spectrahm

Member
  • Content count

    143
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

98 Neutral

About spectrahm

  • Rank
    Member
  1. Superbe travail ! Du CP magnitude 15 à f/D 19... tu peux le dédicacer à ceux qui pensent qu'un Mak 127, c'est pour observer la Lune. ;-)
  2. Effectivement les seuils sont plus adaptés, tu as résisté à la tentation d'un fond de ciel trop sombre. Super boulot !
  3. Sans grande hésitation : https://www.amazon.fr/Astronomie-Astrophysique-C3-A9d-Agn-C3-A8s-Acker-dp-2100798588/dp/2100798588/ref=dp_ob_title_bk
  4. Spectro optique, non, pas de gêne. Radio, oui. Les signaux astronomiques ont besoin de peu de dynamique, et les chaines de réception sont construites en conséquence. Malgré les filtres il y a donc un risque réel de saturation des frontends des récepteurs. Côté analogique, les LNA (amplicateurs à bas bruit) ne sont pas toujours inconditionnellement stables dans le cas de signaux puissants jouxtant des signaux extrêmement faibles. Côté numérique, les ADC ne sont pas non plus conçus pour ça et augmenter la résolution de numérisation n'est pas faisable vu le volume de données, surtout aujourd'hui avec les réseaux phasés. La NRAO travaille sur ce problème et pourrait demander des zones radio-silencieuses à Starlink. Ironiquement, Elon Musk a aussi proposé "sa" solution pour l'astronomie radio: construire les prochains télescopes sur la face cachée de la Lune à l'aide de ses fusées, et mettre en orbite des satellites autour de la Lune pour retransférer les données vers la Terre...
  5. Arecibo...s'écroule

    Le NGAT a son site : http://www.naic.edu/ao/ngat Rien de plus à y lire que les deux livres blancs pour l'instant...
  6. Arecibo...s'écroule

    Beaucoup de très bons points. L'étude a été conduite sous la houlette d'Anish Roshi de la NRAO, à qui on doit notamment le GBT et PAF, qui devait moderniser Arecibo en lui apportant 40 faisceaux formés numériquement. Le design au sol va considérablement réduire la facture de maintenance étant donnée l'absence de pylones ou de suspension. De même pour le design des paraboles en pointage fixe, et optiques à foyer primaire plutôt que Cassegrain. La surface de collecte resterait équivalente aux D=300m du premier instrument, c'est à souligner. La fréquence maximale est contrainte par les flexions de l'assiette liées à la gravité et fluctuations thermiques, elles s'annoncent ici particulièrement bien maitrisées (8mm), d'où une possibilité d'observations millimétriques. Avec 300m, c'est une première. La possibilité de radar planétaire serait conservée, avec une puissance d'émission de 5MW entre 2 et 6GHz, et 10MW à 430MHz. Le nombre d'objets détectables en proche orbite serait alors 15x supérieur à Arecibo v1. Au niveau science, les sujets d'étude d'Arécibo v1 seraient conservés et approfondis (p. 37): - Science planétaire (comètes, géocroiseurs, technosignatures, raie CO redshiftée (!)) - Science atmosphérique et solaire - Pulsars, y compris ceux autour de Sgr A* - VLBI - RA hautes fréquences Quelques élégances particulières liées à ce nouveau design : Beam nulling grace à la formation de faisceaux. Résistance aux RFI considérablement accrue par rapport à Arecibo v1. Déport possible de l'infra de refroidissement sous l'assiette pour réduire le poids. Numérisation locale puis transport numérique par fibre optique vers le corrélateur / formateur de faisceau, afin de multiplexer l'IQ et les signaux de contrôle / supervision. ADC 14 bits. Encore en étude : surface de collecte VS lobes de réseau, couplage d'antennes très proches et impact sur le diagramme des faisceaux. A voir comment ils pourront optimiser le diagramme et les lobes de réseau. Les performances en mode 400 x 15m sont particulièrement remarquable. Le Tsys passe de 30 à 22K, et 60% de résolution gagné à 1420MHz par rapport à Arecibo v1 ! A suivre.
  7. Arecibo...s'écroule

    Tout à fait. Arecibo était contraint budgétairement au point de ne avoir de quoi repeindre malgré la corrosion. On sait ce qu'il adviendrait de la tour Eiffel en quelques décennies dans une telle situation, on l'imagine encore plus facilement en milieu tropical. Je n'évoque pas non plus le remplacement préventif des câbles, car pas un seul n'a été remplacé en 60 ans faute de budget. Il a fallu attendre le drame pour enfin les inspecter et se rendre compte qu'il est trop tard. Sacrifier l'entretien pour économiser des clopinettes a conduit à sacrifier un instrument à plusieurs centaines de millions de dollars. Il est possible même que ces "économies" ne payent pas ce que va coûter sa démolition à l'explosif. On parle pourtant de sommes dérisoires, surtout mis en perspective au 650 000 000 000 (650 milliards) de dollars alloués chaque année à l'armée. On entend certaines voix suggérer de construire plus gros, sur site ou pourquoi pas même sur la face cachée de la Lune, pour un coût plusieurs ordres de magnitude supérieur à Arecibo, alors qu'il aurait suffit d'entretenir le patrimoine. Gaspiller autant d'argent pour nourrir son seul orgueil alors que l'on n'a pas su conserver un instrument d'exception, ce n'est pas connaître le congrès américain, qui tient les cordons de la bourse.
  8. Arecibo...s'écroule

    Le problème, c'est le miroir sphérique. Pour avoir un foyer ponctuel, une structure lourde supportant le dôme grégorien est nécessaire. FAST n'a pas ce problème avec son miroir déformable, la source ne pèse que 3 tonnes au lieu de 800, mais elle a d'autres contraintes, notamment sa petite taille, problématique pour les instruments cryogéniques, et son accès physique. Que proposes-tu pour Arecibo ? Au niveau instrumental, un FPA avec formation de faisceau par calcul, c'était la meilleure piste pour concurrencer FAST... et c'est justement ce que prévoyait ALPACA.
  9. Arecibo...s'écroule

    Vieille bagnole, je ne partage pas cet avis. On parle du deuxième observatoire centimétrique après FAST, et toujours le premier en bande C et X. Au niveau instrumental, ALFA n'était pas au bout de ses capacités, et ALPACA qui devait être installé et mis en service vers 2024 aurait encore ajouté de la durée de vie. Alors, certes, l'avenir est aux réseaux phasés, mais les observatoires ne se remplacent pas; leur capacité se somme, surtout en radio avec le VLBI. De plus Arecibo appartient probablement bel et bien au patrimoine de l'humanité, s'agissant d'un site mondialement connu et ayant nourri l'imaginaire collectif. Même devenu obsolète, il aurait eu sa place comme lieu de tourisme et vulgarisation scientifique, avec un budget réduit à l'entretien courant et un peu d'animation culturelle. Avec des entrées payantes, le site aurait peut-être même atteint l'équilibre budgétaire tout en conservant un peu d'emploi et de publicité pour Porto Rico. C'est hélas au futur antérieur car on se demande à combien se chiffrerait un tel sauvetage, sans même évoquer la construction d'un nouvel Arecibo sur la face cachée de la Lune, par rapport à ce qu'aurait coûté l'entretien du site pour éviter cette situation. Wer billig kauft, kauft mehrfach.
  10. Célestron fait des télescopes brillants

    Pour ma part, je trouve l'intention louable mais je crains que la feutrine ne contamine ton miroir primaire à la longue. Avec les chauds et froid, la feutrine travaille et tu vas inévitablement retrouver des fibres sur tes optiques. Elle a aussi tendance a accumuler et relarguer la poussière accumulée, là encore ce sera pour les optiques. Rien de méchant, mais à prévoir.
  11. Bonjour, Pour cause de contraintes personnelles et d'un retour au visuel, je me sépare de mon équipement spectro. L'ensemble comprend: Monture: - SW AZ-EQ6 sur tripode achetée chez Pierro Astro (bilan fourni), 3 contrepoids : 1350€ [ vendue ] - Pied colonne court Vixen usiné (visible sur photo) : 150€ [ vendu ] Tube: - C11 XLT Fastar carbone avec bilan AiryLab, FeatherTouch, chercheur 9x50, résistance chauffante + régulateur variable, masque de Bathinov et sac de transport Geoptik : 1500€ [ vendu ] Caméras: - ZWO ASI120MM-S : 75€ [ vendue ] - ZWO ASI290MC : 200€ [ vendue ] - Atik 414EX Mono : 600€ [ vendue ] Spectro: - LhiresIII première génération modernisé avec fente sérigraphiée et étalonnage Ne-Ar commandé à distance par Arduino. Réseaux 2400t/mm et 150t/mm. 1750€ [ vendu ] Total : 5625€. L'offre est divisible. A récupérer sur place en région lyonnaise (si nécessaire je peux faire un peu de route). Bien cordialement, Spectrahm
  12. Dans l'esprit de la discussion, une petite photo de Neowise :
  13. Oui, et toujours du couleur à petits pixels. Ceux qui font de la spectro et ont besoin de monochrome f/D 10 passeront leur chemin.
  14. Et surtout, il est couleur. L'annonce initiale mentionne un capteur monochrome.
  15. IA dans les capteurs Sony

    Oui, app géolocalisée et obligatoire pour te connecter à tes données (envoi d'un code). Mais elle te tiendra informée de tous les "bons plans" Sony !