vaufrègesI3

Member
  • Content count

    12471
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Everything posted by vaufrègesI3

  1. Une miette de pain dansle LHC

    Oui, bon... d'accord ... Je m'en doutais, j'aurais dû interdire de lire la conclusion , à mon avis il était très fatigué là, il ne s'est pas relu. Et puis c'est un "essai" hein.. Enfin Pascal, c'est pas bien de se moquer , tu ne lui rend vraiment pas justice pour tout ce qui précède (au delà du chapitre 1). Je persiste et signe : c'est intéressant et même, pour un blaireau comme moi, pas forcément inintelligible . C'est dire...
  2. Une miette de pain dansle LHC

    Heu... Non quoi Jack ?... Concernant les "multivers", Aurélien Barrau (le maître à penser de ChiCyg n'est pas du tout d'accord avec Superfulgur... Voir ici, Chapitre 5 - page 99 - "Multivers : du falsifiable au mythifié" : http://lpsc.in2p3.fr/ams/aurelien/aurelien/multivers_lpsc.pdf
  3. Une miette de pain dansle LHC

    "en attendant que leur joujou "tombe en marche" Punaise !...énorme Pascal ! Il est quand même bon d'apprendre que la censure cosmique nous préserve de l'avenir Comme ChiCo, je demeure assez circonspect mais là c'est du lourd, en effet.
  4. Salomon > Il n'y a certainement pas lieu de mettre l'Astronomie sur un "piédestal" de la culture, mais je ne vois strictement aucune raison non plus pour qu'elle y figure "en marge"... Ce qui parait clair, c'est qu'il est bon pour l'esprit de s'intéresser à toutes sortes de choses, la peinture, la littérature, l'Art rupestre, la pêche à la ligne (très formatrice), la collection de boites de fromage (là c'est plus sérieux) ...etc.. sans exclusives, mais aussi bien entendu selon ses propres affinités, il faut bien faire des choix.Par ailleurs je ne juge pas que le mot "culture" soit "horripilant", sauf peut-être pour ceux qui en sont trop largement dépourvus... et qui ne sont pas forcément tous astronomes amateurs .
  5. Sites Apollo : Ils l'ont fait !!!!!!!

    Merci de l'info Superfulgur Donc nouvelle image du site d'Apollo 11, cette fois à l'altitude nominale de 50km et dans de nouvelles conditions d'éclairage. On y voit à droite le large cratère ouest et ses éjectats de pierres et rochers. On peut constater que l'ensemble du terrain est très cratérisé. Ce qui explique sans doute les difficultés d'Armstrong à trouver une zone favorable et l'atterrissage à 6 km de l'endroit prévu avec une réserve de carburant de 10 à 15 secondes au final... Un zoom sur le LM, les instruments scientifiques et les traces de pas. A droite du LM et en bord d'image, on discerne le cratère Little west de 33 m de diamètre (une image d'Armstrong est reproduite ici en page 3) Pour le fun , rappel du scénario tendu de cet atterrissage emprunté à ce site où vous pouvez trouver d'autres détails : http://pagesperso-orange.fr/max.q/apollo/Missions/as11.htm Dix minutes avant le Final Touchdown, c'est-à-dire le moment où le LM touche le sol lunaire, un voyant rouge s'allume sur le DSKY (Display and Keyboard, Interface de communication avec l'ordinateur du LM), et l'ordinateur affiche "1201". C'est un code erreur de l'ordinateur qui signifie que ce dernier reçoit trop de données à analyser, en résumé, l'ordinateur était complètement saturé. Le système de navigation était hors-service, et il ne restait que très peu de carburant dans les réservoirs. "1201" était le plus grave signal d'une série d'erreurs qui avait commencé bien avant. Le système de guidage recevait plus de données que le LGC (Ordinateur du LM) ne pouvait traiter. Armstrong coupa donc le système automatique et bascula en manuel. Son rythme cardiaque passa à plus de 160 pulsations/minutes. Le site d'alunissage prévu par le plan de vol avait été dépassé depuis longtemps. Désormais, Armstrong devait improviser. Le terrain était trop accidenté pour alunir, le LM aurait basculé au moment du Touchdown. Aldrin, qui surveillait les jauges et le fonctionnement des différents systèmes du LM, indiquait à son coéquipier que la situation devenait de plus en plus critique, et qu'il restait à peine 1 minute de carburant dans le réservoirs du DPS (Descent Propulsion System), et qu'il fallait conserver 20 secondes de ce précieux propergol en cas d'abandon. En effet, si une procédure d'abandon avait été ordonnée par Houston, l'étage de descente aurait été largué après avoir fournit une poussée qui aurait contribuée à la remise en orbite. Ensuite un système de secours guidait directement le module lunaire vers le module de commande, en annulant définitivement l'alunissage. Une fois cette marge des 20 secondes dépassée, le LM serait tombé à pic sur la Lune, et les deux hommes auraient été tués. La tension dans la salle de contrôle était à son maximum. Le directeur de vol Gene Kranz songeait de plus en plus à abandonner la mission. Il demanda à Steve Bales, responsable de la console GNC, l'officier chargé de la navigation et du guidage, si Armstrong devait lancer la procédure d'urgence. Le jeune homme de tout juste 25 ans prît l'initiative décisive, après avoir consulté sa Back Room, qu'il fallait poursuivre la procédure d'alunissage, et les autres contrôleurs l'approuvèrent par la suite. D'après de nombreux contrôleurs de vol, Bales sauva le premier alunissage. Armstrong était toujours à la recherche d'un site d'alunissage. Il aperçut à travers un hublot une zone avec très peu de cratères. C'était la seule et unique solution. Il restait à peine 30 secondes de carburant. Les contrôleurs de vol avaient les yeux fixés sur leurs consoles. Désormais, il était trop tard pour abandonner. Soit Armstrong et Aldrin posaient le LM, soit ils s'écrasaient sur la Lune. Puis, le silence... Quelques secondes plus tard, on entendit la voix calmée d'Armstrong dans les hauts-parleurs de la salle de contrôle à Houston :"Tranquility Base here. The Eagle has landed". Tout le monde poussa un soupir de soulagement. Le CapCom de la salle de contrôle, Charlie Duke, répondit à Armstrong : :"Compris. Un sacré nombre de gars ici tournait de l'œil. On respire à nouveau". ---------------------------------------------------------La vidéo de l'alunissage qui traduit bien les hésitations d'Armstrong : http://www.youtube.com/watch?v=2BvbD-1qZtc&feature=related Le décollage qui fait voler divers objets et ployer le drapeau (qu'Aldrin a vu "s'envoler", mais ce n'est pas ce que traduit l'image) : http://www.youtube.com/watch?v=XIzYFwCK4pM&feature=player_embedded En prime, un très joli film d'animation qui revisite Apollo 11 : http://www.youtube.com/watch?v=xS5HYznzw-k [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 10-11-2009).]
  6. Sites Apollo : Ils l'ont fait !!!!!!!

    Bonne idée... Mais dans ce cas pourquoi ce phénomène n'existe t'il pas pour l'étage de descente, bien plus massif et réfléchissant que le Surveyor et le LRV ?...
  7. Une miette de pain dansle LHC

    ... Et bien sûr le "communiqué de presse" en question n'existe pas sur le site du CERN consacré...Punaise si, il y est, c'est pas de la blague Jack ! http://user.web.cern.ch/user/news/2009/091106b.html [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 09-11-2009).]
  8. Sites Apollo : Ils l'ont fait !!!!!!!

    Alors pour être plus clair et "briser ce mur" Bob , sauf éléments nouveaux, je te répète que ce "mystère" ne m'interpèle pas du tout... Mais bon, il est vrai que mon gros défaut demeure mon caractère peu soupçonneux, même parfois naïf... Je ne suis donc pas le bon cheval pour aller chercher des poux dans... cette tâche noire... Mais je reste à l'écoute.Amicalement
  9. La réflexion philosophie est indissociable entre autres d'une bonne connaissance de "l'état" global de la science, elle s'en nourrit (et inversement) depuis l'antiquité... C'est pas ChiCo qui dira le contraire après avoir été attentif à ce qui c'est dit dans ce colloque. C'est pourquoi on trouve aujourd'hui des analyses de haut niveau chez des gens d'horizons différents comme par exemple Seidengart et Klein qui, eux, maitrisent les deux aspects. Et ces analyses sont sans doute plus que jamais nécessaires à certains niveaux de la recherche (en particulier en cosmo) pour éviter qu'elle s'engage dans des impasses ou des fantasmes... On le voit bien par exemple avec la notion d'anthropie qui permet à certains de mélanger la science et les mythes, ou l'illusion tenace de la "théorie du tout"...Quant à la notion de "Culture" à la sauce franchouillarde, elle est désolante en effet... Allez demander dans une de ces "Maisons (dites) de la culture" si vous pouvez y introduire un peu de vulgarisation d'Astronomie. Le plus souvent on vous éconduira avec une certaine condescendance et en vous expliquant que c'est pas le bon endroit, que c'est pas assez "noble" culturellement..
  10. Obama torpille la Lune (et Mars...)

    Et oui Jack, c'est comme dans "Les Plaideurs" : "point d'argent, point de Suisse" A noter aussi cette intervention d'un passionné du vol habité complètement abattu : http://www.france-info.com/chroniques-du-cote-des-etoiles-2009-11-06-fusee-ares-1-premier-et-dernier-vol-366050-81-166.html C'est vraiment un période d'incertitudes difficile à vivre pour la NASA. Tout ce que l'on croit savoir, c'est que Charles Bolden, son nouveau patron, serait reçu par Obama avant la fin de l'année et que les décisions ne seront pas annoncées avant début 2010...
  11. Sites Apollo : Ils l'ont fait !!!!!!!

    >>"j'aimerais avoir une explication vraiment convainquante comme quoi strictement AUCUN pixel clair (ou seulement faiblement contrasté) du LRV ne soit détectable alors que certains des éléments de la station ALSEP le sont parfaitement ???"<<Je suis désolé Bob, mais n'étant pas spécialiste de l'image, je n'ai aucune autre proposition magistrale à formuler. Et je dois être naïf car je ne vois rien d'extraordinaire là dedans. Mais si tu as une hypothèse personnelle, il serait peut-être intéressant que tu nous la fasses connaître... Je ne comprend pas bien ce qui te préoccupe à ce point, de même que le sens de ton ironie : "Vaufy, fort fort bien informé"...???... Comme toi pour Cassini, il me plait simplement de partager ma passion, et pour être "fort fort informé" n'importe quel pékin peut consulter le site de LRO.
  12. Il faut pas se laisser impressionner par ce premier chapitre, il est vrai assez abscons, la dialectique utilisée a sans doute sa logique, mais on ne peut être que dépassé le plus souvent. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une volonté délibérée, ce gars là fonctionne sans doute à ce niveau de façon naturelle, et surtout il n'est pas question ici de "vulgarisation"... Bref Pascal, il n'a pas l'intention de facher le lecteur Il me semble d'ailleurs que la suite est plus concrète et parfaiteement lisible (à partir du chapitre 2), mais je n'ai pas encore eu le temps de l'explorer véritablement...Non non Kaptain, je ne suis qu'un ancien du quartier de Marseille... très proche de de la fac Mais Cédric (ci-dessus) actuellement exilé dans les iles Britanniques a fréquenté Luminy, et Damien (fourmi103) y est toujours.. [HS]ChiCo > Le match était à 21 h... [/HS] [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 09-11-2009).]
  13. Merci ChiCyg pour cet intéressant reporting Concernant Luminet et l'inflation, le problème c'est qu'il défend son fameux et complexe modèle d'"Univers dodécaédrique" (fini, sans bord et un peu plus petit que l'univers observable). Ce modèle entre forcément en conflit avec celui résultant de l'inflation qui prédit un univers immense, à courbure quasi nulle....En ce qui concerne Aurélien Barrau (que je découvre), que tu as trouvé très (trop?) brillant, Luminet le décrit comme "un jeune scientifique absolument remarquable, ouvert au questionnement philosophique et qui a parfaitement conscience de l'énorme champ des connaissances qui doivent aujourd'hui être mises ensemble pour avancer dans notre compréhension du monde."Il a écrit un essai intitulé "Quelques éléments de physique et de philosophie des multivers" qui me semble assez "corsé" . Il est en libre accès ici : http://lpsc.in2p3.fr/ams/aurelien/aurelien/multivers_lpsc.pdf
  14. adintc > Pour les vidéos, c'est pour bientôt sans doute...Voir ici : http://lpsc.in2p3.fr/ams/philocosmo/
  15. l'Admirable

    Belle initiative Mais il a raison SuperNikon... Attendre 20 mois ? Pfffuu.. T'es pénible l'Helvète !
  16. Mon cher ChiCo, dans le tableau t'as oublié aussi mon grand intérêt pour les contrepèteries ! En fait, et bien malheureusement, il paraît que celui qui croit s'intéresser à tout... ne peut s'intéresser vraiment à rien... En tout cas merci de ce retour, tu as eu bien de la chance de pouvoir assister à ce colloque (on devrait bientôt avoir les vidéos, j'espère) Il y avait de sacrés pointures, et il ne m'étonne point que des Klein, Cassé... aient pu être brillants. Tu sembles sceptique sur le dialogue cosmo/philo. Pourtant bien des pointures présentes (et bien d'autres) des deux bords me semblent le promouvoir depuis pas mal de temps déjà (de mémoire Seidengart, Luminet, Lachièze-rey, Sylvie Vauclair et bien sûr Klein et Cassé) J'ai piochié au hasard dans certains de leurs écrits :Pour Etienne Klein "la physique théorique contemporaine manque d'un travail philosophique régulier qui permettrait de mieux la situer et de mieux l'interpréter. En conséquence la zone tampon qui s'étend depuis la démarche scientifique jusqu'à la quête de sens est en friche..." / "En désertant ainsi le terrain de la réflexion philosophique, on laisse le champ libre à des formes très plates de communication, en même temps qu'on favorise la promotion d'idées à la fois trop simples et irrésistiblement séduisantes" E. Klein fait ici allusion entre autres aux tenant du principe anthropique « fort »..Pour Lee Smolin "la recherche en physique qui consiste à mathématiser une théorie avant de la comprendre profondément est vouée à l'échec". Il estime "..qu'on a trop longtemps délaissé la réflexion philosophique qui doit être associée à la recherche en physique au détriment des mathématiques. Celles-ci répondent aux fonctionnement de la théorie mais n'apportent pas vraiment de compréhension profonde."Carlo Rovelli (mon "voisin" du Centre de physique théorique de Luminy )estime que "le premier enseignement de la science est qu'il faut se méfier de ses certitudes en critiquant et réexaminant sans cesse nos croyances." Quel autre chemin que la philo ?... Pour le philosophe et historien des sciences Jean Seidengart (lui même astronome amateur assidu ) "il y a des présupposés dans l'esprit des scientifiques . C'est d'ailleurs le rôle des philosophes de les mettre en lumière." Mais il est vrai qu'il y a encore beaucoup de grains à moudre avant que les questions philosophiques soient considérées autrement que comme des interrogations oiseuses et stériles par l'ensemble de la communauté scientifique.[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 07-11-2009).]
  17. Sites Apollo : Ils l'ont fait !!!!!!!

    Grand merci Bernard pour ces documents...Apollo 12 avait en effet une dimension humaine particulière, très différente des autres missions du programme.. L'équipage était particulièrement soudé.Conrad et Gordon avait volé ensemble sur Gemini et se connaissaient depuis le temps où ils avaient effectué une campagne ensemble dans la Navy et avaient partagé la même chambre sur un porte-avion. Gordon était donc le meilleur ami de Conrad. D'autre part, Conrad avait rencontré Bean au centre d'essai en vol de la Navy, et l'avait poussé à postuler pour le poste d'astronaute. Les trois hommes étaient vraiment amis. Ils faisaient des sorties ensemble et passaient la plupart de leur temps tous les trois. Conrad avait même dégoté pour chacun trois Corvette couleur "or" identiques chez un vendeur de Floride.Plusieurs années après le vol, Bean déclara que le meilleur souvenir qu'il garderait de la mission était le fait d'avoir voyagé avec Conrad et Gordon.
  18. Sites Apollo : Ils l'ont fait !!!!!!!

    Antoine, je pense (mais je n'en suis pas certain) qu'il sont au taquet pour la résolution... Ces images sont prises maintenant à 50 km d'altitude. Ensuite, tout dépend de la lumière... Il me semble d'ailleurs que les images d'Apollo 12 gagneraient à être prises avec un soleil plus rasant, mais là il doit falloir tomber au bon moment, au bon endroit...Quelques illustrations pour Apollo 12:Quelques secondes après le décollage de la Saturn, on voit que la foudre touche aussi la rampe de lancement : La descente d'Alan Bean : Surveyor III posé sur la pente d'un cratère : Surveyor III le LM et Conrad : Surveyor a rebondi au moins 2 fois : Les instruments scientifiques : Le sismomètre : [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 06-11-2009).]
  19. Alors ça, c'est de la belle ouvrage, du voilage extra-fin, on en a plein les mirettes... Du haut de gamme vraiment..Bravo encore et toujours BB !
  20. Creux du Van sous la Lune et les nuages ...

    C'est dingue... Ce paysage, et puis cette lumière particulière sur la mer de nuage... Les quatres dernières sont d'enfer ! Encore bravo, c'est enchanteur..
  21. ngc2403

    C'est vrai que c'est magique ce ciel... Pour la galaxie on perçoit de fines et longues extensions...Magnifique Bertrand..
  22. Sites Apollo : Ils l'ont fait !!!!!!!

    Nouvelle image du site d'Apollo 12 par LRO avec une définition bien supérieure..Apollo 12 a décollé le 14 novembre 1969. Quelques secondes à peine après le décollage, la Saturn V fut frappée par la foudre. Dans le module de commande, l'alarme principale retentissait, et des voyants étaient allumés sur tous les panneaux des système électrique. Grosse frayeur mais l'incident n'eut pas de conséquences... L'équipage était constitué de Pete Conrad, Alan Bean et Dick Gordon...Alors qu'Apollo 11 avait dérivé de 6 km du site choisi, le 20 novembre 1969 Apollo 12 a réalisé un véritable alunissage de précision en se posant à quelques dizaines de mètres de la sonde Surveyor III qui avait aluni en 1967.Quelques minutes après la sortie de Conrad, ce fut au tour de Alan Bean. Les deux hommes restèrent 31 heures sur la Lune, et récoltèrent 34kg de roches dans l'Océan des Tempêtes. Bean déploya une antenne pour les télécommunications ainsi que l'ALSEP (Apollo Lunar Surface Experiments Package), qui contenait les diverses expériences qu'ils devaient installer sur la Lune.Bean détacha également quelques pièces de Surveyor III pour les ramener sur Terre. Les sorties extra-véhiculaires ont totalisé 7h45, à comparer aux 2h30 de Buzz Aldrin et Neil Armstrong. L'image précédente où Surveyor III est repérable (point noir en bas à droite) : http://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/main/index.html [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 05-11-2009).]
  23. Essais lulu 80 + barlow x5

    J'aime bien le contraste un peu plus "viril" appliqué par Gilles ...Mais toujours la penn touch' quand même pour la qualité intrinsèque des images Bravo !
  24. Sites Apollo : Ils l'ont fait !!!!!!!

    Aaah... Madonna !... dans son clip j'adore le son..
  25. Sites Apollo : Ils l'ont fait !!!!!!!

    Mmmmmouais.. Je me méfie Pascal... Y m'a déjà fait le coup du "je comprend pas, je comprend rien..." récemment.