jackbauer 2

Member
  • Content count

    5796
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Everything posted by jackbauer 2

  1. Après des années de retard, SpaceX est enfin sur le point de lancer sa fusée géante Falcon H (constituée par 3 premier étage de Falcon 9) Le tir est prévu pour janvier depuis le cap Kennedy E. Musk avait annoncé, dans l'incrédulité quasi générale que la charge utile serait constituée par une automobile Tesla, marque qu'il a créé et dont il espère qu'elle révolutionnera le secteur du véhicule électrique. Les photos qu'il vient de mettre en ligne ne laissent plus de place au doute : oui il a bien l'intention de lancer une voiture dans l'espace lointain, sur une "orbite martienne elliptique" (!?) J'aime.
  2. Tianwen-1 : la Chine à la conquête de Mars

    Comme les occidentaux, l'agence spatiale chinoise a incité les internautes à proposer un nom pour désigner leur rover qui va (si tout va bien) rouler sur la surface de la planète rouge. Les 10 noms finalistes viennent d'être annoncés. Et comme il faut copier les américains jusqu'au bout, l'un d'entre eux peut-être traduit (à peu près j'imagine) par... pérséverance !! https://twitter.com/Kaynouky/status/1351204830002491398 N.B : j'ai un faible pour "Chasseur de rêves"...
  3. Leurs rêves seront nos cauchemars

    Malheureusement la Chine ne peut pas se passer du charbon... extrait d'un récent article du Monde :
  4. Un article sur le site d' Air & Cosmos : https://www.air-cosmos.com/article/le-launcherone-de-virgin-orbit-place-ses-premires-charges-utiles-sur-orbite-24092 Le LauncherOne de Virgin Orbit place ses premières charges utiles sur orbite Premier essai infructueux il y a cinq mois Embarqué sous l’aide gauche d’un B747-400 réaménagé, le microlanceur Launcher One de Virgin Orbit a été développé pour effectuer des lancements de satellites de moins de 300 kg vers une orbite héliosynchrone haute de 500 km, pour un coût unitaire de 10 à 12 M$. Attendue depuis 2017, la première tentative de lancement orbital du LauncherOne avait eu lieu le 25 mai dernier, avec une charge utile factice. Hélas, après le largage du microlanceur au-dessus de la côte californienne, le premier des deux étages kérosène/oxygène liquide n’avait fonctionné que « quelques » secondes, entraînant l’échec de la mission. Une image parfaite Une nouvelle tentative de lancement, baptisée LaunchDemo2, a eu lieu le 17 janvier à 19 h 39 UTC, au sud-est de Long Beach, en Californie. Le microlanceur embarquait dix cubesats de la mission éducative ELaNa 20 de la Nasa, soit une masse totale de 155 kg. Le contrat avait été signé il y a quatre ans, pour un montant de 4,7 M$. Le vol a été dédié à la mémoire d’Eve Branson, la mère du fondateur du groupe Virgin, décédée le 8 janvier, à l’âge de 96 ans. La mission s’est déroulée conformément au plan prévu, selon Virgin Orbit, qui évoque une « image parfaite ». L’opérateur a notamment reçu les félicitations de Jim Bridenstine, l’administrateur de la Nasa, et de Jay Raymond, le commandant de la Space Force américaine. Virgin Orbit se considère désormais prêt à démarrer ses missions commerciales, et quatre autres missions de LauncherOne pourraient être menées cette année. Quarante nouveautés sur les starting-blocks Ce premier vol réussi d’un nouveau petit lanceur marque le début d’une année qui s’annonce particulièrement riche en nouveautés : nous avons recensé pas moins de quarante projets de lanceurs de toutes tailles à travers le monde dans le dernier numéro d’Air & Cosmos, disponible depuis le 15 janvier en kiosques ou sur notre boutique en ligne.
  5. La planète Mars est de loin la plus visitée par nos sondes spatiales, à tel point que les missions sont maintenant spécialisées dans un domaine bien précis. MAVEN étudie l’atmosphère, Exomars TGO recherche les traces de méthane, MRO observe le sol en haute résolution. Dans le cadre du programme DISCOVERY de la NASA (budget moyen), InSight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) va entreprendre l’exploration des entrailles de Mars. Le lancement est prévu pour samedi 13h05 (heure française) depuis Vandenberg en Californie par une fusée Atlas V (voir fil de VNA1) Son arrivée sur la planète rouge est pour le 26 novembre prochain sur Elysium Planitia 3 instruments scientifiques sont à bord : - SEIS (sismomètre) - HP3 (capteur de flux de chaleur) - RISE (Rotation and Interior Structure Experiment) - 2 caméras La mission était prévue pour la fenêtre de 2016 mais l’instrument le plus important, le sismomètre SEIS, construit par la France, n’était pas prêt. Aucun instrument de ce type n’a jamais fonctionné sur Mars : celui des sondes Viking n’a enregistré… que le vent ! Une autre tentative (déjà française) était à bord de la mission soviétique Mars 96 : échec, la fusée échoue au décollage. Un autre projet, NETLANDER (3 stations déployées en différents endroits) fut abandonné. Les deux instruments SEIS et HP3 seront délicatement déposés sur le sol grâce à un bras télécommandé… Lien Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/InSight (en français, très fourni) Lien sur la mission : https://mars.nasa.gov/insight/ Lien vers le CNES : https://spacegate.cnes.fr/fr/bientot-un-drapeau-francais-sur-mars Je recommande aussi le dernier n° de L’Astronomie (mai) avec 25 pages consacrées à la mission (participation de Francis Rocard et Philippe Lognonné, concepteur de SEIS) ; Le dernier n° de La Recherche (mai) qui consacre 22 pages à la planète rouge.
  6. http://www.spacedaily.com/reports/Bezos_space_firm_claims_reusable_rocket_break through_999.html Une firme privée, Blue Origin, avec à sa tête un certain Jeff bezos, annonce avoir réussi là ou d’autres ont échoué (Space X) : lancer une fusée et la faire revenir se poser, intacte, sur le sol… La démonstration qui a eu lieu aujourd’hui est convaincante, même si la fusée n’a pas été très haut apparemment (on attend des précisions) J’ignore tout de ce projet ; La vidéo est impressionnante : http://www.blueorigin.com/ [Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 25-11-2015).]
  7. C’est une mission spectaculaire de la NASA qui doit être lancée demain samedi 11 août, à 09h33 (heure française) depuis Cap Canaveral. Une puissante fusée Delta IV Heavy va lancer Parker Solar Probe, une sonde de 685 kg dont la mission est d’étudier le soleil. Une de plus ? Non, car celle-ci va s’approcher à seulement 6 millions de km ! Le record actuel est de seulement 43.4 millions de km (Helios-2 en 1976) Pour s’approcher si près et supporter une température de 1.400 °C la sonde est équipée d’un bouclier en carbone de 11.43 cm d’épaisseur, qui sera constamment orienté vers le soleil ; Pour les panneaux solaires la NASA a imaginé un dispositif complexe qui les fera se contracter à mesure que la sonde se rapproche du soleil. L’orbite sera très elliptique et va nécessiter 6 survols de Vénus (le premier le 28 septembre) et la première approche du Soleil est pour le 1er novembre de cette année, à 25 millions de km, ce qui constituera déjà un record ! C’est le 19 décembre 2024 que Parker Solar Probe va frôler notre étoile à seulement 6.2 millions de km de la photosphère à la vitesse de 700.000 km/h !! Lien Wiki : https://en.wikipedia.org/wiki/Parker_Solar_Probe Précisions sur le bouclier thermique, de la même composition que les têtes de missiles balistiques et le nez des navettes spatiales : https://en.wikipedia.org/wiki/Reinforced_carbon–carbon
  8. Et pour cause : SSME = Space Shuttle Main Engines https://fr.wikipedia.org/wiki/Space_Shuttle_Main_Engine
  9. https://www.cieletespace.fr/actualites/trump-donne-un-budget-et-un-nom-au-programme-lunaire-americain Début de l'article : Les États-Unis ont donné un nom à leur programme de retour sur la Lune : Artémis. Simultanément, le président Trump a annoncé vouloir allouer une rallonge budgétaire de 1,6 milliard de dollars à la Nasa pour qu’elle parvienne à envoyer des astronautes sur la Lune avant la fin de 2024. C’est par un tweet de Donald Trump, le 13 mai en fin de journée, que les États-Unis et le reste du monde ont appris que la Nasa pourrait disposer de 1,6 milliard de plus que prévu en 2020. Et cela, pour qu’elle parvienne à tenir l’engagement pris par le vice-président Mike Pence le 26 mars 2019 d’envoyer des astronautes sur la Lune avant la fin de 2024. Cet amendement au budget, qui ferait passer l’enveloppe globale de la Nasa pour 2020 de 21 à 22,6 milliards de dollars, devra toutefois être approuvé par le Congrès. (…) Dans la mythologie grecque, Artémis était la sœur jumelle d’Apollon… Or, il y a cinquante ans, le programme qui a permis à douze Américains de marcher sur la Lune à partir de 1969 se nommait Apollo.
  10. hum hum... Bon, histoire de détendre l'atmosphère, VIRGIN, après l'échec de sa 1ère tentative, vient de réussir le tir de son LauncherOne, une petite fusée lancée depuis Cosmic Girl (c'est le nom du B 747). La charge utile était constituée de 10 petits satellites :
  11. Leurs rêves seront nos cauchemars

    Ah bon... mais c'est valable pour tous les pays alors... Donc comme la plupart des pays riches importent massivement de Chine, et d'Asie en général, la comparaison devrait être encore meilleure pour la France !! Donc si on ajoute tout ce CO2 aux pays importateurs, il faut l'enlever aux pays producteurs : et hop tour de passe passe ! Le président Xi Jinping va pouvoir ériger son pays en modèle de vertu écologique !!
  12. Leurs rêves seront nos cauchemars

    Bin non : la France, grâce à ses centrales nucléaires produit beaucoup moins de CO2 que les pays qui brûlent du charbon pour produire leur électricité ! Le problème c'est que les réserves mondiales de charbon sont gigantesques et bon marché. Difficile pour les pays émergents (et pauvres) de ne pas y avoir recours... Limiter au maximum l'utilisation du charbon devrait être une priorité pour la lutte contre le RC
  13. Sans remonter si loin, il faut rappeler que le 1er étage du SLS est propulsé par 4 moteurs RS-25, les mêmes qui équipaient la navette spatiale. Certes deux ont été perdues, avec leur équipage, mais les moteurs n'étaient pas en cause et ont toujours fait preuve de fiabilité... C'est pour cela que la NASA avait décidé des les réutiliser pour le nouveau lanceur, en espérant faire des économies... On connait la suite ! En 2017 j'ai eu la chance de pouvoir visiter le California Science Center à Pasadena (Californie) où est exposé la navette Endeavour, dans un hangar un peu triste hélas. Mais c'est fabuleux à voir (il y a bien d'autres merveilles) Quelques photos perso avec en particulier un moteur RS-25 :
  14. Rosetta -100 jours :)

    Traitement Jackbauer : c'est pour faire ressortir le gazon...
  15. C’est vendredi 5 août que s’ouvre la fenêtre de tir pour la sonde JUNO, qui sera lancée par une fusée Atlas 5 Elle se mettra en orbite polaire de la plus grosse planète de notre système solaire en juillet 2016 Une orbite très excentrique : 5.000 km au plus près, 2.800.000 km au plus éloigné ! Et ce, dans le but d’exposer le moins longtemps possible la sonde aux intenses radiations dues au champ magnétique jovien (certains éléments sensibles seront d’ailleurs protégés par un « coffre » en titane de 1 cm d’épaisseur) Au moins 33 orbites sont prévues (d’une durée de 11 jours), avec pour objectif l’étude de l’atmosphère et du champ magnétique de la planète. Hélas, rien n’est prévu pour l’étude de ses passionnants satellites ; Espérons que l’ambitieuse mission NASA/ESA qui y sera consacrée ne fera pas l’objet de coupes budgétaires !!La mission fait partie du programme New Frontiers ; Coût du budget prévisionnel : « seulement » 700 millions de dollars (un vol de navette se chiffrait à plus d’un milliard de dollars…)Masse : 3,6 tonnes (dont 2 tonnes d’ergol pour les corrections de trajectoire et le freinage nécessaire à la mise en orbite)La grande particularité de la sonde : des panneaux solaires !! C’est en effet la première fois qu’une sonde envoyée vers une planètes lointaine n’emploiera pas de RTG nécessitant l’usage de plutonium : les écolos vont être contents ! Les panneaux mesurent chacun 2,7 m de large sur 8,8 m de long Sur Terre ils fourniraient 12.000 watts ; Autour de Jupiter 450 seulement Les cellules employées ont un rendement 50 % supérieur à celui des panneaux employés dans le spatial il y a 20 ans (arséniure de gallium au lieu de silicium) ; Il serait intéressant de connaitre le budget si un RTG avait du être employé… Site dédié à la mission : http://www.nasa.gov/mission_pages/juno/main/index.html Notez l’envergure de la sonde (20 m)
  16. https://www.cieletespace.fr/actualites/sls-la-fusee-geante-du-programme-lunaire-americain-a-ete-mise-a-feu-mais-pas-longtemps D'après Philippe Henarejos (C&E) il fallait 150 secondes pour valider le test ! "...au bout de 50 secondes, un « composant majeur défectueux » a été annoncé sur le moteur numéro 4. Les quatre moteurs ont toutefois continué à fonctionner jusqu'à ce que l'un d'eux s'arrête prématurément au bout d'une minute et sept secondes, entrainant l'arrêt des trois autres dans la foulée (effectif après 1 mn 22 s) Cet étage principal doit être assemblé à deux énormes propulseurs à poudre pour constituer la première fusée SLS, censée décoller en novembre 2021 du Kennedy Space Center, en Floride. Son rôle est d’expédier une capsuler Orion sans équipage autour de la Lune au cours de la mission Artemis 1. Toutefois, la Nasa peut-elle décider d’expédier cet étage principal en Floride sans avoir réalisé un test statique complet ? Pour que la première mission du programme Artemis ait lieu avant la fin de 2021, il faudrait que ce transfert soit réalisé en février. Or, si un nouveau test doit être effectué, ce programme risque fort de ne pas être tenu...." Pour un lancement en novembre il faudrait déjà envoyer en Floride le 1er étage 9 mois avant ??? Et pourquoi ne pas refaire un test dans les jours ou semaines qui viennent ? Dans le même laps de temps SpaceX a le temps d'en faire dix... Le test filmé de loin par un spectateur ; Notez la réaction des animaux en bas à gauche : bizarrement ils ne sont pas effrayés par le vacarme, certains se rapprochent même. Sont-ils habitués par des essais précédents ? https://www.youtube.com/watch?v=ynondmpAdMg&feature=youtu.be
  17. Bon, problème pour l'instant ; on ne sait pas quand ça va reprendre. On peut se contenter de regarder la jolie présentatrice de la NASA :
  18. Attention !! Le test est avancé d'une heure : c'est donc à 22h00 chez nous que ça va se passer !! https://twitter.com/TechSpatiales/status/1350532328565702658
  19. Rappel : c'est ce soir à 23h00 en France que va avoir lieu la mise à feu statique ("static fire") du 1er étage de la SLS ça risque d'être spectaculaire ! (les 4 moteurs seront allumés pendant 8 minutes...) à suivre en direct ici : https://twitter.com/TechSpatiales/status/1350497159431540737
  20. Pendant que le SN9 est dans la zone de lancement, le SN10 attend sagement son tour :
  21. A propose de Chang'e-4 : infox ou réalité ?

    ça s'appelle tirer des plans sur la comète... Il faudrait imaginer une industrie fondée sur l'énergie produite par des réacteurs à fusion thermonucléaire ; J'y croyais avant, beaucoup moins maintenant. De tels réacteurs seraient des véritables cathédrales hors de prix à construire et faire fonctionner (voir ITER qui en est l'avant goût) Hors le but c'est de produire une électricité bon marché : d'autres solutions sont plus réalistes. Et puis il faudrait remuer des quantités gigantesques de poussière lunaire pour extraire suffisamment d'Hélium 3 Mais sait-on jamais !!??
  22. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    Dis donc Huitzi, faudrait p'têtre reprendre un peu d'activité sur le forum non ? y'a du boulot pour tous cette année...
  23. Les drones permettent maintenant les filmages les plus fous : https://twitter.com/megsylhydrazine/status/1350084147935494144
  24. Une version zoomable du Raptor de 93 MB proposée par J. Beyer : https://www.easyzoom.com/imageaccess/0e752ea039ae4c0ba91d51fafc253772