décrits à la fin du très bon document pdf de Claude Navarro "Ma Lune en 50 fiches". La lutte contre le mauvais seeing était impaire et les grossissement de 180 à 281x se disputaient la place au porte-oculaire de la Equinoxe 120/900...Concentré sur la Lune j'ai bien failli ne pas voir ces deux étoiles à proximité ! J'ai utilisé la Asi 290mm au foyer direct, 0.0048 sec d'exposition, env. 87images/sec en fenêtrant pour laisser la Lune hors champ. A' défaut de grives, j'ai mangé des merles... Jean Marc
  9. Occultation lunaire

    Et les temps calculés avec Tangra et AOTA. La synchro de l'ordi avec D4 NTP
  10. Même parmi les bonnes montures y doit pas y en avoir beaucoup capables de faire des poses de 60 sec avec 1 mètre de focale et des pixels de 5.6 microns sans guidage !!
  11. VdB 98

    Bonjour, Il y a une bonne vingtaine d'année je suis tombé sur cette nébuleuse à réflexion, avec mon C8, en me promenant au hasard dans la Poupe. C'était en Sicile, sous 36° 45' N. La nébuleuse, de forme allongée et de dimensions d'environ 20' dans son axe le plus grand, entoure l'étoile HD 61071 de mg 6.7 ( AD 07h 36m 32s Dec -25° 19' 55" ). Au moment de l'observation la nébuleuse semblait évidente mais j'ai quand même supposé qu'il s'agissait d'un effet de diffusion malgré l'évidence. Le lendemain, l'Uranométrie 2000 me confirma VdB 98. J'étais très fier de ma "découverte" ! Depuis j'ai tenté maintes et maintes fois de l'observer, avec des diamètres de 100 à 300 mm de diamètre, du Larzac à la Sicile, mais en vain. L' Interstellarium Deep Sky Atlas la donne accessible à un miroir de 300 mm... J'ai essayé la photo, en particulier avec une 120/900 ed + réducteur 0.6x avec une asi 290mm mais également avec un Sony Alpha 6000. Toujours rien. Quelqu'un a des retours sur cette nébuleuse ? Ai-je eu une soirée et une chance exceptionnelles ce soir d'il y a plus de 20 ans ? Bon ciel ! Jean Marc
  12. VdB 98

    Si quelqu'un a un ciel dégagé... Jean Marc
  13. Oulala ! Compliqué tout ça !
  14. Bonjour, J'ai un "vieux" Alpha 6000 Sony que j'avais acheté pour l'astro, mais un reflex/hybride sur un télescope c'est tellement chiant que je ne m'en suis jamais servi... Cependant le champ est bien plus vaste qu'avec une Asi 290mm, alors....Est t-il possible de capturer des images avec cet Alpha 6000 comme on le fait avec une caméra astro ? C'est à dire en utilisant les soft habituels comme SharpCap et autres ? Faut-il un logiciel spécifique, quels cables particulier ? Merci Jean Marc
  15. Merci pour ce travail que tu partage... A' quand un logiciel d'aide à la mise en station pour ceux qui n'ont pas accès au pôle depuis leur site d'observation ? Jean Marc
  16. Bonjour, Peut-être la présence de la Lune à une certaine distance angulaire de M42, ou bien un lampion à proximité ? Je doute que M42 à elle seule puisse créer des reflets internes...Utilises-tu un pare-buée/pare-lumière ? Jean Marc
  17. Phémus 2021 et filtres

    Merci infiniment Arnaud !
  18. Le diamètre, en microns, de la tache de diffraction est proportionnelle à l'ouverture relative: A' f/3 = 2 microns f/4 = 2.7 microns f/5 = 3.4 microns f/6 = 4.1 microns f/8 = 5.4 microns et ainsi de suite...pour un instrument corrigé à la limite de diffraction. Pour le CP c'est bien dommage d'éparpiller la tache de diffraction sur plusieurs pixels mais on n'a pas le choix: turbulence, mise au point, erreur de guidage; etc...Contenir la tache de diffraction sur 3x3 pixels comme dit Colmic c'est déjà un très bon résultat. Ou bien sur un seul pixel gros comme trois fois la tache de diffraction (et c'est bien le problème des instruments à longue focale avec nos caméras cmos à pixels riquiquis ! ) Proprement l'inverse de la haute résolution ou on va vouloir caser 3 pixels à l'intérieur de la tache de diffraction.... Jean Marc
  19. Phémus 2021 et filtres

    Bonjour, Je compte effectuer des observations de phémus cette année, et j'ai quelques questions... J'utiliserai normalement la 120/900ed et une asi 290mm mini sous SharpCap. La datation sera faite par NTP sous windows 10, synchronisée toutes les 15 sec, et directement affichée sur chaque image de mon .ser Je ne tenterai certainement pas les satellites internes. En fait je dois opérer comme pour une occultation astéroïdale ? Est-il judicieux de passer la vidéo dans le logiciel Tangra puis dans IOTA de Occult ? La variation du flux est progressive contrairement aux occultations astéroïdales...Ou bien l'analyse photométrique et temporelle passe t-elle par d'autres outils ? Ai-je intérêt à utiliser les 900mm de focale ou vaut-il mieux utiliser un réduc de focale ( 0.5x ) ? Un instrument de 120mm de diamètre est-il suffisant ou dois-je utiliser plutôt le SC 12" avec éventuellement un réduc de focale ? Convient-il de défocaliser pour répartir l'image sur un grand nombre de pixels (d'où l'intérêt du SC 12" pour conserver un bon signal ) ? Quelle est la résolution temporelle minimum pour avoir un intérêt ( 0.1; 0.5; 1sec ) ? Quelle est l'importance du suivi de la monture vu que les satellites ont un mouvement propre ? Voilà, je pense avoir fait le tour de mes doutes ! Merci et bon ciel à vous aussi. Jean Marc
  20. Si tu le dis...Elle lui en casse certainement deux. Très bon piqué, très agréable. Peut-être un léger crop pour bien dimensionner l'amas dans le champ ? Jean Marc
  21. Je pense plutôt à une trouée d'étoiles !
  22. Demi lune avant-hier soir...

    La première est la plus belle des deux...Elle est très belle ! Avec quoi tu l'a faite ? Salut !