vaufrègesI3

Member
  • Content count

    13004
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9
  • Country

    France

Everything posted by vaufrègesI3

  1. Au sujet de l'expansion de l'Univers

    Mais non.. On peut aussi proposer : "Les fourvoiements des génies actuels face à la science incomprise"
  2. Au sujet de l'expansion de l'Univers

    Super.. Proposition du titre de ce fil : "Les génies incompris face aux fourvoiements de la science actuelle" Au moins ce serait clair. .
  3. Au sujet de l'expansion de l'Univers

    En effet. On perçoit ici l'effet de la translation.
  4. Actualités de Curiosity - 2013

    POSITION DE CURIOSITY AU 6 JUIN 2021 (SOL 3140) - PHIL STOOKE : Plus de 100 mètres parcourus au bord Nord de la zone sablonneuse PANO MASTCAM - 4 JUIN 2021 (SOL 3137) - Sean Doran : Curiosity est simulé sur sa position du sol 3140 : Version de Damia Bouic (sans le rover) : MASTCAM - 7 JUIN 2021 (SOL 3140) : Des nodules et des structures assez surprenantes
  5. Au sujet de l'expansion de l'Univers

    Punaise ...
  6. Actualités de Curiosity - 2013

    Écrit le 5 juin (sol 3139) par Catherine O'Connell-Cooper, géologue planétaire : "Nous avons ouvert notre programme de planification ce matin pour découvrir un nouvel espace de travail fantastique - nous pourrions passer une semaine ici et nous aurions toujours des cibles incroyables à choisir ! Nous pouvons voir le substratum rocheux, avec des crêtes et des caractéristiques nodulaires disposées selon un modèle très régulier, en plus des veines, des veines et encore des veines. C'est si difficile de choisir ! En tant que planificateur de l'APXS aujourd'hui, j'ai aidé dans la tâche difficile mais toujours espérée de prioriser et de réduire une énorme liste de cibles qui étaient à la fois atteignables et intéressantes - elles étaient toutes désirables ! En fin de compte, APXS et MAHLI ont choisi d'analyser une caractéristique nodulaire "Cladech" et une cible rocheuse "Beauronne" à côté. Cet échantillon apparié nous aide à déterminer la chimie du nodule, en nous permettant de le comparer à la roche-mère "ordinaire" et de voir ce qui, le cas échéant, est enrichi ou appauvri. ChemCam utilisera le mode actif (LIBS) pour analyser une deuxième cible rocheuse "Lamourette" et le mode passif pour examiner une veine sombre "Petit Bersac". L'équipe de Mastcam aura fort à faire pour étudier les textures intrigantes de cet espace de travail, en plus de ses activités habituelles de surveillance de l'environnement, qui consistent à garder un œil sur la quantité de poussière présente dans l'atmosphère au-dessus de nous. Même s'il est difficile de laisser derrière soi un espace de travail aussi extraordinaire, nous repartons, pour la deuxième étape de ce plan. Notre trajet est prévu pour nous rapprocher d'environ 70 mètres de notre prochain site de forage". FIN DE CITATION Le 6 juin 2021, Curiosity a donc quitté ce site atteint le 4 juin pour effectuer un parcours de 70 mètres, sans doute vers l'Ouest et en tout cas un probable nouveau site de forage. Premières images avant que la nouvelle position soit vérifiée : HAZCAM AVANT - 6 JUIN 2021 (SOL 3140) : HAZCAM ARRIÈRE - 6 JUIN 2021 (SOL 3140) : Déjà bien loin derrière, on devine la légère proéminence du "Mont Mercou" NAVCAM - 6 JUIN 2021 (SOL 3140) : PANO NAVCAM - 6 JUIN 2021 (SOL 3140) - Jan van Driel :
  7. Actualités de Curiosity - 2013

    Ci-dessous, une autre explication plausible. J'ai exploité ici en partie l'analyse du dénommé tdemko sur UMSF, analyse que j'ai essayé d'enrichir pour la rendre plus lisible : De nombreux minéraux évaporitiques (roches sédimentaires telles que les sulfates de calcium - ou gypse - constitués de sels minéraux) peuvent changer de volume lorsqu'ils incorporent ou perdent de l'eau dans leur structure cristalline. La transformation gypse <<-->> anhydrite implique un changement de ~9-12% dans les deux sens. Le gypse est un sulfate de calcium hydraté (CaSO4, 2H2O) ; c'est la forme la plus fréquente des évaporites sulfatées. Ce gypse peut se déshydrater et se transformer en anhydrite (CaSO4) s'il est porté à une température supérieure à 100°C. Il s'agit donc d'une réaction métamorphique. C'est d'ailleurs une réaction très utilisée dans l'industrie, puisqu'elle est à la base de la fabrication du plâtre (dans le cas du plâtre, la déshydratation n'est que partielle). Cette transformation s'accompagne d'une augmentation de masse volumique, et donc d'une diminution de volume. À l'inverse, à basse température, l'anhydrite peut réagir avec l'eau et donner du gypse, réaction qui s'accompagne d'une diminution de la masse volumique et d'une augmentation de volume. Ces changements peuvent imposer des champs de contrainte intéressants sur les masses rocheuses, ce qui entraîne le type de fractures structurées dans ces affleurements. Il semble que certaines fractures soient restées ouvertes pendant un certain temps et se soient remplies de matériaux précipités, y compris certains remplissages de veines de charriage en surface. Si une masse rocheuse qui se rétrécit ne peut pas se détendre dans les entailles de tension ouvertes créées lors d'une période d'expansion antérieure, la contrainte sera transmise ailleurs dans des zones de tension et de compression, créant ici en surface un motif et un espacement assez frappants.
  8. Actualités de Curiosity - 2013

    Vraiment surprenant.. Jamais vu encore d'images de telles structures d'alignements de type nodulaires ! MASTCAM - 4 JUIN 2021 (SOL 3138) : MAHLI - 5 JUIN 2021 (SOL 3139) : Plans de plus en plus rapprochés
  9. Actualités de Curiosity - 2013

    VERSION DE THOMAS APPÉRÉ PANO MASTCAM - 3 JUIN 2021 (SOL 3137) : DINGUE... SIMPLEMENT GRANDIOSE !!!!!...
  10. Actualités de Curiosity - 2013

    Le 4 juin (sol 3138) Curiosity s'est déplacé direction Sud sur une petite dizaine de mètres, jusqu'au bord de la partie sableuse.. POSITION AU 4 JUIN 2021 (SOL 3138) - Phil Stooke : (Le parcours du sol 3136 a été rectifié) HAZCAM AVANT - 4 JUIN 2021 (SOL 3138) : NAVCAM - 4 JUIN 2021 (SOL 3138) : Difficile de comprendre comment tous ces nodules ont pu s'aligner ainsi, en structure de "râpe à fromage"... c'est fou.. Noter la présence de nombreuses veines de sulfate de calcium PANO NAVCAM - 4 JUIN 2021 (SOL 3138) - Jan van Driel : PANO MASTCAM - 3 JUIN 2021 (SOL 3137) - Robert Charbonneau :
  11. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Vieux couple d'Astrosurfeur désabusé:
  12. Actualités de Curiosity - 2013

    Chuuuuuut !!! Et puis joue pas à l'Oiseau de mauvais augure
  13. Actualités de Curiosity - 2013

    Plus la peine ...
  14. Actualités de Curiosity - 2013

    Je cite le tweet transféré par Jack : "Mis en pause pendant quelques mois, le laser de ChemCam, sur @MarsCuriosity, est de nouveau fonctionnel. En cause : une instabilité de la tension requise pour déclencher le laser" FIN DE CITATION Le plus surprenant finalement, c'est que strictement AUCUNE INFO n'ait filtré sur le sujet dans les mise à jour Nasa (ou ailleurs), ceci durant plus de 4 mois !.. Le 15 mars 2021 (page 168) j'écrivais : "Une inquiétude se fait jour dans la communauté des "suiveurs" de cette mission : les activités du laser ChemCam-RMI semblent stoppées depuis un bon moment. Les spectros de ChemCam n'agissent actuellement que de façon passive. Dans le type d'investigation en mode passif, le télescope de l'instrument transmet aux spectromètres la lumière du soleil réfléchie par un petit point cible. Ce mode utilise aussi les spectromètres LIBS (Laser-Induced Breakdown Spectrometer) qui offrent la possibilité de spectres pris avec la réflectance de la lumière du soleil (sans plasma laser). À suivre donc.." FIN DE CITATION Courant avril, j'ai finalement réussi à avoir l'info sur la nature du problème (instabilité sur la haute tension qui déclenche le laser) par des voies indirectes non avouables , j'ai donc préféré ne pas la diffuser. Ce qui n'est pas expliqué dans l'article de numérama c'est que l'équipe technique du rover redoutait surtout que l'instabilité de la H.T. provoque des dégâts sur l'ensemble des systèmes électriques de Curiosity. Le 9 mai 2021 (page 173) j'écrivais : "Et bien qu’on n’ait pas pu le vérifier par l’image, [le 4 mai] l'acquisition d'une trame LIBS (Laser-Induced Breakdown Spectroscopy) sur une cible appelée "Sarlat la Caneda" (un village extraordinaire, ne pas le rater si vous passez par là) était annoncée ensuite ! Un première depuis près de 4 mois !!" FIN DE CITATION Les tirs laser ont donc repris depuis un mois, mais à un rythme plus léger - je cite : "mais le nombre d’activités planifiées sera limité pour éviter que les instruments ne chauffent trop". On approche des 900 000 tirs depuis 2012, autant dire que cet instrument a parfaitement rempli ses objectifs Pour en revenir à l'actualité du jour, une fois les activités scientifiques terminées sur l'emplacement atteint le 2 juin, les 3 ou 4 juin suivants Curiosity continuera à rouler en contournant par la droite les régions sablonneuses vues sur ce pano Navcam et en poursuivant sa progression vers l'unité de sulfate. NAVCAM - 2 JANVIER 2021 (SOL 3136) -Jan van Driel : Avant de partir, ChemCam réalisera des images passives pour une analyse spectro du rocher carré et bosselé juste à gauche du centre au premier plan de cette image Navcam (rocher nommé "Montaut" , un petit village du Périgord désormais installé aussi sur Mars, et dont les 129 habitants se nomment les "Altimontains" ) :
  15. Actualités de Curiosity - 2013

    Il se confirme que le déplacement prévu le 1er juin a été contrecarré par les problèmes liés à la caméra MAHLI (fermeture couvercle et mise au point) et ceux du mât de télédétection (décrochage). En particulier les activités de diagnostic et de récupération du mât ont eu pour conséquence le report du départ au 2 juin (sol 3136). Récupération heureusement couronnée de succès. Noter que c’est finalement un parcours de 60 mètres qui a été programmé. Position de Curiosity au 2 juin 2021 (sol 3136) – Phil Stooke : Le tracé exact du parcours de cette étape restera à vérifier avec la mise à jour Nasa/JPL MOSAÏQUE NAVCAM - 2 JUIN 2021 (SOL 3136) - NASA/JPL - Caltech : NAVCAM - 2 JUIN 2021 (SOL 3136) : Vers les remparts Nord Vers l'Est
  16. Actualités de Curiosity - 2013

    Le déplacement prévu le 1er juin (sol 3135) semble finalement s'être effectué le 2 juin (sol 3136) direction Sud Ouest. Emplacement approximatif selon les images Hazcam - Phil Stooke : HAZCAM AVANT - 2 JUIN 2021 (SOL 3136) : HAZCAM ARRIÈRE - 2 JUIN 2021 (SOL 3136) : NAVCAM - 2 JUIN 2021 (SOL 3136) : Espace de travail devant le rover ... dunes de sable au delà
  17. Mauvaises nouvelles du Webb space telescope

    ... ah oui, le déploiement .......................... puuuurée !........ le déééé-ploie-ment aussi !!! .............. pffffff.. !!!!!!!!!!!!!!!!
  18. Actualités de Curiosity - 2013

    Oui.. Bonneveine.. j'y ai habité 20 ans. Il s'agit d'un quartier situé dans le 8ème arrondissement de Marseille... qui côtoie celui de "La Pointe Rouge" en bord de mer, lieu de naissance (prédestiné) d'une illustre marseillaise : Clara Morgane .
  19. Mauvaises nouvelles du Webb space telescope

    VADE RETRO, SATANAS !
  20. Actualités de Curiosity - 2013

    Merci pour ton suivi fidèle toutes ces années @BERTRAND76 , merci aussi à bien d'autres qui m'ont accompagné pendant ce long voyage qui promet encore de belles images et des surprises.. BONNE NOUVELLE : Curiosity devait enfin reprendre la route ce 1er juin (sol 3135) ! Je cite Fred Calef, géologue planétaire : "Alors que la semaine dernière a été difficile, avec des couvercles d'objectif et des mâts en difficulté, je me rappelle que chaque jour où nous pouvons obtenir une image ou une observation scientifique de Curiosity est un jour pour célébrer tout ce qu'il a fait et que chaque jour est quelque chose de spécial pour se souvenir de ce qu'il a accompli". FIN DE CITATION Du 29 mai au 1er juin (sol 3132 à 3135) le rover devait multiplier ses observations : - Observations environnementales le matin du 29 mai (sol 3132) avec une observation passive du ciel par ChemCam, une surveillance des "diables de poussière" par Navcam et une mesure d’opacité atmosphérique (présence de poussière) dans le ciel et dans le cratère. L'après-midi, une nouvelle observation Mastcam de la poussière atmosphérique (*), et un film Navcam sur les nuages, et d'autres observations du ciel. - Le 30 mai (sol 3133), étaient encore prévus des films Navcam sur les tourbillons de poussière et l'horizon avant de commencer à observer les roches avec des mosaïques Mastcam sur le substrat rocheux à la recherche de linéations ou d'affouillements potentiels sur la surface ondulée. - Le 31 mai (sol 3134), le rover a étudié les cibles "Fossemagne" et "Festalemps" avec des observations passives ChemCam après les avoir brossées avec le "Dust Removal Tool" (DRT). Opérations suivies d’intégrations spectros APXS pour la chimie élémentaire des roches. Le rover devait réaliser des observations multispectrales Mastcam de la zone pour caractériser davantage leur composition et mieux comprendre l'aspect de ces roches au sol par rapport à ce qui est vu depuis l'orbite. Une autre image Mastcam sera également prise d'une cible APXS précédente, "Villars" - Enfin, aujourd'hui 1er juin (sol 3135) est prévu un nouveau trajet de 70 mètres (à vérifier donc). Une dernière observation ChemCam horizontale de cinq clichés sur "Champsac" permettra de caractériser la chimie devant le rover avant de quitter enfin cette zone qui avait été atteinte le 16 mai (sol 3120). HAZCAM AVANT - 1ER JUIN 2021 (SOL 3135) : Dernière image avant le départ (*) Mesures de la profondeur optique et, en corolaire, du niveau de poussière atmosphérique Pour mesurer le niveau de poussière dans l'atmosphère il faut d'abord orienter la caméra Mastcam vers le soleil et prendre une mesure de "tau", ce qui permet de déterminer la profondeur optique verticalement. La profondeur optique décrit la quantité de lumière "atténuée" (dispersée ou absorbée) au-dessus du rover. Une mesure de profondeur optique, ou "tau", est définie comme le logarithme du rapport entre le flux d'énergie transmise à travers une couche de l'atmosphère, et le flux d'énergie reçu. En regardant directement le soleil avec Mastcam, la quantité d'énergie atteignant la surface peut être déterminée. C'est le flux transmis à travers la totalité de l'atmosphère. Combiné avec une estimation de l'énergie incidente du soleil au sommet de l'atmosphère de Mars à partir des observations satellites (le flux reçu), une mesure fiable de la profondeur optique pour l'atmosphère entière peut être directement liée à la quantité de poussière présente. Une seconde mesure, une image Mastcam en direction des remparts Nord du cratère, doit faire un calcul similaire de "tau", mais donc horizontalement au lieu de verticalement.
  21. Le ciel se couvre sur Mars .

    Il me semble qu'il eut été plus judicieux de poster sur un fil quelque peu dédié à Curiosity Sachant que toutes les images de ces nuages (qui datent de Mars 2021) et bien d’autres ont déjà été postées page 169 et 170 de ce fil : http://www.astrosurf.com/topic/113977-actualités-de-curiosity-2013/?page=170 Par ailleurs l’article du lien fourni ne rend pas vraiment justice à la source Nasa originelle, bien plus complète : https://mars.nasa.gov/news/8956/nasas-curiosity-rover-captures-shining-clouds-on-mars/?site=msl
  22. mars 2020 rover

    MASTCAM-Z - 28 MAI 2021 (SOL 96) - Thomas Appéré : 14 photos prises par la Mastcam-Z gauche + une prise par la Mastcam-Z droite (idem pano D. Bouic plus haut)
  23. mars 2020 rover

    C'est la fiiiiin du mooonde !!!... ...
  24. Actualités de Curiosity - 2013

    Oui, ça devrait le faire, même si ces symptômes deviennent un peu inquiétants. Pour l'heure rien de grave. Et en effet, en approchant jusqu'aux pieds de ces structures impressionnantes.. l'ambiance devrait devenir grandiose !! Contexte et trajet prévisionnel : PANO NAVCAM - 19 MAI 2021 (SOL 3123) - CRÉDIT: NASA/JPL-Caltech :