jackbauer 2

Member
  • Content count

    5813
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Posts posted by jackbauer 2


  1. Je comprends pas très bien pourquoi il est si difficile de trouver les vrais couleurs sur Mars, alors que les caméras des rovers peuvent filmer des détails sur eux-mêmes, par exemple un drapeau... Suffit alors d'ajuster toutes les prises de vues au niveau adéquat. Non ?
    Pour illuster mon propos :

    [Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 25-05-2008).]


  2. Merci pour l'info, j'espère que quelqu'un va pouvoir y assister et nous faire un compte-rendu...
    J'ai relevé cette phrase dans la présentation du séminaire :

    "...transits planétaires détectés devant des étoiles faibles, rendant difficile leur caractérisation..."

    Un indice des difficultés rencontrées par l'équipe de COROT ?


  3. Bon, après une petite recherche, cette particularité des naines brunes est bien connue.
    Gliese 229b par ex fait 30 à 40 Mj pour un rayon de 65.000 km contre 71.500 pour Jupiter ; Teide 1 fait 55 Mj pour un rayon de 150.000 km
    Les frontières sont de plus en plus floues entre planètes, naines brunes, étoiles naines rouges...

  4. La 1ère "super-terre" découverte de façon indiscutable, avec transit et confirmation en radial ? Voila ce qui serait un beau succès et redonnerait le moral à tout le monde...
    On croise les doigts. Pas de conférence de presse avant j'imagine ?

  5. Merci d'avoir prévenu ! ça valait le coup !!
    Le docu (u.s) commence mal : effet musicaux genre "Les dents de la mer", catastrophisme affiché (la Terre va t-elle être détruite dans un trou noir ?)
    Mais peu à peu la quête du TN au centre de notre galaxie devient l'enjeu d'une compétition entre américains et européens, puis d'une coopération fructueuse.
    Interview, reportages dans les observatoires, et surtout de fascinantes simulations de fusions de galaxies ainsi que la naissance de notre Voie lactée : très bonne émission.
    Il ne me semble pas qu'il y ait de redif dans les jours prochains...


  6. Oh la belle image que nous a concocté l'équipe de HUBBLE, me dis-je en admirant NGC 3628 sur APOD (Astro Picture Of The Day) !!
    Que neni, en lisant les commentaires j'apprend qu'elle a été prise du sol par Keith Quattracchi d'un observatoire construit dans l'est de la Californie, pas loin du parc Yosemite. Les instruments installés dans des abris en bois sont contrôlés à distance !!
    Un coup d'oeil sur la gallerie d'images a de quoi émerveiller (et en écoeurer d'autres j'imagine...) www.sierra-remote.com/Astrophotography.htm

    [Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 20-05-2008).]



  7. HEINNNNNNNNNNNN !!!!!!!!!!??????????

    Je me doutais bien qu'on aurait pas encore droit cette fois-ci à du croustillant mais là, faudrait quand même fournir quelques explications...
    ?????????????????????

    [Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 20-05-2008).]


  8. de FLASHESPACE :

    Sommes-nous seuls dans l'Univers ?

    La vie est-elle apparue ailleurs dans l'Univers qu'autour du Soleil et sommes-nous seuls dans l'Univers. Pour Andrew Watson, un scientifique de l'Université d'East Anglia, les chances de trouver une civilisation intelligente quelque part dans l'Univers sur d'autres planètes similaires à la Terre sont pour ainsi dire très faibles, voire nulles.

    En cause un manque de temps ! Une des limites de l'évolution de la vie est l'habitabilité des planètes qui s'avère trop courte à l'échelle d'un système solaire.

    Pour arriver à cette conclusion, le scientifique a développé un modèle se basant sur la vie terrestre. Les principaux paramètres pris en compte sont les différentes étapes de l'évolution, le temps que cela a pris pour passer d'une étape à une autre et la durée restante de l'habitabilité de la Terre.

    L'habitabilité de la Terre

    L'habitabilité d'une planète, quelle qu'elle soit, est dictée par l'évolution de son étoile parent.

    Les modèles les plus récents de l'évolution du Soleil montrent que notre étoile en est à la moitié de sa vie. Sa luminosité est en hausse. On estime que le Soleil est environ 25 % plus lumineux aujourd'hui que lorsque la Terre s'est formée. Ce paramètre est capital. Car si la Terre disparaitra physiquement dans environ 3 milliards d'années, l'habitabilité de la planète pour l'Homme n'est plus que de 1 milliard d'année, ce qui est très peu au regard de l'apparition de la vie il y a 4 milliards d'années.

    Concrètement, d'ici 1 milliard d'années, la température moyenne de la Terre sera de 50 degrés C, la rendant inhabitable.

    Les 4 grandes étapes de l'évolution

    Comme nous l'explique Francois Raulin, Professeur à l'Université Paris 12, nos idées sur l'apparition du vivant sur Terre ont considérablement évolué depuis que Pasteur a réussi à contredire la théorie de la génération spontanée. La panspermie a alors pris le relais.

    Elle a été remplacée par le concept d'évolution chimique énoncé par Oparin dans les années 1920 et conforté expérimentalement pour la première fois par Miller en 1953. Le scénario à présent généralement accepté suppose que la vie terrestre est l'aboutissement d'une chimie prébiotique de complexité croissante, dans l'environnement primitif terrestre, mais avec plusieurs variantes sur l'origine des ingrédients qui sont au cœur de cette subtile cuisine : l'eau liquide et la matière carbonée.

    Formée il y a environ 4,6 milliards d'années avec l'ensemble des autres planètes du système solaire, 4 étapes ont été nécessaires pour mener à l'apparition d'une vie intelligente sur Terre :

    - Apparition de la vie unicellulaire, environ un demi-milliard d'années après la formation de la Terre ;
    - Apparition de la vie multicellulaire, environ un milliard d'années et demie plus tard ;
    - Apparition des cellules spécialisées permettant des formes de vie complexes avec des organes fonctionnels, un milliard d'années supplémentaires ;
    - Et, enfin, un autre milliard d'années pour acquérir un langage.

    4 constats

    Premier constat, le passage d'une étape à une autre n'a tenu qu'à un fil. Il s'est fait par des paliers très difficiles à franchir.

    Deuxième constat, il apparait que nous avons évolué vers la fin de la période d'habitabilité de la Terre. Cela signifie que la généralisation du processus de l'évolution de la vie un peu partout dans l'Univers est très peu probable. Par contre la donne aurait été différente si la vie intelligente était apparue dès le début de l'habitabilité de la Terre.

    Troisième constat, le franchissement d'une étape à une autre est long et, cela n'échappera à personne, doit se faire dans l'ordre. Cela signifie qu'il y a environ 10 % de chance de passer d'une étape à une autre et que sur 4 milliards d'années, il y a seulement 0,01 % de chance qu'une forme de vie intelligente puisse émerger et perdurer le temps de se poser des questions sur son origine.

    Dernier constat, si une forme de vie prébiotique a réussi à se frayer un passage pour devenir intelligente, sa durée de vie sera relativement courte sur la planète sur laquelle elle a évoluée !




  9. En attendant, le radar de MRO obtient des resultats (il semble mieux marcher que celui de Mars Express).
    Et c'est plutôt decevant pour ce qui espéraient des nappes aquifères peu profondes : http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2008-076

    extrait :
    "Temperatures in the outer portion of a rocky planet like Mars increase with depth toward the interior. The thicker the lithosphere, the more gradually the temperatures increase. The discovery of a thicker Martian lithosphere therefore implies that any liquid water lurking in aquifers below the surface would have to be deeper than previously calculated, where temperatures are warmer. Scientists speculate that any life on Mars associated with deep aquifers also would have to be buried deeper in the interior."

    [Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 18-05-2008).]