jackbauer 2

Member
  • Content count

    5613
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Everything posted by jackbauer 2

  1. Après des années de retard, SpaceX est enfin sur le point de lancer sa fusée géante Falcon H (constituée par 3 premier étage de Falcon 9) Le tir est prévu pour janvier depuis le cap Kennedy E. Musk avait annoncé, dans l'incrédulité quasi générale que la charge utile serait constituée par une automobile Tesla, marque qu'il a créé et dont il espère qu'elle révolutionnera le secteur du véhicule électrique. Les photos qu'il vient de mettre en ligne ne laissent plus de place au doute : oui il a bien l'intention de lancer une voiture dans l'espace lointain, sur une "orbite martienne elliptique" (!?) J'aime.
  2. La planète Mars est de loin la plus visitée par nos sondes spatiales, à tel point que les missions sont maintenant spécialisées dans un domaine bien précis. MAVEN étudie l’atmosphère, Exomars TGO recherche les traces de méthane, MRO observe le sol en haute résolution. Dans le cadre du programme DISCOVERY de la NASA (budget moyen), InSight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) va entreprendre l’exploration des entrailles de Mars. Le lancement est prévu pour samedi 13h05 (heure française) depuis Vandenberg en Californie par une fusée Atlas V (voir fil de VNA1) Son arrivée sur la planète rouge est pour le 26 novembre prochain sur Elysium Planitia 3 instruments scientifiques sont à bord : - SEIS (sismomètre) - HP3 (capteur de flux de chaleur) - RISE (Rotation and Interior Structure Experiment) - 2 caméras La mission était prévue pour la fenêtre de 2016 mais l’instrument le plus important, le sismomètre SEIS, construit par la France, n’était pas prêt. Aucun instrument de ce type n’a jamais fonctionné sur Mars : celui des sondes Viking n’a enregistré… que le vent ! Une autre tentative (déjà française) était à bord de la mission soviétique Mars 96 : échec, la fusée échoue au décollage. Un autre projet, NETLANDER (3 stations déployées en différents endroits) fut abandonné. Les deux instruments SEIS et HP3 seront délicatement déposés sur le sol grâce à un bras télécommandé… Lien Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/InSight (en français, très fourni) Lien sur la mission : https://mars.nasa.gov/insight/ Lien vers le CNES : https://spacegate.cnes.fr/fr/bientot-un-drapeau-francais-sur-mars Je recommande aussi le dernier n° de L’Astronomie (mai) avec 25 pages consacrées à la mission (participation de Francis Rocard et Philippe Lognonné, concepteur de SEIS) ; Le dernier n° de La Recherche (mai) qui consacre 22 pages à la planète rouge.
  3. Là on est plus dans le domaine spatial, mais cela va devenir banal apparemment : vivement les premiers accidents de drones qu'on reçoit sur la tronche !! https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/wing-filiale-dalphabet-google-devient-la-1ère-société-à-livrer-par-drones-aux-etats-unis/ar-AAJ48ba?ocid=spartandhp#image=1 Wing, filiale d'Alphabet (Google), est devenue cette semaine la première société à livrer par drones aux Etats-Unis, dans la petite ville de Christiansburg, qui avait été choisie pour ce premier test américain grandeur nature. (...) Les drones jaunes et blancs sont chargés de leurs paquets dans un centre local appelé "nid", où les employés de Wing peuvent placer jusqu'à 1,3 kg de produits, livrables dans un rayon de 10 km. Ils ne se posent pas dans le jardin des clients; ils s'immobilisent à bonne hauteur et font descendre leur cargaison par un filin. De multiples entreprises veulent lancer des services similaires, notamment Amazon, UPS et Uber Eats. Mais c'est Wing qui avait obtenu le première licence de l'agence fédérale de l'aviation (FAA) américaine, qui autorise les pilotes de Wing à contrôler de multiples drones en même temps.
  4. https://www.liberation.fr/sciences/2019/10/19/la-comete-venue-d-ailleurs-et-autres-nouvelles-du-ciel_1754482 Je poursuis sur le même thème avec cet article sur le site de Libération : Le chiffre : 6% de chances de collision Amazon compte déployer pas moins de 3 236 satellites dans les prochaines années, pour fournir au monde entier une connexion à internet stable et rapide. Ce projet baptisé «Kuiper System» suscite de fortes inquiétudes : avec un tel essaim d’engins grouillant autour de la Terre en orbite basse, quels sont les risques de collisions ? Sur demande de la Commission fédérale des communications aux Etats-Unis, Amazon a fait les calculs et fourni un rapport. Résultat : si un satellite Kuiper sur vingt tombe en panne et perd le contrôle de sa trajectoire, devenant incapable d’éviter d’autres satellites croisés sur son chemin, il y a 6% de chances qu’il percute un débris spatial de plus de dix centimètres de large, créant une explosion et encore plus de débris qui deviendront à leur tour de potentielles menaces. «Six pour cent, c’est énorme», estime John Crassidis, expert des débris orbitaux à l’université d’État de New York à Buffalo. «À ce niveau de risque, on ferait évacuer les astronautes d’un vaisseau par la porte de secours. Et on programme des manœuvres d’évitement de satellites pour moins que ça.» Ce n’est pourtant pas un scénario excessivement pessimiste. Car 5% de satellites hors-service, c’est le taux d’échec réellement accusé par la société SpaceX, qui a commencé à déployer un projet similaire nommé «Starlink» : sur les 60 satellites lancés en mai, trois sont déjà perdus. SpaceX comptait initialement lancer 12 000 satellites à terme, mais envisage désormais dans sa folie des grandeurs 30 000 satellites supplémentaires. Pour comparaison, on ne compte aujourd’hui qu’environ 2 000 engins autour de la Terre…
  5. Non tu as parfaitement raison de mener une discussion sur un sujet qui t'intéresse
  6. Cees Bassa, un radioastronome qui observe avec LOFAR, s'inquiète du déploiement de la constellation STARLINK D'après la simulation présentée, en été à 50° de latitude, ce sont pas moins de 100 satellites qui seraient visibles en une seule nuit ! Encore ne parle t-il que de la version à "seulement" 12.000 satellites évoquée jusqu'à recemment par SpaceX. Mais la firme d'Elon M. vient de demander une demande de fréquences pour 30.000 satellites de plus... 12.000 + 30.000 = 42.000 !! M'enfin, il n'y a pas lieu de s'inquiter, comme dit SuperF, hein, dormez tranquilles, tout ça c'est du bluf, de la com, du vent quoi...
  7. Alain Moreau : Naaaaannn…. On me la fait pas ! Google t'a donné une brouettée de liens, mais la moitié ne concerne pas de vrais médias et aucun ne fait la "Une" avec ça... Juste la reprise de dépêches, rien de plus.
  8. A ma connaissance aucun média n'a fait de gros titres (ou de petits) sur cette histoire ; C'est plutôt les membres de ce forum qui en font 3000 tonnes…
  9. aïe aïe aïe, nos deux femmes astronautes ont un peu foiré l'opération...
  10. Et devinez quel grand spécialiste est interrogé pour causer de 2I/Borisov ? (voir post précédent)
  11. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?release=2019-205 Une nouvelle vue spectaculaire prise par la sonde MRO le 23 septembre dernier à une altitude de 272 km :
  12. https://carnegiescience.edu/news/saturn-surpasses-jupiter-after-discovery-20-new-moons-and-you-can-help-name-them Ce n'est pas à partir des données de CASSINI, mais celles de l'équipe de Scott S. Sheppard avec le télescope Subaru qu'ont été découvertes les 20 petites nouvelles lunes (env. 5km de diamètre) de la planète aux anneaux ; Ce qui fait maintenant de Saturne la recordwoman du système solaire avec 82 satellites naturels devant Jupiter (79) J'imagine qu'il s'agissait de temps d'observation consacré à la recherche de la mythique planète 9 (Sheppard avait d'ailleurs découvert 12 nouvelles lunes autour de Jupiter) ça fait encore 20 nouveaux noms à trouver !!
  13. Tsubame, un satellite qui décoiffe

    De toute évidence quelque chose ne tourne pas rond chez notre ami Huitzi... Après son agression sur Biver (voir le fil sur I2/Borisov) ce post un peu "Strange" Je penche pour un problème de médicament…
  14. Tsubame, un satellite qui décoiffe

    Et les liens ????
  15. https://www.cieletespace.fr/actualites/trump-donne-un-budget-et-un-nom-au-programme-lunaire-americain Début de l'article : Les États-Unis ont donné un nom à leur programme de retour sur la Lune : Artémis. Simultanément, le président Trump a annoncé vouloir allouer une rallonge budgétaire de 1,6 milliard de dollars à la Nasa pour qu’elle parvienne à envoyer des astronautes sur la Lune avant la fin de 2024. C’est par un tweet de Donald Trump, le 13 mai en fin de journée, que les États-Unis et le reste du monde ont appris que la Nasa pourrait disposer de 1,6 milliard de plus que prévu en 2020. Et cela, pour qu’elle parvienne à tenir l’engagement pris par le vice-président Mike Pence le 26 mars 2019 d’envoyer des astronautes sur la Lune avant la fin de 2024. Cet amendement au budget, qui ferait passer l’enveloppe globale de la Nasa pour 2020 de 21 à 22,6 milliards de dollars, devra toutefois être approuvé par le Congrès. (…) Dans la mythologie grecque, Artémis était la sœur jumelle d’Apollon… Or, il y a cinquante ans, le programme qui a permis à douze Américains de marcher sur la Lune à partir de 1969 se nommait Apollo.
  16. ExoMars Rover (ESA) 2020

    http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/ExoMars/Oxia_Planum_favoured_for_ExoMars_surface_mission Un groupe de travail a recommandé Oxia Planum comme site pour ExoMars Rover qui sera lancé en 2020. La confirmation est attendue pour mi-2019 L’autre site concurrent était Mawrth Vallis.   Extrait : «Avec ExoMars, nous sommes à la recherche de biosignatures. Alors que les deux sites offrent des possibilités scientifiques intéressantes d’exploration d’anciens environnements riches en eau qui auraient pu être colonisés par des micro-organismes, Oxia Planum a obtenu la majorité des voix », explique Jorge Vago, scientifique du projet ExoMars 2020 de l’ESA. «Un gros travail a été fait pour caractériser les sites proposés, démontrant qu'ils répondent aux exigences scientifiques pour les objectifs de la mission ExoMars. Mawrth Vallis est un site scientifiquement unique, mais Oxia Planum offre une marge de sécurité supplémentaire pour l’entrée, la descente et l’atterrissage, ainsi que pour traverser le terrain afin d’atteindre les sites scientifiquement intéressants identifiés en orbite. » Photo haute résolution de MRO du site Oxia Planum :
  17. Présentation par la NASA des nouvelles tenues que vont utiliser les astronautes sur la Lune bof bof bof...
  18. https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/objet-interstellaire-comete-interstellaire-vraiment-2i-borisov-77559/ Le site Futura-sciences commente les résultats cités précedemment : extrait : "...Une étude récente, menée par une équipe d'astronomes ayant utilisé des spectrographes équipant des télescopes, celui de 6,5 mètres de l'Observatoire MMT, situé sur le Mont Hopkins, et de 2,3 mètres de l'Observatoire national de Kitt Peak, tous les deux dans l'Arizona, a conduit à plusieurs résultats intéressants. Les chercheurs ont confirmé la présence de molécules CN mais surtout ont établi la présence de raies d'émission associées aux molécules de carbone diatomique (C2) dans le coma de 2I/Borisov. Il leur a alors été possible de faire une estimation du rapport des abondances de ces deux molécules. Il est similaire à celui trouvé dans le cas des comètes périodiques du Système solaire formant une famille que l'on associe à Jupiter, et dont la célèbre comète de Encke est membre (2P/Encke est une comète périodique avec une période de 3,3 ans). Les orbites actuelles de ces astres, dont les périodes orbitales sont inférieures à 20 ans, sont principalement déterminées par l'influence gravitationnelle de Jupiter, mais on a des raisons de penser qu'elles sont originaires de la ceinture de Kuiper. 2I/Borisov pourrait donc s'être formée dans l'équivalent de cette ceinture dans son système stellaire d'origine..."
  19. Chapeau bas, Motta... Ouvrir un fil sur un sujet d'astrophysique aussi pointu au milieu des histoires d'OVNI ou d'anciens combattants de la conquête spatiale, faut du courage… ou de l'inconscience !
  20. Paru aujourd'hui dans les "letters" de Nature : https://www.nature.com/articles/s41550-019-0931-8.epdf?shared_access_token=N0BcB5hVbqjqOlsckdALHNRgN0jAjWel9jnR3ZoTv0Nm-3pwcybLYlQg09ra9RFFK3BAjLwx2mey50DPXDFIo8ErUvWshOKf3afy8xTeMhDKp7p725Iu0FsTjjJUQTdZUAeE6O2iMszZWJymoNrfPA%3D%3D Initial characterization of interstellar comet 2I/Borisov (Piotr Guzik & co.) "...Based on these early characteristics, and putting its hyperbolic orbit aside, 2I/Borisov appears indistinguishable from the native solar system comets..."
  21. Bin apparemment c'est pas sorti sur nos écrans mais directement en VOD, donc difficile d'en entendre parler : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=254514.html
  22. Apparemment un film a été tourné sur Leonov (inconnu chez nous ?) Spectaculaire extrait où l'on peut voir le "petit problème" qui a failli lui coûter la vie lors de sa sortie dans l'espace :
  23. Gagarine, Tereshkova & Leonov : (Valentina Vladimirovna Terechkova est la 1ère femme cosmonaute, en 1963)
  24. Encore un an environ à patienter avant la toute première « photo » d’un trou noir, plus exactement de son horizon : http://www.cieletespace.fr/actualites/la-premiere-photo-d-un-trou-noir-est-dans-la-boite « …Du 4 au 10 avril 2017, neuf observatoires millimétriques formant l’interféromètre de l’Event Horizon Telescope ont visé simultanément le centre de la Voie lactée. Leurs données seront assemblées pour former un cliché historique, le premier à révéler la silhouette sombre du trou noir de 4 millions de masses solaires qui s’y cache (…) Il manquera encore cependant les mesures d’un télescope, situé au pôle Sud, qui ne pourront être rapatriées qu’à la fin de la nuit polaire australe, d’ici quelques mois. Alors, dans environ un an, au terme d'un fastitideux travail de recombinaison des observations, les astronomes devraient pouvoir « développer » leur photo historique montrant la silhouette d’un trou noir… »[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 21-04-2017).]