michel06330

Member
  • Content count

    843
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by michel06330


  1. Bonsoir,

    Le lien ne marche pas, même en enlevant les point entre les "w".
    Je monte dans un moment à l'Observatoire de la Côte d'Azur à Caussols et avec les conseils qu'on m'a donnés, je vais essayer de la voir.

    Sinon, ce sera le Restefond demain ou dimanche et là, il faudra bien qu'elle se montre .

    Michel


  2. Bonjour,

    3000 euros, c'est le prix que m'a coûté mon dobson 300mm:
    - miroir commandé chez Orion Optics UK hilux research grade: http://www.orionoptics.co.uk/OPTICS/opticsresearchgr.html
    -montureKentaro: http://dobson.2005.googlepages.com/dobson400miroirlightbridge
    - crayford MoonLite CR1 commandé chez JM Lecleire: http://www.astrotelescope.com/catalog/moonlite.html

    Du très beau matériel dont je reste très satisfait après 6 mois d'utilisation intensive et de nombreux montages / démontages + transports.

    Michel


  3. Merci Bruno pour ton évaluation de la luminosité de NGC7000 vs les dentelles.
    Avec ce renseignement, je pense que je vais vraiment insister.
    Samedi prochain, je monte au C14 de Caussols avec mon club; je vais pointer le golfe du Mexique et balayer un peu le coin.
    Je monterai aussi mes jumelles .

    Michel


  4. Bonjour,

    On va attendre qu'il y ait un peu moins de lune.

    Je tenterai ensuite de mettre en pratique tout ce qui m'a été dit:
    - essai aux jumelles puis au télescope
    - faible grossissement (66x mini pour moi avec Pano24)
    - viser le golfe du Mexique
    - équiper l'oculaire du OIII si rien n'apparaît
    et tout ça sous un ciel bien clair.

    En revanche, par comparaison avec les dentelles sous OIII, NGC700 est elle également ou moins visible ?
    C'est peut-être mon oeil qui me joue des tours...

    Les dentelles, l'oeil du chat, le hibou, ça plane pour moi et pas de North America; curieux tout de même.

    Pour Bruno: je n'ai plus que le telrad sur mon nouveau dobson, j'ai viré le chercheur que je n'utilisais d'ailleurs presque plus sur l'ancien tube.
    En utilisant les mires sur le SkyAtlas 2000 (même échelle), et en reportant les écarts sur le ciel, je trouve qu'on a une très bonne précision de visée.
    Trouver le golfe du Mexique à partir de Deneb ne devrait pas poser un gros problème.

    Michel


  5. Foumi13, tu étais au Restefond fin juillet ?

    On a pu s'y voir sans se connaître. J'ai passé une nuit complète aux prairies et je suis reparti au petit matin.
    J'étais sur le plateau au-dessous de David et son 600mm, à côté d'un type super équipé: Mercedes avec remorque, SC Meade 14", tente de chef avec panneaux solaires et le toutim .

    Moi, j'avais mon 300mm monture Kentaro, que certains sont venus voir par curiosité.

    Nuit très sympa d'ailleurs, mais pas de North America

    Michel


  6. Manutarn, tu me donnes une clé.

    En regardant ton dessin, tout d'abord, je n'ai vu que quelques étoiles, rien d'autre. Puis, j'ai fini par distinguer quelques vagues trainées très ténues.
    D'accord, c'est le jour et mon écran est pas mal éclairé, mais rien à voir avec la luminosité des dentelles sous OIII par exemple.

    En fait, on ne distigue la nébuleuse que par contraste avec le ciel plus noir.
    Si donc elle est très étendue et qu'il n'y ait qu'elle dans le champ de l'oculaire, il est fort probable qu'on soit dessus sans la voir. En plus, ça commence à être plein d'étoiles dans ce coin et le 300mm hilux m'en colle plein les yeux .

    Je crois comprendre, je vais essayer de la distinguer tout simplement aux jumelles 7x18; pas trop lumineuses et faible grossissement, ça devrait être mieux adapté.

    Selon la couleur des photos de cette nébuleuse, le spectre lumineux devrait se situer dans la fréquence de Halpha; l'oeil humain n'y est pas très sensible.
    Curieux que le OIII améliore la vision; c'est sans doute parce qu'il éteint pas mal les étoiles, mais il devrait aussi bloquer le Halpha...

    merci en tous cas,

    Michel



  7. OK, ce n'est pas la tête de l'animal dont je parlais en écrivant "la tête", mais plutôt le haut de la croix.
    Je vois bien sur le SkyAtlas comment placer le telrad pour tomber en plein sur NGC7000.

    Ne rigolez pas, quand je monte au Restefond, il me faut un bon moment pour retrouver mes repères; il y a trop d'étoiles, surtout aux abords de la voie lactée. Mais tout de même, j'aime trop les dentelles pour ne pas visualiser rapidement cette région.

    J'ai encore fait un petit essai tout à l'heure, depuis ma terrasse, mais là il y a trop de lune.

    Bon enfin, j'ai bien compris que ce n'est pas un nouveau filtre qu'il me faut, en plus du OIII, mais un peu de persévérance.

    Merci pour vos avis.

    Michel


  8. Non, Robert, je plaisantais.
    Avec le SkyAtlas 2000 et le telrad, je ne risque pas de rater NGC7000.
    Sinon, j'ai une focale de 1590mm et j'utilise le Pano 24 pour localiser et centrer l'image, puis le Nagler 13, voire le 7mm pour observer.
    C'est le 13mm qui est bien souvent le bon compromis en ciel profond (122x) sauf pour la grande dentelle qui est entièrement dans le champ au 24mm.


    Michel


  9. Quelque chose me dépasse...
    J'observe sous le meilleur SQM de France, au Restefond, avec un miroir hilux et rien, nada que ce soit avec ou sans filtre OIII ou "contrast booster" de Baader (je n'ai que ces deux-là).
    Finalement, je n'ai sans doute pas pointé le bon endroit; quand j'ai demandé aux "autochtones" qui m'accueillent (c'est pour toi Bernard ), ils m'ont montré dédaigneusement la tête du Cygne: c'est là.
    Sur "l'autre forum" , ils le voient, c'est pas juste !!

    Michel


  10. Aucun problème de circulation pour accéder au Restefond en cette période. Fin octobre, ça dépend d'une éventuelle chute de neige subite.

    S'il y a du monde fin septembre aux prairies, je verrai avec Bernard Augier qui monte généralement observer avec moi, mais on poussera peut-être jusque là.

    Espérons surtout que le temps nous soit favorable.

    Michel


  11. Bonsoir,

    Je confirme que le dobson est un excellent instrument pour débuter... et même pour continuer, si on se passionne pour le visuel.
    Pas de mise en station nécessaire, on le pose et on observe. On n'a même pas besoin qu'il soit parfaitement horizontal.

    Généralement, la base repose sur 3 points; à défaut de construire un plateforme parfaitement plane, on peut se contenter de régler à peu près correctement les 3 appuis.

    Michel


  12. Merci babar pour ta réponse.

    Effectivement, je n'envisage absolument pas de me lancer dans l'astrophoto longue pose.
    Mais l'imagerie planétaire sur Jupiter ou la lune se pratique plutôt en courte pose, ce que mon dob sait faire avec sa table équatoriale; resteraient Saturne et Mars...
    oui, bof.

    Je dispose d'un canon 350D et vais tenter quelques photos de nébuleuses sans autoguidage; si ça ne me satisfait pas, je pense en effet que je vais penser à revendre ce matériel.

    Michel


  13. Bonjour,

    Juste une question qui n'est pas sans rapport avec le sujet de base.
    Voilà, je ne suis plus tout à fait débutant et je fais du visuel pur depuis 2/3 ans avec un dobson 300mm de bonne qualité. Je me déplace pas mal vers les bons sites (SQM 22.03) et je dois dire que c'est un régal.

    Sur un coup de tête, j'ai acheté depuis peu un mak Intes M703 sur monture Heq5 motorisée; pour l'instant, il est monté à demeure sur ma terrase et reste principalement pointé sur Jupiter.
    C'est gentil, mais c'est plutôt réducteur comme utilisation là où le dob ferait aussi bien.
    Dès que je pointe une nébuleuse facile, M57 ou M27, évidemment on sent le manque de diamètre.

    Dans quel domaine ce mak pourrait-il être mieux utilisé ?

    Merci,

    Michel