michel06330

Member
  • Content count

    843
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by michel06330

  1. modification dobson

    Merci pour ta réponse, Claude.Voici le kit que je compte acheter: http://www.dietermartini.de/dobson406.htm L'idée est la suivante, partant de mon LightBridge 16": - première étape, monter les optiques Meade F/D 4,5 dans ce kit fait pour lui; j'obtiens ainsi un instrument de 34 kg empilable et transportable dans ma voiture au lieu de 60kg à l'origine - seconde étape éventuelle, acheter un kit Orion Optics hilux de bonne qualité F/D 4 et revendre le LB 16" remis en état.La seconde étape n'est qu'une éventualité, mais je me connais, il me faut toujours un projet en vue et je préfère m'y préparer .Effectivement, l'inclinaison des tubes serait à revoir; il faut aussi que je vérifie que l'anneau du secondaire pour F/D 4,5 est assez ouvert pour F/D 4, remarque d'un astram sur WA.Michel
  2. 406 mm Dobson Meade Light Bridge

    dobsonidé> Je ne suis pas vraiment pingre, mais payer un Obsession au prix catalogue Galileo et le faire ensuite retoucher, ça met la bête à un prix .... déroutant!!Ce n'est qu'après avoir appris que leurs optiques n'étaient garanties qu'à L/4 PTV que j'ai cessé de rêver sur ces Obsession.Ce que j'accepte volontiers sur un instrument d'entrée de gamme comme le LightBridge, je ne le tolèrerais pas sur un dobson payé 3 fois plus cher.Encore une fois, avec ses LB, Meade met le 16" à la portée de pas mal d'astrams qui ne pourraient pas se payer du haut de gamme d'artisan; c'est son principal argument et ce qui fait son succès. Pour exemple, mon dobson 300 à optiques certifiées L/8 hilux m'a coûté bien plus cher que le LB 16".Michel
  3. Table équatoriale pour dobson

    Ca fait un moment que je travaille sur ces tables équatoriales.Ma première était faite sur le modèle JM Becker (le père de Vincent): secteur Nord circulaire à 45°, axe Sud extrait d'une rotule de direction de Clio, entrainement par galet. Problème: la motorisation était aussi à 45° et la table faisait 20 cm de hauteur.Mes deux suivantes (pour mon 300 et mon 400mm) sont faites sur le modèle Magnitude 78: secteurs Nord paraboliques verticaux et secteur Sud circulaire à 45°, entrainement par galet. La motorisation est alors simplement fixée au plateau inférieur, placée à l'extérieur (et non sous le plateau supérieur) pour réduire la hauteur. La table fait alors environ 10cm de hauteur.Entrainement par galet: malgré tout ce qu'on en dit, je n'ai jamais constaté le moindre glissement entre le galet et le secteur. Mes galets sont issus de presse-papier d'imprimante; c'est très dur et ça a du grip. Ce système est le seul qui n'ait pas d'erreur périodique; c'est aussi le plus simple à mettre en oeuvre.Motorisation: j'ai testé le kit pas à pas Ecostep de Conrad; tel quel, il faut tellement ralentir qu'on sent les pas et qu'il y a des vibrations à l'oculaire. Il faut impérativement accoupler un réducteur, ce qui n'est pas simple quand on n'est pas équipé. La solution que j'ai adoptée est le moteur pour EQ1 vendu par les magasins spécialisés. C'est du courant continu 9 volts et il est équipé d'un variateur et d'un inverseur de sens de rotation. Avec un galet de l'ordre de 15mm de diamètre, la vitesse de rotation pour un suivi stellaire se trouve dans la plage du variateur. Ce qui est incroyable, c'est qu'il est capable de pousser la table de mon LightBridge 16" qui pèse 60kg. La pile 9V 150mAh est un peu faible en revanche et j'ai bricolé un réducteur de tension 12v -> 9v qui me permet de brancher une batterie 12v plus puissante.Je pense quant à moi qu'il est inutile de rechercher une grande précision dans le suivi sur des durées importantes. L'astrophoto longue pose n'est pas à la portée de ces tables, même si en théorie rien ne l'interdit: la table EQ n'est qu'une monture EQ sans les pieds. Malgré leur rusticité et si je prends la peine d'aligner correctement l'axe NS, mes tables m'offrent un suivi très correct pour le visuel. J'entends que pendant l'observation d'un objet donné, disons 10 minutes, il reste pratiquement au centre le l'oculaire.Quand je détaille la table du 600 de David que Serge évoque, je reste admiratif et je confirme qu'elle permet de conserver l'objet dans le champ presque indéfiniment (1 heure au maxi). Mais c'est une mécanique hors de portée d'un amateur, qui se justifie sans doute par le télescope d'exception qu'elle supporte .Michel
  4. 300 ou 400 mm dobson

    Bonjour,Ca dépend... J'ai un 300 compact hilux et un 16" LightBridge. J'ai aussi une voiture à petit coffre et j'approche des 70 ans.A l'oculaire, sous mon ciel périurbain, la différence n'est pas flagrante. En terme de magnitude atteinte, c'est vrai que de chez moi, les étoiles E et F du trapèze (magnitude 11) sont toujours visibles dans le 400, pas dans le 300. Allez, c'est juste un peu mieux pour pratiquement 2 fois plus de lumière; j'espérais mieux. En revanche, ce 16" n'entre pas dans mon véhicule et il reste très lourd même démonté; je le conserve à poste fixe sur ma terrasse pour l'observation domestique.Le 300 compact à monture Kentaro ne pèse rien et se loge tout entier dans mon coffre; c'est lui que je transporte sur les sites d'observation depuis plus de 2 ans.On l'a souvent répété, le meilleur instrument est celui qu'on n'hésite pas à sortir; pour moi, c'est mon 300 sans conteste..Sous un très bon ciel, le 400(de Bernard) est supérieur à mon 300, mais ce n'est pas le choc. Le seul instrument qui m'ait vraiment donné ce choc, c'est le 600 de David, mais là, ce n'est pas à la portée de n'importe quel amateur .J'ai écrit "ça dépend" car je pense que le problème de poids/encombrement doit être mis dans la balance. Pour moi, un 400 compact serait sans doute l'idéal... j'y songe .Michel
  5. 406 mm Dobson Meade Light Bridge

    Optiques Orion Optics UK hilux Monture Kentaro: http://sites.google.com/site/dobson2005/dobson300fd5ultralight Porte oculaire Moonlite CR1 Chercheur telrad Table équatoriale maison
  6. 406 mm Dobson Meade Light Bridge

    sollio, je ne pense pas que les LB16" aient jamais eu une qualité optique exceptionnelle.Le cahier des charges Meade prévoit juste un lambda/12 RMS, ce qui correspondrait environ à un lambda/4 PTV. Ce n'est pas exceptionnel, mais c'est la qualité prévue pour les optiques des dobsons "Obsession" par exemple, qui ont bonne réputation. Evidemment, le lambda ne fait pas toute la qualité optique.L'option de Meade a probablement été de fournir un instrument de grande diffusion, au plus bas prix possible, avec des qualités acceptables par un amateur moyen.Il semblerait, à voir le succès de ces dobsons, que ce parti pris ait reçu le succès espéré.Pour l'instant, la qualité des optiques industrielles reste inférieure à celle des optiques artisanales. Au milieu, il y a des fabrication semi-industrielles comme Orion Optics UK qui ont pour l'instant le vent en poupe.Michel
  7. 406 mm Dobson Meade Light Bridge

    On dévie un peu du sujet mais c'est vrai que c'est le 400mm de Bernard Augier qui m'a fait envie.J'observe souvent avec lui sur les pentes du Restefond où le ciel est incomparable. J'y monte mon 300mm mais je regarde souvent dans son 400 à optique Starfinder.Mon véhicule ne permet pas de transporter un gros instrument, je n'ai donc qu'un 300mm compact mais j'ai acquis ce LB16" pour laisser en station sur ma terrasse.Il y est depuis le mois de juin dernier, protégé par un grand parasol et une bâche; dès que le ciel le permet, il est donc rapidement disponible, c'est très confortable.Je suis un peu déçu par la moindre amélioration en visuel du 400 par rapport au 300mm au moins sous mon ciel domestique. Il faudra que je trouve une solution pour essayer ce LB16" sous un bon ciel; on verra ça à la fonte des neiges, je sais que Bernard souhaite comparer ce LB à son Starfinder.Par la suite, j'envisage de fariquer une monture plus légère et plus compacte pour ces optiques 16", et même éventuellement de les refaire aluminer en hilux si c'est possible dans quelques années.Michel
  8. 406 mm Dobson Meade Light Bridge

    C'est sût qu'en comparaison du 600 de David, il n'y a pas beaucoup d'instruments qui tiennent la route.Je retiens simplement la réaction d'un astram qui a fait rectifier son primaire de LB 16" par un artisan réputé et dont la conclusion est en gros que le prix ne justifie pas l'amélioration qu'il a ressentie à l'oculaire. Il est fort possible qu'un pro comme David décèle quelques défauts d'optique dans mon propre LB16", qui moi, ne m'incomodent pas. Moi, ce qui m'incomode le plus, c'est le poids et l'encombrement de ce monstre quand je le compare à mon 300mm compact , pour une amélioration en visuel qui n'est pas vraiment évidente sous mon ciel domestique. J'avoue que j'espérais mieux.Je l'ai écrit ailleurs, pour celui qui ne se pose pas la question d'argent ou pour l'amateur très exigeant, un Obsession ou un SkyVision seront sans doute un meilleur choix. Je rejoins ici la conclusion de Bernard Augier.Michel
  9. meade lightbridge 16"

    Le seule chose qu'on puisse contrôler est de vérifier si la qualité optique était bien conforme au cahier des charges Meade, soit lambda/12 RMS. Pour le reste, c'est la loterie diront certains.J'ai acheté mon LB chez Optique et Vision à Juan les Pins; ils en ont contrôlé pas mal puisqu'il proposent cette vérification en option payante. Il semble qu'ils n'en aient rejeté aucun.Ce type de "loterie" est le fait de tous les produits chinois mais la qualité de leur fabrication s'améliore avec l'expérience. Ceci dit, il est plus facile d'obtenir une optique de qualité avec un 10" qu'avec un 16", c'est clair.Meade est un leader mondial sur ce créneau et je ne pense pas qu'ils continueraient à distribuer des instruments décriés par trop de clients.Pour celui qui ne se pose pas la question d'argent, un SkyVision 16" serait sans doute un meilleur choix .Michel
  10. meade lightbridge 16"

    Bonjour,Bienvenue en tous cas à toi, nouveau membre.Si tu fais quelques recherches, tu vas trouver pas mal de fils sur ce sujet car c'est un instrument qui a ses partisans et ses détracteurs.J'utilise ce LB 16" depuis environ 6 mois et je reste persuadé que c'est un excellent rapport qualité/prix pour un amateur de visuel pur.Pour moi, son principal défaut est son poids associé à la dimension de sa base circulaire. Son transport demande un bonne condition physique pour manipuler un volumineux élément primaire de 26kg et un véhicule spacieux avec un seuil de coffre inexistant. Les points positifs: - optique correcte (> lambda/12 RMS), surtout associée à un correcteur de champ; pas d'aberration de sphéricité décelable à l'oculaire chez moi. - mécanique douce et précise - bonne stabilité au vent.Les points à revoir: - contrepoids à ajouter impérativement au barillet du primaire pour équilibrer les oculaires lourds (voir JMI qui propose des blocs clipsables) - vis cruciformes de collimation de secondaire à arrondir aux points de contact ou mieux à remplacer par des Bob's knobs arrondies elles-aussi. - crayford bas de gamme (remplacé chez moi par un MoonLite) - jupe fournie trop souple qui entre dans le chemin optique - matériau utilisé pour la monture.Sur ce dernier point, je remarque tout de même que la monture du dobson SkyWatcher que j'ai utilisé pendant 2 ans, faite dans le même matériau, ne s'est jamais détériorée malgré de nombreuses observations en montagne.Je précise enfin que je possède un autre dobson, un 300mm compact à optiques certifiées et qu'en comparaison, ce LB16" n'est certainement pas une bouse.Michel
  11. Bonsoir,Oui bravo, mais moi j'aurais titré: " de l'intérêt de trouver un club qui aide réellement les débutants".De mon côté, ça n'a pas été le cas .Michel[Ce message a été modifié par michel06330 (Édité le 28-12-2009).]
  12. un autre étalon

    J'ai un filtre Halpha et je pourrais ajouter un couche à ce que j'ai déjà fait, dès que le temps le permettra bien entendu (et ce n'est pas gagné ). En revanche, il me sera très difficile de retrouver exactement le même cadrage; comment fait-on ensuite pour les empiler ? Michel
  13. un autre étalon

    Bonjour,Généralement, je ne fais que du visuel ou du "live", mais il faisait vraiment trop froid hier soir pour rester dehors, alors j'ai laissé tourner la camera toute seule et voilà ce que j'ai commis: DSI III sur Megrez 80/480 + flattener 0.8, soft Nebulosity autoguidage par PL1-M sur lunette 70/400, soft GuideMaster 10 poses de 10 minutes binning 1 empilage + masterdark + masterbias DeepSkyStacker pas de PLU, je n'ai pas encore reçu l'écran lumineux commandé traitement niveaux et courbes sous Nébulosity.Michel[Ce message a été modifié par michel06330 (Édité le 21-12-2009).]
  14. un autre étalon

    merci Crebadoc, je suis vraiment débutant en tout .Michel
  15. Je connaisssais aussi les tests de JML. Peu après l'avoir reçu, j'ai fait un star test sur le LB 6". Effectivement, il est légèrement sous parabolisé, mais ça ne semble pas vraiment gênant à l'oculaire.Michel
  16. Bonjour,Bernard, c'est bien dommage que je n'aie pas le véhicule pour transporter mon LB 16". Il est en station permanente sur ma terrasse et à ta disposition si tu souhaites l'essayer pour le comparer à ton optique Starfinder.Il y avait sans doute des petits défauts auxquels j'ai remédié: - contrepoids clipsés sur le barillet pour équilibrer le Nagler 26 - crayford changé pour un MoonLite - vis cruciformes changées pour des Bob's knobs au secondaire (bien arrondies aux extrémités).Sinon, je n'ai pas à me plaindre de la mécanique, les déplacements sont souples et précis. Il y a sans doute mieux, mais comme l'écrit Erick, c'est plus cher. Dobson posé sur la table équatoriale, le PO est à 1.90m au zénith, ce qui m'oblige à observer pratiquement en permanence sur un escabeau; c'est une contrainte.Côté optique, les étoiles brillantes sont un peu plus épaisses que sur mon 300mm, je crois que c'est dû à l'accroissement de lumière; pour les étoiles faibles, c'est bien piqué, surtout avec le Paracorr.La collimation du secondaire est plus facile depuis que j'ai mis les Bob's Knobs bien arrondies; pour le primaire, c'est sans problème avec les ressorts qui ont manifestement été renforcés sur mon modèle. La tenue n'est pas pire qu'avec mon 300 équipé lui aussi de tubes en alu; avec des tubes en carbone, ce serait sans doute plus stable. Ca ne me gêne pas vraiment de devoir la retoucher une fois dans la soirée d'observation.Ma seule déception vient du fait que l'écart de luminosité perçue par mon oeil n'est pas flagrant entre le 300 et ce 400. Cette impression est à relativiser par le fait que mon ciel est pollué de lumières et qu'un lampadaire de rue situé juste en face m'empêche d'atteindre une bonne vision nocturne.Si j'en crois les chiffres, la qualité optique en terme de lambda PTV des Obsession est comparable à celle des LB; je sais bien que ce n'est pas le seul critère mais mon oeil d'amateur ne perçoit pas de défaut rédhibitoire en visuel sur ce 16". Après tout, c'est ce qui compte non ?Michel
  17. ecran lumineux flat

    Bonjour,Je viens aussi de commander cet écran en A4 12V chez Galileo; je l'attends d'un jour à l'autre. Prix: 49 euros pour l'écran + 43 euros pour le transfo + 10 euros de port.Le but est de pouvoir faire les PLU immédiatement après les photos, sans attendre le jour.J'ai prévu une plaque de plexi blanc dépoli pour rigidifier la feuille en place sur l'instrument et je compte faire des essais de temps pose pour arriver autour de 50% de la saturation 16 bits.J'avais essayé de jour sur un ciel uniforme avec la plaque de plexi seule; ça fonctionnait assez bien, mais je devais attendre le lendemain, en espérant qu'il fasse beau et en laissant tout le matériel en place.D'où l'achat de cet écran tout fait.Michel
  18. camera couleur QHY8

    Bonjour,Voilà, c'est traité; tout est fait avec Nebulosity, ça m'a permis de compléter mon apprentissage de ce soft. J'ai fait brutes seules, brutes-darks et brutes-darks-bias. Un passage sous PSP n'a rien amélioré.Effectivement, M1 et M27 sortent en poses de 5 minutes, c'est moins bon pour M33 qui se noie dans le fond de ciel. Pour les prochaines acquisitions, je monterai le filtre Idas LPS.Cette camera n'est pas simple à apprivoiser et en tous cas elle ne permet pas de faire du "live" sauf sur des objets très lumineux.Pour cet usage, je garde ma bonne DSI III mono avec laquelle je me suis déjà bien régalé . Tant pis pour la couleur.Michel
  19. camera couleur QHY8

    Bonjour, J'utilise cette camera couleur (CP6-CS chez M42 Optic) depuis quelques temps. Je souhaitais faire de la simple pose couleur mais je me rends compte qu'il me faut une exposition de l'ordre de 20 minutes pour avoir une image lisible de M81/82 par exemple, qui est un objet facile. Or j'ai acquis cette camera après avoir visité certains sites americains qui montraient des images superbes d'objets difficiles obtenues en accumulant des poses de 5 minutes seulement.J'ai comparé les imageurs: Dick Locke: taka TOA 130mm F/D=7.7 + flattener Moi: mak Intes M703 F/D=10 + réducteur 0.63Mon ciel est sans doute moins bon, mais ne justifie pas un tel écart.Je suis nul en photo, mais j'avais bien cru comprendre qu'accumuler les prise ne faisait qu'améliorer le signal/bruit, mais n'accroissait pas la luminosité.Alors... j'aurais besoin que quelques conseil sur des pistes à explorer.Merci d'avance,Michel
  20. camera couleur QHY8

    ms> En plus on m'a prêté un filtre Idas 2" je vais le monter pour les prochains essais. J'ai un OIII mais comme je veux de la couleur, pas terrible. Pour la tête de cheval, il me semble que c'est le Hbêta qui convient.astrild> Le problème des SBIG, c'est leur capteur terriblement bruité qui nécessite donc impérativement un post traitement. Mais sinon, il me semble que DeepSkyStacker live sait aussi empiler les prises au fur et à mesure qu'elles arrivent.En tous cas merci pour ces idées que je vais tester peu à peu. Ce matin, je vais traiter mes acquisitions d'hier soir pour valider l'option de pose courte (5 minutes): - 16x5' sur M33 - 16x5' sur M1 - 10x5' sur M27 et je dirai ce qui en est sorti.Michel
  21. camera couleur QHY8

    bboulant> Tu as sans doute raison pour ce qui concerne le piqué des étoiles. J'ai un bon autoguidage mais la monture n'est qu'une HEQ5.Pour l'instant, j'aimerais bien voir ma galaxie même avec des étoiles un peu grasses .Effectivement, il est bien possible que le fond de ciel qui reste très pollué de lumières aux abords de la riviera masque le signal de mon objet lorsque je pose longtemps.La soirée s'annonce bonne en attendant la neige qu'on annonce pour le début de semaine. J'ai déjà fait 10 poses de 5 minutes sur M27; après, la nébuleuse passe dans la forêt à l'ouest de ma maison. En ce moment, j'ai 16 poses de 5 minutes en cours sur M33. En fin de soirée, si je tiens le coup (sommeil), je lancerai une série sur M81/82. Et je traiterai tout ça demain.Si c'est concluant, je passerai donc au système multiposes plus courtes au lieu de simple pose longue pour obtenir l'affichage de l'objet pointé.Le temps passé à l'acquisition n'est pas important, je suis à l'oculaire de mon dobson 16" pendant ce temps.Avec ma DSI III et en binning 2, j'atteins beaucoup d'objets en simple pose, c'est ce que je nomme du "visuel assisté". Là, avec la QHY8 couleur, je me rends compte que ce ne sera sans doute plus possible et je m'achemine sans le vouloir vraiment vers toutes les manipulations informatiques de l'astrophotographie. A voir ce qui est sur le site de Dick, ça vaut sans doute la peine.Michel
  22. camera couleur QHY8

    L'hyperstar, c'est ce truc de ouf qui ouvre le tube à 2 ou 3 non ? Là je comprends que tu réduises le temps de pose. Si tu utilises une QHY8, peux-tu me dire quels sont tes réglages gain et offset et avec quel soft tu images ? Michel
  23. camera couleur QHY8

    Je l'ai écrit, je fais du one shot et pour M81/82, j'ai dû faire une simple pose de 20 minutes pour obtenir une image acceptable.Je pense que je vais essayer ce soir d'empiler plusieurs poses de 5 minutes sur M81/82 et on verra bien.J'utiise Nebulosity pour l'acquisition, la débayérisation, la reprise des niveaux et courbes et j'ajouterai l'alignement et compositage.Par défaut, Nebulosity fait les acquisitions en RAW et débayérise automatiquement à la suite; on peut aussi demander les sorties RAW et faire le reste en manuel, mais je ne vois pas où j'aurais un temps de pose minoré.Noom d'un chien, le ciel du Texas serait-il si clair qu'il permette des poses dix fois plus courtes que de chez moi ???Michel
  24. camera couleur QHY8

    Oui, j'utilise le binning 2 ou 4 pour le centrage des objets, mais l'image est alors en mono; moi, c'est la couleur qui m'intéresse.Je fais ces one shot avec succès depuis un certain temps avec une DSI III monochrome; ça m'a permis d'atteindre des objets inaccessibles même à mon dobson 16" dans la PL de mon ciel domestique.Avec cette QHY8, j'ai voulu avoir en plus la couleur .Michel
  25. et encore un week end sous les nuages

    Oui, chez moi ça se dégage parfois, mais avec tant d'humidité que c'est carrément inutile de débâcher le dobson. De toutes façons, le ciel est toujours un peu laiteux. Mes deux instruments restent sous leur parasol .Michel