vaufrègesI3

Member
  • Content count

    12727
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6
  • Country

    France

Posts posted by vaufrègesI3



  1. Merci les gars..
    Une nuit blanche, et une belle frayeur hier jeudi vers 4h du matin avec l'embrasement soudain de la forêt qui borde ma propriété... Heureusement, une équipe des "marins pompiers" de Marseille était engagée au plus près, et malgré les flammes, la chaleur et les gerbes d'étincelles, ils n'ont pas reculé et ont réussi à éviter le pire...

    Vers 7h, lorsque qu'un calme relatif leur a permis de se reposer... ça m'a coûté environ 3 litres de café et des rafraichissements... offerts bien volontiers à ces sacrés bonhommes !...

    Cette image montre le bas du lotissement de villas..
    La mienne se situe plus haut que celles-ci, au bas de l'antenne relais, en lisière de forêt.

    Les derniers pins restés intacts devant chez moi..(je tourne le dos à la forêt brulée). Face à ma villa (on devine le portail) la forêt est totalement brûlée derrière moi... Une langue de feu commençait à prendre la direction du lotissement

    En me retournant face à la pente, spectacle de désolation...

    La nuit dernière, le vent est enfin tombé, et l'armada de pompiers qui ont veillé devant chez moi toute la nuit a pu enfin lever le camp ce matin...
    Avec mes remerciements sincères ..



  2. Trois décès sur les 12 qui ont marché sur la lune :

    Pete Conrad - Apollo 12 - un accident de moto en 1999
    Alan Shepard - Apollo 14 - leucémie, décédé en 1998
    James Irwin - Apollo 15 - crise cardiaque en 1991

    Pour l'anecdote, j'ai lu dans l'Express du 16 juillet que 11 des ces 12 "marcheurs" lunaires avaient été boy-scouts dans leur prime jeunesse.

    Voici qui devrait plaire grandement à "frère" hamilton (surtout s'il apprend que j'ai eu moi z'aussi, tout comme mes frères ci-dessus, à exercer jadis dans cette noble obédience )



  3. Oui astérisque, de jour sur la lune, c'est -180° à l'ombre...

    Dans le quasi vide de l'espace qui environne la lune, c'est le rayonnement qui domine... A l'ombre, et plus encore dans les profondes crevasses le rayonnement demeure très faible, d'où la différence (environ 300°C d'amplitude)


  4. asterisque > Certes le ciel lunaire est d'un noir très pur car il n'existe pas d'atmosphère, mais il existe un paramètre important : Le soleil ! ... et sa réflection intense sur la surface du régolite.
    Il est totalement éblouissant et contracte fortement les pupilles des astronautes et, bien sur, il sature aussi un max les images des appareils de prise de vue.
    Difficile de voir la voie lactée en plein jour sur notre satellite... On ne doit percevoir que les étoiles les plus brillantes, comme sur les images des missions apollo..

    Question températures sur la lune, compte environ 120°C au soleil, et -185°C à l'ombre. Dans les crevasses jusqu'à -230°C, car il n'y a que très peu/ou pas de rayonnement possible...



  5. Oui, tout à fait d'accord avec Jack et Pascal, ce documentaire anglais "Dans l'ombre de la lune" sur arte est vraiment excellent...
    Il met surtout l'accent sur l'aspect humain, le vécu et les sentiments des astronautes. J'ai bien aimé leur discours manifestement souvent sincère et inspiré, voire même leur humilité pour certains...

    Par exemple Colins qui reconnait avoir été "inquiet" du début à la fin, ou celui qui (je ne me souviens plus son nom), ayant à peine posé le pied sur le désert lunaire s'est dit immédiatement : "..Quel crétin je suis de m'être fourré dans ce pétrin!"..
    C'est ça aussi parfois le dur cheminement intérieur des "héros" !...

    Et Buzz qui nous révèle, un peu gêné quand même(comme tu le décris Pascal), sa part de responsabilité - et celle des ingénieurs - dans la saturation de l'"ordinateur" de bord lors de la descente du LEM (je n'avais encore jamais lu d'explications précises à ce sujet)..

    Un très bon moment..



  6. C'est clair que la mission de LRO n'est pas de faire des images HD des sites apollo...
    Mais, comme annoncé, il faut s'attendre à des images bien plus résolues que celles proposées hier..
    Déja, elles été retravaillées, et sont plutôt bluffantes je trouve... en tout cas, pour autant qu'on s'intéresse au sujet, difficile de rester insensible à ces "retrouvailles"...

    Quant à internet, on sait bien qu'on y trouve le meilleur et le pire... Il est clair que cela peut conforter dans les errements de toute nature et exacerber les dérives... et pas seulement pour les esprits faibles, les naïfs ou les décérébrés. On est un peu tous en danger.
    C'est sans doute le prix à payer de la liberté d'expression et des idées que cet outil formidable engendre par nature.



  7. >"...mon ami François Rothen"....
    Ah... Pawel, tu as d'excellentes fréquentations...
    Et tu me motives pour me procurer ce bouquin que j'avais repéré (entre autres, car je dois dire que je ne n'ai jamais lu ses productions... une de mes nombreuses lacunes à combler ).
    A propos d'astrotrombinoscope, je n'ai pas le souvenir de t'y avoir vu...
    Me tromp'je ?...


  8. Z'êtes vraiment pénibles...
    Vous allez prendre un coup de griffes d'Astromatou...

    Faites un effort... Ch'ai pas moi... genre une image de libellule qui passe devant le soleil... C'est limite mais ça passe..


  9. Oui, c'est déjà très intéressant, particulièrement pour Apollo 14 en effet, du fait d'un éclairage particulièrement favorable...
    On discerne même les traces de piétinement des astronautes entre le LM et les instruments scientifiques posés autour..

    Mais ce n'est qu'un premier jet.. La NASA promet des images avec une résolution 2 à 3 fois supérieures lorsque LRO aura atteint son orbite optimum pour cartographier notre satellite...

    [Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 17-07-2009).]



  10. Bravo Pawel !..
    Très instructif tout ça (même si tes équations et ce qui en résulte me donnent un peu mal à la tête )...
    J'aime beaucoup l'animation des mouvements apparents relatifs de Jupiter et Neptune... Pas facile sur une aussi longue période... Donc, pour les éventuelles pannes d'oreiller, on te pardonne volontier Pawel!...

    Amicalement,

    Daniel



  11. ABDEL énonce :

    >> "Je ne suis pas fataliste,j'essaie juste d'attirer l'attention sur la >>réalité qui nous attend et réveiller les esprits rêveur" <<
    >>"Le hasard n'existe pas!Tout est régie et calculé par une puissance extérieur." <<

    Tu sais ABDEL, ce qui est quelque part fondamental sur ce thème, c'est de ne pas mélanger ta "réalité"... et tes "croyances"...
    Il n'est pas question de remettre en cause ta foi. Elle t'est personnelle, intime et "sacrée"...

    Il te faut donc être "réaliste" ABDEL . La spiritualité et son vaste et noble cortège de supputations transcendentales, ça ne peut concerner que les consciences, pas la science...



  12. Oui oui Bob... On peut fêter ça, en effet... Quelle mission !!!!!!...

    Une moisson d'informations fabuleuse sur Saturne, ses anneaux, et son cortège de satellites...

    Et quelles images de folie !!!... Punaise !... le survol de la dorsale de Japet, Encelade, Titan, Rhéa.. Pffffuuu...

    C'est dingue... Et ce n'est pas terminé..




  13. Selon les infos précédentes datant de février 2009, au redémarrage l'énergie d'exploitation des collisions de protons était prévue à 10 TeV, soit 5 TeV par faisceau...

    Je rappelle que la puissance nominale prévue de l'engin est de 7 TeV par faisceau..

    Il semble maintenant que l'on se limite à 4 TeV car - je cite : " une exploitation à 4 TeV devrait être possible sans autre réparation, alors que, pour aller jusqu’à 5 TeV, il pourrait être nécessaire d’effectuer des travaux supplémentaires."

    ....??...

    Provisoirement ?... Espérons le.



  14. Pfffouuu... Encore chapeau bas Bertrand !!...

    Car ce ne doit pas être facile de les faire "pêter" en image ces objets de Barnard, noirs de chez noir...

    C'est une image rare ici, tu nous régales vraiment.. Bravo encore !



  15. Oui hamilton...
    P.tain !!! 40 ans....

    J'étais planté seul debout devant une très vielle télé pourrie, l'image en noir et blanc était floue, blafarde, incertaine, et il s'est passé beaucoup de temps avant qu'Armstrong apparaisse et descende l'échelle, très lentement, puis saute et fasse enfin sa petite déclaration célèbre...

    Perso, j'avais peur que le régolite l'engloutisse .
    C'était une vraie question à l'époque. Par exemple on ne savait pas vraiment si le sol lunaire était assez dense et ferme pour pouvoir supporter la masse du LM, on envisageait que l'engin s'y enfonce un peu/beaucoup, d'où ses grandes et longues "jambes"...

    En tout cas, une grande émotion pour tout ceux qui ont pu suivre cet évènement historique....