vaufrègesI3

Member
  • Content count

    12989
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9
  • Country

    France

Everything posted by vaufrègesI3

  1. Thomas, 22 avril ! Oups, 23 avril !

    En tout cas avec Pesquet on va enfin découvrir tout le sel du saxo !
  2. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Vous rigolerez moins quand Monsieur Musk vous aura implanté son bidule dans le cigare puis téléchargé son programme de rééducation mentale dans votre cerveau délabré.. ... et le temps passe très vite : AMOUR TOUJOURS !
  3. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Absolument ! Et le tout commandé et livré à domicile par Amazon (garantie 5 ans comme Toyota - 10 ans si option)..
  4. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    C'est pas très gentil ça.. C'est bizarre, tard mardi soir y'a eu un feu d'artifice chez nous..
  5. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Quelle médisance !! pfffff... Toi ton cerveau a surtout besoin d'accueillir un bon petit implant de chez Neuralink !.. En effet, selon Musk en principe "l’implant peut réparer presque tout ce qui ne va pas dans le cerveau", comme par exemple d'évidence chez toi, dans ta cervelle, ça émerge manifestement de ton discours ! Le dispositif miniature pourrait même permettre de se passer du langage humain ! Je cite encore les propos bienveillants de ce bienfaiteur de l'Humanité "Vous n’auriez pas besoin de parler", même si "nous pourrions toujours le faire pour des raisons sentimentales" . Oui, c'est un "gentil" fondamentalement.. C'est vrai ça, qu'est-ce qu'on en a à branler des sentiments ?? Par exemple, pour le moment hommes et femmes disposent d'un organe plus ou moins fonctionnel qui permet de procréer, pas la peine de s'encombrer de tendresse, d'émotion ou même de considération.. Mais même ça c'est totalement dépassé. Les progrès technologiques devraient bientôt nous permettre de concevoir un enfant d’une façon totalement robotique. Le scénario imaginé par les transhumanistes, celui de la procréation via des utérus artificiels, est en passe de devenir réalité. Dans son ouvrage “Utérus artificiel”, Henri Atlan prophétise en tout cas qu’un jour, avec l’ectogénèse, “se développera rapidement une demande de la part de femmes désireuses de procréer, tout en s'épargnant les contraintes d'une grossesse.” Une nouvelle forme de liberté pour les femmes, aux côtés de la contraception et de l’IVG !! Certains labos nous promettent de leur côté de concevoir des enfants d’une façon encore plus artificielle, en fabriquant de toute pièce des gamètes : l’entreprise américaine OvaScience planche ainsi sur la production d’ovules à partir de cellules souches, quand la startup lyonnaise Kallistem fabrique déjà des spermatozoïdes humains in vitro, à grande échelle.. Vive "le monde selon Musk" !! https://parismatch.be/lifestyle/technologie/398556/elon-musk-predit-la-fin-du-langage-humain-obsolete-dici-5-a-10-ans-selon-lui https://www.cnetfrance.fr/news/procreation-du-futur-bientot-des-bebes-a-la-carte-39861608.htm
  6. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Heureusement que d'autres demeurent beaucoup plus sages et stoïques :
  7. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Ouais.. mais elle a eu drôlement chaud aux fesses après l’atterrissage, et ça a pas pas mal duré.... Alors « intacte »... faut voir.
  8. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Mettons les casques lourds !!!!!!!!!!! (sans compter la fusée chinoise)
  9. Actualités de Curiosity - 2013

    Oh yeah !! PAS ENCORE H.S. LE VIEUX : Sur le site dédié aux mises à jour de la mission, un compte rendu posté tard ce soir 5 mai nous informe que le couvercle anti-poussière de MAHLI s'est fermé avec succès hier (4 mai) et qu'aujourd'hui Curiosity s'est dirigé vers l'Est et une cible située à plus de 40 mètres ! À suivre pour plus de précisions (images et position)...
  10. Actualités de Curiosity - 2013

    Encore raté ! Départ une nouvelle fois entravé par le cache de la caméra MAHLI décidément récalcitrant. Il s’agit désormais de le refermer, car ainsi l’analyse APXS d'échantillon de forage "Bardou" déversé au sol, et celle concernant les débris autour du trou de forage n'ont pas pu être exécutées avant le départ de "Mercou". Le plan du lendemain 4 mai (sol 3108) visait donc à modifier la commande de fermeture du cache MAHLI afin de tenter d'en assurer (enfin) le succès, puis à réaliser un nouvel essai d’analyses APXS et à recueillir quelques dernières observations du terrain qui entoure le rover. La troisième tentative de départ est donc prévue le 5 mai (sol 3109) .. PANO NAVCAM - 4 MAI 2021 (SOL 3108) - Kevin Gill : Un dernier coup d'œil vers l'Est du haut de la falaise Mercou ??
  11. Thomas, 22 avril ! Oups, 23 avril !

    Arrêtons.. Nos vieilles querelles sont vaines et mènent à la dèche !..
  12. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    Alors tout va bien ??.. Les chinois, c'est clair.. Les autres flottes en développement, peut-être.. un temps. Mais avec ses 42 000 engins à terme, c'est d'abord Musk qui va "cannibaliser" le ciel, sachant qu'il ne se limitera pas à l'orbite basse. Entre autres joyeusetés, qui peut croire qu'au fil du temps on pourra gérer finement, simultanément et sans aucun problème la trajectoire de ces dizaines de milliers de satellites ??.. Quant à l'astronomie, la radioastronomie.. tout ça.. dans "le monde selon Musk", ça sert à rien puisque ça ne rapporte rien.
  13. Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

    "Il est avéré... ".. sniff'.. c'est beau ! Alors pourquoi s'en prendre à lui, pôvre choux ?.. Peut-être parce que, comme d'hab', SpaceX avance en bulldozer et tente de museler toute concurrence dans une savante dose de promesses qu'elle n'est pas véritablement tenue d'honorer, et surtout une débauche incroyable de rapidité, de moyens, d'innovations. Le but est d'être le premier à occuper le terrain pour emporter la partie. Elon Musk a forcé l'allure pour avoir un coup d'avance sur tout le monde. Il se donne ainsi toutes les chances d'être LE gagnant… Le 9 mars 2020, Elon Musk a annoncé que, grâce à Starlink, "les clients pourront regarder des films en haute définition, jouer à des jeux vidéo et faire tout ce qu'ils veulent". Et bien sûr, s'il peut parfois vouloir paraître conciliant, sa vraie nature reprend le dessus en forme de provocation lorsqu'il déclare : ".. mes clients pourront faire tout ce qu'ils veulent, comme moi je fais ce que je veux !". Rien de moins !!.. Autrement dit, il est en train de s'approprier l'espace avec la bénédiction de la "Federal Communications Commission", autorité américaine qui autorise ainsi sciemment une entreprise à réaliser une quasi privatisation des orbites basses. Point d'orgue d'une stratégie politique, industrielle, commerciale et militaire bien comprise au plus haut niveau de l'Etat U.S..
  14. Actualités de Curiosity - 2013

    Petit raté pour le départ de "Mercou" ! Je cite Abigail Fraeman, géologue planétaire : "Il y a eu un petit problème lors de l'ouverture du cache anti poussière de MAHLI au début du plan du sol 3103 (29 avril), ce qui a empêché de nombreuses activités que nous espérions réaliser dans ce plan, y compris le départ [qui était prévu le 30 avril]. Nous avons donc commencé notre matinée toujours perchés près du bord du "Mont Mercou" à l'emplacement du forage "Bardou". /.../ Nous avons profité de l'occasion pour faire quelques observations supplémentaires avant de partir, notamment pour combler une petite lacune dans notre impressionnante couverture stéréo de la région par la Mastcam et pour recueillir une observation APXS sur la partie la plus dense de l'échantillon foré déversé". La caméra MAHLI - image de gauche cache fermé, image de droite cache ouvert : "Après la tombée de la nuit, nous effectuerons une deuxième analyse CheMin sur l'échantillon de forage de Bardou qui est toujours stocké dans l'instrument. Enfin, au dernier moment du programme, nous essaierons une fois de plus de plier bagage et de partir, pour continuer notre voyage vers le haut". FIN DE CITATION En refusant de s'ouvrir ou de se fermer, ce cache de protection a bien souvent fait des siennes. Mais en insistant un peu.. en général il obtempère ! Toutes les activités prévues les 29 et 30 avril (sols 3103 et 3104) - voir mon message précédent - ont donc été reportées au nouveau plan d'activités des 1er et 2 mai (sols 3105 et 3106) et le départ doit s'effectuer aujourd'hui 3 mai (sol 3107)... À condition que ce satané cache ait bien voulu s'ouvrir puis se refermer . PANO NAVCAM - 30 AVRIL 2021 (SOL 3104) - Jan van Driel :
  15. mars 2020 rover

    Soit environ 5 mois après son atterrissage.. heureusement que la zone proche du rover semble propice à ces opérations, il gagnera beaucoup de temps pour réaliser.. ce qui est sa mission première. Curiosity avait attendu plus de 6 mois pour procéder à son premier forage (nommé "John Klein", le 8 février 2013).. Ce sera très intéressant de voir se réaliser toute la procédure de prélèvement et de vérifier son efficacité. Vu les contraintes exercées par les écarts de températures sur tous les systèmes, en particulier les mécanismes, l'électronique, les moteurs... c'est pas gagné de faire fonctionner tout ce bazar éminemment complexe sur Mars (du forage jusqu'à la mise en cache et le stockage), Curiosity en sait quelque chose ! La réussite ou non des opérations sera probablement un facteur totalement décisif pour la suite de la mission.
  16. Actualités de Curiosity - 2013

    ADIEU "MERCOU" ET "BARDOU" !! Le plan d’activités des 29 et 30 avril (sols 3103 et 3104) marque la fin de la campagne de forage "Bardou" et des observations au "Mont Mercou". Le matin du 29 avril devait être dédié aux mesures de poussière atmosphérique par les caméras Navcam et Mastcam, suivies de plusieurs mosaïques stéréo de l’environnement par Mastcam. Plus tard dans la matinée ChemCam réalisera une observation spectro (sans le laser toujours HS et donc observation toujours "passive") de la cible "La Tour Blanche", à savoir la surface claire de la tranche d’une roche fraîchement brisée par une roue du rover (voir image ci-dessous). MASTCAM – 27 AVRIL 2021 (SOL 3101) : L'après-midi du 29 avril MAHLI devait imager les restes non utilisés et déposés au sol d’échantillon de forage de "Bardou", puis il est prévu de profiter du panorama grandiose pour réaliser un nouveau selfie ! Une fois le selfie terminé Mastcam prendra une série de photos du système d'échantillonnage sur le bras robotique. Plus tard dans la soirée, MAHLI jettera un coup d'œil à l'entrée du labo CheMin pour s'assurer qu'aucune partie d’échantillon n'y est restée coincée. Enfin, l'APXS sera placé sur les résidus de forage pour une mesure de nuit. MAHLI - 28 AVRIL 2021 (SOL 3102) : Échantillon de forage déversé au sol Trou de forage "Bardou" - Kevin Gill : Au 30 avril, MAHLI prendra une photo de l'emplacement de l'APXS, puis Mastcam réalisera quelques images supplémentaires du panorama au Sud-Ouest et une vue multispectrale de la décharge au sol d’échantillon de "Bardou". Une fois les dernières observations terminées, ce sera le moment des adieux à "Bardou" et "Mercou", et du départ vers d'autres horizons.
  17. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Sauf si l'inspecteur annule la petite enquête...
  18. Actualités de Curiosity - 2013

    Il s’agit de l’antenne ultra-haute fréquence (UHF) en forme de cylindre recouvert d’une toile de protection (pour les communications utilisant les orbiteurs martiens). Le débit maximum est de 1,35 mégabit par seconde dans le sens rover-satellite et 256 kilobits dans le sens inverse. C'est ce mode de communication qui est privilégié car les orbiteurs sont fréquemment à portée d'antenne du rover et stockent les données pour les transmettre vers la Terre lorsque les stations terrestres sont en vue. L’antenne à faible gain (LGA), omnidirectionnelle et l’antenne hexagonale à haut gain orientable (HGA) sont utilisées pour les communications directes vers la Terre et le Deep Space Network (DSN). Image prise sur sol 125 (12 décembre 2012), lorsque le rover était dans la baie de Yellowknife - NASA / JPL / Emily Lakdawalla : Curiosity possède trois antennes permettant les télécommunications. Les deux premières, l'antenne à grand gain (HGA) (un hexagone de 30 centimètres de diamètre monté sur le pont arrière du rover) et l'antenne faible gain(LGA), fonctionnent dans la bande X (7 à 8 gigahertz) et permettent de communiquer directement avec les grandes oreilles du Deep Space Network (DSN), le réseau d'écoute de l'espace lointain de la NASA sur Terre. L'antenne à grain gain nécessite un pointage, et permet à la fois de transmettre des informations, ou d'en recevoir. L'antenne à faible gain fonctionne dans toutes les directions de l'espace, mais à un débit faible, et est principalement conçue pour recevoir des données. Ces deux antennes sont couplées à un émetteur-récepteur d'une puissance de 15 watts. La troisième, un cylindre hélicoïdal recouvert d’une toile de protection, est une antenne UHF (ultra haute fréquence, 400 mégahertz) qui rend possible l'envoi à haut débit d'informations aux orbiteurs martiens, qui servent alors de relais avec les centres de contrôle terrestres. Elle est reliée à deux émetteur-récepteurs Electra, qui utilisent des protocoles de communications standardisés, et qui sont compatibles avec tous les satellites orbitant autour de Mars et pouvant servir de relais (Mars Odyssey, Mars Reconnaissance Orbiter et Mars Express). Un package Electra est également embarqué à bord de l'orbiteur MAVEN, et deux autres ont été installés sur l'orbiteur européen TGO (ExoMars).
  19. Actualités de Curiosity - 2013

    Un dust devil est passé tout près de Curiosity - Hazcam avant - 26 avril (sol 3100) :
  20. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Qu'il soit permis de se gausser (discrètement) !! Sinon pour l'atterrissage il existe une solution simple et "high tech" :
  21. Thomas, 22 avril ! Oups, 23 avril !

    Il semble que oui ...
  22. Thomas, 22 avril ! Oups, 23 avril !

    Ne relis pas tout.. Par exemple les photos de Paris tu peux zapper ...
  23. Thomas, 22 avril ! Oups, 23 avril !

    C'est de la bière. Je ne pense pas que ce soit une exclusivité marseillaise, on doit en trouver un peu partout, mais c'est vrai qu'ici c'est un franc succès !.. J'ai des obligations.. on me surveille.. Et puis quinze ans abonné au virage Nord avec les fadas complets, on ne se refait pas .. Absolument ! Voir mon message en bas de la page 1 de ce fil..
  24. Thomas, 22 avril ! Oups, 23 avril !

    Pffffffuu..... Et puis Paris !.. Paris !... ON T'ENC....................................................................................................... courage ...?!!!!!!!!!!!!!!!... Vive Raoult !!!!!! HIC !....
  25. Actualités de Curiosity - 2013

    Le 27 avril ainsi que dans le plan d’activité suivant du mercredi 28 l’équipe scientifique termine ses activités autour du forage " Bardou ", en particulier pout tout ce qui concerne la minéralogie et la chimie des échantillons prélevés. Les laboratoires embarqués SAM et CheMin, ont chacun terminé leur travail, et il s’agit au final de déverser au sol la quantité restante d'échantillon de roche dans l'ensemble de forage. APXS et MAHLI étudieront ces dépôts dans l'après-midi du 27 (pour MAHLI) et la nuit suivante (pour l’APXS). Le labo de minéralogie CheMin avait reçu une part d’échantillon dès le 22 avril et rendu les résultats préliminaires le 23 avril. Le programme du week-end des 24 et 25 avril comprenait l’analyse EGA d’un l'échantillon de "Bardou" par le labo SAM ainsi que des activités d'imagerie utilisant les caméras ChemCam RMI et Mastcam pour documenter un certain nombre de fissures nommées "Villamblard" , "Queyssac" et "Sabouret" ainsi qu'une image du trou de forage de Bardou et des matériaux environnants. Je cite Lucy Thompson, géologue planétaire : "Stationné au sommet du "Mont Mercou", Curiosity dispose d'un point d'observation spectaculaire pour étudier à la fois le terrain parcouru et les futures zones d'intérêt. D'après les signatures orbitales, nous nous attendons à rencontrer une transition entre des roches relativement riches en argile et des roches riches en sulfate lorsque Curiosity continuera à progresser au Sud dans les pentes du Mont Sharp. Cela peut signifier un changement environnemental sur Mars, et l'imagerie nous aidera à surveiller cette transition et à fournir un contexte pour l'exploration future. ChemCam fera l'acquisition d'une mosaïque RMI longue distance dirigée vers "Chavagnac" située dans l'unité sulfatée derrière le rover, au sud". SAM a analysé avec succès l'échantillon de forage "Bardou" et le 27 avril l'équipe était suffisamment satisfaite des résultats pour décider de commencer le processus de conclusion des activités sur le site de forage et poursuivre vers le Sud. Mais avant cela, l'équipe a planifié une série complète d'observations à distance de l’environnement. ChemCam a été planifié pour réaliser deux grandes mosaïques RMI sur les buttes sulfatées qui dominent le futur chemin d'accès, plus haut sur le "Mont Sharp". Les mosaïques Mastcam précédentes de ces buttes ont fourni des aperçus de stratigraphie alléchants, et RMI donnera une image un peu plus claire des couches et des structures déjà vues par Mastcam. Mastcam va acquérir une mosaïque de plus de 80 images du substratum rocheux traversé en montant vers "Bardou", ce qui aidera à construire une image plus complète de la stratigraphie qui constitue le "Mont Mercou". La Mastcam va également observer l'intérieur d'une roche cassée par Curiosity en s'installant sur le site de "Bardou". L'image ci-dessous est une image Mastcam en niveaux de gris d'une dalle rocheuse brisée par les roues, avec de nombreuses faces fraîches exposées. Mastcam va acquérir une observation multispectrale de la plus importante des faces cassées, appelée "Tour Blanche", un clin d'œil à la couleur relativement blanche des faces fraîches, du moins par rapport à l'environnement couleur rouille ! C’est le début de l'automne dans l'hémisphère sud de Mars qui est sur le point d'entrer dans la saison de la " ceinture de nuages de l'aphélie ". C'est la période la plus nuageuse de l'année, et l’équipe s’attend bientôt à voir des nuages remplir les images ainsi que leurs ombres se projeter sur les parties supérieures du Mont Sharp. MASTCAM - 27 AVRIL 2021 (SOL 3101) :