Superfulgur

Member
  • Content count

    14768
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    49
  • Country

    France

Everything posted by Superfulgur

  1. Celle-ci, j'en suis particulièrement heureux... Généralement, quand on photographie un truc, M 51, M 42, M 57, on voit à peu près où on va, ça a déjà été fait... Là, toujours en picorant du temps de télescope pendant des nuits inexploitables à C2PU, j'ai eu envie de pointer un objet ne correspondant pas du tout à l'échelle du télescope de 1 mètre : Simeis 147, qui mesure plus de trois degrés de diamètre... Je ne savais pas du tout ce que ça allait donner... L'objet est vraiment faible, sur plusieurs semaines, j'ai accumulé 19 heures de pose, avec de la Lune, ou des cirrus, ou de la turbu, et aussi de très belles éclaircies... Bref : télescope de 1 mètre Omicron C2PU à F/3.2, caméra QHY600 à -5°C, filtres H alpha, O III et SDSS rp, 230 x 5 minutes de pose en tout. Traitement par le Maître, @jeffbax On ne voit ici que le centre exact de la nébuleuse. S
  2. Quand la nuit n'est pas photométrique, nous ne pouvons pas faire de mesures des sources Gaia, à l'Observatoire C2PU. Du coup, on peut pointer le télescope sur d'autres sources en attendant que ça s'améliore... C'est dans ces conditions un peu olé olé que j'ai pris cette discrète nébuleuse, au-delà du méridien, il y a une grosse semaine avec un seeing de 3 arcsec... Donc NGC 7094 dans Pégase, télescope de 1 m Omicron C2PU, Observatoire de la Côte d'Azur. 2 heures de pose en tout, à travers des filtres H alpha, O III et SDSS rp Comme d'hab, c'est l'ami @jeffbax qui a transcendé ces données... Avec mon propre traitement, impossible de récupérer ni la couleur, ni l'IFN... Bravo Jeff ! S
  3. La nébuleuse NGC 7094, télescope de 1 m C2PU

    Je crois, oui, c'est juste une étoile du champ, à mon avis...
  4. La nébuleuse NGC 7094, télescope de 1 m C2PU

    C'est ça qui m'a le plus surpris, c'est un NGC, c'est plié en deux heures, je sais pas pourquoi les astrams la tapent pas plus souvent... (Oui, je sors... De suite, oui... Naaaaaaaaaaaaaaaaaan, pas les vêt'ments, on avait dit pas les vêt'ments !!!)
  5. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    Il y en aura, mais les logiciels permettent de les exclure automatiquement. Encore une fois, je comprends que toute une série d'observations astro sont gênées/empêchées par les satellites, mais, perso, je préfèrerai ne pas avoir à faire 100 bornes depuis chez moi pour pas avoir un ciel trop pollué par la lumière, ou ne pas avoir des ciels saturées de traînées d'avions... Les satellites, à côté de ces énormes nuisances... (avis perso, pas taper )
  6. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    J'avoue. Je viens de passer 16 HEURES, dans le Taureau, avec le 1 mètre C2PU qui a un champ de en gros 20 arcminutes, il n'y a quasi AUCUN satellite... A chaque fois, j'illustre mon propos et rajoute qu'à l'oeil nu, je les vois pas non plus. .. Je dis pas que ces trucs sont pas gênants, je sais pas, il me semble que les traînées de condensation des avions sont environ 1000 milliards de milliards de fois plus gênantes, mais bon, je sais pas. Le truc qui m'a, j'avoue, irrité, au début de cette histoire, ce sont les photos où on voyait une galaxie traversée par 10 000 starlinks et que le ciel allait disparaître. C'est pas du tout, à ce jour, ce que je vis avec les Starlinks. C'est juste un témoignage d'un gonze qui regarde et photographie le ciel de temps en temps. Pas taper, on papote.
  7. Un deuxième X de la Lune

    Très beau !
  8. Comme cette fois-ci, le ELT, Extremely Large Telescope de l'ESO est en construction, après des années de difficultés, dues en partie à la valse hésitation du Brésil de participer au projet, je vous propose un nouveau fil pour suivre la construction du plus grand télescope du monde au sommet du Cerro Armazones, 3040 mètres d'altitude, 25 km de Cerro Paranal et son VLT. Le Brésil a été remplacé par la Pologne, l'Irlande et l'Australie et le budget de l'engin semble à peu près bouclé, à un peu plus de un milliard d'euros. Voici quelques cartes postales prises cette après-midi dans l'usine Safran de Poitiers, qui va fabriquer le miroir primaire M 1 de 39 mètres, pendant que Safran Reosc, à Saint-Pierre du Perray, non loin de Paris, va polir les miroirs M 2, M 3, M 4 et M 5 : carton plein pour l'optique française... L'usine va monter progressivement en puissance, et produire jusqu'à… un miroir par jour pendant deux ans et demi ! En tout, ce sont 931 miroirs de 1,5 mètre qui sortiront de l'usine, dont 798 pour le télescope, et 133 miroirs supplémentaires pour assurer le remplacement des miroirs devant être réaluminés… Le directeur de l'ESO semble penser que finalement, le ELT va arriver avant le GMT et le TMT, retardés par des soucis de financement et, pour le TMT, par l'obstruction d'une partie des hawaïens hostile à son installation au Mauna Kea. Comme les miroirs du TMT et du ELT sont quasiment identiques et interchangeables, Safran s'amuse à imaginer que TMT va finir par faire polir son 30 mètres en France L'idée semble saugrenue, mais, après tout, après les quatre VLT, la Reosc avait poli les deux Gemini, sans compter les 36 miroirs du télescope Grantecan, premier test en taille réelle de miroirs segmentés pour cette société, alors... Les miroirs sont en Zerodur, produits par Schott, en Allemagne, et sont découpés quasiment à la fin du polissage, une partie des installations est interdite de photo, protégées par pas mal de brevets. Polir 50 miroirs en même temps pendant deux mois et en sortir un par jour, pendant deux ans et demie, c'est du jamais vu. Pour l'instant, soyons optimiste, l'ESO vise 2025 pour la première lumière.
  9. C'est une honte, d'affirmer des contre vérités pareilles... Quand je pense à toutes les couvertures, depuis un quart de siècle, de Science, Nature, The Lancet, sur les découvertes réalisées dans l'ISS !!! Tiens, par exemple, (Je reviens, tu feras moins ta maligne)
  10. HFG1 & Abell 6 au 135mm

    C'est somptueux et inspirant.
  11. Je vous le conseille pas......................................... (Et je parle même pas des tests PCR à la Chinoise avec David...)
  12. Mak 127, Mars et Jupiter Nov 24

    C'est magnifique, bravo !
  13. C'est magnifique : ça ressemble à Mars... Bravo !
  14. Instrument ERIS sur le VLT

    C'est magnifique... Si quelqu'un a le champ et la résolution, je suis preneur... On dirait du Hubble... Je tente : 30 arcsec et 0.025 arcsec ?
  15. C'est vrai : ses photos de Saint-Nom-La Bretèche et de la Grande Motte vues depuis l'ISS sont absolument magnifiques, et ses tweets quotidiens, "Voir les Alpes enneigées me donne envie de faire du ski" resteront dans les annales philosophiques du XXI e siècle.
  16. J'imagine que le profil réel demandé, c'est : n'avoir peur de rien, resté calme et disponible dans n'importe quelle condition de stress et ne pas gerber son quatre heures quand le truc tourne dans tous les sens ou qu'on est en apesanteur.
  17. Le profil de Sophie Adenot m'intrigue : pilote, militaire, comme tous les astronautes des années 1960/1980. Je pensais que leur profil avait changé, surtout maintenant que les véhicules sont automatiques...
  18. Damian Peach au C14!

    Perso, c'est ses super images de Mars, qui ne ressemblaient plus du tout à Mars, qui m'avaient refroidies... Là, je sais pas, joker, c'est mieux que les miennes au 150, donc bon.
  19. Puisqu'on en parle, j'ai appris que récemment (j'adore ce film), que Kubrick n'avait rigoureusement rien à foutre de l'histoire, il voulait juste faire un "documentaire" spatial crédible. Ca m'a un peu déçu.
  20. IC1805 Vielle école

    C'est magique...
  21. Oui, c'est exactement comme les chasseurs, "y'a les bons cratères, et les mauvais cratères". "Les mauvais cratères, eh bien, ce sont des impacts, tandis que les bons cratères, alors, là... Ça n'a rien à voir.... Ce sont des impacts". (Je sors. Oui, de suite.)
  22. Non, faux. Je sais de source sûre, de professionnels de la profession, qu'il y avait un volontaire, Bac +15, mais que ses motivations n'ont pas convaincues la Nasa : il voulait photographier la Terre, pendant la mission. Par contre, je sais pas du tout qui ça pouvait être. Du tout.
  23. Parce que les astronautes ne servent rigoureusement à rien : la preuve, le bazar va faire sa mission tout seul. Ce sera pareil pour l'alunissage en 2029, pour les 60 ans du programme Apollo, ils utiliseront des robots, personne ne s'en rendra compte, surtout si les robots tweetent "voir la Terre dans le ciel noir me donne envie de rentrer chez moi", genre comme ça.
  24. Au vu d'une des photos présentées, je participe, certes, très modestement (et à l'insu de mon plein gré) au retour de l'Humanité sur la Lune, snif.
  25. SIRIL -> Aucune étoile valide trouvée.

    Je n'ai JAMAIS réussi, à n'importe quelle focale, à faire la photométrie avec Siril, je sais pas pourquoi...