jackbauer 2

Member
  • Content count

    5675
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Everything posted by jackbauer 2

  1. C’est vendredi 5 août que s’ouvre la fenêtre de tir pour la sonde JUNO, qui sera lancée par une fusée Atlas 5 Elle se mettra en orbite polaire de la plus grosse planète de notre système solaire en juillet 2016 Une orbite très excentrique : 5.000 km au plus près, 2.800.000 km au plus éloigné ! Et ce, dans le but d’exposer le moins longtemps possible la sonde aux intenses radiations dues au champ magnétique jovien (certains éléments sensibles seront d’ailleurs protégés par un « coffre » en titane de 1 cm d’épaisseur) Au moins 33 orbites sont prévues (d’une durée de 11 jours), avec pour objectif l’étude de l’atmosphère et du champ magnétique de la planète. Hélas, rien n’est prévu pour l’étude de ses passionnants satellites ; Espérons que l’ambitieuse mission NASA/ESA qui y sera consacrée ne fera pas l’objet de coupes budgétaires !!La mission fait partie du programme New Frontiers ; Coût du budget prévisionnel : « seulement » 700 millions de dollars (un vol de navette se chiffrait à plus d’un milliard de dollars…)Masse : 3,6 tonnes (dont 2 tonnes d’ergol pour les corrections de trajectoire et le freinage nécessaire à la mise en orbite)La grande particularité de la sonde : des panneaux solaires !! C’est en effet la première fois qu’une sonde envoyée vers une planètes lointaine n’emploiera pas de RTG nécessitant l’usage de plutonium : les écolos vont être contents ! Les panneaux mesurent chacun 2,7 m de large sur 8,8 m de long Sur Terre ils fourniraient 12.000 watts ; Autour de Jupiter 450 seulement Les cellules employées ont un rendement 50 % supérieur à celui des panneaux employés dans le spatial il y a 20 ans (arséniure de gallium au lieu de silicium) ; Il serait intéressant de connaitre le budget si un RTG avait du être employé… Site dédié à la mission : http://www.nasa.gov/mission_pages/juno/main/index.html Notez l’envergure de la sonde (20 m)
  2. Un article sur le site de Futura-sciences Extraits : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/objet-interstellaire-faite-comete-interstellaire-borisov-premiers-resultats-77559/ Il y avait incontestablement des molécules de formule CN dans le gaz entourant 2I/Borisov. Elle est liée à la molécule (CN)2 appelée cyanogène. Il est probable que CN provient de la photodissociation de la molécule HCN par le rayonnement du Soleil, le tristement célèbre cyanure d'hydrogène. Cette hypothèse est d'autant plus plausible que l'on a trouvé du cyanure dans plusieurs comètes du Système solaire et dans les nuages interstellaires. Ainsi, lors du passage de la comète de Halley en 1986, le radiotélescope de 30 mètres de l'Iram qui venait d'être mis en fonction à Pico Veleta (Espagne) l'avait détecté dans cette célèbre comète périodique. Les données collectées avec le WHT ont été complétées par des images filtrées de la comète interstellaire obtenues avec le télescope Trappist-North au Maroc, et au final il a été possible de mesurer la quantité de poussière éjectée par la comète et d'en déduire une estimation de la taille du noyau central, entre 0,7 et 3,3 kilomètres. (...) Pour le moment 2I/Borisov ressemble beaucoup aux comètes du Système solaire mais on pourrait avoir des surprises bientôt, comme l'explique l'astronome Oliver Hainaut, membre de l'ESO et de l'équipe qui étudie la comète interstellaire : « L'année prochaine sera extrêmement excitante, car nous pourrons suivre l'évolution de 2I/Borisov alors qu'elle traversera notre Système solaire. En comparaison, nous n'avions que quelques semaines pour étudier 1I/'Oumuamua avant qu'il ne devienne trop peu lumineux. »
  3. Lancement de OSIRIS-REx le 9 septembre

    Une photo incroyable : la Terre et la Lune depuis l'orbite de Bennu…
  4. https://spatio-notes.eu/2019/09/spacex-accrochez-vos-ceintures.html Un excellent article signé Eric Bottlaender qui résume parfaitement le ressenti de l'aventure Starship
  5. Son plan c'est de faire du Starship le moyen transport spatial le moins cher possible ; "On" (lui ou d'autres) pourrait s'en servir pour envoyer des stocks de matos et de carburant sur place (lune, Mars) avant d'envoyer des humains Bon ça c'est autre affaire, de l'eau va couler sous les ponts...
  6. Bin vois-tu Vauffy, construire le "Super Heavy" est de toute évidence pas plus compliqué que le Starship et c'est prévu pour 2020 après le Starship M4 Seulement il va falloir beaucoup, beaucoup, beaucoup de moteurs Raptor. SpaceX ne les achète pas ils les fabrique ! Un petit point parce que tout le monde ne suit pas forcément : 2 Starship sont en construction (celui de Boca Chica présenté hier soir, et un autre en Floride pas loin de Cap Canaveral) Ils ont chacun 3 moteurs et ne sont destinés qu'à faire des vols de 20 km d'altitude (1er vol dès cette année) 3 autres vont successivement entrer en construction, avec des modifications importantes et seront dotés de 6 moteurs ; C'est l'un d'entre eux qui sera juché sur un "Super-heavy" pour un 1er vol dans l'espace (2020) A ce rythme on peut penser qu'il y aura un Starship en orbite AVANT le SLS : on comprend l'énervement du patron de la NASA Tu vois Vauffy, tu peux préparer un gros, énorme stock de jeux de mots piqués aux Frères Jaques pour affronter 2020
  7. Mars Express

    https://air-cosmos.com/article/mars-ocre-bleute-aride-et-froide-21777?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap Un petit "up" pour signaler que la sonde est bien arrivée Elle a même envoyé ce superbe cliché de la planète rouge, un des plus beaux que j'ai vu Cliquez sur "visualisez l'image en HD"
  8. bah quoi ? un bon coup de maillet à l'intérieur et voila ! where is the problem ?
  9. Voilà une réponse assez complète ; Traduction de l'extrait d'un article d'un spécialiste : https://arstechnica.com/features/2019/09/after-starship-unveiling-mars-seems-a-little-closer/ Au cours de la présentation, Musk a présenté plusieurs mises à jour sur les modifications apportées au design de Starship. Cependant, il passa le plus de temps à discuter de l’utilisation de l’acier inoxydable en tant que peau du véhicule. "L'acier inoxydable est de loin la meilleure décision de conception que nous ayons prise", a-t-il déclaré. Oui, a déclaré Musk, l'acier est plus lourd que les matériaux composites au carbone ou à base d'aluminium utilisés dans la plupart des véhicules spatiaux, mais il possède des propriétés thermiques exceptionnelles. À des températures extrêmement basses, l’acier inoxydable 301 ne devient pas fragile; et aux très hautes températures de rentrée atmosphérique, il ne fond pas avant d'atteindre 1500 degrés centigrades. Starship n’a donc besoin que d’un modeste bouclier thermique en tuiles thermiques ressemblant à du verre. Un autre avantage est le coût, qui est important pour une entreprise qui construit des vaisseaux à son compte, avec l'intention de construire nombre d'entre eux. La fibre de carbone coûte environ 130 000 dollars la tonne, a-t-il déclaré. L’acier inoxydable se vend 2 500 dollars la tonne. "L'acier est facile à souder et résistant aux intempéries", a ajouté Musk. "La preuve est que nous avons soudé cela à l'extérieur, sans usine. Honnêtement, je suis amoureux de l'acier." Précision concernant les "tuiles thermiques ressemblant à du verre" : d'après un autre spécialiste, il pourrait s'agir de tuiles en TUFROC, développé par la NASA, et qui équipent le X-37B L'idée de refroidir le fuselage avec un fluide (méthane liquide) semble abandonnée... pour l'instant. Toujours est-il que la masse du Mk1 est trop importante : 200 tonnes. Musk espère que la version définitive descendra à 120 tonnes, voir même 100 !
  10. Je me suis fait la même réflexion ! allez, petite dédicace pour Vauffy :
  11. Il y a (seulement) 11 ans jour pour jour, SpaceX procédait à son tout premier lancement d'une fusée (la Falcon 1) On voit le chemin parcouru en si peu d'années... (source Wiki : "... Après trois échecs en 2006, 2007 et 2008, a lieu le 28 septembre 2008 le premier succès du lanceur Falcon 1...") Pour la présentation d'hier, un exemplaire a été installé à côté du Starship :
  12. Un rapide compte-rendu de l'évènement retransmis en direct de Boca Chica Le speach de Musk a commencé à 03h30 (retard causé par la météo) Après 40 minutes de présentation, il a répondu aux questions pendant une demi-heure Après ce premier prototype (Mark1) il y aura les Mark2,3,4,5 1er vol dans l'espace dans 6 mois, vol à 20 km d'altitude dans un mois ? Quelques visuels : Le Starship + le 1er étage ("Super Heavy") = 118m de haut !
  13. Je crois que Vauffy, SuperF & co n'ont pas fini de s'énerver en suivant la suite des aventures de SpaceX ! Et c'est bien !!! Pas plus tard que cette nuit, 02h00 du mat chez nous, Elon Musk va présenter le Starship ; Inutile de dire que tout le monde de l'astronautique attend ses plans... Lien pour la conférence : Quelques photos de plus pour le plaisir :
  14. Hi hi hi https://mobile.twitter.com/JimBridenstine/status/1177711106300747777 Bridenstine ferait mieux de s'occuper de SLS !!
  15. Lancement du EELT, c'est (presque) bon !

    https://www.eso.org/public/announcements/ann19047/ Un communiqué de l'ESO pour évoquer l'avancement des fondations Le dôme fera 86 m de diamètre et 74 m de haut
  16. On en saura plus demain… Normalement le 1er vol est prévu pour le mois prochain et devrait atteindre 20 km d'altitude, avec 3 moteurs seulement Avant la fin de l'année, si tout va bien, 1er vol dans l'espace ! Ils vont tirer une de ces tronches à la NASA si ça fonctionne !!!!
  17. C'est dingue, non ? https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/spacex-spacex-elon-musk-devoile-photos-prototype-mk1-starship-1233/ "...Un deuxième prototype (MK2) est aussi en cours de construction dans les installations de Floride de SpaceX. La construction de ces deux prototypes, sur deux sites différentes et par deux équipes distinctes a notamment pour but d'améliorer le design final du Starship via cette compétition inter-entreprise..."
  18. C'est lundi prochain 15 juillet à 21h21 UTC que devrait être lancée la deuxième mission lunaire de l'ISRO, l'agence spatiale indienne. Le lanceur est une fusée GLSV MK-III, espérons qu'il n'y aura pas de problèmes... Cette mission ressemble beaucoup à l'actuelle mission chinoise sur la face cachée de la Lune : orbiter + lander + petit rover Le lander, Vikram, doit se poser le 6 septembre prochain près du pôle sud Le rover de 25kg, Pragyana, est prévu pour fonctionner 14 jours
  19. Trous noirs : bientôt la première image !!

    Nouvelle simulation d'un TN sur le site de la NASA : https://www.nasa.gov/feature/goddard/2019/nasa-visualization-shows-a-black-hole-s-warped-world
  20. Trous noirs : bientôt la première image !!

    https://shenovafashion.com/collections/dresses/products/black-hole-dress Vous ne savez pas quoi offrir à votre femme (maîtresse, fiancée, ect...) ? Pour à peine 199 $ cette magnifique robe lui fera plaisir, et de votre côté vous aurez la chance de profiter de l'image d'un TN. Pas mal non ?
  21. Nouveau papier sur arXiv : https://arxiv.org/abs/1909.12144# Detection of CN gas in Interstellar Object 2I/Borisov "...2I/Borisov was observed with the 4.2 m William Herschel Telescope (hereafter WHT) plus ISIS spectrograph on La Palma on 2019 September 20.2 UT..." "... Overall, we find the gas, dust and nuclear properties for the first active Interstellar Object are similar to normal Solar system comets..."
  22. Non il ne s'agit pas des cloches de Notre Dame ou de je-ne-sais quelle église, mais de 3 jolis moteurs Raptor installés sous le Starship Mk1 :
  23. La Chine poursuit son programme d’exploration lunaire. On se souvient qu’en décembre 2013 la mission Chang’E-3 avait débarqué sur la surface de notre satellite un petit rover (Yutu : lapin de jade) Cette année va voir une mission plus ambitieuse encore, puisqu’il s’agira cette fois de déposer un rover sur la face cachée de la lune, une Première mondiale ! Le mission Chang’E-4 nécessite deux lancements, le premier devant s’effectuer demain lundi 21 mai : 1/ Un satellite relais dénommé Queqiao, qui sera lancé par une fusée Longue Marche 4C depuis la base de Xichang. D’une masse de 425 kg, il mettra 8 à 9 jours pour rejoindre le point L2 du système Terre-Lune, à 450.000 km de la Terre et 40.000 km de la surface de la lune. Cette position lui permettra de transmettre les données entre la Chine et le rover . Mais sa mission ne s’arrête pas là puisqu’il embarque deux instrument scientifiques : * NCLE (Netherlands Chinese Low-Frequency Explorer) conçu en partenariat avec les Pays-Bas : un instrument novateur en radio astronomie https://www.astron.nl/dutch-radio-antenna-depart-moon-chinese-mission-0 « With the instrument, astronomers want to measure radio waves originating from the period directly after the Big Bang, when the first stars and galaxies were formed… » * Laser-corner reflector mesurera la distance entre la Terre et Quiqiao Ce n’est pas tout : comme pour InSight qui va vers Mars, Quiqiao sera accompagné de deux micro-satellites de 45 kg, Longjian-1 et 2 http://www.planetary.org/blogs/guest-blogs/2018/0519-change-4-relay-satellite.html « These two microsatellites are planned to fly in a tandem 300-by-3000-kilometer orbit around the Moon and carry out ultra-long-wave astronomical interferometry as well as radio-related test measurements. One of the microsatellites will also carry a micro optical camera developed by Saudi Arabia » 2/ Le lander et le rover (identiques à la mission précédente Chang’E-3) seront lancés en fin d’année (probablement décembre). Le site choisi est celui du cratère Von Karman au pôle sud (bassin Aitken) https://en.wikipedia.org/wiki/Chang'e_4 On a le temps d’en reparler… Espérons que la mission soit un succès et que les chinois fassent pas mal de com (ils en avaient fait un peu pour Yutu). En attendant en peut réécouter « The dark side of the moon » de Pink Floyd en admirant la superbe photo du couple Terre-Lune prise par Chang’E-5 T1 en 2014 N.B : Chang’E désigne la déesse de la Lune dans la mythologie chinoise