jackbauer 2

Member
  • Content count

    5722
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Posts posted by jackbauer 2


  1. Un nouveau communiqué de l'ESO concernant SPHERE :


    https://www.eso.org/public/france/news/eso1918/?lang

     

    Des observations effectuées au moyen de l’instrument SPHERE qui équipe le Very Large Telescope (VLT) de l’ESO invitent les astronomes à classer l’astéroïde Hygiea parmi les planètes naines. Ses dimensions le situent en quatrième position des objets les plus gros de la ceinture d’astéroïdes après Cérès, Vesta et Pallas. Pour la toute première fois, et grâce à des clichés dotés d’une résolution suffisamment élevée, les astronomes ont pu étudier sa surface, déterminer sa forme ainsi que sa taille. Il est ainsi apparu qu’Hygiea arbore une forme sphérique, et détrône probablement Cérès de son rang de planète naine la plus petite du Système Solaire.
    (...)
    L’équipe a également utilisé les observations de SPHERE pour contraindre la taille d’Hygiea, et établir son diamètre à quelque 430 km.

     

     

    Hygiea.jpg

    Hygiea 2.jpg

     

     

    hygiea 3.JPG

    Hygiea 4.JPG

    • Like 2

  2. La nouvelle version du LHC (haute luminosité ) avec des nouveaux aimants en niobium-étain devrait fonctionner jusqu'au milieu des années 2030

    En tout cas ce qui apparaît ici en discutant avec les quelques physiciens avec lesquels nous avons discuté c'est que le projet de la machine géante de 100 km est sur les rails...

    A part le budget rien ne semble leur faire peur ; pas question de délaisser doubler par les chinois !


  3. Là on est plus dans le domaine spatial, mais cela va devenir banal apparemment : vivement les premiers accidents de drones qu'on reçoit sur la tronche !!

     

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/wing-filiale-dalphabet-google-devient-la-1ère-société-à-livrer-par-drones-aux-etats-unis/ar-AAJ48ba?ocid=spartandhp#image=1

     

    Wing, filiale d'Alphabet (Google), est devenue cette semaine la première société à livrer par drones aux Etats-Unis, dans la petite ville de Christiansburg, qui avait été choisie pour ce premier test américain grandeur nature.
    (...)
    Les drones jaunes et blancs sont chargés de leurs paquets dans un centre local appelé "nid", où les employés de Wing peuvent placer jusqu'à 1,3 kg de produits, livrables dans un rayon de 10 km. Ils ne se posent pas dans le jardin des clients; ils s'immobilisent à bonne hauteur et font descendre leur cargaison par un filin.
    De multiples entreprises veulent lancer des services similaires, notamment Amazon, UPS et Uber Eats. Mais c'est Wing qui avait obtenu le première licence de l'agence fédérale de l'aviation (FAA) américaine, qui autorise les pilotes de Wing à contrôler de multiples drones en même temps.

     

     

    AAJ4i3G.jpg

    • Sad 1

  4. https://www.liberation.fr/sciences/2019/10/19/la-comete-venue-d-ailleurs-et-autres-nouvelles-du-ciel_1754482


    Je poursuis sur le même thème avec cet article sur le site de Libération :

     

    Le chiffre : 6% de chances de collision
    Amazon compte déployer pas moins de 3 236 satellites dans les prochaines années, pour fournir au monde entier une connexion à internet stable et rapide. Ce projet baptisé «Kuiper System» suscite de fortes inquiétudes : avec un tel essaim d’engins grouillant autour de la Terre en orbite basse, quels sont les risques de collisions ? Sur demande de la Commission fédérale des communications aux Etats-Unis, Amazon a fait les calculs et fourni un rapport. Résultat : si un satellite Kuiper sur vingt tombe en panne et perd le contrôle de sa trajectoire, devenant incapable d’éviter d’autres satellites croisés sur son chemin, il y a 6% de chances qu’il percute un débris spatial de plus de dix centimètres de large, créant une explosion et encore plus de débris qui deviendront à leur tour de potentielles menaces.
    «Six pour cent, c’est énorme», estime John Crassidis, expert des débris orbitaux à l’université d’État de New York à Buffalo. «À ce niveau de risque, on ferait évacuer les astronautes d’un vaisseau par la porte de secours. Et on programme des manœuvres d’évitement de satellites pour moins que ça.»
    Ce n’est pourtant pas un scénario excessivement pessimiste. Car 5% de satellites hors-service, c’est le taux d’échec réellement accusé par la société SpaceX, qui a commencé à déployer un projet similaire nommé «Starlink» : sur les 60 satellites lancés en mai, trois sont déjà perdus. SpaceX comptait initialement lancer 12 000 satellites à terme, mais envisage désormais dans sa folie des grandeurs 30 000 satellites supplémentaires. Pour comparaison, on ne compte aujourd’hui qu’environ 2 000 engins autour de la Terre…

    • Sad 1

  5. Cees Bassa, un radioastronome qui observe avec LOFAR, s'inquiète du déploiement de la constellation STARLINK
    D'après la simulation présentée, en été à 50° de latitude, ce sont pas moins de 100 satellites qui seraient visibles en une seule nuit !
    Encore ne parle t-il que de la version à "seulement" 12.000 satellites évoquée jusqu'à recemment par SpaceX. Mais la firme d'Elon M. vient de demander une demande de fréquences pour 30.000 satellites de plus...
    12.000 + 30.000 = 42.000 !!

    M'enfin, il n'y a pas lieu de s'inquiter, comme dit SuperF, hein, dormez tranquilles, tout ça c'est du bluf, de la com, du vent quoi...^_^

     

     

     

     

    IMG_5120.JPG

    • Like 1
    • Confused 1
    • Sad 3

  6. Il y a 8 heures, Alain MOREAU a dit :

    Si les médias font leurs manchettes d'un non-évènement pareil, c'est uniquement parce qu'ils sont représentatifs de ce machisme ambiant.

    "Oyez, oyez, mesdames et messieurs, deux femmes (sous entendu : ces sous-hommes issues de la côte d'Adam) ont été capables d'un exploit sensationnel : sortir dans l'espace !"

     

    A ma connaissance aucun média n'a fait de gros titres (ou de petits) sur cette histoire ; C'est plutôt les membres de ce forum qui en font 3000 tonnes… ^_^


  7. https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/objet-interstellaire-comete-interstellaire-vraiment-2i-borisov-77559/

     

    Le site Futura-sciences commente les résultats cités précedemment :

    extrait :


    "...Une étude récente, menée par une équipe d'astronomes ayant utilisé des spectrographes équipant des télescopes, celui de 6,5 mètres de l'Observatoire MMT, situé sur le Mont Hopkins, et de 2,3 mètres de l'Observatoire national de Kitt Peak, tous les deux dans l'Arizona, a conduit à plusieurs résultats intéressants.
    Les chercheurs ont confirmé la présence de molécules CN mais surtout ont établi la présence de raies d'émission associées aux molécules de carbone diatomique (C2) dans le coma de 2I/Borisov. Il leur a alors été possible de faire une estimation du rapport des abondances de ces deux molécules. Il est similaire à celui trouvé dans le cas des comètes périodiques du Système solaire formant une famille que l'on associe à Jupiter, et dont la célèbre comète de Encke est membre (2P/Encke est une comète périodique avec une période de 3,3 ans).
    Les orbites actuelles de ces astres, dont les périodes orbitales sont inférieures à 20 ans, sont principalement déterminées par l'influence gravitationnelle de Jupiter, mais on a des raisons de penser qu'elles sont originaires de la ceinture de Kuiper. 2I/Borisov pourrait donc s'être formée dans l'équivalent de cette ceinture dans son système stellaire d'origine..."

    • Like 3

  8. Paru aujourd'hui dans les "letters" de Nature :

     

    https://www.nature.com/articles/s41550-019-0931-8.epdf?shared_access_token=N0BcB5hVbqjqOlsckdALHNRgN0jAjWel9jnR3ZoTv0Nm-3pwcybLYlQg09ra9RFFK3BAjLwx2mey50DPXDFIo8ErUvWshOKf3afy8xTeMhDKp7p725Iu0FsTjjJUQTdZUAeE6O2iMszZWJymoNrfPA%3D%3D

     

    Initial characterization of interstellar comet 2I/Borisov

    (Piotr Guzik & co.)

     

    "...Based on these early characteristics, and putting its hyperbolic orbit aside, 2I/Borisov appears indistinguishable from the native solar system comets..."

    • Like 4