vaufrègesI3

Member
  • Content count

    12654
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5
  • Country

    France

Posts posted by vaufrègesI3


  1. ChiCyg > Tu es absous . Juste avant sa remarque pertinente, c'est bien moi qui ait déclenché l'ire de supervoielactée, c'est "sûr" !..(ch'ui trop fort, j'ai pas oublié l'accent là hein )... J'ai rectifié illico.
    C'est vrai que c'est nul.. C'est un peu comme le "golf des Iris" en galerie d'images...

    Pascal, je suppute (en un seul mot) que si on a d'abord illustré, de préférence, le phénomène en utilisant des durées de cycles, c'est qu'on n'avait pas encore cerné le rôle éventuel des rayons cosmiques sur les nuages, enfin c'est possible... Et si aujourd'hui, on ne corrèle toujours pas en utilisant la mesure directe de ces rayons, je subodore que ce n'est peut être pas faute d'essayer. Il ne doit pas être évident d'avoir une mesure permettant d'établir cette corrélation, va savoir ... Et surtout si les rayons cosmiques n'ont rien à voir avec la formation des nuages ! .
    C'est peut-être çà le truc finalement

    [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 09-10-2009).]


  2. Dans le papier de Pascal y'a le graph qui montre la corrélation entre l'intensité des -je cite - "rayons cosmiques (qui) montrent une relation inverse au cycle de taches solaires parce que le champ magnétique du Soleil est plus fort pendant le maximum de taches solaires et protège la Terre de rayons cosmiques."

    J'imagine que la durée des cycles solaires (cause indirecte) permet d'avoir une vision plus "globale" et cohérente dans le temps de la corrélation aux températures que les multiples et fines variations du flot de rayons cosmiques (cause directe)... Mais je dis peut-être une connerie...
    Qui a dit "une de plus" ??...

    [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 09-10-2009).]



  3. ChiCyg > T'énerves pas J'ai parfaitement compris ton point de vue sur le fait que "les phénomènes climatiques sont extrèmement complexes et qu'on peut largement douter des prévisions des modèles."
    Je suis d'accord avec ça.

    Concernant le graph sur les cycles solaires, je ne crois pas qu'on puisse dire que les cycles n'existent pas, ni qu'ils n'ont aucune influence...
    Plus le cycle solaire est court, plus grande est l'instabilité du soleil et donc son activité. De même les maximas d'activité sont plus rapprochés lors d'une succession de cycles courts...

    Alors bien sûr, ensuite, il faut rester prudent, car l'influence exacte des rayons cosmiques sur la formation des nuages reste à démontrer...
    Et comme le souligne Pascal, ça risque d'être long, très long...



  4. T'es un malin Chico ,je le sentais venir ce graph...

    Il y a quelques éléments précis tout de même pour expliquer (au moins en partie) ce découplage... Et pi, comme indiqué pour des raisons de "construction" du graph, la courbe des températures ne reflète pas la stabilité constatée depuis 1998.

    Je reste toutefois persuadé que le soleil n'est qu'un des multiples paramètres des changements climatiques, probablement sous-estimé aujourd'hui, mais comme pas mal d'autres paramètres connus... et d'autres sans doute ignorés .

    Malgré des avancées incontestables dans le domaine, on peut assez raisonnablement estimer, comme JD, que "l'état des certitudes vérifiables est - encore aujourd'hui - proche de zéro."...
    On voudrait nous faire croire qu'on y comprend quelque chose en nous expliquant doctement les raisons des évolutions climatiques dans l'histoire récente de notre planète.
    Mais il surtout remarquable de noter que les écarts pointés dans la plupart des prévisions sont maintenant devenus des "va-ria-tions na-tu-relles" > Ignorants non matheux et non statisticiens émérites... circulez, y'a rien à voir...




  5. Alors je cite : "... exercice de désinformation..", "...à la limite il n'a rien à faire du débat scientifique.."...

    Eh ben, ça c'est envoyé, c'est magistral et sans appel...
    Comme vous y allez, c'est "bistrot" ici ?... sérieux, vous poussez pas un peu les mecs ??...

    A ce stade du "dialogue", je vais donc tenter de m'abstenir d'intervenir, d'autant en effet que pour ma part, je ne m'estime vraiment pas au niveau requis pour participer à un quelconque "débat scientifique", sinon comme représentant de la masse laborieuse non initiée.

    D'ailleurs perso, dans cette vaste affaire, ce qui m'intéresse hautement, ce sont plutôt les subtiles et multiples "rétroactions" médiatico-politiques et sociales, car je suis persuadé que c'est bien ce niveau qui est le plus marquant et décisif, et même le plus extraordinaire au final. Pas seulement le réchauffement de 0,6 ou 0,7°C.

    Pour le reste, y'a l'échéance fixée par Courtillot : Attendre.... Attendre encore 10 ans pour "savoir"....

    A dans 10 ans donc !...


  6. Le 22 septembre, la Nasa a annoncé que le lancement d'Arès 1-X, initialement prévu le 31 octobre, est maintenant fixé au 27 octobre.

    Depuis les conclusions du rapport Augustine, c'est "silence radio" côté administration Obama.
    Si les décisions ne sont pas rendues auparavant, on peut imaginer que la réussite ou non de ce lancement puisse être finalement déterminante...
    En attendant, l'assemblage d'Arès sur sa plate-forme mobile est terminé.

    Voili voilou un time lapse de cet assemblage au Centre Spatial Kennedy :
    http://www.youtube.com/watch?v=AOee5gAHckI&feature=player_embedded

    [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 07-10-2009).]


  7. Pour illustrer l'image de LRO, voici quelques images péchées sur le site de référence : http://www.apolloarchive.com/

    Le cratère "Little West" - 33m de diamètre - saisi par Armstrong :

    La caméra TV sur son support :

    Le réflecteur laser (LRRR) et l'engin d'expérience sismique (PSE) :

    L'ombre d'Armstrong qui prend un plan large du LEM (au loin la caméra TV):


    L'image de LRO pour repère :

    [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 05-10-2009).]



  8. Oui Pierre Alain, c'est exactement ce à quoi cette dernière image m'a fait penser !... Ils doivent éprouver une émotion assez forte, et déstabilisante en même temps.

    On y voit aussi maintenant très bien les traces de pas jusqu'à la caméra...

    Si un jour on retourne voir ça sur place, on aura l'impression qu'Apollo 11... c'était hier... que le temps s'est arrêté.

    Toinou, je suis persuadé qu'avec LRO on va avoir encore plus mieux..



  9. Oui oui Jack... des points rouges sur fond noir donc (c'est pas des poussières sur le miroir ? )
    Mais là, Jack ce sera encore plus dûr "d'aller sur place" hein

    Vivement "Darwin" ou l'engin américain "TPF?" ou plutôt un projet commun Europe/USA, à minima, vu la complexité de ces projets et leurs coûts



  10. Tu as tout à fait raison Bob... Je suis impardonnable car jadis, sur un post qui doit trainer dans les abysses d'astrouf, on avait longuement échangé sur les sondes, atterrisseurs et rovers lunaires des Soviets...

    Donc Surveyor-1, premier atterrisseur - américain - ayant réussi à se poser sur la lune... et Luna-9 number one mondial...

    Au moins, mes conneries...ça anime le post, ça fait réagir..

    Pour les Lunakhod, ils sont assez costauds pour pouvoir être repérés... C'est sans doute moins évident pour les Luna..


  11. Et les images en couleur des 380? planètes... où on peut les voir jack ???...

    Bon ben , je continue avec mes points blancs sur fond gris...
    Une nouvelle image de LRO, dans la même veine qu'apllo 11 : Surveyor 1, premier engin à se poser en douceur sur un astre extra-terrestre , le 2 juin 1966 :




  12. Tout ça me rappelle quelque chose, des souvenirs enfouis...
    Je me souviens il y a quelques décennies, en école primaire, y'avait dans ma classe d'alors un énergumène qui ne tenait pas en place et ramenait sa fraise à tout va sur des sujets qu'il ne maitrisait manifestement pas...

    Un jour l'instituteur (qu'on n'appelait pas encore pompeusement "professeur des écoles"), poussé à bout l'avait interpellé (je cite de mémoire): "Dis donc, t'es pas la moitié d'un con toi, tu l'es bien entier !!!"...

    Ca l'avait calmé un bon moment...

    Nooon, ça peut pas être lui... Si ?.. Vous croyez ???..


  13. Note bien Jack : Ma 6ème intervention sur ce post... Tu n'es pas seul...

    Je m'avance peut-être, mais je ne pense pas qu'il y ait matière à s'inquiéter outre mesure suite à cette défaillance.

    On sait que la perte de signal est arrivée quand Messenger est entré automatiquement en mode sécurité. Dans ce cadre, l'engin a alors cessé les opérations non essentielles est s'est mis en attente d' instructions depuis la terre. "Nous croyons ce mode a été amorcé par le système de gestion à bord en raison d'une configuration inattendue du système lié à l'alimentation électrique..." nous disent les ingénieurs, sans pour autant apporter d'explication sur la raison initiale.

    Le mode de sécurité a donc duré de 21h51 le 29 septembre à approximativement 04h30 le 30 septembre, heure à laquelle les ingénieurs ont pu "réveiller" tout le système.
    De mémoire, ce genre de mésaventure (mode sécurité) est arrivé aux deux rovers martiens, récemment à Spirit, à Mars Odyssey, à Phoenix... et ces engins ont pu redevenir opérationnels sans autre problèmes, mais sans que la cause soit clairement établie.

    En mars 2007, New Horizons a connu le un disfonctionnement majeur qui a fait redouter le pire aux équipes au sol. Une partie de la mémoire de la sonde, affectée au stockage des commandes envoyées par la Terre, a produit de fausses données qui auraient pu être préjudiciables. La sonde aurait en effet pu suivre des ordres inexistants et dévier ainsi de sa trajectoire. New Horizons a donc suivi une procédure d’urgence et a redémarré l’intégralité de son système, conduisant à un silence radio de 90 minutes avec la Terre. Suite à ce redémarrage, seuls les systèmes vitaux et indispensables ont été dans un premier temps activés afin de rétablir le contact avec les équipes au sol. Après deux jours de travail, la sonde a finalement repris son fonctionnement normal.
    La cause de cette panne n’a pas encore clairement été identifiée depuis, mais une source radioactive (naturelle ou provenant de la source de puissance nucléaire embarquée) pourrait être incriminée.

    C'est peut-être l'hypothèse à retenir aussi (rayons cosmiques) pour Messenger ?...

    [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 02-10-2009).]


  14. Jack, t'es curieux comme garçon...!?
    Ben, perso, TOUT m'intéresse ou presque.

    Et au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, je te propose de parcourir attentivement les forums concernant Corot (je lis avec intérêt les propos d'Alexandre 31 - ici et en face), Kepler, Planck, Herschel, Cassini, le LHC... Sans parler de Phoenix , Spirit et Opportunity, Curiosity, Phobos Grunt etc... j'en passe et des meilleures.

    Pour Messenger, comme tous les passionnés, j'attendais avec impatience les images de ce nouveau survol, et j'ai visité tous les sites pouvant m'en procurer... Sur ce sujet comme sur d'autres, j'apprécie tes interventions, comme celles toujours pertinentes de l'ami Quetzy' qui fait un gros travail de recueil d'infos tout azimuts et de synthèses sur webastro...


    Permet moi de faire aussi une petite place à cette nouvelle image inédite et formidable de LRO. Si tu considères ça comme de la nostalgie puérile, c'est dommage. Il est possible ainsi que tu passes à côté de quelque chose d'important...

    [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 01-10-2009).]