Superfulgur

Member
  • Content count

    15424
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    62
  • Last Connexion

    Soon available - 78544

Everything posted by Superfulgur

  1. Ca n'a effectivement rien à voir. Et la saturation est soft, c'est bien. J'adore cette galaxie... Trop basse pour notre 1 mètre, hélas.
  2. Les ambitions lunaires de la Chine se précisent

    Si il n'y arrivait pas à temps, si il y avait un délai, ce serait long comme lacune
  3. Le nombre d'images qu'on trouve magnifiques en vignettes sur nos smartphones et se révèlent catastrophiques en plein écran devient vraiment inquiétant... Avant, on prévenait : "He, les gars, ouvrez la full, sinon vous comprendrez pas à quel point notre image est géniale", maint'nant, c'est "Ouvrez surtout pas la full, on a sauté à pieds joints sur la touche "too much" de TopazNaz, c'est sur sur sur sur sur sur traité !" S
  4. Il y a 40 ans !

    Sinan, illustration symbolique du passage de relais de l'argentique au numérique, la couverture de mon "Astronomie du ciel profond", avec mes images prises au Fujichrome 400 hypersensibilisé et une M 51 de @cbuil, prise, peut-être, avec le T60 du Pic du Midi. C'est génial d'avoir vécu en live cette révolution... S
  5. Il y a 40 ans !

    Ca, pour le coup, je m'en rappelle pas, (je suis allé aux Rencontres de Carcassonne faire une conf dans les années 90) je continue à dire que je suis allé chez toi, dans le XV e, arrondissement, à l'époque de Fresnel, et que tu m'avais montré une image de la Lune prise avec une barrette de détecteurs... Donc, en gros, fin des années 70. C'est impossible ? Je confonds plusieurs souvenirs ? Ce qui est clair, c'est que j'ai pas rêvé la guerre "argentique/CCD" à laquelle j'ai participé, en 1979/1980, ça c'est indéniable, puisque ça correspond au passage de la Terre dans le plan des anneaux de Saturne... S
  6. Il y a 40 ans !

    J'espère que @cbuil a une meilleure mémoire que moi, parce que je me rappelle parfaitement ma première rencontre avec l'Univers CCD, mais je me souviens plus du contexte, et surtout, de la date... C'était à Paris, et Christian habitait rue Lecourbe, de mémoire. Il me semble, mais j'en suis pas sûr, que j'étais encore au lycée d'optique Fresnel, où je l'aurais donc rencontré, mais ça aussi, je ne suis pas sûr. Christian faisait peut-être SupOptique, je sais pas... Bref, dans mon esprit, ça remonte à la fin des années 1970, mais je me trompe peut-être. Alors voilà : Christian m'invite chez lui, dans son appart avec balcon, pour me montrer ce qu'il fait avec des "CCD", je suppose qu'on disait déjà comme ça, à l'époque. Il m'espique, et, en gros, je n'y comprend rien : il utilise une "barrette de détecteurs", avec laquelle il scanne le sujet (Catherine, Cyrille et Théophile, de mémoire), poliment, je ne lui dis pas ce que je pense : "C'est débile, à quoi ça sert, alors qu'il suffit de prendre une photo avec du 2415...". Ensuite, il me montre le matériel : le télescope de 200 mm environ, OK, ça c'est bon, on est raccord, des câbles partout, un écran d'ordinateur... Souriant, crispé, je l'écoute m'espiquer, en me demandant pourquoi il fait ça. Enfin, il me montre le résultat, sur du papier d'imprimante : effectivement, on reconnait vaguement les trois cratères, dessinés par de petits carrés blancs, gris et noirs. Comme je suis poli, je suppose que je le félicite, puis m'échappe en courant. Je sais pas si Christian se rappelle. Ensuite, j'ai une seconde rencontre avec ces "CCD". Nous sommes au Pic du Midi, en 1979 et 1980, à l'occasion du passage des anneaux de Saturne dans le plan de la Terre et du Soleil. Nous nous battons, Dollfus et moi, d'un côté, pour bosser sérieusement, avec du 103 aF, un coronographe "maison" pour obtenir du temps de télescope sur le 1 mètre. De l'autre, Jean-Lecacheux (un gauchiste, quand Dollfus est, euh, conservateur) et Pierre Laques, qui veulent utiliser une caméra CCD sur ce même un mètre. C'est la guerre. Au final, tout le monde a raison, nous retrouvons les premiers l'anneau E (grâce à une minuscule amélioration que je propose, en amateur, sur notre coronographe), Laques et Lecacheux redécouvrent Janus et découvrent Epimetheus. Balle au centre, 1/1. A ce moment, je continue à trouver les images CCD absolument horribles. Et puis arrivent les images CCD d'une équipe américaine, observant en Arizona avec un 1.5 m, j'ai oublié le nom, pourtant j'y suis allé, ça m'énerve, Mont Lemmon Obs, peut-être, bref, et là... Je comprends, enfin, l'intérêt inouï de cette nouvelle technologie, les images sont hallucinantes. Voilà, et merci Christian ! S
  7. Normal, ils aiment être confortablement installés dans leurs maisons, sur leur futon. Ils sont adeptes du Ko Koon ingne.
  8. Les ambitions lunaires de la Chine se précisent

    @Mercure, tu as raison, à force d'admirer et de rigoler des saapété de musc, des jemsuivotré des sondes sur la Lune, on oublie qu'il y a plus eu de morts dans l'espace depuis plus de vingt ans, si je me trompe pas... S
  9. Je tente une vanne, que je trouve forcément excellente, j'en jugerai au nombre de "like" : "Koons comme la Lune". Voilà, c'est tout. S
  10. Les ambitions lunaires de la Chine se précisent

    J'avoue que le discours actuel, au moins en Europe, du style "à chaque fois que tu tweetes, un ours blanc meurt", "à chaque fois que tu prends l'avion, dix mille personnes souffrent de la sécheresse en Inde", "à chaque fois que tu achètes une banyol électrique, de jeunes africains meurent dans des mines de coltan", "à chaque fois que tu prends ta 308 diesel tu fais mourir des mésanges charbonnières", etc, bon, vous voyez l'idée, j'ai du mal à comprendre comment Thomas Pesquet qui prend des cartes postales depuis l'ISS et rêve de tweeter des âneries depuis la Lune et Mars peut encore être considéré sérieusement comme un héros de l'avenir du futur. Ca me sidère et me fascine, ces injonctions contradictoires. (Mort aux cons ! Vaste programme...)
  11. Voie Lactée DSLR - Couleurs étranges

    Alors quand je fais mes images au Nikon, j'ai le même phénomène à l'écran : l'impression que la couleur du ciel change complètement d'une vue à l'autre. Au télescope, sur Mars, c'est spectaculaire, par exemple, d'une vue à l'autre Mars passe d'un bel orangé "martien" classique à un "orangé gris pâle". Mais je crois (?) que ça n'affecte que les jpg, pas les raw, en fait, j'en sais rien, tu m'as donné très envie de vérifier, merci... S
  12. Intéressant, ce post... La surprise de @ValereL à mon commentaire sur la photo de François Gap m'a fait réfléchir dans ma tête. Cékoi, une "bonne" image de M 42 ? Je vous propose ce montage, en m'excusant pour le cadrage, car évidemment les instruments utilisés sont bien différents... Vous reconnaitrez les M 42 de @BobSaintClar , de @Martin Bernier , de @FrancoisGAP et celle de JF Bax et moi. Elles sont tellement différentes... Je sais pas laquelle, lesquelles, vous préfèrerez. Perso, nonobstant les différences techniques énormes, étonnamment, c'est celle de BobSaintClar que je préfère... Voilà SB
  13. C'est ça qui est sidérant. Pas de GPS, pas d'ordi ou presque, une lune fractale, sans échelle, où des cratères de plus en plus petits apparaissent continûment, etc. C'est extraordinaire... enfin, je trouve. C'est rigolo, autant dans les années 70, je trouvais pouf et has been des vieux gonzes qui marchaient sur la Lune, alors qu'on allait bientôt marcher sur Mars, autant plus on prend du recul sur Apollo, plus ça semble une fabuleuse singularité.
  14. Les ambitions lunaires de la Chine se précisent

    On est tous plus ou moins d'accord que vues les impasses techniques du Starpchiit, les Chinois seront sur la Lune avant les Américains ? Ou alors la Nasa a un plan "de guerre", où on développe l'option du LEM de Bezos à marche forcée ? Comment vole le LEM de Bezos, à bord de la grosse SLS ?
  15. @vaufrègesI3, nan, tu as pas compris, qu'on pose un truc sur la Lune ou Mars, ça m'étonne pas du tout, ce qui m'étonne, me sidère, c'est que Apollo se soye posé à 200 mètres. Ca me semble sidérant.
  16. Alors, aucune ironie, juste un immense point d'interrogation, je me demande depuis des années comment ils ont réussi cet exploit. Je comprends pas. Pour moi, c'est la photo la plus inouïe de tout le programme Apollo, pourquoi ces abrutis ne l'ont pas faite en couleurs, ça......................................
  17. Mouais................................ Je commence à me demander si ça a pas.......................................... Nan rien.... (Ils se sont croûtés épicétou, de toute façon, on va pas regretter les merdes de Koons alors...)
  18. La Lune au T500 mm depuis le Pic du Midi

    Oui, c'est ça, disons "pâles", du coup j'ai essayé de booster Copernic, ça m'a pas convaincu, je la montre mais ça va pas. S
  19. Sans ironie aucune, c'est normal, qu'on voit rien ? Il y a pas tout le DSN, avec des antennes de 70 mètres, qui ont récupéré les datas ? Je trouve ça bizarre.
  20. La Lune au T500 mm depuis le Pic du Midi

    C'est très beau, sauf Saussure, qui me donne une impression bizarre, par rapport aux autres, mais bon, chacun doit trouver Saussure à son pied. En revanche, il me semble (ou alors c'est mon écran) qu'on peut faire mieux en terme de traitement. Je les trouves complètement "écrasées" en terme de dynamique. En tout cas, c'est très beau.
  21. J'ai l'impression - vous direz ce que vous en pensez - que les gonzes qui suivent ça de très loin, lisent et écoutent ces infos de très loin, pensent que c'est la première fois qu'on se repose sur la Lune depuis Apollo. En écoutant (de très loin) l'info hier sur France Info, j'ai eu cette très nette impression, peut-être fausse.
  22. Ben au vu du matériel que tu utilises, j'ai envie de dire que la tienne, celle de droite je suppose, est "parfaite" en terme de contraste, de saturation et de couleurs : bravo. Seul bémol, évidemment, le Trapèze. Mais en gros, oui, une image d'Orion, ça devrait ressembler à ça...
  23. Comme j'ai été très très rugueux la première fois, j'avais pas envie de l'être de nouveau, mais il me semble avoir dit le principal : c'est infiniment mieux que l'horreur de départ, le centre ne convient pas, la couleur bleue et la sur saturation, est "affaire de goût". De plus, étant infoutu de traiter correctement moi-même, ça m'est compliqué de jouer aux arbitres des élégances. Au risque de me répéter, pour moi, le top des traiteurs, c'est Martin Bernier. Mais j'ai un biais : les images de Martin me rappellent celles, sublimes à l'époque, de David Malin à Siding Spring, ça nous rajeunit pas, en tout cas, Martin, c'est notre Raphaël. S
  24. Hello ! Alors avec @jeffbax, on a hésité à vous la montrer, celle-ci, pass qu'elle est pas finie... J'ai pris l'image avec le télescope de 1 m Omicron C2PU, mais les nuages m'ont empêché de terminer la luminance... Et puis elle est un peu basse, dans la Licorne, pour notre monstre, mais bon, comme d'hab, Jeff a fait des miracles avec les données, épi NGC 2149 est pas souvent photographiée, alors la voilà ! Télescope de 1 m à F/3.2, QHY 600 à -5°C, 4 heures de pose dont 25 minutes de luminance seulement. Mesdames et Messieurs, NGC 2149 !
  25. Bravo ! Ca n'a rien à voir... Si je peux juste me permettre, le coeur (en réalité très brillant) est du coup un peu trop sombre, "enfoncé" par rapport au reste de la nébuleuse. C'est superbe, mais je crois (même si je sais pas faire moi-même) qu'on peut encore améliorer le gradient de luminosité entre le centre et les bords. Quant à O III qui rend bleu ciel, je me prononce pas, disons qu'on a plus l'habitude de la voir verte émeraude, mais c'est une question de goût. Bref bravo, on a eu raison de chougner ! S