jackbauer 2

Membre
  • Compteur de contenus

    5 040
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par jackbauer 2

  1. Après des années de retard, SpaceX est enfin sur le point de lancer sa fusée géante Falcon H (constituée par 3 premier étage de Falcon 9) Le tir est prévu pour janvier depuis le cap Kennedy E. Musk avait annoncé, dans l'incrédulité quasi générale que la charge utile serait constituée par une automobile Tesla, marque qu'il a créé et dont il espère qu'elle révolutionnera le secteur du véhicule électrique. Les photos qu'il vient de mettre en ligne ne laissent plus de place au doute : oui il a bien l'intention de lancer une voiture dans l'espace lointain, sur une "orbite martienne elliptique" (!?) J'aime.
  2. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Voila : https://www.nasa.gov/feature/new-horizons-spacecraft-returns-its-sharpest-views-of-ultima-thule 33m/pixel (6 minutes et demi avant le survol) (le gain de résolution par rapport à la version précédente n'est pas très spectaculaire, à mon humble avis...)
  3. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Pendant ce temps, Virgin Galactic marque des points : https://www.theverge.com/2019/2/22/18232354/virgin-galactic-vss-unity-spaceplane-test-spaceflight-passenger-beth-moses "...Tourism venture Virgin Galactic sent its spaceplane into space for the second time this morning, qualifying all three people on the flight for their commercial astronaut wings. One of those riders was Virgin Galactic’s first test passenger, Beth Moses, the chief astronaut instructor at Virgin Galactic, who flew along with the vehicle’s two pilots. She’s also Virgin Galactic’s first female flyer. Virgin Galactic’s spaceplane, the VSS Unity, is designed to take passengers to the edge of space where they can experience a few minutes of weightlessness. But up until the end of last year, the vehicle had yet to breach Earth’s atmosphere. That changed in December when Virgin Galactic made history by sending VSS Unity to a height of 51.4 miles (82.7 kilometers), an altitude that many (but not all) consider to be the start of space. For those who adhere to that definition, it was the first time that people had launched to space from the US since 2011. As a result, the two pilots of the December flight received astronaut wings from the Federal Aviation Administration in early February..."
  4. Beresheet (SpaceIL) : Israël sur la Lune

    Un article sur le site de C&E https://www.cieletespace.fr/actualites/israel-s-envole-vers-la-lune Israël s'envole vers la Lune
  5. Il y a quelques années Google lançait un concours (Google X Prize) ouvert à toute organisation capable d'envoyer un rover sur la lune parcourir quelques mètres et prendre des photos/vidéos. Le tout dans des délais convenus, et même repoussés mais hélas aucun des projets n'est parvenu à les tenir (preuve que c'est pas si facile d'envoyer une charge utile sur notre satellite !) Le Google X Prize a donc été abandonné mais deux des équipes concurrentes (au moins) ont décidé de continuer l'aventure : un rover allemand qui doit décoller à la fin de l'année et ce petit lander, objet de ce fil Beresheet (que l'on peut traduire par Genèse) est un petit lander de 585 kg (l'essentiel étant du carburant) doté de quelques instruments : une caméra, un magnétomètre, un réflecteur) le budget (moins de 100 millions de dollars) est assuré par des donateurs privés ainsi que l'industrie high tech d'Israël Le lancement est prévu pour le 19 février à bord d'une Falcon 9 avec d'autres passagers ; Sa destination : la mer de la sérénité Voir l'étoile de David sur la surface lunaire va assurément faire grincer des dents (j'espère qu'on évitera les dérapages politiques dans les commentaires… )
  6. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Du nouveau aujourd'hui (ou demain) ?
  7. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    https://www.cieletespace.fr/actualites/hayabusa-2-a-reussi-sa-collecte-sur-l-asteroide-ryugu?utm_source=AFA+-+Liste+générale&utm_campaign=8a058bd94c-EMAIL_CAMPAIGN_2018_07_17_02_15_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_8f5fd4f34c-8a058bd94c-217192913&mc_cid=8a058bd94c&mc_eid=7335a95bf3 Un article sur le site de C&E avec une superbe photo : "...Une image du sol de Ryugu prise immédiatement après la collecte d'échantillons. Les traces noires au sol sont dues aux poussières déplacées par les gaz des propulseurs qui ont permis à Hayabusa2 de s'éloigner une fois l'opération réussie. On remarque, en noir foncé, que certaines de ces poussières se sont collées à l'objectif de la caméra. La présence d'un nouveau cratère d'impact n'est pas encore confirnée…"
  8. Les aficionados de l’exploration du système solaire se souviennent forcement de la mission japonaise Hayabusa (2003-2010) qui a exploré l’astéroïde Itokawa. Une aventure spectaculaire, émaillée d’incidents, de retournements de situation et finalement victorieuse puisque la sonde est parvenue à ramener quelques microscopiques poussières d’Itokawa sur Terre. Encouragée par ce succès, forte de l’expérience acquise, la JAXA a décidé de remettre ça avec une nouvelle sonde, version plus performante de la précédente. Hayabusa 2 («Faucon pèlerin 2»), malgré une masse plutôt modeste (590 kg) est littéralement bourrée d’instruments scientifiques, de mini-sondes, d’explosifs… Elle me fait irrésistiblement penser aux croiseurs surarmés de la flotte impériale nippone de la seconde guerre mondiale ! L’objectif est cette fois 1999 JU3 (Ryugu), un astéroïde d’environ 920m de diamètre découvert en 1999 Période : 473 jours (0.963 x 1.416 UA) Rotation 7.6 heures Le lancement date du 3 décembre 2014 (fusée H-2 A) depuis Tanegashima Space Center Assistance gravitationnelle en survolant la Terre le 3 décembre 2015 La sonde est à propulsion ionique L’arrivée à destination est prévue pour juin/juillet : ça approche ! Hayabusa 2 va d’abord observer Ryugu à une vingtaine de km de distance avant de passer aux choses sérieuses, comme le prélèvement d’échantillons (voir la vidéo pour le déroulement) Le moment le plus spectaculaire de la mission sera le bombardement de l’astéroïde ! SCI (Small Carry-on Impactor) sera largué à 500m par la sonde avant que celle-ci se dépêche de se réfugier de l’autre côté de Ryugu (l’explosion se produira 40 mn après la séparation !) SCI est constitué d’une charge de quelques kg d’explosif qui va propulser un disque en cuivre de 30 cm Sa vitesse au moment de l’impact sera de 2 km/sec et devrait produire un cratère de 200 m de diamètre Ce n’est pas tout : au moment de la séparation, Hayabusa 2 larguera aussi DECAM-3 équipé de deux caméras qui filmeront en direct le feux d’artifice… La sonde attendra ensuite deux semaines pour revenir prélever des échantillons tous frais dans le cratère ! Autre robot, MASCOT (Mobil asteroid surface scout), construit par la France (CNES) et l’Allemagne, est une sorte de valise déposée sur la surface pour analyser sa composition. Il sera capable de repartir sur un deuxième site. Les 3 MINERVA sont des mini-lander capables de se déplacer par bonds Après ce programme bien rempli, la sonde va repartir vers la Terre en décembre 2019, qu’elle atteindra un an plus tard. Comme pour Hayabusa 1 elle larguera dans l’atmosphère une capsule refermant les précieux échantillons espérés… si tout va bien (en Australie) Banzaï !!   Une vidéo sur le déroulement des opérations : MASCOT :
  9. Beresheet (SpaceIL) : Israël sur la Lune

    Beresheet correctement lancé cette nuit (ainsi que les deux autres satellites) par une Falcon 9 le 1er étage à été récupéré comme d'habitude
  10. https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/02/20/hippocampe-une-nouvelle-lune-pour-neptune_5425978_1650684.html https://www.spacetelescope.org/news/heic1904/ L'art et la manière de réexploiter de vieilles photos de Hubble pour découvrir un petit objet de 34 km de diamètre Neptune remise par la NASA sous les projecteurs… en attendant enfin l'annonce prochaine d'une mission vers "l'autre planète bleue" ? N.B sur le 2ème schéma ils ont indiqué le rayon à la place du diamètre concernant Hippo
  11. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    Télémétrie reçue : H2 est toujours en vie En espérant qu'un échantillon est bien à bord de la sonde, l'opération est un succès !
  12. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    H2 est à moins de 50m de la surface maintenant...
  13. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Et oui, la raison d'être d'une entreprise ce n'est pas d'avoir le maximum d'employés mais de diminuer les coûts et essayer d'augmenter sa part de marché Assurer le même nombre de lancements avec 10% de personnel en moins c'est peut-être la preuve que la récupération des fusées est un système viable ?
  14. (6478) Gault comète par 2 queues

    Pour tout savoir sur l'effet Yorp : https://www.cieletespace.fr/actualites/l-enigme-de-l-asteroide-devenu-comete-s-epaissit
  15. L'avenir de Science et Vie en pointillés...

    Un article paru dans Le Monde daté de mercredi :
  16. La planète Mars est de loin la plus visitée par nos sondes spatiales, à tel point que les missions sont maintenant spécialisées dans un domaine bien précis. MAVEN étudie l’atmosphère, Exomars TGO recherche les traces de méthane, MRO observe le sol en haute résolution. Dans le cadre du programme DISCOVERY de la NASA (budget moyen), InSight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) va entreprendre l’exploration des entrailles de Mars. Le lancement est prévu pour samedi 13h05 (heure française) depuis Vandenberg en Californie par une fusée Atlas V (voir fil de VNA1) Son arrivée sur la planète rouge est pour le 26 novembre prochain sur Elysium Planitia 3 instruments scientifiques sont à bord : - SEIS (sismomètre) - HP3 (capteur de flux de chaleur) - RISE (Rotation and Interior Structure Experiment) - 2 caméras La mission était prévue pour la fenêtre de 2016 mais l’instrument le plus important, le sismomètre SEIS, construit par la France, n’était pas prêt. Aucun instrument de ce type n’a jamais fonctionné sur Mars : celui des sondes Viking n’a enregistré… que le vent ! Une autre tentative (déjà française) était à bord de la mission soviétique Mars 96 : échec, la fusée échoue au décollage. Un autre projet, NETLANDER (3 stations déployées en différents endroits) fut abandonné. Les deux instruments SEIS et HP3 seront délicatement déposés sur le sol grâce à un bras télécommandé… Lien Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/InSight (en français, très fourni) Lien sur la mission : https://mars.nasa.gov/insight/ Lien vers le CNES : https://spacegate.cnes.fr/fr/bientot-un-drapeau-francais-sur-mars Je recommande aussi le dernier n° de L’Astronomie (mai) avec 25 pages consacrées à la mission (participation de Francis Rocard et Philippe Lognonné, concepteur de SEIS) ; Le dernier n° de La Recherche (mai) qui consacre 22 pages à la planète rouge.
  17. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    https://www.cieletespace.fr/actualites/hayabusa-2-commence-sa-perilleuse-descente-vers-l-asteroide-ryugu Le site de C&E nous livre des infos intéressantes extraits : "...Joint par téléphone au centre de contrôle de l’agence spatiale japonaise, le planétologue Patrick Michel (observatoire de la Côte d’Azur) trahit une certaine fébrilité. « Il y a vraiment de la tension, car le début descente a été plus compliquée que prévu. Il faut dire que manoeuvrer une sonde de 600kg pour qu’elle touche une zone de 6 m de diamètre sur un astéroïde distant de 300 millions de km, ça n’est pas si simple. Nous pouvons encore décider d’interrompre la descente à tout moment... » Guidée par son télémètre laser, Hayabusa 2 descend presque à l’aveugle à 40 cm/s vers un astéroïde qui s’est révélé particulièrement sombre. « Les marqueurs naturels, rochers ou autres, qui pourraient nous servir de repère ne sont pas très efficaces car le sol est vraiment très très noir » explique l’astrophysicien. Et par malchance, la borne artificielle lancée par Hayabusa 2 dans la zone d’atterrissage prévue s’est déplacée. « Nous ne savons pas exactement ce qu’il s’est passé, elle a peut-être rebondi. Toujours est-il qu’elle est hors de la zone. Une zone d’ailleurs particulièrement étroite, qui a obligé l’équipe de navigation de repenser entièrement la stratégie de descente ! » explique l’astrophysicien. (…) « Pour le moment, nous contrôlons la sonde quasiment en temps réel [elle se trouve à 19 minutes-lumière, NDLR]. Mais dans un peu plus d’une douzaine d’heure, lorsqu’elle sera suffisamment proche de Ryugu, elle passera en mode autonome » reprend Patrick Michel.
  18. Beresheet (SpaceIL) : Israël sur la Lune

    https://www.nature.com/articles/d41586-019-00634-8 Sur le site de Nature, un article consacré au projet. Y figure un tableau où sont répertoriées 6 autres missions comparables vers la Lune (USA, Japon, Allemagne, Inde) qui devraient se concrétiser dans les mois ou années qui viennent. Sans compter les missions gouvernementales diverses.
  19. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    Jamais content !
  20. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    C'est pas Bob qui râlait pour avoir les prévisions météo sur Mars ?? https://mars.nasa.gov/insight/weather/
  21. https://www.cieletespace.fr/actualites/un-arrete-stoppe-enfin-la-pollution-lumineuse Un arrêté stoppe enfin la pollution lumineuse L’arrêté « Nuisances lumineuses » est enfin paru au Journal officiel, suite à une longue bataille depuis la loi votée lors du Grenelle de l’environnement le 12 juillet 2010. Le ciel nocturne va enfin être protégé par la loi ! En novembre 2018, nous vous informions d’une consultation citoyenne, mise en place par le ministère de la Transition écologique et solidaire, afin de définir les contours de l’arrêté associé à la loi de 2010. Car celle-ci, faute de texte la délimitant précisément, restait sans application possible. Dans cette dernière ligne droite, le processus a été rapide car les deux arrêtés (consultables ici et ici) ont été publiés dès le 28 décembre 2018. « Ils sont le résultat du recours devant le Conseil d’État portée par la FRAPNA, soutenu par France Nature Environnement (FNE), auquel s’est associée l’ANPCEN, pour non-parution de l’Arrêté des prescriptions techniques, annoncé dans le Décret 2011-810 », explique Pierre Brunet, membre de l’association FNE et militant de longue date contre la pollution lumineuse. « La portée des prescriptions techniques de l’arrêté, nous la devons à FNE, par son implication de tous les instants dans l’élaboration des prescriptions jusqu’à leur parution », ajoute Pierre brunet (suite de l'article avec le lien)
  22. Trous noirs : bientôt la première image !!

    ça va viendre, ça va viendre ! Quelques visuels de H. Falcke (une conférence datant du 11 octobre dernier) On peut y lire que les premières images (début 2019...) seront "rudimentaires", mais qu'elles s'amélioreront à mesure que de nouveaux observatoires viendront se joindre au réseau Concernant l'antenne radio prévue pour la Namibie, il s'agirait de SEST à La Silla au Chili qui serait démonté et réinstallé la-bas
  23. Encore un an environ à patienter avant la toute première « photo » d’un trou noir, plus exactement de son horizon : http://www.cieletespace.fr/actualites/la-premiere-photo-d-un-trou-noir-est-dans-la-boite « …Du 4 au 10 avril 2017, neuf observatoires millimétriques formant l’interféromètre de l’Event Horizon Telescope ont visé simultanément le centre de la Voie lactée. Leurs données seront assemblées pour former un cliché historique, le premier à révéler la silhouette sombre du trou noir de 4 millions de masses solaires qui s’y cache (…) Il manquera encore cependant les mesures d’un télescope, situé au pôle Sud, qui ne pourront être rapatriées qu’à la fin de la nuit polaire australe, d’ici quelques mois. Alors, dans environ un an, au terme d'un fastitideux travail de recombinaison des observations, les astronomes devraient pouvoir « développer » leur photo historique montrant la silhouette d’un trou noir… »[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 21-04-2017).]