jackbauer 2

Member
  • Content count

    6276
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8
  • Country

    France

Posts posted by jackbauer 2


  1. il y a 48 minutes, Bill46 a dit :

    Le point commun est la suite d'instruments Laser-Induced Breakdown Spectroscopy (LIBS) montée sur Curiosity (ChemCam), Perseverance (SuperCam) et Tianwen (Mars Surface Composition Detector ou MarSCoDe)

     

    Etonnant ! Il y avait le même dispositif sur le rover de Chandrayaan 2  :

     

     

    Capture77.JPG

    • Like 1

  2. Je cherchais un fil existant sur le forum concernant les sprites et google m'a indiqué l'endroit parfait !! :)

    Les webcams installées au sommet du Mauna Kea ont saisi un de ces étranges et magnifiques phénomènes...

     

    https://noirlab.edu/public/images/iotw2108a/

     

    Traduction automatique :

     

    Les télescopes de Maunakea sont assis calmement sous un ciel rempli de lumière extraordinaire. Parmi ces télescopes se trouve Gemini North, le membre nord de l’Observatoire international Gemini, un programme de NOIRLab de la NSF. Gemini North se trouve à une altitude d’environ 4200 mètres. Non seulement cette altitude facilite-t-elle les observations astronomiques de classe mondiale, mais les caméras cloud nocturnes de Gemini North ont rendu possible la capture des phénomènes lumineux extraordinaires observés sur le côté droit de l’image.

    La colonne de lumières bleues et rouges entourées d’un éclat lumineux de lumière blanche apparaît si d’un autre monde qu’il semble qu’il doit être un effet spécial. Cette image à couper le souffle, cependant, est tout à fait réelle. Il présente deux phénomènes de foudre : un sprite rouge et un jet bleu.

    Sprites rouges et jets bleus sont distinctifs grâce à leurs couleurs, et aussi en raison de la direction dans laquelle ils frappent. Comme vous pouvez le voir sur cette image, les lumières rouges et bleues tirent du haut du pont nuageux, et frappent vers l’espace, au lieu de descendre vers la Terre. Il est extrêmement rare de capturer ces phénomènes à la caméra et encore plus dans cette perspective unique.

    Crédit:
    Observatoire international des Gémeaux/NOIRLab/NSF/AURA/A. Smith

     

     

    iotw2108a.jpg

    • Like 3

  3. 25433_PIA24178-Mastcam-Z_Primary_Cal_Target-1015.jpg

     

    https://mars.nasa.gov/news/8812/5-hidden-gems-are-riding-aboard-nasas-perseverance-rover/

     

    Cible d’étalonnage de Mastcam-Z : Les scientifiques utilisent les échantillons de couleurs sur la cible d’étalonnage primaire pour Mastcam-Z – une paire de caméras zoomables à bord du rover Perseverance Mars de la NASA – pour affiner les paramètres des caméras. Les symboles et les devise pertinents à la mission sont inclus autour du périmètre de la cible. Crédit: NASA/JPL-Caltech.

     

     

    Servant de « yeux » principaux à Perseverance, Mastcam-Z est le dernier d’une gamme d’instruments que Bell a contribué à développer. La cible d’étalonnage primaire de l’instrument, qui se double d’un cadran solaire à des fins éducatives, comprend des échantillons de couleur et de gris. Ceux-ci aident les scientifiques à s’assurer que les paramètres de couleur des caméras sont corrects, étant donné que la position du Soleil et la poussière du ciel peuvent affecter l’éclairage en images.

    Spirit and Opportunity portait des cadrans solaires similaires, qui portaient la devise « Deux mondes, un soleil », tandis que le cadran solaire de Curiosity se lit comme suit : « Vers Mars pour explorer ». La devise cadran solaire de Mastcam-Z est « Deux mondes, un commencement », se référant à l’idée de la Terre et de la planète rouge qui poussent à partir de la même poussière proto-stellaire.

    Outre la devise et les échantillons, le cadran solaire présente de petits dessins en ligne de formes de vie précoces sur Terre, y compris des cyanobactéries, une fougère et un dinosaure. Il y a aussi un homme et une femme semblables à ceux sur les plaques Pioneer et le Disque d’Or. Tout cela en hommage à la mission d’astrobiologie de Persévérance, à la recherche de signes d’ancienne vie microbienne à la surface de la planète.

    Juste hors de vue, sur le bord extérieur de la cible d’étalonnage, il ya une inscription bonus: « Sommes-nous seuls? Nous sommes venus ici pour chercher des signes de vie, et pour recueillir des échantillons de Mars pour étude sur Terre. À ceux qui suivent, nous souhaitons un voyage sûr et la joie de la découverte. Autour du message est l’expression « Joie de la découverte » dans une variété de langues.

    • Like 2
    • Thanks 1

  4. Le 23/02/2021 à 15:54, Huitzilopochtli a dit :

    Des communications de l'équipe d'Insight devraient être faite lors du LPSC 2021.

     

    Je relève aussi cette présentation :

     

    https://www.hou.usra.edu/meetings/lpsc2021/pdf/1936.pdf


    ONE MARTIAN YEAR OF SEISMIC MONITORING OF MARS BY INSIGHT: SEIS RESULTS AND
    PERSPECTIVES FOR THE EXTENDED MISSION.( P.Lognonné & Co)

     

    1286 évènements détectés au 01 01 21, pas un ne dépasse la magnitude 4 : on va pouvoir construire solide sur Mars !! :)

     

     

    r1.JPG

    • Like 2

  5. Un article intéressant de Planetary.org sur le coût de la mission :

     

    https://www.planetary.org/articles/cost-of-perseverance-in-context

     

    Le coût total comprend différents aspects du projet


    Le coût total du projet, ou coût du cycle de vie (LCC) en langue vernaculaire de la NASA, comprend les coûts de développement des engins spatiaux (c.-à-d. sa conception et sa construction), les travaux de lancement et de traitement, et les opérations pour sa mission principale de deux ans.
    Notez que la conception et la construction du rover et de ses composants connexes (y compris le système d’atterrissage et l’étape de vol) ne représentent que 81 % du coût total du projet. Le reste est pour le lancement et les opérations. La dépendance du rover à l’égard du plutonium-238 en tant que source d’énergie entraîne des coûts de lancement plus élevés en raison des réglementations élevées en matière d’environnement et de sûreté pour le lancement de matières nucléaires.

    Ce total n’inclut pas les coûts de l’hélicoptère Ingenuity, qui a coûté 80 millions de dollars pour la conception et la construction et 5 millions de dollars pour 30 jours d’exploitation. Le projet est une démonstration technique, financée par un compte séparé du rover lui-même.

     

     

    coût.JPG

     

     

    Pour le retour des échantillons sur Terre en 1931 avec deux lancements il faut rajouter plus de 3 milliards de $...

     

    https://www.pourlascience.fr/sd/planetologie/mars-quelle-strategie-pour-les-echantillons-du-rover-perseverance-21434.php

     

     

    • Like 2

  6. Apparemment ce n'est plus un mirage : le retour de la Russie (pour les plus jeunes ça faisait partie de l'URSS) dans l'exploration du système solaire. La dernière fois qu'une sonde soviétique s'est posée sur la Lune, c'était en... 1976 ! (Luna 24)

    Luna 25 (ou Luna Glob) devrait être lancé en octobre prochain pour se poser près du pôle sud

     

    https://avalanchenoticias.com.br/na-vanguarda-da-ciencia/o-lancamento-da-estacao-luna-25-esta-previsto-para-outubro-no-cosmodromo-de-vostochny/

     

    (traduction automatique)

     


    Le lancement de la station Luna-25 est prévu pour octobre au Cosmodrome de Vostochny


    À l’automne de cette année, la Russie reprendra pour la première fois depuis près d’un demi-siècle l’exploration de la Lune. L’annonce a été faite par Dmitry Rogozin, directeur général de la société d’État Roscosmos, lors d’une rencontre avec le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine.
    Nous parlons du lancement de la station automatique « Luna-25 » (« Luna-Glob »). Le projet vise à étudier la surface du satellite naturel de notre planète dans la région circumpolaire, ainsi qu’à développer une technologie d’atterrissage en douceur.
    La station sera équipée de caméras et d’une série d’instruments scientifiques, qui comprendront un détecteur de neutrons et de rayons gamma, un détecteur de neutrons pour étudier la présence d’hydrogène dans les couches souterraines, un instrument d’étude des particules de poussière, divers spectromètres et bientôt.

    En outre, l’appareil sera équipé d’un complexe de manipulateur spécial, qui assurera l’échantillonnage des roches avec son analyse ultérieure directement à bord.
    Le lancement de l’appareil a été reporté à plusieurs reprises. Initialement, il était prévu de l’envoyer sur la lune en 2014, mais les dates ont ensuite été révisées à plusieurs reprises. Et maintenant, la date de fin de la mise en œuvre effective de la mission a été annoncée.
     

    Lien Wiki vers l'article de la mission :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Luna_25

     

     


     

    Eu3exOIXMAoj7d6.jpg

    Eu3ezW2VEAMiO1y.jpg

    MjBkYjhkZGE4NjM0MjAwYjM5ZTRlYTMxOGRlODFkNTNjYTc4NzY5YjEwODM0ZmZjMjY4NGQ1MzYyOGE5OTFiNA==moon2.jpg

    • Thanks 1

  7. Disons que l'idée du deuxième Rover n'était peut-être pas indispensable ; Percy pouvait ramener lui-même ses echantillons

    (cette fois surtout hors de question de perdre du temps à zigzaguer pendant des années !)

     

    s&v a fait un dossier intéressant sur la mission (oct 2020)

     

    un extrait :

     

     

    image.jpg

    image.jpg

    • Like 2
    • Thanks 2

  8. Il y a 2 heures, Bill46 a dit :

    "Parfois nous laissons un message concernant la mission pour que d'autres le trouvent..." (NASA)

     

    Le message caché du parachute supersonique a été décodé par un étudiant français, Abela_Paf (@FrenchTech_paf). L''anneau extérieur de la corolle porte les coordonnées GPS 34° 11' 58" N et 118° 10' 31" W. Le début du message est le bloc de 1 et chaque mot finit par un délimiteur. Le mot suivant démarre à la même place sur l'anneau suivant.

     

    "dare mighty things" = "osez prendre des risques

     

    Plus exactement "Osez les grandes choses"  

     

     

    28.jpg

     

     

    Cette histoire de message codé avec le parachute, je crois que la NASA n'aurait jamais osé par le passé. Mais les nouvelles générations sont habituées avec toutes ces histoires de "complots" et adorent jouer avec ça, c'est une façon de communiquer avec les gens

    • Like 1

  9. il y a une heure, starjack a dit :

    Si cela s'accumule sur deux-trois centimètres, est-ce que cela ne devient pas un problème ?

     Je me suis aussi demandé la même question mais Huitzi a répondu :

    "..ch'était prévu !.."-_-

     

    Allez, j'en rajoute deux :

     

     

    7.png

    4.png

     

     

    9.png

    • Like 2