michel06330

Member
  • Content count

    843
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by michel06330


  1. Bonsoir,

    J'ai une HEQ5 GoTo avec un Mak Intes dessus et je trouve que c'est très facile à mettre en station.
    On règle la monture au niveau
    On fignole la mise en station en AD et DEC au viseur polaire éclairé
    On allume la raquette et on renseigne la date et l'heure
    On fait l'alignement sur 1, 2 ou 3 étoiles au choix
    et c'est parti.

    Je suis plutôt dobson et si c'était vraiment compliqué, j'aurais déjà tout bazardé .

    Michel


  2. Bonjour,

    J'ai aussi eu quelques petits problèmes avec ma HEQ5 GoTo, même après parfait réglage de la monture au niveau.

    D'abord, la première fois que tu lances l'alignement sur les étoiles, il est normal que la première étoile ne soit pas centrée car si l'axe polaire est aligné, ton instrument n'est réglé que visuellement sur cet axe.

    En ce qui concerne la précision du GoTo, on m'a suggéré de soigner davantage mon alignement sur étoiles, non pas au chercheur réticulé comme je le faisais, mais à l'oculaire de très petite focale.

    Pour le reste, je rappelle un bug que j'ai découvert à mes dépens: sur l'écran où on demande de donner longiture et latitude, il y a des points d'interrogation "?" à la place des chiffres.
    Avec la version 3.23 du logiciel, il ne faut abolument pas glisser sur ces "?" avec les flèches, mais les remplacer par des "0" pour atteindre le premier chiffre à rentrer. Je ne sais pas si c'est idem sur d'autres versions.

    Exemple pour ma longitude:
    il faut écrire 007° 06'E et non ??7° ?6'E.

    Les "?" provoquent peu à peu (et non immédiatement, hélas) des perturbations qui amènent la monture à pointer sous l'horizon ou à refuser certains objets possibles dans le ciel !!

    Michel


  3. Bonjour,

    En fin de soirée d'observation visuelle au T300, j'ai branché le GoTo sous l'Intes 180/1800 et j'ai pointé quelques objets que tu as décrits, accessibles dans mon coin de ciel bouché au Nord par la maison et à l'Ouest par les arbres.

    J'ai découvert plein de petits amas que je n'avais jamais vus; merci Bruno, je vais prendre les repères pour les retrouver au dobson et je garde ta liste sous le coude pour d'autres nuits.

    Michel


  4. Bonjour,

    J'ai récupéré la ST7 de mon club qui n'est plus vraiment utilisée; elle est effectivement équipée d'un capteur d'autoguidage en plus de son imageur.

    Le problème est qu'elle se branche sur une prise parallèle dont mon portable n'est plus équipé.
    Pour l'instant, je fais des essais depuis ma terrasse avec un ordinateur salon pour assimiler le soft CCDOPS, mais il faudrait que j'équipe mon portable d'une carte pcmia à port // qui va bien.

    Je n'ai jamais fait d'astropho, seulement quelques shots avec mon 350D et tous ces fils me prennent un peu la tête, mais si comme vous le dites cette caméra a quelques qualités, je pense que je vais insister.

    Matériel: mak Intes M703 180/1800 sur Heq5 GoTo.

    Michel


  5. J'ai le même problème; pour pouvoir utiliser la ST7 de mon club qui requiert un port parallèle, j'envisage d'équiper mon portable d'une carte PCMIA, mais je ne suis pas certain que ça fonctionne correctement pour cet usage.
    En effet, j'ai cru comprendre que les câblage pour imprimante ne sont pas tout à fait identiques que pour nos caméras.

    Michel


  6. meade45> Je ne suis pas un fervent de l'imagerie planétaire, mais la lune est si lumineuse qu'elle n'augure pas de la sensibilité d'un capteur AMHA.

    Mon fond d'écran est une photo de la lune que j'ai prise au 350D au foyer de mon dobson 300mm à 1/250.

    J'ai vu des mosaiques de notre satellite prises à la PL1; elles étaient effectivement très belles.

    Sur leur demande, j'ai transmis à M42Optic quelques prises en .fit et j'attends leur conclusion.

    Comme je l'ai dit, j'ai acquis cette caméra pour faire l'autoguidage de ma Heq5 avec un APN au foyer d'un mak Intes 180mm; pour cet usage, elle remplit bien son rôle. Je ne sais pas bricoler l'électronique et c'était un choix alternatif avec une webcam à modifier longue pose et à équiper d'une interface.

    Cedric> J'attends avec intérêt le résultat de ton test, c'était l'objet de mon message initial.

    Michel


  7. Bonjour,

    Nous avons fait des essais comparatifs entre la sensibilité d'une Toucam Pro 2 couleur et celle de ma PL1. La taille des pixels est identique ainsi que la matrice des capteurs et les prises de vue ont été effectuées à quelques minutes d'intervalle, au foyer du même télescope.

    J'étais en effet assez surpris du peu de sensibilité de la PL1 que je viens de recevoir.

    Test sur M1: Newton 200mm Orion Optics F/D 4.5
    - 10 secondes avec la webcam : la nébuleuse apparaît sur l'écran
    - 10 secondes avec la PL1: rien sur l'écran quelque soit le gain
    - 10 secondes avec la PL1 à binning 2: rien sur l'écran
    - 30 secondes avec PL1 à binning 2: la nébuleuse apparaît dans un bruit électronique infernal (normal)

    Je suis en train de transmettre des fichiers de capture à M42optics qui estime que la PL1 devrait être 4 ou 5 fois plus sensible que la Toucam, doit analyser d'où vient le problème et ferait un échange éventuellement.

    Très bonne réaction du vendeur donc, mais j'aimerais l'avis d'autres utilisateurs de cette caméra car j'ai du mal à imaginer que ce défaut ne soit pas général.

    Ceci dit, elle remplit parfaitement son rôle en autoguidage, ce qui est l'usage auquel je la destine.

    Michel


  8. Voilà, j'ai fait quelques essais avec cette PL1-M avant que la lune ne se lève.
    Non, pour le ciel profond, ce n'est pas le bon plan à mon avis; faut pas rêver, ce n'est qu'une webcam avec quelques améliorations électroniques pour être gérée par un bon soft. Dès qu'on pose un peu trop longtemps, le bruit devient important.
    D'ailleurs la notice ne la recommande que pour le planétaire...

    En revanche, en autoguidage, elle m'a permis une bonne visualisation de NGC2392 (Eskimo): APN 350D sur Heq5 GoTo. La prochaine fois, j'essaierai la Powermate 2,5x pour grossir un peu plus, quitte à poser un peu plus longtemps.

    Michel


  9. meade45> Comme je l'ai écrit, hier soir était mon premier essai, je n'ai reçu cette PL1 que dans la matinée.
    Ce soir, je vais carrément la mettre au PO de mon Intes M703 pour faire du ciel profond avec et sans filtre Halpha ou OIII.
    Demain, je pourrai te dire ce que j'ai obtenu sur l'écran de mon PC.

    Effectivement, contrairement au modèle Orion, le temps de pose n'est pas limité par le soft, ce qui ne veut pas dire qu'au delà de 10 secondes de pose, l'image soit encore acceptable (à voir).

    Mon but n'est pas courant: je n'aime que le visuel et je n'envisage pas de faire d'astrophoto, sauf quelques clichés à l'APN pour voir les couleurs éventuellement.

    Il s'agit donc pour moi de visualiser sur mon moniteur, après pose et avec ou sans filtre OIII ou Halpha, surtout des nébuleuses que je ne peux pas atteindre avec mon dobson 300mm depuis chez moi (ciel péri-urbain).

    Je travaille depuis quelques temps sur ce setup de "visuel assisté" et c'est pour moi l'heure de vérité .

    Michel


  10. Bonjour,

    J'ai fait hier soir mes premiers essais d'autoguidage PL1-M sur Heq5 GoTo.
    J'ai bien suivi la procédure d'installation des softs sur le PC, pas de problème et la caméra me renvoie bien l'image du ciel sur l'écran.
    En revanche, les onglets "calibrage" et "guide" de GuideMaster ne semblent pas accessibles (faiblement lumineux) et d'ailleurs et le calibrage ne s'active pas, ou du moins rien ne se passe.

    J'aimerais l'avis d'utilisateurs de ce setup, merci.

    L'activation du guidage est automatique et j'ai tout de même pu vérifier sur des poses de 5 minutes que je n'avais plus de filé.

    Michel


  11. Bonjour,
    J'ai un Intes M703 contrôlé par OU; je l'ai pris (occasion) pour faire un peu de photo rapide à l'APN depuis chez moi. Il ne semble pas avoir de défaut optique majeur, mais en visuel CP, c'est vraiment trop petit AMHA.
    Je ne suis pas certain que l'écart de prix avec un SW soit justifié, sauf sans doute pour des amateurs très exigents.

    Michel


  12. Si tu n'as pas de problème d'encombrement, n'hésite pas, prends un dobson 400mm.
    Si tu n'as pas de problème financier, prends un Obsession, c'est un des meilleurs. Sinon, un bon choix serait le 16" LightBridge "certifié".

    On lit souvent que la qualité de ces optiques chinoises est une loterie; c'est probablement vrai, mais elles devraient respecter au moins leur propre cahier des charges: lambda/12 RMS soit environ lambda/4 PTV.

    Il serait logique que les revendeurs vérifient que cette qualité minimale est respectée: eux seuls disposent généralement des appareils de mesure nécessaires. Je ne connais que Optique et Vision qui propose cette certification contre rémunération évidemment.

    Michel


  13. Bruno> C'est bien vrai qu'on nage en pleine confusion.
    Orion Optics UK vend des miroirs aux dimensions métriques: mon 12" est en fait un 300mm !!
    Et pourtant les british sont réputés pour être attachés à leurs unités invraisemblables .
    Michel


  14. Bonjour,

    Je suis passé d'un dobson SW 10" à un dobson minimaliste Serrurier 12" miroirs hilux OOUK et si, bien entendu, j'ai plus de lumière, j'apprécie surtout le faible encombrement du 12" démonté et la bonne hauteur du porte oculaire.
    Au niveau optique, et malgré des miroirs bien meilleurs, ce n'est pas le grand choc (sauf le prix de revient 6 fois supérieur au 10").

    J'ai l'occasion de mettre l'oeil parfois à l'oculaire d'un 400mm, c'est vraiment un cran au dessus, sans parler du 600 de David .

    Le SW 10" transformait ma berline en monoplace: tube sur les sièges arrières et base sur le siège avant passager car trop haut pour entrer dans le coffre.

    Le 12" entre tout entier dans le coffre compris sa table équatoriale; ne restent que les tubes en fagot dans l'habitacle.

    Ceci dit, malgré des séances d'observations très fréquentes, je reste bien loin d'avoir épuisé toutes les possibilités de mon 12" et son poids très raisonnable est tel que je peux le stocker tout monté dans le chalet de mon jardin. Le 16" auquel j'avais songé aurait été bien trop lourd et encombrant pour ce type de manutention.

    Attention donc à la contrainte de poids/taille; il ne faut pas qu'elle devienne un obstacle au désir de sortir l'instrument.

    Michel



  15. Bonjour,

    Je dois m'équiper d'un capteur rustique d'autoguidage pour faire quelques photos au 350D.
    Mak Intes M703 sur HEQ5 GoTo
    Lunette guide en cours d'achat (Orion 80/400 sans doute).

    J'hésite entre l'Orion StarShoot et la PL1 (aussi nommée QHY5).
    L'Orion semble dotée d'un logiciel "propriétaire" et la PL1 serait soumise à des contraintes de licence sur drivers.

    Quelques avis m'éclaireraient.

    Michel


  16. Bonjour et meilleurs voeux.
    Manutarn, j'espère que tout se terminera bien pour ton miroir.
    Je voulais juste ajouter que mes propres optiques OOUK m'avaient été expédiées avec une couche de coton appliquée contre la surface réfléchissante et maintenue par des bandes de scotch collées sur l'envers du miroir: aucun problème après "décoffrage".
    Michel


  17. Magnifique !!

    C'est la température qui me décourage de monter et surtout de redescendre avec ma grosse propulsion sur la route gelée; sinon, il faut que je négocie la 1007 de ma femme (pas gagné).
    Mais le 600 sous abri wouahaou... faut vraiment que j'y repense
    Jamais testé le OIII sur M1 avec le 300, bonne idée pour le prochain ciel clair.

    Michel


  18. Bonjour et bonnes fêtes,

    Pour moi, c'est à peu près 2 heures par nuit de ciel clair, le soir ou le matin en fonction de la lune. Mon 300mm reste en station sous bâche sur ma terrasse.
    Après, il y a les nuits au Restefond avec Bernard Augier et les autres, les "nuits aux étoiles" l'été dans ma région et les soirées avec mon club à l'Observatoire de la Côte d'Azur où nos avons un 400mm à poste fixe dans un local à toit coulissant, en commun avec d'autres clubs.

    Depuis chez moi, je me contente d'un ou deux objets par séance, en essayant d'en atteindre de nouveaux malgré la pollution lumineuse.

    Sinon, c'est à peu près toute la nuit pour profiter des meilleures conditions et voir des objets plus difficiles. Pour squatter aussi des plus gros diamètres pendant que leurs proprios roupillent dans les chaises longues .

    Michel


  19. Bonjour,

    Je ne sais pas ce qu'est un "RC" mais il existe des Crayford qui se vissent directement sur les Intes ou les SC.
    J'ai un M703 et j'y ai adapté un Crayford Kepler. Effectivement, c'est beucoup plus précis que la molette d'origine un peu dure.

    Michel


  20. Je suis bien loin d'avoir visité toutes les nébuleuses décrites sur le site Cloudy Night; j'ai tout de même imprimé l'article pour y aller un jour.

    Parmi les plus connues, seules les Dentelles du Cygne nécessitent absolument une filtre OIII ou UHC; elles peuvent même être totalement invisible sans filtre.

    Sur M42+M43, M27, M57, Le Hibou (M97) ou BlueSnowball, on peut sans doute trouver quelque amélioration mais elles restent tout à fait visibles sans filtre.

    Michel