michel06330

Member
  • Content count

    843
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by michel06330

  1. meade lightbridge 16"

    Non, le système des 3 tubes coulissants ne m'inspire pas confiance.Le système Serrurier a fait ses preuves, il est isostatique: les tubes ne sont sollicités qu'en compression ou traction. Aucune flexion dans le système qui est alors infiniment rigide.Le système à 3 tubes coulissants est hyperstatique: il fonctionne par encastrement des 3 coulisses à leurs extrémités. Les coulisses sont sollicitées principalement en flexion, ce qui induit mathématiquement une flèche. Michel
  2. meade lightbridge 16"

    Serge > J'ai un CR1 sur mon 300 qui me satisfait; le CR2, oui pourquoi pas si avec le PO d'origine démultiplié 1/10, je me rends compte que la démultiplication m'est utile. Avant de tout jeter, je vais tout de même voir à l'usage.Thierry24 > Pour l'instant, il y a trop de lune pour vraiment tester la comparaison. J'ai la chance d'avoir une très grande terrasse et je compte bien mettre les 2 instruments en station pour viser le même objet dès que le ciel redeviendra un peu plus noir, autour du 14 juillet sans doute. J'essaierai de tenir compte de la différence de focale, aggravée par l'obligation d'utiliser le Paracorr sur le 16". Je reprendrai alors ce topic pour donner mon sentiment.J'ai acquis ce 16" pour un usage uniquement domestique; il n'est pas en concurrence avec mon 300 que je garde pour mes déplacements et qui lui, entre tout entier dans le coffre de ma berline non transformable en break, compris sa table équatoriale.Le 16" reste à demeure en station, couvert par une bâche et un parasol étanche; en revanche, je démonte le secondaire et j'enlève les tubes. Il ne reste donc plus que la base sur la table équatoriale (que j'attends) et l'élément du primaire.Michel
  3. meade lightbridge 16"

    Hi Eric,Oui, au bout du compte, je suis ravi.Je me demandais si la course au lambda, pour moi petit amateur sans compétences ni ambitions astronomiques, était bien justifiée. C'était peut-être un pari à la con d'acheter cet instrument d'entrée de gamme à l'optique industrielle. Je n'ai pas laissé le temps à Franck de faire son "service plus", trop impatient sans doute et je ne sais rien d'une analyse chiffrée qu'il aurait pu me produire.C'est ce que je vois dans l'oculaire qui me satisfait, même s'il reste des points de détails à régler.J'attends avec impatience la table équatoriale et la bâche adaptée à ce tube pour parfaire le setup domestique de mes observation quasi quotidiennes .Michel
  4. miroir de hubleoptic

    Voilà le lien d'une discussion sur le sujet: http://www.webastro.net/forum/archive/index.php/t-31206.html Michel
  5. miroir de hubleoptic

    Bonjour,Le système alvéolaire est déjà adopté pour certains miroirs de grande taille. Il y en a un à l'Observatoire de la Côte d'Azur et il me semble bien que le 1m de Houdini est de ce type.Le système a de gros avantages: - poids très inférieur - mise en température rapide - rigididé importante -> barillet plus simpleMichel
  6. An ben je suis parti trop tôt, dommage. Quand j'ai pointé Jupiter dans le 600 de David, vers les 2:00h du matin, pas encore de tâche rouge . En revanche, j'avais l'oeil pourri pour le ciel profond, trop de lumière. Superbe en tous cas cette image.Michel
  7. Restefond août 2009 ??

    Au vu de la foule qu'il y avait sur place l'année dernière, il faudra bientôt se demander... s'il y aura encore de la place .Michel
  8. Meade Lightbridge 305mm !

    Bonjour M57simon,J'attends mon LB 16", il est encore chez le détaillant qui doit en vérifier la qualité optique (>= lambda/12 RMS selon le cahier des charges Meade). Selon les renseignements que j'ai pu collecter avant d'acheter cet instrument et à part quelques incidents dus sans doute à une mauvaise série d'aluminure, il est généralement qualifié de moyen à bon pour son prix. Pour le 16", j'ai noté des problèmes de ressorts sur les vis de collimation du primaire et des ennuis d'équilibrage du tube; je ne sais pas si c'est la même chose pour le 12" et j'espère qu'au fil du temps, les défauts de jeunesse ont été corrigés par le constructeur. Effectivement, je n'ai pas eu non plus énormément de retours en France sur ces dobsons et j'ai surtout recueilli des opinions américaines.Ce 16" est destiné à une utilisation domestique quasi quotidienne; je pourrai donc assez rapidement donner mon sentiment sur l'instrument qui m'aura été livré, si on me le demande.Je précise que je dispose aussi d'un dobson 300mm miroirs OOUK hilux et que j'espère pouvoir ainsi savoir enfin si cette course au lambda vaut vraiment le prix que l'amateur lui accorde.Michel
  9. Star Party dans le Morvan en septembre !

    Pierre, mon "oculaire électronique", ce n'est qu'une DSI III au foyer de l'Intes et un portable pour afficher l'image posée.Je pose entre 30s et 2 minutes, sans autoguidage de préférence afin de passer rapidement à l'objet suivant. J'ai ainsi accès depuis chez moi, à de objets noyés dans la PL de la riviera et invisibles au dobson. Ca n'a pas de réel intérêt sous un bon ciel. Nous l'avons testé au Restefond et bof... ça ne vaut pas le vrai visuel à l'oculaire.Je m'en sers aussi pour pointer au GoTo un objet et noter les repères qui me permettront de viser au telrad du dobson.Michel
  10. Restefond août 2009 ??

    Ben moi, comme toujours je viendrai y passer une nuit ou deux avec le 300 Kentaro que j'avais en mars dans le 04. Mon nouveau 400 ne rentre pas dans ma voiture . Ca ne fait que 2 heures de route de chez moi.Michel
  11. OBSESSION 12,5"

    Le GSO oui, il commence à être connu mais moi, c'est le système coulissant que je ne sens pas. Sa rigidité repose sur l'encastrement des 3 barres, pas sur une triangulation isostatique comme les Serrurier, je n'aime pas trop. En plus, il reste très lourd et encombrant.Michel
  12. Nuit Coupoles Ouvertes de l'OCA le samedi 27 Juin

    Bonjour,J'y serai avec mon club, le SPICA et mon dobson 300 mais ça ne m'empêchera pas de venir voir les amis .Michel
  13. OBSESSION 12,5"

    Bonjour,J'avais suivi les messages d'un astram qui avait effectivement eu ces déboires, je ne sais plus si c'est ici ou sur WA. Ca semblait vraiment désastreux et je ne me souviens plus s'il avait bénéficié d'un échange du miroir sous garantie. Mais bon, ces instruments sont assez répandus et cette histoire d'aluminure décollée n'a pas été amplifiée par d'autres témoignages.En revanche, j'ignorais que les optiques Obsession, marque qui me faisait pas mal rêver, n'étaient garanties que pour un lambda/4 PTV (info Bernard Chevalier). Voilà qui relativise bien l'échelle des valeurs fondées sur ce seul critère, à mon avis.Plus le temps passe et moins j'en ai devant moi .Michel
  14. Bonjour,Voilà, j'émerge après cette nuit de première observation sur la route du Restefond en compagnie de Bernard Augier et de Pauleau.Finalement, le temps n'a pas été top pour le site: SQM ne dépassant pas 21.8 (de mémoire, c'est Bernard qui officiait), humidité sensible à l'oculaire, ciel gris (on pouvait se voir sans problème). Température agréable, entre 7° et 10°C. Pour moi qui habite vers Cannes, c'était tout de même le grand pied !Nous étions sur place vers les 20:30h, le 400mm de Bernard et mon 300mm bien calés horizontaux en plein milieu de la route. Au fait, quel boucan cette cascade sauvage de neige qui fond, je m'en rends compte maintenant !Pendant que les miroirs se mettent en température, séance commune de strip tease pour enfiler des habits plus chauds (nous avons les photos ), alignement des telrads sur Arcturus et Saturne, seuls bien visibles et enfin collimation. Quolibets de rigueur sur ma monture Kentaro anorexique en comparaison de la bedonnante monture maison du dobson de Bernard . J'avais mes raisons, ils le savent mais bon, c'est le midi .Puisqu'on y est, Saturne magnifique au Nagler 7mm (225x); pas un poil de turbulence, les anneaux ombrant légèrement la planète dont on peut distinguer quelques bandes plus sombres vers le pole sud. 4 ou même 5 satellites sont piqués sur le fond encore gris du ciel. C'est net, la collimation tient la route.J'aurais voulu privilégier les objets que je ne vois pas depuis chez moi, surout des NGC donc, mais tout est tellement plus lumineux sous ce ciel, que je ne résiste pas...Le Triplet du Lion plein champ dans le Nagler 26, c'est bon pour M65 et M66, mais j'insiste au Nagler 13mm sur NGC 3628 qui pète aux yeux et que je ne vois pas sous mon ciel domestique.Un petit tour sur la droite vers l'autre groupe M95/96/105; il y a aussi des petits points flous, sans doute des NGC, mais je monte déjà dans la queue du Lion où je trouve encore ces groupes de galaxies que j'aime bien.Bernard attaque la Chevelure de Bérénice et moi la Vierge; on passe d'un instrument à l'autre.M104 au 13mm pour démarrer, bien coupée par la bande sombre, du très connu, mais quelle luminosité !Après je zone au hasard sous et sur Porrima où il y a plein de monde; j'aime "découvrir" avec le dobson ces tâches isolées ou en groupe dont la lumière nous parvient après un voyage dont le temps n'est plus à l'échelle humaine. Dans l'instant, je me veux artiste aux émotions irrationnelles.J'insiste tout de même sur M61 dont je distingue les bras, au 13 puis au 7mm.Bernard pointe NGC 4565, je le copie pour comparer. Bon, yapafoto on s'en doutait, le 400 est plus lumineux que le 300 même hilux. Mais bon, cette épée lumineuse qui déchire le ciel est bien belle même dans mon tube .Après, c'est le délire. Je suis passé au zénith, sur la Grande Ourse et en alternance, je vais voir les objets que pointe Bernard. Ca donne à peut près: M97, je vois tes structures La crosse de hockey, deux galaxies qui s'accouplent ? M108, M109 Les antennes, encore deux copines ? M81, M82 ensemble dans le 26 puis séparées dans le 13mm, que du bonheur M63, M94. La Baleine, viens voir ... M51 avec ses bras apparents et la liaison entre les 2 galaxies M101, simple tâche floue depuis chez moi, bien délimitée ici NGC 4490 et 4485 juste à côté de Chara, mignons comme tout .Ouf, je m'essouffle .J'ai perdu le nord . Je ne le vois pas depuis chez moi et depuis l'année dernière, je ne retrouve plus mes repères. Bernard m'aide à retrouver l'oeil du chat au laser sur le ciel, mais j'ai bien du mal à le mettre dans le champ malgré l'aide du Pocket Sky Atlas. Je l'ai enfin, mais pas moyen d'y voir des détails .J'en oublie tant il y en avait et je me rends compte que je n'ai même pas pointé M83 un peu perdue dans la crasse qu'on pouvait voir vers le sud. Pourtant, je l'aime bien et je la fais souvent en visuel assisté depuis chez moi. J'ai tenté les dentelles bien qu'un peu basses, à peine visibles même avec le OIII. Allez, pour le fun M57 au 7mm, M27 qui ne semble plus une haltère, mais un ballon tant les extensions sont claires.Il est près de 2:00h, l'humidité se renforce et le ciel est toujours aussi gris. On en a quand même pris plein les yeux et il faut en laisser pour la prochaine fois qu'on espère pas trop lointaine.On décide de plier; moi, j'ai encore la route pour rentrer dormir avec mes chats (et ma femme ). J'aime assez cette conduite de nuit dans la vallée sans circulation; l'esprit déroule et rappelle les moments forts, c'est comme un rêve éveillé. Quelques marmottes effrayées courent le long de la route; deux faons aussi, éclairés par mes phares, essaient désespérément de monter sur le talus trop escarpé et retombent heureusement sur leurs pattes; je stoppe pour qu'ils aient le temps de disparaître, sans ajouter à leur peur.On a parlé avec Bernard de mes essais réussis de "visuel assisté" - imager en pose unique et regarder l'objet sur un écran PC -. Je peux m'y adonner chaque soir de ciel sans nuages, même sous mon ciel péri-urbain et j'y trouve grand plaisir outre que j'y prends des repères pour mes pointages ultérieurs au dobson. Je ne sais pas dessiner, sinon j'aurais de détails que même un 600mm a du mal à faire ressortir et je pourrais tricher pour concurrencer Serge . C'est une bonne alternative à une soirée télé de navets vus et revus, mais hélas, je n'y ressens pas de magie comme à l'oculaire; ce n'est qu'un pis aller.Voilà, j'espère que Bernard postera quelques photos.Michel
  15. OBSESSION 12,5"

    fredogoto> J'avais lu ton post, mais il y a pas mal d'avis contraires, et puis il y a une garantie. Voilà un instrument vendu dans le monde entier par une marque archi-connue et elle laisserait sur le marché un produit affecté d'un défaut systématique aussi énorme ?? J'imagine que c'est comme pour les voitures, il y a des mauvais numéros.J'ai posé la question à Franck (Optique et Vision) qui en a vendu pas mal et il s'est bien marré; il m'a tout de même conseillé d'éviter de stocker une batterie au plomb qui fuit au-dessus du miroir .Je sais en revanche qu'il y a pas mal de trucs fragiles dans le montage mécanique, qu'il y aura un peu de réflexion et de travail à envisager et que le BK7 a du mal à étaler les delta T.Michel
  16. OBSESSION 12,5"

    Après les mêmes réflexions, je viens de commander un LightBridge 16" avec qualité vérifiée chez Optique et Vision; à ce prix, j'ai aussi pu m'offrir une table équatoriale Geoptik métal/composite portant 60kg.J'ai déjà un bon 300mm à miroirs Orion Optics UK L/8 hilux. En réalité, son diamètre est de 290 et en passant à 406, je double pratiquement la lumière reçue. Pour le ciel profond, mon domaine d'observation, c'est mathématique, ça devrait faire la différence sur les bras des galaxies et le détail des nébuleuses.La vérification de la qualité optique du LB m'assure le minimum contractuel de lambda/12 RMS, soit selon Franck Valbousquet, environ lambda/4 PTV. S'il n'y a pas de gros défaut de sphéricité, ça semble correct. Reste le coefficient de dilatation thermique et la chaleur spécifique (specific heat) du BK7 qui rendent sa mise en température plus longue que pour le Suprax. Il faut le savoir, modérer les delta T à réduire et actionner le ventilateur très tôt.Est-ce une réaction à la course à l'armement ? J'ai fini par me convaincre que pour ce que j'allais en faire, l'écart de prix entre le haut de gamme et ce LB n'était pas justifié.Michel
  17. Chez Orion Optics UK, SPX désigne un type de monture, comme OD; les miroirs sont les mêmes, ceux qu'on trouve dans l'onglet "optics". Pour un dobson 300, l'option L/8 Hilux est excellente.Bien entendu, on peut acheter sur leur site, mais attention aux frais et taux de change (2,5% chez PayPal par exemple) et à leurs délais toujours promis et jamais tenus. L'idéal est tout de même d'acheter en stock chez un revendeur.Michel
  18. J'ai commencé avec ce tube, un SW 254/1200 payé effectivement autour de 500 euros et je n'ai eu que du bonheur pendant 2 ans. Mais bon, je l'ai changé pour un excellent 300 et maintenant je viens d'acheter un 400... Plus c'est grand et plus on a de lumière; on n'est pas obligé de commencer par petit à mon avis.Michel
  19. Bonjour,Si tu peux trouver un Orion Optics OD 300 disponible, c'est sans conteste la meilleure optique, du moins celle dont la qualité sera la moins aléatoire, surtout avec une option L/6 ou L/8 Hilux.Leur rocker est en alu et non en aggloméré de bois, c'est probablement ce qui lui donne l'air frêle. http://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p659_Orion-Dobson-300mm-Oeffnung---1600mm-Brennweite.html Michel[Ce message a été modifié par michel06330 (Édité le 21-06-2009).]
  20. Je ne pense pas être contre les montages Serrurier, j'en ai un en 300mm et bientôt un autre en 400mm. Je constate toutefois que j'ai utilisé un SW 10" tube plein pendant 2 ans sans avoir eu besoin de nettoyer le primaire; en revanche, le miroir de mon 300 est passé au moins 10 fois à la douche en 1 an et ce n'était pas pour rien . C'est vrai que je suis dessus pratiquement tous les soirs et qu'il voyage pas mal !Concernant le montage proprement dit, c'est bien clair qu'il y a moins de chances de voir un tube plein fléchir qu'une triangulation.Michel
  21. Pour Phil >Je pense que le montage Serrurier n'a d'intérêt que lorsqu'on ne peut pas accepter le tube plein (longueur, poids etc...)Le Serrurier reste un artifice permettant la manutention et le transport d'instrument imposants, pour les amateurs. Le miroir reste moins bien protégé notamment contre les salissures. La triangulation peut prendre du jeu ou même être mal conçue et engendrer des flexions entre le secondaire et le primaire. On pourrait évoquer aussi d'autres problèmes mineurs comme la stabilité de la collimation ou la rapidité de mise en oeuvre.Michel
  22. Cypia, un 300 c'est déjà un bon diamètre; celui d'Orion Optics n'est pas très long et peut être équipé d'une excellente optique. Ce serait un très bon plan. En définitive, un tube plein, quand on peut le transporter, offre bien des avantages par rapport au Serrurier.En revanche, le 400 de Meade n'est pas pour moi un exemple de compacité; sa base doit bien approcher les 70 cm de diamètre et son poids frôle les 60 kg.Michel
  23. Maïcé, ça semble bizarre, mais j'ai une berline Mercedes classe C et le coffre fait 1m2 sur 40cm de hauteur. C'est cette hauteur trop faible qui ne permet pas de ranger un dobson classique.Michel
  24. Bonjour,Mon premier dobson a été un 10" SkyWatcher: que du bonheur pendant deux ans où j'ai fait mes premiers pas en astro. En revanche, très encombrant au transport.Je l'ai remplacé par un 300mm à miroirs Hilux d'Orion Optics; c'est sans doute de la belle optique; avec une monture Kentaro, c'est hyper transportable et en plus très joli à mon avis. Un peu plus lumineux, pour un prix multiplié par 5 . Délai d'attente, environ 4 mois.Je l'utilise intensément depuis un an mais l'envie d'un 400 me tenaille pour mieux voir les bras des galaxies et atteindre certains objets limite pour le 300. Le futur 400 .... ne sera plus transportable dans ma voiture, simple berline non transformable en break, donc à usage exclusivement domestique. Je garderai donc le 300 pour mes déplacements.C'était juste pour dire qu'un 400 peut se justifier lorsqu'on pense être limité par un diamètre inférieur, mais qu'il y a pas mal de contraintes en poids/prix/encombrement. Commencer par un tel diamètre me semble un peu risqué.Dommage que les dobson 300mm d'Orion Optics soient en tube plein; leur longueur peut les rendre difficile à loger dans un véhicule moyen. Sinon, je pense que ce serait un bon choix, avec qualité optique certifiée.Pas d'opinion sur les chinois, mon SW 10" avait une très bonne optique, mais c'est semble-t-il un peu la loterie et plus on monte en diamètre, plus la qualité est délicate à obtenir. Je n'aime pas du tout le nouveau système à tubes coulissants. C'est une conception non triangulée dont la rigidité repose uniquement sur l'inertie de ces glissières et leur encastrement haut et bas. Au plan théorique de la statique, c'est une aberration. Ca peut marcher un temps, puis prendre du jeu.Michel
  25. oculaires sur dob 300 ?

    Nagler 26, Nagler 13 et Nagler 7; j'ai aussi une Powermate 2,5x dont je ne me sers jamais. J'utilise le 26 pour me repérer au telrad et pour les nébuleuses, sinon c'est le 13mm qui est le plus souvent au PO. Le 7mm sert presque exclusivement en planétaire.J'ai un 300mm ouvert à 5.3 (focale 1590mm)Michel