michel06330

Member
  • Content count

    843
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by michel06330


  1. Bonjour,

    J'ai récemment fait 2 commandes chez ScopeStuff.
    La première était de l'ordre de 200 euros; j'ai reçu un courrier de Chronopost Roissy me demandant le certificat de paiement et mon accord pour payer les frais de douane. Il est clair qu'ils veulent vérifier si le montant déclaré par l'expéditeur n'est pas minoré. A la livraison, il y avait bien un sticker collé sur le colis mais le livreur m'a dit qu'il n'avait rien sur sa machine; je n'ai donc rien payé. Délai entre ma commande et la livraison : 1 mois!!
    La seconde était de 75 $US; pas de douane, mais délai de livraison d'environ 15 jours.

    Les délais de réaction de Jim Henson se sont terriblement allongés; lors de ma première commande, j'ai dû téléphoner 2 fois au Texas pour accélérer les choses. Ce fournisseur était réputé pour sa rapidité... ce n'est plus le cas.
    Ce qu'il vend, en revanche, est de qualité.

    Michel


  2. Merci pour vos réponses.
    Bruno, comment fais-tu pour voir le point rouge sur le secondaire ?
    Quand mon collimateur laser est dans le PO, je n'ai plus le secondaire en visu; il faudrait un petit miroir de dentiste pour y accéder par le haut du newton !
    En revanche, j'ai aussi un cheshire dont le réticule est bien aligné avec l'araignée: je pensais que c'était une vérification valable avant de régler le primaire et après y avoir centré le point rouge.
    J'espère que tout ira bien ce soir à Calern avec l'équipe qui monte du festival Explor'Espace :-)).
    Michel


  3. Bonjour,
    J'ai changé ma crémaillère pour un Crayford, mais j'aimerais vérifier la parfaite perpendicularité de ce PO sur le tube.
    Avec une équerre, ça peut se contrôler sur l'axe logitudinal, mais comment vérifier simplement perpendiculairement à cet axe ?
    Le point rouge du laser est bien aligné sur le miroir et le PO, mais est-ce suffisant ?
    Merci,
    Michel


  4. Pour Calern samedi soir, j'ai vu qu'il fallait réserver et avoir le pass du festival.
    C'est vrai que le parking public n'est pas immense, mais si l'OCA est sympa et nous laisse passer la barrière, on devrait pouvoir se placer ailleurs sur le plateau.
    Espérons seulement qu'il n'y ait pas trop d'entrées maritimes en début de soirée comme c'est souvent le cas en ce moment.
    Sinon, dimanche matin de 10:00h à 11:30h et pour ceux qui n'auront pas trop veillé, petite braderie prévue au Palais des Congrès Europa.
    Michel


  5. Petite visite chez Galileo Hyères. Accueil très sympa.

    La MAP est effectivement impossible sans sortir le foyer. J'avais amené ma Powermate 2.5x, heureusement car en la plaçant dans le PO avant le tube allonge de 35mm, ça fonctionne très bien, avec de la marge encore.
    Bien entendu, j'avais essayé en mettant le tube allonge d'abord, et là, le foyer était beaucoup trop sorti et la MAP était impossible.

    Récapitulation: Crayford, Powermate 2,5, tube allonge 35mm, adaptateur 1.25" sur bague T Canon, 350D.. et la MAP est possible à l'infini.

    Merci encore au magasin qui m'a dépanné sans bourse délier; ce message est en info pour ceux qui auraient le même ptoblème.

    Michel


  6. Blacksky > Merci, ton expérience est très importante.
    La barlow que tu cites est en 1"1/4. J'aimerais passer en 2". Penses-tu que toute barlow en 2x ferait l'affaire ?
    Je compte aller chez Galileo Hyères demain après midi pour acheter ce qu'il me faut.

    J'ai une barlow Powermate 2.5x pour le visuel, mais elle recule beaucoup trop le foyer.

    Michel


  7. Je n'ai pas encore acheté le Paracorr; je termine seulement de m'équiper en oculaires.
    Merci pour l'idée en tous cas.

    Je vais tenter de connecter l'EOS en 2" (au lieu de 1"1/4)par une bague Lumicon courte que je vois au catalogue Galileo (LA 1080); ça devrait me faire gagner un centimètre en profondeur.
    Je n'ai aucun moyen de savoir à priori si ça sera suffisant, mais ça vaut le coup d'essayer.
    Z80 qui a le même Newton a remonté son miroir principal de 1cm en changeant son barillet et ça fonctionne.

    Michel


  8. Bonjour,

    Premier essai de photo hier soir avec mon nouvel APN.
    Impossible d'obtenir une MAP correcte:
    - pas assez près avec 350D directement sur le Crayford
    - pas assez loin avec Powermate 2.5x + tube allonge 35mm.

    Ce doit être un problème classique; quelle est la solution ?
    Newton F/D = 4.7
    Merci,

    Michel


  9. J'ai pu pointer cette comète hier soir à Caussols au 10".
    Le diamètre du halo remplissait presque le champ de mon Nagler 7mm (170x).
    Je remonte demain soir (samedi) pour la photographier; je vais essayer la méthode de David "pour ne pas cramer le noyau", avec des poses de 2 secondes sur le 350D.
    J'espère ne pas me planter, ce seront mes premières photos au foyer.
    Michel

    PS: J'ai cru comprendre que tu y serais aussi, David, mais à quel endroit mes-tu en station ?
    Hier, j'étais sur le parking, près de la remorque et à côté du gros regard en béton qui me servait de table.


  10. Bonjour,

    Petite séance d'observation à Caussols hier soir, de 20:15h à 22:15h.
    Objet: voir cette fameuse comète et vérifier certaines choses.
    Matériel: Dobson 10" F=1200mm sur table équatoriale type JM Becker.

    Les vérifications:
    - mon chercheur est désormais adapté à ma vue sans lunettes: merci Astrosurf.
    - petite Dentelle du Cygne visible sur ce site avec OIII et Nagler 13mm. Image grise sur fond plus foncé, beaucoup moins claire qu'au Restefond le mois dernier.
    - Powermate + Nagler 7mm (340x): mise au point délicate même avec le Crayford démultiplié. J'attends mon collimateur laser pour réajuster dans le noir après transport.
    - table équatoriale: bien stable même à 340x.
    - petit tour rapide sur M27, M57, M13 (très basse sur l'horizon Nord): rien à faire, Caussols ne vaut pas le Restefond !!! Mon 10" ne vaut pas non plus le 16" de Bernard Augier :-)).

    La comète:
    - petit plan d'ensemble sur les amas de Persée au Nagler 13mm: là, c'est vraiment le pied; "n'était ce petit vent frais", j'y serais bien resté plus longtemps.
    Pour des objets si lumineux, Caussols reste un bon plan.
    - la comète: tellement visible que je l'ai trouvée rapidement au chercheur en pointant les points les plus brillants de la constellation. Je me demande si son halo n'a pas encore grandi: il remplit presque le champ au Nagler 7mm (170x). Curieuse comète qui n'a pas vraiment de trainée, mais un halo quasi circulaire un peu moins lumineux à l'opposé du soleil.
    Je n'ai pas encore reçu les bagues d'adaptation de mon 350D: dommage !!

    Michel


  11. Bonjour,

    Den b> Merci, je n'avais pas osé forcer sur le vissage de l'objectif; j'ai pu adapter mon chercheur à ma vue.

    Le SkyAtlas 2000 que j'ai acheté sur les conseils de Bernard Augier fournit un viseur telrad sur transparent qu'on peut promener sur les cartes.

    Je m'en suis encore servi encore hier soir pour une observation de 2 heures environ à Caussols (voir "Observation Visuelle").

    Michel


  12. Idem.
    Je n'utilise pratiquement plus le chercheur; je passe directement du telrad à un oculaire grand champ.
    Une bonne raison: j'enlève mes lunettes pour les observations astro et le chercheur n'est pas réglé pour ma vision non corrigée, c'est donc pas mal flou :-)).
    Je pense que je ne suis pas le seul dans ce cas et je n'ai pas encore trouvé comment modifier simplement la MAP du chercheur.
    En revanche, mon telrad s'embue facilement sous la rosée: Bernard, il m'a semblé que le tien est protégé, je sens que je vais faire un copier/coller :-)).
    Michel


  13. Oui, il existe des adaptateurs en 1"1/4 et 2" chez les différents founisseurs, c'est la raison de ma question.
    Je vais probablement acheter la bague et le tube demain lundi. Je prendrai donc du 2".

    De toutes manières, en visuel et pour mes Naglers 7 et 13mm, j'ai dû m'équiper d'un OIII en 1"1/4; il m'en faudra donc un autre en 2" pour la photo de certaines nébuleuses.

    Pour l'instant, je n'envisage pas vraiment de faire de l'astrophotographie avec autoguidage et compositage d'images sur informatique. Je souhaite seulement utiliser un EOS 350D pour me donner sur son moniteur, et dans certains cas limites pour le diamètre de mon Newton, une image plus lumineuse que celle que j'ai à l'oculaire.

    Michel


  14. Quand le secteur est en début ou fin de rotation, le côté NE ou SE du plateau se rapproche du haut de la plaque à 45° qui supporte le galet.
    En réduisant le galet, tu rabaisses un peu le plateau; il faut vérifier si ça ne touche pas :-)).

    Je ne me souviens plus comment ton père a guidé l'axe au passage au travers du bois. Moi, j'ai fixé un roulement à bille 17/6x5 de chaque côté dans une contreplaque CTBX de 5mm, de telle manière que le diamètre intérieur du roulement soit encore libre de tourner. l'axe est ainsi guidé et porté par les 2 roulements, sans transmettre d'efforts au moteur.

    Mon axe est un boulon fileté de 6mm, ce qui m'a permis de régler sa position longitudinale avec des écrous.
    J'ai tout de même maintenu le système de roues porteuses sous le galet afin d'éviter toute flexion.

    J'ai laissé mon email sur un message précédent; si tu veux des photos, passe-moi un message en privé.
    @+
    Michel


  15. Non, pas de système de débrayage, je suis un "rustique" :-)).
    En fin de parcours, le galet est arrêté par la vis en relief qui m'a servi à tendre la chambre à air pendant le séchage de la colle et que j'ai laissée en place.
    Je me rends compte à l'oculaire que ça ne suit plus et je soulève le secteur pour le replacer au départ.
    Je m'étais dit qu'un jour j'y mettrai un inter coupant le moteur en fin de course, mais je ne l'ai jamais fait et ça ne me manque pas vraiment; je surveille fréquemment où j'en suis et je réinitialise avant la fin, par précaution.

    En fait c'est ma première table et je pensais que ce serait un brouillon avant d'en faire une plus élaborée. Elle marche au poil et tant que je n'aurai pas les plans d'un système avec réinitialisation automatique et réglage tip top de la vitesse, je m'en contenterai :-)).

    Si tu veux des photos de détail, passe-moi un message en privé: moebius9@wanadoo.fr

    Michel


  16. Avant de te décider, je te conseille fortement d'aller voir ce que tu envisages.

    Un Dobson 10" est déjà un super instrument que tu trouveras aux alentours de 500 euros et que tu pourras transporter sans difficulté tout seul sur le siège arrière d'une voiture.

    Un 300mm est déjà plus contraignant et tu risques rapidement de lui trouver plus d'inconvénients que d'avantages si tu n'as pas vraiment la passion.

    Ne crois pas en plus que c'est le jour et la nuit au niveau performances; c'est mieux, sans doute mais tu n'iras pas résoudre les galaxies avec..

    Après le télescope, il te faudra un bon budget pour les oculaires et un bon filtre OIII, disons pas loin de 1000 euros pour de la qualité. Suivront rapidement un telrad et un crayford en remplacement de la crémaillère, une table équatoriale probablement etc ...
    Ne crois pas que j'exagère, j'ai fait le parcours !!

    Si ensuite, quand tu auras appris à bien exploiter ton matériel, tu envisages plus gros, tu pourras toujours revendre ton 10" sans problème, en gardant tes oculaires.

    Ma réponse aurait été tout autre si tu avais dit que tu t'étais éclaté pendant un an avec ton 114 et que tu envisageais plus gros. A mon avis, si tu n'as pas su exploiter cet appareil, ça risque d'être bien pire avec un plus gros.

    Michel



  17. Je pense même qu'à la limite tu pourrais ne laisser que l'axe de 8mm comme galet, si son usinage n'est pas trop pourri, en rognant un peu la hauteur de la plaque fixe à 45° en haut des équerres.
    Avec un galet de 17mm, je suis près de la vitesse minimale; avec un diamètre de 8mm, le moteur tournerait mieux et ce serait plus facile à régler.

    L'incidence du CG ne se sent qu'à l'inclinaison maxi du rocker, en début et fin de course donc. A la conception, c'est mieux de s'en préoccuper, mais c'est tout de même du second ordre d'importance par rapport à la vitesse de rotation.

    J'espère t'avoir aidé,

    Michel


  18. Je reprends les rapports des diamètres secteur/galet:
    Toi: 770/35 = 22 (temps mesuré sous charge ?)
    Moi: 800/17 = 47 (temps mesuré sous charge d'environ 25 kg)

    Ma mesure de temps sur 1/2 tour est correcte à 30 secondes près; en revanche, mon appréciation du demi-tour est approximative à environ 1/16° de tour près, soit 3 minutes.
    L'erreur maximum serait donc de 3 minutes et trente secondes. Le temps minimum pour un tour moteur serait donc de 45 à 52 minutes environ.
    Il s'agit de la vitesse de rotation minimale que permet le variateur du moteur; avec mon rapport de réduction, je ne suis pas au minimum du variateur, mais légèrement au-dessus comme je crois l'avoir déjà écrit. Un tour s'effectue donc encore plus rapidement.

    Le calcul théorique donnerait 24*60/47 = 30 minutes pour faire un tour de galet, ce qui corrobore +/- le réglage de la vitesse à l'oculaire.

    Je pense que la réduction du diamètre du galet serait la solution la plus simple pour toi; elle a en outre l'avantage de rendre moins sensible la précision du réglage du variateur.
    Pas d'électronique à bricoler, juste le palier de support du galet à déplacer et un moteur du commerce à un prix connu, qui fonctionne dans des conditions similaires...

    Je te confirme que le doublage de l'épaisseur de la table est un plus réel. Outre une réduction du temps d'amortissement des vibrations, il permet de figer la position des pieds du Dobson.
    J'ai simplement fait coïncider les barycentres des 2 triangles galets+rotule / pieds du Dob.

    Michel


  19. Vincent > Il s'agit bien du moteur sans raquette vendu 45 euros avec sa pile 9 volts.
    Sa vitesse de rotation dépend bien entendu du réglage du variateur, mais il est monté en direct chez moi sur l'arbre du galet grâce au manchon livré avec le moteur.

    Dans ma configuration, le variateur est réglé un peu au-dessus du minimum de vitesse de rotation. Le rapport du rayon du secteur au diamètre du galet est de 400/17 = 23,5.

    La table décrite par JM Becker est dans le rapport 375/40 = 9,4 , c'est à dire que le secteur tournerait plus vite que le mien pour une même vitesse de rotation moteur.

    J'ai mis en route la table chez moi, avec le Dobson dessus et le variateur au minimum. Je passerai un message dans approximativement 1 heure pour donner le temps de rotation pour 1 tour de galet. Si c'est trop rapide, il faut soit changer le galet de sortie poour un plus petit, soit mettre une réduction de l'ordre de 1/3 entre le moteur et l'axe du galet. Ca complique.

    Fred > Mon galet d'entraînement est constitué de 2 roulements à bille de 17 mm de diamètre côte à côte et remplis d'époxy: seule la qualité de l'usinage extérieur m'intéressait. L'axe est en fait un boulon fileté de 6mm. Le filetage m'a permis de régler la position du galet avec des écrous par rapport au secteur.
    Le galet est serré/collé à l'époxy entre un écrou et la tête du boulon fileté.
    L'axe fileté est guidé par 2 roulements à bille de 6mm intérieur collés à l'époxy de chaque côté du percement dans le secteur en bois; j'ai creusé une petite empreinte dans le bois, pour y insérer partiellement chaque roulement dont j'ai collé seulement la périphérie. Le but est que l'axe puisse être calé par un écrou et contre-écrou contre le roulement, tout en tournant librement (calé et non serré en force).
    On obtient ainsi un axe sans jeu dans aucun sens et tournant dans des roulement à bille.
    Le bout du boulon qui supporte le galet est enfilé dans le manchon du moteur, qui comporte une vis BTR de serrage.
    Il ne reste plus qu'à fixer le moteur sur une traverse bois.
    Peux-tu me dire comment mettre des photos ici pour illustrer mon propos ?

    Michel