Carlos Burkhalter

Member
  • Content count

    256
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Spain

Everything posted by Carlos Burkhalter

  1. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    Bonjour, Je fais suite à ce post : Il y a quelques mois, j'avais initié une réflexion pour changer de monture. Je n'ai toujours pas pris une décision. Cependant, une nouvelle variable vient s'ajouter à l'équation: la 10 micron 1000 HPS. Est-ce que vous auriez des retours sur cette monture ? Sur la toile les retours sont merveilleux, mais j'aimerai avoir votre avis. La prise en main n'est pas évidente apparemment, mais on y arrive. Ce que je me demande, c'est si elle est faite pour le nomade. Actuellement, je met environ 30 minutes pour commencer mes poses, est-ce que je vais arriver à faire un modèle du ciel en une trentaine de minutes ? D'autres remarques ? Merci d'avance à vous tous !
  2. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    Merci pour ton message. Je ne sais pas vers quoi me diriger honnêtement, en revanche ce que je sais c'est que je ne vais pas prendre la 10 micron ...
  3. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    Salut Miguel, Merci pour ton retour très complet. J'ai le sentiment que les 10 micron s'expriment pleinement lorsqu'on les laisse en post fixe et qu'on prend le temps de les régler très finement. Elles sont sacrément rares. Je ne trouve rien en occasion, peut-être faut-il être patient ...
  4. Encore une Rosette! au Newton 150 et Asi1600MM

    Bravo, très belle version de la rosette. Je sais pas pour toi, mais de plus en plus j'ai une préférence pour les images en noir et blanc. On se concentre plus sur les détails. A +
  5. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    Prix de départ 8000 euros ... C'est au-delà de mon budget immédiat malheureusement (je compte échelonner les achats de la monture, du trépied et de tout le bazar)
  6. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    C'est vrai que la G11GT (34 kg de charge instrumentale) de Losmandy est à 4.8k euros HT avec le trépied. Comme je vais de toute manière autoguider , peut-être que c'est un bon choix
  7. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    C'est con j'adore Ferrari (j'aime moins les payer par contre). Blague à part, ton message a sacrément refroidi mes ardeurs. Ton honnêteté (que je salue) est exactement ce que j'avais "peur" d'entendre. Si le suivi était excellent et à la hauteur de la pub qui est faite, le prix en vaudrait la chandelle. Mais, il semblerait qu'on en soit pas là ... Finalement, le top serait une AP900 d'occasion ... Bref, merci beaucoup pour ton retour !
  8. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    Ah oui je comprends, merci. En effet, il faudra viser un tube plus léger car la Gm2000 comment dire ^^
  9. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    Merci @Malik pour ton raisonnement. Je suis plutôt en nomade improvisé donc tes remarques font sens. Maintenant, mon azeq6 actuelle ne doit pas faire beaucoup moins que 20 kg avec trépied. Je n'ai pas compris cette phrase Oui justement ça monte vite. Donc de toute manière une monture qui supporte 50 kg ne me sera d'aucune utilité puisque je me vois très mal partir en montagne avec un tube de 50 kg, une monture de 40 kg et un trépied de 15 kg. Donc au finale les 25 kg de charge de la 1000 HPS semblent pas si mal
  10. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    J’ai une petite 85 mm mais j’ai le projet de me prendre un jour un RC ou un newton. Un RC de 25 kg c’est une belle bête déjà ^^
  11. Retours sur 10 micron GM1000 HPS

    Merci pour vos retours. Il me semble que ça soit une bonne monture. J'ai envoyé un mp à FranckiM06 qui m'a déjà répondu. La seule chose qui me fait peut c'est la limitation à 25 kg de charge. Mais est-ce qu'en nomade je vais dépasser ce poids ? Là est la question...
  12. IC410 SHO - Version 2

    Merci beaucoup pour vos retours ! Ca fait plaisir @Jean-Baptiste_Paris Merci infiniment pour tes conseils très développés. Je vais tenter de prendre en compte tout ça pour une future V3. A bientôt tout le monde
  13. IC410 SHO - Version 2

    Hello ! Suite à divers conseils reçus sur les forums, j’ai travaillé sur une deuxième version d’IC410 en SHO. La première version était problématique car je n’avais pas du tout de vert dans mon image. Or, en SHO il devrait y en avoir. J’ai donc repris le traitement des couleurs pour finalement arriver au résultat ci-dessous. Voici les étapes: 1) Script AIP pour extraire une luminance à base de Ha et OIII en mettant la couche Ha et la couche OIII dans master 1 et 2 et en choisissant le mode screen (à la place de darken). 2) A ce moment là, j’ai une image SHO brute qui provient de la simple combinaison des 3 couches avec LRGB combinaison (PI) et une Luminance 3) Je suis passé sous PS en suivant les conseils de mixage de Valentin et en utilisant l’outil de correction sélective (https://www.webastro.net/forums/topic/169932-ic410-premi%C3%A8re-tentative-en-sho/?tab=comments#comment-2616744) 4) Après 30 minutes à jouer avec les pourcentage j’ai obtenu quelque chose de plaisant en terme de couleurs. 5) Saturation des couleurs en mode LAB 6) Élimination de la dominante magenta avec le process SCNR de PI 7) Réduction du bruit chromatique sur PI avec TGVDenoise (paramètres par défaut qui marchent pas mal, mode CIE l*a*b*) Il s’agit donc d’une image L-SHO qui me semble plus en accord avec les teintes « classiques » du SHO. Bien évidemment, ça reste très personnel comme approche et il n’existe pas vraiment de règles. Merci à @litobrit, @Pulsar59 , @Jean-Baptiste_Paris et Valentin Cohas pour leurs conseils avisés ! N’hésitez surtout pas à critiquer mon image, c’est vraiment ce qui fait avancer le plus ! D’ailleurs, si vous avez des conseils pour la réduction du bruit chromatique, j’en serais très heureux. J’ai passablement de peine à ce niveau. Pour rappel la version 1: et la nouvelle version: Et lien vers la full astrobin: A bientôt
  14. Ma première fois (en SHO) - IC410

    Bonjour à tous, J’ai l’immense plaisir de vous présenter ma dernière nébuleuse en date. Les acquisitions datent du 11 décembre mais mon ordinateur ayant décidé de me lâcher à ce moment-là, je n’ai pu traiter mes photos qu’à l’heure où je vous parle. Il s’agit de ma toute première tentative en SHO (soyez indulgents). En quelques mots, cette technique, largement répandue, consiste à acquérir des données d’une nébuleuse dans 3 longueurs d’ondes différentes. En effet, on sélectionne les raies d’émissions de l’hydrogène alpha, du Soufre II et de l’Oxygène III. Cela permet de disséquer la composition chimique d’une nébuleuse. La technique est d’ailleurs utilisée par le télescope spatial Hubble ! Ici, nous avons donc une nébuleuse nommée IC410 ou pour les intimes « la nébuleuse du têtard ». D’aucuns diraient que l’on distingue moins un têtard qu’un spermatozoïde mais les astronomes ont ce côté prude qu’on leur connaît ! Cet amas de gaz se situe à 12'000 années-lumière (ça fait un bout) et contient en son sein l’amas (d’étoiles) ouvert NGC 1893. Les acquisitions se sont très bien passées. Tellement bien que j’ai pu observer toute la soirée avec mon ami José. Nous nous sommes notamment attardés sur énormément de petites nébuleuses dont je ne saurais reproduire ici le nom et quelques objets classiques très sympas (M31, M42, …). Nous avons également profité d’observer la comète visible à l’œil nu 46P/Wirtanen. Au 350mm, elle dévoilait une queue ténue mais bien présente. En somme une soirée plus qu’agréable ! Le traitement de cette photo s’est bien passé. Je glanais depuis plusieurs semaines des informations sur différents sites afin d’être prêt pour mon premier traitement en SHO. L’un des aspects critiques à gérer est celui de la différence de luminosité entre les données H-alpha (beaucoup de signal) et les données en Soufre (très peu de signal). Lors du traitement, il faut dès lors veiller à garder une homogénéité de luminosité, quitte à tirer un peu sur les courbes de la couche SII. Le problème lorsque l’on tire sur les courbes, c’est que le bruit a tendance à augmenter. Pour contrer ça, j’ai utilisé une technique de lissage de fond de ciel avec Photoshop. Cette technique je l’ai apprise grâce à Valentin Cohas. Il explique de manière pédagogique plusieurs techniques super utiles en astrophoto. Je ne saurais que vous conseiller d’aller vous abonner à sa chaîne ! Pour travailler la couleur, j’ai utilisé le mode Lab de Photoshop permettant une saturation des couleurs sans impacter le bruit des images. C’est une méthode simple et efficace, extrêmement bien décrite par Valentin Cohas (encore lui ^^). L’image souffre de plusieurs problèmes dont le principal étant que je n’ai pas pu poser assez longtemps. La conséquence immédiate étant qu’il y a quand même pas mal de bruit dans l’image… Il y a 8h40 de pose, et je pense qu’il faudrait au moins le double. Je pense que je vous ai à peu près tout dit. Ci-dessous les détails techniques de l’acquisition. Télescope : FSQ-85 (Quadruplet Petzval) Monture : AZEQ6 pilotée par PRISM v10 Caméra ccd : Atik one 9.0 (ICX814) Guidage : Lodestar X2 et diviseur optique Skymeca Logiciel d’acquisition : PRISM v10 Logiciels de traitement : PixInsight et Photoshop L’image se compose de : Ha: 12 x 600 = 2h SII: 26 x 600 = 4h20 OII: 14x 600 = 2h20 Total : 8h40 (pas mal en une seule nuit !) Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et à bientôt ! La full disponible ici: http://www.astrobin.com/full/382982/0/?nc=user
  15. M45 en 1h20 à 1600m

    Bravo pour cette superbe image. Le 70D en a dans le ventre. Beau traitement d’ailleurs. En la voyant sur le forum j’ai presque l’impression qu’il y a une légère dominante verte, c’est l’écran de mon téléphone ?
  16. Ma première fois (en SHO) - IC410

    Merci baroche ! @HAlfie: Je vais essayer ta méthode ! Merci pour le conseil
  17. Ma première fois (en SHO) - IC410

    Merci à tous pour vos commentaires ! J’apprécie beaucoup vos retours et n’hésitez surtout pas à me critiquer (de manière constructive). J’apprends beaucoup de choses avec vous !
  18. Bonjour à tous, Désirant depuis passablement de temps retourner à de la focale de bonhomme, je suis récemment tombé sur une super annonce. Il s'agit d'un RC 200 mm en carbone : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/telescopes/699-tube-optique-kepler-gso-rc-8-carbone.html Mais voilà, avant de craquer j'aurais voulu avoir votre avis quant à ce tube. Je ne m'attends pas à avoir un RC de skyvision évidemment, mais est-ce qu'il tient la route ? Mécaniquement, j'imagine que le carbone est chouette, mais est-ce que la colimation se passe bien ? Des points à vérifier particulièrement avant l'achat ? Je compte l'utiliser avec une atik one 9.0, un DO et le focuser optec. Merci d'avance pour vos réponses ! Carlos
  19. Avis RC 200 mm GSO Carbone avant achat imminent

    Merci pour vos réponses ! Je compte mettre mon focuser optec TCF-S à la place de lui d'origine. Je pense que l'adaptation se fait facilement non?
  20. J’ai l’immense honneur de vous présenter ma première image SHO ! Comment ? Vous voyez l’image en noir et blanc ? Ah … C’est normal. Ce qui devait être ma première image en palette de Hubble sera finalement une simple image en h-alpha et par conséquent vous (et moi) n’aurez pas le droit aux sublimes couleurs qu’offre le SHO La faute à un énorme stratus particulièrement statique. C’est vraiment ce qui est très pénible avec l’astrophoto, on est totalement dépendant de la météo. Et la météo adore jouer des tours. La nuit s’annonçait vraiment magnifique et aucun modèle météo n’avait prévu que le ciel allait finir complètement bouché. C’est un peu désespérant, mais bon c’est le jeu. L’image que vous voyez est une composition de 10 photos de 10 minutes. Autrement dit, pas grand chose. Vous noterez quand même que malgré l’absence totale de pré-traitement, le bruit est très contenu. Cela est dû au fait que, grâce aux températures négatives que nous vivons, j’ai pu descendre le capteur à -30 degrés ! Les brutes sont très propres, et c’est un plaisir de travailler sur des images si peu bruitées. La forte humidité et la faible hauteur de l'objet en début de nuit n'ont pas aidés pour obtenir de belles étoiles ponctuelles. A ne pas regarder de trop près .. Matériel habituel : FSQ-85 sur AZEQ6 pilotée par prise Filtre H-a 6nm Astronomik Atik one 9.0 avec le capteur ccd ICX814 Guidage par diviseur optique SkyMeca et Lodestar X2 Image: 10 x 600 sec en h-alpha Traitement PixInsight / Lightroom / PS CC 2018 En espérant pouvoir terminer un jour cette image, je vous souhaite une belle journée ! Carlos
  21. CTB-1 - Enfin la version HOO (15h)

    Bonjour à tous, Après un long moment d’absence, me voilà de retour avec cette image qui a été acquise il y a déjà quelques mois. Je vous avais présenté la version H-a de cet objet le 7 septembre. Deux mois après, j’ai l’honneur de vous montrer ma version HOO de cet objet céleste plus qu’atypique. Il faut que je vous avoue que cet objet a bien failli remettre en question beaucoup de choses par rapport à l’astrophoto. J’ai tellement, mais alors tellement sué pour le traitement que j’ai fini par croire que je n’étais pas fait pour cette discipline. Donc petit passage à vide ces dernières semaines. Ce matin, je me suis levé en me disant que je me devais de terminer cette image même si elle n’est pas parfaite, même si elle a des défauts. J’ai donc bougé mes fesses et pondu, enfin, un truc. Je crois que j’avais besoin de terminer ce projet pour me libérer un peu de cette démotivation. Bon, assez parlé de moi. CTB-1 est vraiment un objet compliqué. Très peu de signal en H-a, et je ne vous raconte même pas en OIII … J’ai aligné 7h en H-a et 8h en OIII par tranches de 1800 sec. D’ailleurs, ceci est mon record personnel de temps de pose La petite AZEQ6 en a dans le bide pour tenir de tel temps de poses !! A noter quand même que j’avais 30h de données et que j’ai dû me séparer de la moitié. Donc, certes, la petite azeq6 assure, mais il y a quand même beaucoup de déchets. J’ai l’impression que c’est ça qui distingue une monture haut de gamme d’une monture plus basique. Peut-être ne connaissez-vous pas cet objet que je n’ai, littéralement, jamais vu passer sur les forums. Il s’agit d’un rémanent de supernova (SNR) qui a jadis été confondu avec une nébuleuse planétaire (ça se comprend). D’où le fait qu’on trouve le même objet dans le catalogue Abell (Abell-85). Vous remarquerez aisément que l’objet est principalement composé d’hydrogène ionisé (rouge) mais, et c’est assez particulier, l’un de ses limbes est composé d’oxygène (bleu). Le rémanent a un diamètre apparent d’un demi-degré, ce qui est à peu près autant que le diamètre apparent de la pleine lune. Personnellement, je suis fan de l’aspect de cet objet. Je pense néanmoins que beaucoup de mes difficultés au traitement viennent du fait qu’il faudrait poser beaucoup plus que 15h pour mettre en exergue correctement ce sublime rémanent. Pour les données techniques voici les détails: Instrument: FSQ-85 EDX (focale de 450mm) Imageur: Atik one 9.0 (avec l’excellent ICX814) Guidage: Diviseur optique SKYMECA et Lodestar X2 Monture: AZEQ6 pilotée par PRISM V10 Traitement: PixInsight et Lightroom Temps de pose: 7h en h-alpha (14x1800) et 8h en OIII (16x1800) Voici le monstre: Et la full: https://www.astrobin.com/full/374522/0/ J’espère que, malgré les défauts de cette image, vous prendrez du plaisir à regarder cette image. A bientôt !
  22. CTB-1 - Enfin la version HOO (15h)

    Bonjour Thierry, J'ai bien précisé que "je" n'ai jamais vu passer. Je ne peux évidemment pas me prévaloir de la connaissance complète des objets photographié ou non sur les forums. Merci d'être passé Salut Laurent, Merci beaucoup pour ton passage. La fsq est, comme tu dis, super, mais ça reste 85 mm. Merci infiniment ! Content qu'elle te plaise !
  23. Je ne fais pas de SHO mais du HOO et dans ce cas je n'utilise pas de PCC. J'y vais à l'oeil jusqu'a trouver un équilibre qui me plaît. Rien de bien scientifique là-dedans
  24. 21h45 dans la cave...

    Belle image!
  25. CTB-1(Abell 85) - Sujet unique

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vais vous présente un objet très rarement imagé. Et pour cause, il est extrêmement faible. Probablement l’un des objets les plus faibles de l’hémisphère nord. Cependant, je suis quand même allé le chercher pour vous. Cet objet possède le doux nom de CTB-1 (le premier qui me lâche un « comme ta bi** » sera châtié). On trouve également cet objet sous le nom de Abell 85. En effet, cette nébuleuse a premièrement été considérée comme une nébuleuse planétaire avant d’être correctement qualifiée de rémanent de supernova. CTB-1 est située à environ 10'000 années-lumière et s’étend sur 98 années-lumière. Autrement dit, c’est un beau bébé. Elle réagit bien en H-alpha et très peu en OIII. Malgré ça, l’oxygène est bien présent dans l’un de ses limbes. Concernant la prise de vue, je dois dire que je suis super content de mon petit observatoire mobile. Je commence à le connaître par cœur. Pour vous dire, j’ai dû faire des poses de 30 minutes pour avoir du signal exploitable. C’est la première fois que j’arrive à poser si longtemps. Ma monture, certes chinoise, a fait un boulot formidable. J’ai obtenu une élongation des étoiles de 14% ce qui, sur de tels temps de poses, est tout bonnement extraordinaire. J’ai donc pu accumuler 3h30 de données ce qui représente 7 photos. L’avantage énorme d’un temps de pose aussi long, hormis la détection de la nébuleuse, est que le traitement est extrêmement rapide. Autre aspect positif : chaque brute affichait une FWHM inférieur à 2 seconde d’arc. Cela signifiant que l’atmosphère était calme permettant ainsi d’avoir des images d’une qualité très satisfaisante. Je vous présente ici une pré-image. Je compte ajouter beaucoup de poses. Mon objectif pour la couche d’hydrogène est d’atteindre les 15h de poses. C’est uniquement ainsi que je pourrai mettre en exergue de très ténues nébulosités. A cela j’aimerais ajouter une bonne dizaine d’heure en oxygène III afin d’obtenir une image en palette HOO permettant de visualiser la composition de l’objet. Ça devrait donner une image esthétiquement très agréable et scientifiquement intéressante. Je vous montrerai les développements futurs de cette image, bien évidemment. J’espère que ce genre d’objets exotiques vous plaisent, car personnellement je suis plus attiré par les bizarreries de l’espace (comme CTB-1) que par les grands classiques (même s’ils sont plus spectaculaires). A très bientôt pour la suite de cette image ! ps: comme d'habitude le texte est un peu long, donc un grand merci à ceux qui auront tout lu ! Matériel : - FSQ-85 quadruplet petzval à f/5.3 (450mm de focale) - AZEQ6 pilotée par prism V10 - Atik one 9.0 et filtre astronomik h-alpha 6nm - Guidage par diviseur optique skymeca L'image: lien vers la full: https://www.astrobin.com/full/365193/0/?nc=user Et un crop pour apprécier les fins détails :