jackbauer 2

Member
  • Content count

    5719
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Posts posted by jackbauer 2


  1. Communiqué de presse de l'ESO :

     

    https://www.eso.org/public/france/news/eso1919/?lang


    Première découverte d’une planète géante autour d’une naine blanche
    Des observations de l’ESO suggèrent que cette exoplanète de type Neptune s’évapore

     

    extraits :


    Afin de mieux cerner les propriétés de cette étoile atypique baptisée WDJ0914+1914, l’équipe l’a analysée au moyen de l’instrument X-shooter installé sur le Very Large Telescope de l’ESO dans le désert chilien de l’Atacama. Ces observations de suivi ont confirmé la présence d’hydrogène, d’oxygène et de souffre dans l’environnement de la naine blanche. L’étude détaillée du spectre acquis par X-shooter a permis à l’équipe de localiser ces éléments, non pas dans l’atmosphère stellaire, mais au sein d’un disque de gaz tourbillonnant autour de la naine blanche.
    “Quelques semaines de réflexion furent nécessaires pour aboutir à la seule conclusion plausible : la création de ce disque doit résulter de l’évaporation d’une planète géante”, avance Matthias Schreiber de l’Université de Valparaiso au Chili, auteur des simulations numériques de l’évolution passée et à venir de ce système.
    (...)
    Aux dires des chercheurs, l’exoplanète découverte au moyen de l’instrument X-shooter de l’ESO orbite la naine blanche à quelque 10 millions de kilomètres seulement, ce qui représente quinze rayons solaires, et correspond aux enveloppes internes profondes de la géante rouge. L’actuelle position occupée par cette planète suggère que cette dernière migra en direction de l’étoile après qu’elle se fut transformée en naine blanche. Cette nouvelle orbite pourrait résulter d’interactions gravitationnelles avec d’autres planètes du même système, ce qui laisse entrevoir la possibilité que d’autres planètes aient survécu aux phases évolutives de leur étoile hôte.

     

     

    eso1919a.jpg

    • Like 1

  2. 2 trucs :


    - https://www.nasa.gov/press-release/nasa-to-present-first-findings-of-solar-mission-in-media-teleconference


    La NASA présente mercredi prochain (4 décembre) les premiers résultats de la mission

     

     

    - Résolution d'une vieille énigme : Pourquoi la couronne solaire est beaucoup plus chaude que la surface du Soleil ? Ce n'est pas la sonde Parker Solar Probe qui a trouvé la clef, mais une équipe utilisant le télescope solaire Dunn au Nouveau Mexique.
    Je n'ai rien compris donc je vous renvoie directement à "ça se passe la-haut" :


    http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2019/12/soleil-des-cavites-resonantes-juste-au.html

     

    • Like 1
    • Thanks 1

  3. Il y a 8 heures, Superfulgur a dit :

    Ils sont notre honte. Ils sont le pire. Ils sont la hideur. La vulgarité absolue dans sa robe de mort.
    Mais enfin, notre indignation ne va pas ici ... C'est un occidental riche et féru de "high-tech", donc un homme bien."

    (Aurélien Barrau)

     

     

    Le voilà le sujet, la signification profonde de son billet : la honte de soi, la haine de soi, la honte d'être occidental...


  4. Aurélien Barrau est un abruti complet. Je me souviens l'avoir entendu dans "La tête au carré" sur France Inter. Pas pour parler de ses travaux d'astrophysicien mais de son combat menant à faire interdire... de manger de la viande !
    Il débite ses conneries et, à un moment, le journaliste lui pose une question de bon sens : "Homo sapiens a de tout temps mangé de la viande, pourquoi faudrait-il désormais qu'il se l'interdise ?" ... et l'autre a cette réponse incroyable : "de tout temps l'homme a violé les femmes, est-ce que ça doit continuer ?"
    Voila, pour lui, violer les femmes et manger de la viande c'est pareil...

    • Like 1
    • Confused 2
    • Sad 1

  5. Il y a 1 heure, brizhell a dit :

    Je n'ai jamais eu malheureusement l'occasion de monter à l'OFXB, mais autant ce que tu nous en a montré que le commentaire de @LANTHA/Michaël me montre que je rate quelque chose. Il va falloir que je répare cela, mais le trajet cote Atlantique/Suisse est un peu difficile à caser dans mon emploi du temps.

     

    J'ajoute que le soir venu, la météo n'étant pas coopérative, la séance prévue d'observation a été remplacée par une visite de ce qui est peut-être le plus petit planétarium du Monde, dans le village de Saint-Luc. Confort garanti pour une virée  sur flots célestes ! 

    (photos J. Prelle)

     

     

    y1.jpg

    y2.jpg

    • Love 1

  6. C'est good pour la mission :

     

    https://www.cieletespace.fr/actualites/a-seville-l-europe-renforce-son-engagement-dans-l-espace


    La mission Hera finalement financée


    La science spatiale obtient 1,7 milliard sur trois ans. À ce chapitre, bien que classée dans la catégorie « sécurité spatiale », la mission Hera, qui doit approcher l’astéroïde de 780 m de diamètre Didymos A, et qui jusque-là n’était pas financée, a finalement été adoptée. Cette sonde ira observer le petit satellite naturel de Didymos A, Didymos B (160 m de diamètre) qui aura été la cible d’un projectile lancé par la sonde américaine Dart en septembre 2022. Hera devrait être lancée en octobre 2024 et son objectif principal sera de mesurer le résultat de l’impact provoqué et d’obtenir pour la première fois des données sur les possibilités qui existent de dévier un astéroïde qui menacerait d’entrer en collision avec la Terre. Nous détaillons le principe de la mission Hera dans le Ciel & espace 568, p. 28, actuellement en kiosque.

    • Like 2

  7. A la lecture des compte rendus sur les sites de "ça se passe là-haut" et C&E, c'est vraiment une très belle découverte, étayée par deux années d'observations.

    C&E signale que l'étoile est observable par les amateurs :

     

    https://www.cieletespace.fr/actualites/decouverte-d-un-trou-noir-impossible-dans-la-voie-lactee

     

    extrait :
    Un astre observable par les amateurs
    L’étoile de type B qui gravite autour du trou noir est certes anonyme mais elle est assez brillante pour être observée par des amateurs. Elle se trouve dans la constellation des Gémeaux et atteint la magnitude 11,5, ce qui est visuellement accessible sans difficulté à tout télescope de 100 mm de diamètre. En photo, c’est encore mieux ! Nous avons recherché l’astre à partir de ses coordonnées galactiques données dans l’article scientifique et il semble que ce soit GSC 01877-00743, dont les coordonnées équatoriales sont : AD = 6 h 11,818 m et D = +22° 49,547’.

    • Like 2

  8. Sauf que ceux mis en évidence par les détecteurs d'OG ne sont pas non plus compris ; Ils sont peut-être le produit de la fusion de plusieurs TN stellaires

    Il y a aussi des théories plus exotiques (TN primordiaux par exemple : des nuages de gaz qui se seraient directement effondrés sur eux mêmes sans former d'étoiles)

    • Like 1

  9. Les antennes radio du satellite relais dénommé Queqiao sont enfin déployées (avec difficulté ; lire le communiqué). L'instrument NCLE va essayer de capter les signaux de "l'âge des ténèbres"


    https://www.astronomie.nl/dutch-antennas-unfolded-behind-the-moon-73


    Traduction :


    Des antennes hollandaises déployées derrière la lune


    Les trois antennes du radiotélescope néerlando-chinois, qui se trouve actuellement derrière la lune, ont été déployées. Cela a été officiellement annoncé aujourd'hui par l'équipe néerlandaise. L’explorateur de basses fréquences néerlando-chinois (NCLE) a été mis en attente  dans l’espace pendant plus d’un an. Ce délai était plus long que prévu initialement, car le satellite de télécommunications qui l'accompagnait devait assister un atterrisseur lunaire chinois plus longtemps.
    Nuit lunaire de 14 jours
    Marc Klein Wolt, directeur général du Radboud Radio Lab et chef de l'équipe néerlandaise, est heureux: «Notre contribution à la mission chinoise Chang’e 4 a considérablement augmenté. Nous avons la possibilité d’effectuer nos observations au cours de la nuit de quatorze jours derrière la lune, ce qui est beaucoup plus long qu’à l’origine. La nuit lunaire est à nous, maintenant. "
    La semaine dernière, Klein Wolt s'est rendu en Chine avec l'ingénieur Eric Bertels du fabricant d'antennes ISISpace pour préparer le déploiement des antennes. Bertels: «Le lancement, il y a dix-huit mois, était déjà extrêmement palpitant, bien sûr, mais nous n'y avions aucune part. Maintenant que notre propre instrument était concerné, les choses étaient assez différentes. ”
    Albert-Jan Boonstra d'ASTRON est ravi de constater que les antennes ont été déployées après trois ans de travail acharné: «Il s'agit d'une démonstration unique de technologie qui ouvre la voie aux futurs instruments de radio dans l'espace."
    Instrument de radioastronomie d'origine néerlandaise dans l'espace
    Heino Falcke de l’Université Radboud et dirigeant scientifique du radio-télescope néerlando-chinois est impatient de mettre la main sur les premières mesures. «Nous sommes enfin à l'oeuvre et disposons d’un instrument de radioastronomie d’origine néerlandaise dans l’espace. L'équipe a travaillé d'arrache-pied et les premières données révéleront la performance réelle de l'instrument. »
    Le  séjour prolongé derrière la lune a probablement eu un effet sur les antennes. Au début, les antennes se déployaient sans heurts, mais à mesure que le processus avançait, cela devenait de plus en plus difficile. L’équipe a donc décidé de collecter d’abord les données et peut-être de déplier les antennes ultérieurement. Avec ces antennes plus courtes, l'instrument est sensible aux signaux de 800 millions d'années environ après le Big Bang. Une fois dépliés, ils pourront capter les signaux juste après le Big Bang.


    Netherlands-China Low Frequency Explorer
    L’explorateur des basses fréquences néerlando-chinois (NCLE) est un prototype de radiotélescope construit pour enregistrer les signaux radio faibles d’une période suivant le Big Bang, appelée l’âge des ténèbres. Ces signaux sont bloqués par l’atmosphère de la Terre. C’est pourquoi le télescope a été placé sur un satellite et placé derrière la lune.

    • Like 1