jean-pierre

Member
  • Content count

    5
  • Joined

  • Last visited

    Never
  • Last Connexion

    Soon available - 78130

Community Reputation

0 Neutral

About jean-pierre

  • Rank
    Inactive member
  1. ETX 70 AT

    AIe, aie... n'achetez pas cet instrument car son optique n'est pas terrible et la construction très peu fiable. Appellé Mr vinel chez Astronomix et allez testé (sans condition d'achat) une bonne lunette achro (pour ce prix là vous pouvez achetez une 80/720 je crois, ou qqchse comme ça). Vous verrez c'est du matériel très interessant et garantie à vie! Sinon, vous pouvez toujours acheter un Newton 114/900 en occas de bonne qualité? Tout dépend aussi de l'endroit où vous êtes, la transportabilité que vous désirez,etc....Bonsoir,Jean Pierre
  2. Transportabilité et Ciel Profond

    Il y a aussi la lunette Kepler 102/500 qui est bien compacte (et plus lumineuse que la 80/400 !). Le tube ne coute que 2900 F et 5300 F sur monture équatoriale motorisée. Mais le mieux est de la posée sur un bon trépied photo pour le voyage ! La lunette Kepler 80/400 est identique à celle du Celestron Nexstar 80GT.
  3. Transportabilité et Ciel Profond

    Voici mes première expériences avec ma lunette 80/400. J'ai pu "observer" M27 (la nébuleuse planétaire), près de la constellation de la flêche. En grossissant 40X, ce n'était qu'une petite tache floue de 5mm environ, et le grossisement était apparemment le maximum utilisable (à 100X je ne distinguait quasiment plus rien, car trop sombre). Pour la voir bien, il faudrait pouvoir la grossir 200X, mais alors un diamètre bien supérieur serait nécessaire (ma lunette ne fait que 80mm)! L'observation de M25 (si je me trompe pas)dans Pégase (un amas globulaire) à été du même ordre. On distingue que l'objet est "circulaire", mais comme il est peu lumineux (bien que ce soit un des plus lumineux !!!), il est difficile d'en voir plus. Il est également impossible de le grossir plus que 40x. Il faut dire qu'observant en banlieue parisienne, le ciel est tout, sauf noir. Avec un beau ciel, il est sans aucun doute possible de faire de bien plus belles observation. Il y a 2 semaines on voyait bien Mars aussi (moins bien que début juillet, mais je n'avais pas encore cette lunette, hélas). En grossissant 160X, la planète n'était qu'un petit disque rouge de 2mm. C'est un peu décevant. Aucun détail n'était visible, mais peut être que l'atmosphère et le ciel de banlieu n'étaient pas au Top (comme d'habitude !). Il paraît que l'on doit pouvoir distinguer un léger éclat blanc correspondant aux calottes polaires. Je ne demande qu'à voir ! J'attend avec impatience Jupiter et Saturne. Je ne peux pas grossir beaucoup plus car 200X (2,5D)n'apporterais pas grand chose par rapport à 160X (2D), à peine un quart en plus, et plus de problêmes optiques. J'attend de pouvoir observer sous des cieux bien plus noirs. Vivement un week-end à la campagne ! Amitiés
  4. Transportabilité et Ciel Profond

    En fait ce n'étais pas M25, mais M15. l'observation de M2 hier soir était de bien meilleure qualité que celle de M15. J'ai pu grossir 100x en pouvant garder le minimum de luminosité. Le ciel était sans doute meilleur. Comme quoi, dans des conditions correctes, une lunette de 80mm peut tirer son épingle du jeu. Il est sur que dans un amas globulaire, il est hors de question de pouvoir distinguer les étoiles périphériques avec si peu d'ouverture (il faudrait surement un 200mm et une focale plus longue), mais on se rend bien compte du "look" de l'objet. Pour les nébuleuses, c'est tout de même plus dur. C'est sur que c'est frustrant de ne pas pouvoir mieux distinguer les détails. On ne peut de toutes façons pas concilier transportabilité et grosses performances ! Je dirais que l'avantage de la lunette courte de 80mm sur des jumelles de même diamètre, c'est un plus de polyvalence en astronomie. On peut faire un peu de planétaire, du ciel profond, et même de l'observation terrestre. Et l'encombrement n'est pas plus important (sauf si on utilise une monture équatoriale). Je ne sais pas ce que l'on peut voir dans une lunette achromatique de 100mm. Ca m'interresserait d'ailleurs de le savoir ! Bien à toi.
  5. Transportabilité et Ciel Profond

    Pour le ciel profond, il faut evidemment privilégier le diamètre, car les objets sont peu lumineux. Une fluorite, même si elle est un peu plus lumineuse qu'une achromatique, ne fera pas de miracle. Donc à mon avis, il faut éviter les 60mm. 80mm semble un minimum. Une lunette 80/400 ou encore mieux 100/600 ferait l'affaire. Si tu tombes en plus sur une occase ayant une très bonne qualité optique (apo ou semi apo), il ne faut pas hésiter : tu pourra faire du bon planétaire en même temps !!! Pour le ciel profond, la qualité optique n'est pas la priorité absolue (il en faut un minimum quand même !) : Il faut prendre l'exemple des Dobson qui ont un gros diamètre et une qualité optique très moyenne. l'ETX 90 à une très bonne qualité optique mais une grande focale, ce qui le rend moins lumineux et donc plutot orienter vers le planétaire.Je possède un Nexstar 8OGT de 400mm. Pour le ciel profond, il est très correct. On peut trouver la lunette sous d'autre marque car elle est fabriquée en chine. Le tube fait environ 350mm et pèse 1,3kg. Mais il ne faut pas rêver : Avec 80mm, les détails des objets ciel profond ne sont pas époustouflants ! (surtout en région Parisienne...).