Shadoko

Member
  • Content count

    455
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 78794

Posts posted by Shadoko


  1. Je trouve dommage que les pratiquants du LX et de l'astrophoto ne se mouillent pas dans leurs conseils.

    1 Personne ne fait de longue pose avec une focale de 3500 mm ou 2500 mm! C'est mécaniquement I M P O S S I B L E sauf a acheter un télescope professionnel. Réducteur obligatoire.

    2 Les clichés corrects qui sortent sont aléatoires, si ils sont bon au dessus de 60 secondes de pose

    3 On peut très bien réussir en courte pose et en additionnant.

    4 J'ai monté la superwedge que j'ai amélioré (axe traversant pour rigidifier, butées à billes sur les axes, manivelles de manipulation, plateau mobile à bille pour l'azimut avec réglage micrométrique; résulat le superwedge est inutilisable (14') dans cet usage.

    5 Le Lx, au moins en grand diamètre, car le 10' que j'avais avant me paraît plus cohérent, est définitivement un matériel à utiliser en ALTAZ où il peut être excellent. Le dérotateur est facile à utiliser et marche très bien mais ne MONTE PAS A PLUS DE 70°, ce qui limite les portions de ciel a faible turbulence.

    6 Les tubes de 10' et plus sont des nids à turbulence (voir paragraphe ci dessus et conclure...)

    7 Ce genre de matos est idéal pour les montages fixes (on "park" et on reprend ça configure très bien)

    Salut à tous, votre avis ?


  2. Bonjour

    J'ai un observatoire en abri avec un LX14. Il fait 1m60 X 1m60 et c'est parfait ! Un pare buée ne passe pas, j'utilise une résistance. Les parois font 1,70 et je les ai réaussées a 2m ce qui m'évite les reflets d'éclairages et aussi les réflexions des voisins.

    Le toit est fait de deux panneaux en agglo marine ouvrable par le milieu et bords rabattants sur les cotés, on ouvre, on ferme en 30secondes s'il pleut !
    le tout sur plateforme a 2m40 de hauteur, la salle d'observation est à coté, niveau du sol. Le tout cablé avec visu déportée.

    Pourquoi comme ça ?

    J'ai des haies de jardin et des arbustes, je vise au dessus, la visée bas est de toute manière totalement inutile et les parois a deux mètres laissent un bon champs.
    Surtout avec deux mètres on est à l'abri du vent, primordial avec le 14 qui a une grosse prise au vent.

    On est mieux a observer au chaud et surtout on ne piétine pas a coté du tube ce qui le fait - forcément -vibrer.

    Je ne peux que conseiller la pièce d'observation déportée pour toutes ces bonnes raisons et j'ai essayé pas mal de config avant. Quitte a construire autant faire utile. Avec 60cm de recul on est très bien sur une chaise d'observation derrière le tube si on veut.

    Le tube est sur un pilier maçonné sur des éléments de poteau de portail 40cmX40cm, hauteur 3,20m.

    Voilà


  3. Si je peux mettre mon grain de sel: Au LX200 14', si j'observe une planète en visuel et que, derrière je fais une image CCD, je n'ai jamais sur l'image la qualité "visuelle" ! Très évident sur les anneaux de saturne ou les satellites et les bandes de juju.

    Pouvoir séparateur, qualité miroir, rendement CCD, c'est très joli.

    Mais dès qu'on est en grande ouverture, c'est la turbulence qui écrase tout.
    Sauf que l'oeil est autre chose qu'un simple capteur mais un organe, qui fait un lissage de l'image et une intégration des données. Ce que l'on voit n'est pas ce qui est capté en brut! A l'extrême limite, on voit mieux que sa rétine. Je ne parle même pas du traitement visuel du contraste quasi impossible à rattraper en imagerie (jupiter et ses satellites) sauf à "cuisiner" les clichés, ce qui est, sommes toute, facile à faire. Mais que la vision - et pas l'oeil seulement - fait toute seule.

    Pour caricaturer, on peut dire que la vision travaille sur un mode adaptatif.

    Pour les lulus, je crois simplement qu'on est en diamètre plus faible et donc avec moins de turbu. Et aussi que se sont des instruments plus précis optiquement.

    Qu'est-ce que les usagers de gros tubes voient - eux - en visu et en CCD ?

    Meilleurs voeux - et meilleur ciel 2010 !


  4. Bonjour

    Je suis en observatoire fixe, en bois, à 2m au dessus du sol sur poutres bois.

    Pas de gros problèmes de condensation, l'air passe par les petites ouvertures, je bache avec un couvre télescope (lx14)
    Un télescope peut être humide, en été , par nuit de rosée, l'eau dégouline ! On se demande pourquoi le fabricant mais les connexions du scope vers le haut, mais ça c'est un autre question... C'est aliage alu, visserie en inox, et le verre. Aucune raison que ça bouge. Je fais un nettoyage des paries métalliques avec un polish marine au teflon (sans toucher les verres).

    Deux cas
    1 Une enceinte close, elle garde son taux d'humidité et la buée va revenir et partir au grès des hangements de température extérieure, c'est à dire tous les jours. A part de chauffer, c'est imparable.

    2 Si l'enceinte est ventilée,l'humidité se renouvelle, mais s'il n'y a pas de différence de température entre l'appareil et l'extérieur pas de rosée. C'est pareil dans les maisons où il faut avoir des grilles d'aération et ne pas forcément isoler comme une brute.

    A mon avis deux solutions, différentes si fermée ou ouverte: Chauffer à l'année (ça coute mais on peut bricoler un système solaire pour faire vert). Utiliser un déshumidificateur, le plus efficace, de loin, si c'est fermé.

    Bon ciel (pas aujourd'hui) !


  5. Si tu peux investir dans une -grosse- axis ou une paramount vas-y !

    Sinon j'ai trouvé en occase une astrophysics de bon aloi.

    La ED80 était en parallèle quand j'utilisait la table équatoriale (superwedge), j'ai laissé tombé et tout remis en altaz. Evidemment avec le dérotateur la lulu n'est plus praticable en parallèle.

    Mais... avec un 14", et vu les problèmes évoqués, on peut s'en tenir à des poses de 20" ou 30", sans gros problème de rotation de champs si on utilise le réducteur de focale 3,3 meade. On fait alors des additions d'images, que l'on peut avoir avec les softs de la plupart des cameras. Finalement c'est la technique assez incontournable (regarde la galerie d'image et les notes techniques des clichés, tu te fera une meilleure idée que les avis des uns ou des autres.
    A 20 ou 30", la lulu est parfaitement utilisable en altaz.

    Mon conseil: lulu 100, bonne monture allemande - ou japonaise- en occase, bonne acmera récente sur le marché avec ou en plus d'un bon soft d'acquisition et traitement d'image.

    Mais c'est affaire d'opinion !


  6. Jéjé

    J'ai mis la 80 ED, ça va bien
    Par contre - je ne veux pas jouer les rabats joie mais j'ai fait pas mal de montage - Le 14 meade, excellent tube est inutilisable en équatorial.
    Je m'explique,: vu le poids et le type de table, il ne revient jamais à la bonne position après queluqes manoeuvres. J'ai du modifier les vis et les molettes (butées à billes, leviers de serrages sur chaque vis, vis traversante pour serrer la fourche de la table). Bref tout ça ne sert a peu près à rien. J'ai monté la table sur une base rotative (deux plaques dural de 12mm avec roulement central 200mm de diam), pour régler l'alignement nord, peu utile!

    Coclusion: Comme il est dit et répété par les usagers avertis et honnêtes, ce type de tube s'utilise en altaz. C'est pour ça qu'il est fait et qu'il a ses équilibres dynamiques en particulier. En altaz, avec dérotateur, c'est du bonheur. Plus la collimation électrique que j'ai réalisé.

    Dernier point, avec 38 cm d'ouverture on a une turbulence maxi imparable. J'ai des meileurs résultats avec la 80 en longue pose, au point que je guide avec le 14 et fait le ccd avec la lulu !

    Un 14 ça doit être excellent en haute montagne ou dans le désert !



  7. jéjé

    J'ai aussi un 14"

    A mon avis ne t'acharnes pas, sauf si tu veux acheter une grosse berta! Pour avoir un suivi photo longue pose avec des focales de 3500mm c'est I-M-P-O-S-S-I-B-L-E a moins de 15000E

    Ne vaut-il pas mieux acheter une lulu bien faites, 90 ou 100mm, une monture allemende bien faite, faire le total des deux budgets et attaquer valablement la longue pose.

    En plus du fait qu'un tube de 14" bouge de toute manière de lui même (je parle pas du moindre vent). Si tu n'as pas de blocage de miroir: renonce.

    Je suis aussi en poste fixe.


  8. Orion

    Je fais ça avec un observatoire sur plateforme et une pièce (chauffée) avec des cables.
    Pour la maison, ça marche aussi avec une ligne réseau (mais un cable usb
    amplifié peut faire l'affaire si on le met en série par longueur de 5m)
    Pour le réseau, le plus simple c'est VNC et la prise en main du PC distant, ce qui évite l'achat de softs astros idoines.
    A la limite on peut utiliser la ligne téléphonique avec PC ANHYWERE et une télécommande téléphonique (de chauffage c'est le plus fiable), on sonne , on entre un code et le pc démarre, on émule très bien le pc distant avec une simple ligne analogique mais dès qu'on est en flux vidéo, on est limité en définition (c'est à dire pour les images en direct)!
    Je n'ai pas essayé avec l'ADSL mais je suis preneur s'il y a des expériences !


  9. Bon, je ne pensais pas que tu avais tout fait.

    Essaye quand même de faire marcher ton LX avec ton PC avant de voir ce qui ne vas pas avec l'autostar.

    Le soft LPI est "autostar suite" fourni avec les cameras LPI. Tu peux le télécharger sur le site Meade (je viens de vérifier, il y est). C'est le soft de base Meade pour commander le LX. Avec, tu devrais t'en sortir. Ton interface RS 232 est-elle opérationnelle ?

    Si ton autostar bugue, débranche le quand ton interface série est branchée (ça doit marcher sans autostar)


  10. Du calme !

    De toute manière, tu peux piloter ton LX sans l'autostar.
    Met un cable série entre la sortie série de ton PC et le LX avec le petit boitier d'interface qui convertit la sortie série en cable type téléphone, tu met ça dans le port RS232 de ton scope.

    Après ça tu n'a que l'embarra du choix, pratiquement tous les soft astro commandent le LX200, idem nombreux soft d'imagerie.

    Pour plus simple utilise le soft LPI Meade, et dans les menus choisi interface via com port ou via com + autostar.
    Tu peux tester tes sorties RS232 (com 1 pr exemple) a partir du soft LPI, ça te donne une bonne base.

    J'ai des fois eu du mal a initialiser ma sortie RS232 avec le soft LPI. Probablement un problème de port déjà occupé, mais on s'en sort.

    Je te conseille le soft d'interface ascom qui commande aussi le LX sans le soft LPI (fourni avec Starry night basic par exemple ou sur le net).

    L'interface ascom existe aussi en nombreux softs que tu trouve sur le net.

    Si tu arrive à "accrocher" le LX avec un soft d'interface ou astro quelconque c'est bon, tu dois y arriver avec LPI.

    Met ensuite à jour tranquillement ton autostar sur le net en suivant la procédure indiquée par Meade ou les amateurs, prend soin de lire les indications de chargement.

    Surtout ne débranche pas l'autostar en cours de transfert.

    Je te signale que l'autostar est bien connu pour avoir des touches incertaines à la frappe, test le en appuyant sur "mode" et non sur "enter" pour voir si ça allume.

    Si jamais tu n'arrive pas à reconfigurer l'autostar, on peut vraiment s'en passer avec les PC (sauf pour faire les aligenements )

    Bon courage



  11. Chez Weber il y a aussi des tiges filetées en grande longueur. On coupe sois-même !

    Personnellement j'ai eu la surprise de voir que de vis diamètre 4 mm marchaient bien. mais je crois que se sont des aciennes vis S.I. Or le pas S.I est proche des pas US (avis aux amateurs de récup)Longueur 30 mm ou 40.

    Le réglage de la perpendicularité est à faire, on a des surprises (pourquoi ça n'est pas fait en usine ?)


  12. Bonjour

    Pour le daylaight saving, mettre yes et +1 pour le décalage.
    L'astuce est que le soft va automatiquement calculer +2 si on est en été !

    Pour l'alignement, comme toi je me suis posé trop de questions.

    C'est simple, si tu as mis à jour le soft autostar et que tu as un modèle GPS.
    met le tube déclinaison à 90 (pas beson de plus de précision), chercheur en bas tous les repères du cercle horaire, fourche et base sur 0, fait align polaire.

    Le tube va tourner de façon a mettre la fourche dans un plan vertical (ce qui annule l'erreur en déclinaison)tu centre la polaire avec un oculaire 9 ou 10 mm - ou l'oculaire réticulé- Tout ça en réglant la table uniquement sans toucher la raquette. (Tu vas voir ue la grosse table est nulle, ça coince de partout, ça dépasse, tu vas donc monter comme moi des butées à bille sur la vis de règlage en latitude... ç'est une autre hitoire)

    Après il va checher une étoile vers le sud, tu la centre à l'oculaire uniquement à la raquette.

    Il n'y a pas de raison que ça ne marche pas.

    Après tu fait des pointages sur des étoiles que tu connais et à chaque fois tu fait un règlage fin en raquette en faisant à chaque fois une synchronisation. A chaque fois ça va affiner ton règlage et ça sera de plus en plus précis.

    L'essentiel au départ est que ta base soit parfaite en niveau (prend un niveau de maçon de bonne qualité, la bulle de la table n'est pas assez précise. mais en principe les derniers softs corrigent les petites erreur de niveau.

    Bonne manip.


  13. Bonjour

    Je suis aussi à poste fixe.

    A mon humble avis, la qualité et quatité de l'isolant n'est peut être pas le problème majeur.

    As-tu pensé aux insectes et bestioles, si tu ne ferme pas hermétiquement le sac,tu va avoir des surprises désagréables !
    Mais alors tu va avoir des problèmes de condensation dues aux changement de température: mettre un petit déshumidificateur (genre modèle de placard) dans le sac.

    J'ai trouvé un (petit) nid de frelons dans mon observatoire en bois...

    Bon bricolo

    Helix


  14. Bonjour

    J'ai fait ça pour mon LX200 14'

    Il ne te faut pas de l'alu mais du dural, c'est plus rigide et costaud, ça se travaille mieux. Weber métaux, Ivry,cher, mais ils ont tout à la mesure que tu veux. C'est vendu au poids quelque soit la coupe qui n'est pas comptée.

    Bon bricolo



  15. Meade 45, merci

    Helas, j'ai bien fait tout ça, le Bergeron et tout (bien fait d'ailleurs) et le tiens ! Mais je n'arrive pas a avoir un centre de rotation parfait des étoiles (et donc aussi de la polaire). Peut être faut-il revoir la perpendicularité tube/fourche. Je l'ai réglé mais il reste peut être un écart (j'ai une valeur de décalage sur le réticulé qui pourrait s'expliquer, je pourrai joindre un schéma quand j'aurai le temps.

    Je ne suis plus sur place mais à Paris, finis le beau ciel bleu !

    Helix



  16. Merci barbu, non j'ai bien mon renvoi coudé et je me demandais si cela gênait les mesures.

    Après deux heures de manip (-2°) j'ai un bien meilleur résultat mais au réticulé 9mm, la polaire se promène toujours environ d'une demie largeur d'oculaire sur une position, pour le reste 1/4 de réticule. mais je ne parviens pas à un centrage parfait.

    Helix


  17. Barbu

    Je regarde tout ça, merci.

    Hier soir grand ciel clair, et toute la nuit, ça dure !

    J'ai donc mis le tube en perpendicularité, il n'y était pas, défaut de 1/3 en largeur d'un oculaire 26mm, sur rotation à 180° du tube. Comme quoi, il ne faut jurer de rien.

    Effectivement il faut une clé Allen US. Mais j'ai trouvé la solution:
    Prendre une cle TORK T20, chanfreiner très légèrement le bout et ne pas hésiter a enfoncer avec un - petit- marteau. Desserer à la clé à cliquet, ça vient!

    Régler avec des vis de diamètre 4 (a défaut de vis US) genre 30mm ou plus. Des vis anciennes normes, SI font aussi bien l'afaire, le pas est assez proche du pas US. Pour moi, trois tour ont suffi. Resserrage.

    J'ai donc presque réglé le poblème, bienque la plaire tourne toujours un peu. A paufiner (il faisait froid, j'ai arrêté)!

    Helix



  18. Granville (Manche)

    Pas un nuage depuis 6 jours (et nuit), brume aujourd'hui et ça s'est dégagé entre 17 et 19h30, la polaire fait toujours une ellipse dans le réticulé, j'ai joué sur la table, hauteur, azimut et sur la DEC, rien à faire.

    Nuageux ce soir temp 0° humidité 35% !!

    Helix

    Bonne année !