jackbauer 2

Member
  • Content count

    6282
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8
  • Country

    France

Posts posted by jackbauer 2


  1. Ils auraient quand même pu penser à l'équiper d'une chignole leur robot au lieu de cette espèce de pelle à tarte... Si la glace est dure comme du béton, tintin !!
    Qui sait, si elle est potable une fois transformée en eau, c'est des reserves assurées pour une future expédition !

  2. En réponse à S.B

    jackbauer a hasardé :
    "Non les sondes n'ont pas tué le rêve"
    C'est parce que t'évanouis d'émotion à chaque cratère découvert sur Rhéa, si tu lisais les livres de planétologie des années 1970 (époque pré-sondes, pour faire simple) ou encore Camille Flammarion, tu comprendrais ce que je veux dire.(S.B)

    Les cratères de Rhéa peut-être pas mais ça oui : http://img233.imageshack.us/img233/1696/dionsaturnerz5.jpg
    Quant aux livres et revues des années 70 c'était des trucs moches en noir et blanc avec des photos qui ne montraient pas grand-chose de bien net...

    Il y a une fonction érotique puissante dans la recherche scientifique, c'est même son moteur essentiel : c'est ce qui est invisible, inaccessible, qui fait sens, une fois que le truc est trouvé, compris, vu, c'est fini.(S.B)

    Ah non pas du tout ! La recherche, surtout en astronomie, tient plus du domaine de la métaphysique que de la sensualité : le plaisir augmente d'autant plus que l'on réduit la part d'ignorance. La fonction érotique est plus à rechercher dans le missile qui pénètre la défense adverse pour exploser à l'intérieur de son sanctuaire.

    Pour prendre une métaphore osée mais tellement vraie, la recherche en planétologie, avant les sondes, c'était "le trou de serrure", Cassini, c'est le speculum, si vous ne percevez pas çà, tant pis, ou tant mieux pour vous, vous comprendrez plus tard, quand vous serez grands...(S.B)

    Justement ! Mater une jolie femme c'est sympa mais c'est quand même meilleur quand on est à l'intérieur !! Mais pas de problème si tu préfères le voyeurisme, à chacun son truc


    [Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 24-06-2008).]

    [Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 24-06-2008).]


  3. J'espère bien qu'il n'y a pas de vie sur la planète rouge...
    S'rait quand même décevant d'apprendre que la première preuve de vie extraterrestre soit l'oeuvre de minuscules 'tites bestioles enfouies sous la poussière...
    Par contre des biomarqueurs détectés dans l'atmosphère d'une belle planète autour d'Alpha du Centaure, voila qui aurait de la gueule !!
    Mars est un chouette endroit, à part le ciel diurne qui n'est pas très sexy mais c'est quand même l'endroit idéal pour planter un telescope et observer... la Terre !
    Une résidence secondaire sur un satellite de Saturne avec vue sur les anneaux m'irait très bien...
    Non les sondes n'ont pas tué le rêve, au contraire : les paysages sont de toute beauté, tout reste à découvrir : au moins 1000 milliards de planètes dans la Voie lactée, multiplié par 100 milliards de galaxies. ça fait du pain sur la planche.

    [Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 24-06-2008).]


  4. Reçu aujourd'hui le n° de juillet de Ciel & espace (et oui déjà !!)
    Alain Cirou consacre son éditorial à l'annonce de Mayor à Nantes. Et on peut lire ceci :
    "Par des indiscrétions, nous savons que des exoplanètes de la masse de la Terre font partie de la collecte récente des astronomes. Nichées au fond des filets, aux limites extrêmes de la détection, elles ne seront présentées qu' après de longues vérifications et des preuves bien plus flagrantes que celles d'aujourd'hui. Mais il ne faire guère de doute que l'annonce est une affaire de mois. D'années tout au plus."

    Enthousiasmant, et frustrant en même temps car par vitesse radiale on ne pourra pas en savoir beaucoup plus sur ces exoterres et autres super-Terres...
    ça rend encore plus impatient de connaitre les résultats de COROT qui lui peut déterminer (avec les telescopes au sol)la densité.
    Wait and see...


  5. Non t'es pas seul VAUFREGES ; Moi aussi je suis de très près cette mission mais j'ai l'impression que tu en attends beaucoup trop...
    Même si PHOENIX fonctionnait à 100% les interpretations de ses résultats laisseraient toujours dans l'incertitude les scientifiques !
    MSL et EXOMARS seront mieux armés (et surtout mobiles) pour trouver quelquechose, si quelquechose il y a !!

  6. Ah que voila de belles découvertes !!!!!!!

    Aujourd'hui, à une conférence internationale, une équipe d'astronomes européens a annoncé une avancée remarquable dans le domaine des planètes extrasolaires. En utilisant l'instrument HARPS de l'Observatoire de l'ESO à La Silla, ils ont trouvé un système triple de super-Terres autour de l'étoile HD 40307. De plus, en regardant l'ensemble de leur échantillon étudié avec HARPS, les astronomes comptent un total de 45 planètes candidates d'une masse au-dessous de 30 masses terrestres et une période orbitale plus courte de 50 jours. Cela implique qu'une étoile comme notre Soleil sur trois abrite de telles planètes.

    Est-ce que chaque étoile abrite des planètes et, si oui, combien?" se demande le chasseur de planètes Michel Mayor de l'Observatoire de Genève. "Nous ne connaissons pas encore la réponse, mais nous faisons d'énormes progrès à son égard."

    Depuis la découverte en 1995 d'une planète autour de l'étoile 51 Pegasi par Mayor et Didier Queloz, plus de 270 exoplanètes ont été trouvées, principalement autour d'étoiles comme le Soleil. La plupart de ces planètes sont géantes, comme Jupiter ou Saturne, et les statistiques actuelles montrent que près de 1 étoile sur 14 abrite ce type de planètes.

    "Avec l'avènement d'instruments beaucoup plus précis tels que le spectrographe HARPS sur le télescope de 3,6 mètres de l'ESO à La Silla, nous pouvons maintenant découvrir des planètes plus petites, avec des masses entre 2 et 10 fois la masse de la Terre», explique Stéphane Udry, un des collégues de Mayor. Ces planètes sont appelées super-Terres, car elles sont plus massives que la Terre, mais moins massives qu'Uranus et Neptune (environ 15 masses terrestres).

    Le groupe d'astronomes ont découvert un système de trois super-Terres autour d'une étoile plutôt normale, qui est légèrement moins massive que notre Soleil, et est située à 42 années-lumière vers les constellations australes de la Dorade (Doradus) et du Chevalet du Peintre (Pictor).

    Nous avons pris des mesures très précises de la vitesse de l'étoile HD 40307 au cours des cinq dernières années, qui montrent clairement la présence de trois planètes", explique Mayor.

    Les planètes, ayant 4,2, 6,7 et 9,4 fois la masse de la Terre, orbitent autour de l'étoile avec des périodes de 4,3, 9,6 et 20,4 jours, respectivement.

    Les perturbations induites par les planètes sont vraiment minuscules - la masse de la plus petite des planètes est cent mille fois plus petite que celle de l'étoile - et seule la grande sensibilité de HARPS a permis de les détecter", explique le co-auteur François Bouchy , de l'Institut d'Astrophysique de Paris, France.

    En effet, chaque planète induit un mouvement de l'étoile de seulement quelques mètres par seconde.

    A la même conférence, l'équipe d'astronomes a annoncé la découverte de deux autres systèmes planétaires, avec le spectrographe HARPS. Dans le premier, une super-Terre (7,5 masses terrestres) orbite l'étoile HD 181433 en 9,5 jours. Cette étoile accueille également une planète comme Jupiter avec une période de près de 3 ans. Le second système contient une planète de 22 masses terrestres ayant une période de 4 jours et une planète comme Saturne avec aussi une période de 3 ans.

    Il est évident que ces planètes ne sont que la sommet de l'iceberg», déclare Mayor." "L'analyse de toutes les étoiles étudiées avec HARPS montre qu'environ un tiers de toutes les étoiles comme le Soleil ont des super-Terres ou des planètes comme Neptune en orbite avec des périodes plus courtes que 50 jours."

    Une planète dans une orbite serrée à courte période est en effet plus facile à trouver que dans une large orbite à longue période.

    "Il est fort probable qu'il existe de nombreuses autres planètes présentes: non seulement des super-Terres et des planètes comme Neptune avec des périodes plus longues, mais aussi des planètes comme la Terre que nous ne pouvons pas détecter pour le moment. Ajouter à cela les planètes comme Jupiter déjà connues, et vous pouvez arriver à la conclusion que les planètes sont omniprésentes," conclut Udry.

    Note :

    Ces découvertes ont été annoncées aujourd'hui lors de la conférence internationale "Extra-solar Super-Earths" qui a lieu à Nantes, en France, du 16 au 18 Juin.
    Deux documents de travail sur ces découvertes ont également été soumis au journal Astronomy and Astrophysics.

    L'équipe est composée de Michel Mayor, Stéphane Udry, Didier Queloz, Christophe Lovis, et Francesco Pepe (Geneva Observatory, Geneva University, Switzerland), François Bouchy (Institut d'Astrophysique de Paris, France), Willy Benz et Christophe Mordasini (Physikalisches Institut, Bern University, Switzerland), et Jean-Loup Bertaux (Service d'aéronomie du CNRS, Université de Versailles Saint-Quentin, France).

    http://www.eso.org/public/outreach/press-rel/pr-2008/pr-19-08.html

    http://www.lemonde.fr/...les-chasseurs-d-exoplanetes-decouvrent-trois-super-terres_1058552_3244.html


  7. Le PDF du séminaire de Claude Catala donné le 30 mai denier est en ligne : http://www.iap.fr/seminaires/seminairesIAP/2008/presentations/Catala/catala.pdf
    Notez que pas mal de données sont sous embargo...
    Une bonne part est consacrée à la présentation du projet PLATO en concurence avec d'autres missions (décision de l'ESA en 2009): des résultats "spectaculaires" (oh le gros mot) sont nécessaires pour faire pencher l'avis des decideurs dans le bon sens... Et oui la "com" (encore un gros mot) ça sert à quelquechose !!
    A moins que vous preferiez une sonde sur la Lune ? Ben oui au fait, tout le monde y retourne, ça doit vachement valoir le coup, pas commes ces foutues exoplanètes qu'on ne verra jamais !!!

  8. Serait-ce la confirmation de ce fameux objet de 1.7 rayon terrestre dont le transit a été detecté par COROT ? Si HARPS a réussi on va pouvoir determiner sa densité et j'espère qu'on va nous annoncer la 1ère "super-terre" rocheuse jamais découverte de façon indiscutable...
    Wait and see...

  9. extrait d'un article de la dernière édition du Monde :

    "Deux éléments ont déjà été avancés pour expliquer l'incident : primo, une des deux portes protégeant le four s'est mal ouverte ; secundo, le filtre installé à l'entrée dudit four ne laissant passer que des grains inférieurs au millimètre, il est possible que rien de l'échantillon n'ait pu le traverser. Pour résoudre le problème, les responsables de la mission ont donc décidé d'ordonner à Phoenix de vibrer pour secouer l'échantillon et en faire tomber la partie la plus fine à l'intérieur du four. En cas d'échec, sept autres fours - tous à usage unique - sont encore disponibles."


  10. A quand une enquête approfondie sur la mission COROT ?
    ..........................................VENUS EXPRESS ?
    ......................................HUYGENS ? (toujours rien sur l'analyse des données de l'atmosphère de Titan au bout de 2 ans...)
    Voila du journalisme d'investigation en perspective : caméras cachées, interview anonymes, opérations commando dans les bureaux du CNESS, ect...

  11. citation :
    "jackbauer2, c'est ti pas du "foutage de gueule" plus pire que Corot
    P.S. : j'ai cru comprendre qu'ils avaient découvert la planète par un effet de lentille gravitationnelle, si c'est le cas on risque de ne pas le "revoir" de si tôt, non ?"

    C'est tout le problème de cette méthode de détection, il est impossible de tirer des informations precises de la planète detectée ; Reste que cette découverte vient enrichir le bestiaire et les possibilités decidement très étendues pour la formation d'objets de tous types...
    Vive la diversité !



  12. Chicyg :
    Pas de panique pour le plutonium, les missions des prochaines années ne sont pas en danger ; Il s'agit plutôt pour la NASA de tirer la sonette d'alarme et demander à l'administration U.S de remettre en production le terrible produit. (et en France, on en aurait pas quelques kilos en réserve ?)

    citation :
    Griffin also clarified that NASA has been assured of enough plutonium-238 to do the MSL, a 2013 or 2014 Discovery-class mission and an outer-planets flagship mission targeted for 2016 or 2017.

    "When those missions are allocated, we have no more," he said.

    Griffin said absent a national decision to restart production, NASA's planetary science program "would be severely hampered."

    John Logsdon, executive director of the Space Policy Institute at George Washington University here, said not restarting plutonium-238 production puts the U.S. space program in an undesirable position of vulnerability."



  13. Merci DG2 !!

    Grâce à toi on en sait plus que tout ce qui a été communiqué par les responsables de la mission en 17 mois d'activité...Et on comprend vu les difficultés rencontrées ! Et facilement pardonnable : c'est une mission pionnière où tout est pratiquement inventé !
    Ce qui est moins excusable par contre, c'est les communiqués enthousiastes qui ont soulevés notre impatience devant les promesses affichées par les scientifiques...
    ainsi le 3/05/07 :
    "La precision des données que nous livre COROT est particulièrement impressionnante. La courbe de lumière du transit (Exo-1b) est si détaillée qu'elle necessitera des analyses complémentaires. Il n'est pas exclu de pouvoir y distinguer des traces de la lumière de l'étoile se réflechissant sur la planète, avec la perspective d'en tirer des infos sur son atmosphère."
    (Annie Baglin)

    "Qu'il s'agisse de la detection d'exoplanètes ou de l'étude des vibration des étoiles, ces premiers résultats DEPASSANT LARGEMENT LES ESPERANCES DES SCIENTIFIQUES sont de très bon augure sur la moisson finale de découvertes que devrait permettre de récolter COROT."
    (CNESS)

    toujours le 3/05/07 :
    "Supérieure aux prévisions, la precision des données brutes montre que COROT sera capable de voir des planètes rocheuses (peut-être même aussi petites que la Terre) voir de FOURNIR DES INDICATIONS SUR LEUR COMPOSITION CHIMIQUE (!!!!!!!)

    mieux :
    "L'évaluation scientifique des résultats qui affluent de COROT prendra quelque temps. "Les données que nous présentons aujourd'hui sont encore brutes mais elles sont exceptionnelles", estime Malcom Fridlund, chef de projet scientifique à l'ESA. "Cela montre que les systèmes de bord fonctionnent mieux que prévu dans certains cas, jusqu'à dix fois mieux comparativement à ce que nous attendions avant le lancement. Cela aura un impact énorme sur les résultats de la mission."

    et pour finir :
    "... avec COROT, nous auront découvert d'ici à deux ans une centaine de nouvelles planètes à transit ! "
    Annie Baglin (C&E septembre 2007)


    Et bien voila qui semble un peu étrange avec la teneur des propos relatés par DG2 !!!
    Vous ne trouvez pas ?