Carlos Burkhalter

Member
  • Content count

    314
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Spain

Everything posted by Carlos Burkhalter

  1. Avis RC 200 mm GSO Carbone avant achat imminent

    Merci pour vos réponses ! Je compte mettre mon focuser optec TCF-S à la place de lui d'origine. Je pense que l'adaptation se fait facilement non?
  2. J’ai l’immense honneur de vous présenter ma première image SHO ! Comment ? Vous voyez l’image en noir et blanc ? Ah … C’est normal. Ce qui devait être ma première image en palette de Hubble sera finalement une simple image en h-alpha et par conséquent vous (et moi) n’aurez pas le droit aux sublimes couleurs qu’offre le SHO La faute à un énorme stratus particulièrement statique. C’est vraiment ce qui est très pénible avec l’astrophoto, on est totalement dépendant de la météo. Et la météo adore jouer des tours. La nuit s’annonçait vraiment magnifique et aucun modèle météo n’avait prévu que le ciel allait finir complètement bouché. C’est un peu désespérant, mais bon c’est le jeu. L’image que vous voyez est une composition de 10 photos de 10 minutes. Autrement dit, pas grand chose. Vous noterez quand même que malgré l’absence totale de pré-traitement, le bruit est très contenu. Cela est dû au fait que, grâce aux températures négatives que nous vivons, j’ai pu descendre le capteur à -30 degrés ! Les brutes sont très propres, et c’est un plaisir de travailler sur des images si peu bruitées. La forte humidité et la faible hauteur de l'objet en début de nuit n'ont pas aidés pour obtenir de belles étoiles ponctuelles. A ne pas regarder de trop près .. Matériel habituel : FSQ-85 sur AZEQ6 pilotée par prise Filtre H-a 6nm Astronomik Atik one 9.0 avec le capteur ccd ICX814 Guidage par diviseur optique SkyMeca et Lodestar X2 Image: 10 x 600 sec en h-alpha Traitement PixInsight / Lightroom / PS CC 2018 En espérant pouvoir terminer un jour cette image, je vous souhaite une belle journée ! Carlos
  3. CTB-1 - Enfin la version HOO (15h)

    Bonjour à tous, Après un long moment d’absence, me voilà de retour avec cette image qui a été acquise il y a déjà quelques mois. Je vous avais présenté la version H-a de cet objet le 7 septembre. Deux mois après, j’ai l’honneur de vous montrer ma version HOO de cet objet céleste plus qu’atypique. Il faut que je vous avoue que cet objet a bien failli remettre en question beaucoup de choses par rapport à l’astrophoto. J’ai tellement, mais alors tellement sué pour le traitement que j’ai fini par croire que je n’étais pas fait pour cette discipline. Donc petit passage à vide ces dernières semaines. Ce matin, je me suis levé en me disant que je me devais de terminer cette image même si elle n’est pas parfaite, même si elle a des défauts. J’ai donc bougé mes fesses et pondu, enfin, un truc. Je crois que j’avais besoin de terminer ce projet pour me libérer un peu de cette démotivation. Bon, assez parlé de moi. CTB-1 est vraiment un objet compliqué. Très peu de signal en H-a, et je ne vous raconte même pas en OIII … J’ai aligné 7h en H-a et 8h en OIII par tranches de 1800 sec. D’ailleurs, ceci est mon record personnel de temps de pose La petite AZEQ6 en a dans le bide pour tenir de tel temps de poses !! A noter quand même que j’avais 30h de données et que j’ai dû me séparer de la moitié. Donc, certes, la petite azeq6 assure, mais il y a quand même beaucoup de déchets. J’ai l’impression que c’est ça qui distingue une monture haut de gamme d’une monture plus basique. Peut-être ne connaissez-vous pas cet objet que je n’ai, littéralement, jamais vu passer sur les forums. Il s’agit d’un rémanent de supernova (SNR) qui a jadis été confondu avec une nébuleuse planétaire (ça se comprend). D’où le fait qu’on trouve le même objet dans le catalogue Abell (Abell-85). Vous remarquerez aisément que l’objet est principalement composé d’hydrogène ionisé (rouge) mais, et c’est assez particulier, l’un de ses limbes est composé d’oxygène (bleu). Le rémanent a un diamètre apparent d’un demi-degré, ce qui est à peu près autant que le diamètre apparent de la pleine lune. Personnellement, je suis fan de l’aspect de cet objet. Je pense néanmoins que beaucoup de mes difficultés au traitement viennent du fait qu’il faudrait poser beaucoup plus que 15h pour mettre en exergue correctement ce sublime rémanent. Pour les données techniques voici les détails: Instrument: FSQ-85 EDX (focale de 450mm) Imageur: Atik one 9.0 (avec l’excellent ICX814) Guidage: Diviseur optique SKYMECA et Lodestar X2 Monture: AZEQ6 pilotée par PRISM V10 Traitement: PixInsight et Lightroom Temps de pose: 7h en h-alpha (14x1800) et 8h en OIII (16x1800) Voici le monstre: Et la full: https://www.astrobin.com/full/374522/0/ J’espère que, malgré les défauts de cette image, vous prendrez du plaisir à regarder cette image. A bientôt !
  4. CTB-1 - Enfin la version HOO (15h)

    Bonjour Thierry, J'ai bien précisé que "je" n'ai jamais vu passer. Je ne peux évidemment pas me prévaloir de la connaissance complète des objets photographié ou non sur les forums. Merci d'être passé Salut Laurent, Merci beaucoup pour ton passage. La fsq est, comme tu dis, super, mais ça reste 85 mm. Merci infiniment ! Content qu'elle te plaise !
  5. Je ne fais pas de SHO mais du HOO et dans ce cas je n'utilise pas de PCC. J'y vais à l'oeil jusqu'a trouver un équilibre qui me plaît. Rien de bien scientifique là-dedans
  6. 21h45 dans la cave...

    Belle image!
  7. CTB-1(Abell 85) - Sujet unique

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vais vous présente un objet très rarement imagé. Et pour cause, il est extrêmement faible. Probablement l’un des objets les plus faibles de l’hémisphère nord. Cependant, je suis quand même allé le chercher pour vous. Cet objet possède le doux nom de CTB-1 (le premier qui me lâche un « comme ta bi** » sera châtié). On trouve également cet objet sous le nom de Abell 85. En effet, cette nébuleuse a premièrement été considérée comme une nébuleuse planétaire avant d’être correctement qualifiée de rémanent de supernova. CTB-1 est située à environ 10'000 années-lumière et s’étend sur 98 années-lumière. Autrement dit, c’est un beau bébé. Elle réagit bien en H-alpha et très peu en OIII. Malgré ça, l’oxygène est bien présent dans l’un de ses limbes. Concernant la prise de vue, je dois dire que je suis super content de mon petit observatoire mobile. Je commence à le connaître par cœur. Pour vous dire, j’ai dû faire des poses de 30 minutes pour avoir du signal exploitable. C’est la première fois que j’arrive à poser si longtemps. Ma monture, certes chinoise, a fait un boulot formidable. J’ai obtenu une élongation des étoiles de 14% ce qui, sur de tels temps de poses, est tout bonnement extraordinaire. J’ai donc pu accumuler 3h30 de données ce qui représente 7 photos. L’avantage énorme d’un temps de pose aussi long, hormis la détection de la nébuleuse, est que le traitement est extrêmement rapide. Autre aspect positif : chaque brute affichait une FWHM inférieur à 2 seconde d’arc. Cela signifiant que l’atmosphère était calme permettant ainsi d’avoir des images d’une qualité très satisfaisante. Je vous présente ici une pré-image. Je compte ajouter beaucoup de poses. Mon objectif pour la couche d’hydrogène est d’atteindre les 15h de poses. C’est uniquement ainsi que je pourrai mettre en exergue de très ténues nébulosités. A cela j’aimerais ajouter une bonne dizaine d’heure en oxygène III afin d’obtenir une image en palette HOO permettant de visualiser la composition de l’objet. Ça devrait donner une image esthétiquement très agréable et scientifiquement intéressante. Je vous montrerai les développements futurs de cette image, bien évidemment. J’espère que ce genre d’objets exotiques vous plaisent, car personnellement je suis plus attiré par les bizarreries de l’espace (comme CTB-1) que par les grands classiques (même s’ils sont plus spectaculaires). A très bientôt pour la suite de cette image ! ps: comme d'habitude le texte est un peu long, donc un grand merci à ceux qui auront tout lu ! Matériel : - FSQ-85 quadruplet petzval à f/5.3 (450mm de focale) - AZEQ6 pilotée par prism V10 - Atik one 9.0 et filtre astronomik h-alpha 6nm - Guidage par diviseur optique skymeca L'image: lien vers la full: https://www.astrobin.com/full/365193/0/?nc=user Et un crop pour apprécier les fins détails :
  8. je cherche une brute faite avec une atik? ;)

    Ça t’intéresse avec une atik One 9?
  9. Bonjour à tous, Je vous présente aujourd’hui un tout nouveau genre de photo ! Il s’agit d’une comète finalement très célèbre parmi les connaisseurs (ce que je ne suis pas). En fait, l’autre jour je ne savais pas quoi imager. J’étais fatigué et je n’avais pas envie de commencer un gros projet sur plusieurs nuits (ça sera pour septembre). Du coup, je me suis creusé la soupière pour finalement avoir l’idée de pointer une comète. Je n’avais jamais fais ça alors pourquoi ne pas tenter. C’est ainsi que je me suis mis en tête de pointer 21p/Giacobini-Zinner. Un nom sympathique pour une comète tout aussi sympathique. En faisant quelques recherches, j’ai appris que cette comète a été découverte en 1900. Elle est donc très documentée et on trouve pas mal d’infos sur son orbites et sa trajectoire. Une petite anecdote sympa, c’est la poussière cométaire laissée par cette comète qui engendre la célèbre pluie d’étoiles filantes nommée les Draconides. Finalement, rendez-vous bien compte de ce que vous observez là ! C’est un immense corps de glace qui traverse l’univers depuis la nuit des temps, ce n’est pas rien ! Concernant l’image, elle souffre de beaucoup de défauts de débutants. En effet, en faisant les premières images j’ai eu l’impression qu’elle se déplaçait extrêmement vite. J’ai donc placé la comète dans le coin en bas à gauche afin qu’elle ne traverse pas trop vite le champ. Ben finalement, elle ne va pas si vite. Du coup, en 2h30 de déplacement elle est restée dans le coin en bas à gauche … D’ou le crop un peu forcé malheureusement. J’espère que ce petit voyage sidéral vous aura plus Détails techniques: FSQ-85 / ATIK ONE 9.0 / AZEQ6 / PRISM v10 Vidéo composée de 140 images de 60 secondes. A bientôt !
  10. Comète 21p/Giacobini-Zinner - Déplacement en 2h50

    Wow merci pour tous vos retours c'est vraiment très sympa ! Je suis très heureux qu'elle vous plaise
  11. M33_ASI183mc_FSQ106_red0.73

    Franchement avec ta focale, ta bonne monture, une mise en station impeccable et un autoguidage bien réglé, je vois pas ce qui t'empêcherait d'y arriver !
  12. M33_ASI183mc_FSQ106_red0.73

    Eh oui je comprend ! Je fatigue Sinon pour l'autoguidage, un DO de bonne facture (skymeca le must) et une cam assez sensible (j'utilise un lodestar mais en théorie une petite 120 le fait aussi) et t'es bien pour faire des poses de 30 minutes
  13. M33_ASI183mc_FSQ106_red0.73

    @decatur30033 Ah, pardon, je n'avais pas compris que tu cherchais un capteur couleur. Dans ce cas, je n'y connais vraiment rien
  14. M33_ASI183mc_FSQ106_red0.73

    Je n'ai pas d'avis sur les cmos que je ne connais que très peu. Mais en fait, pourquoi ne pas considérer les capteurs ccd ?
  15. M33_ASI183mc_FSQ106_red0.73

    Elle est magnifique ! C'est vrai que les mini pixels ne pardonnent rien. Tu vas partir sur quoi ? Une bonne vieille ccd ?
  16. Seven Sisters - FSQ106 - ASI1600mm

    Salut Olivier ! Pour le ABE en fait je le fais 2 fois. Une première fois sur la couche RGB mais attention, je l'applique en division. Ainsi, les différents zones de couleurs qui sont apparues lors de la combinaison disparaissent. Ensuite, je l'applique sur la couche L en soustraction. En principe là, tout va bien. Si d'aventure il restait encore quelques petits défauts, je l'applique une troisième fois sur l'image LRGB (soustraction encore). Voilà, c'est ma petite recette de cuisine. Je sais pas ce qu'elle vaut mais ça marche plutôt pas mal pour l'instant
  17. Seven Sisters - FSQ106 - ASI1600mm

    Hello ! Ton image est superbe. La finesse est juste incroyable et il y a un sacré signal. Je me suis permis de télécharger ton image afin d'y apporter deux petits modifications. En effet, je trouve que ton image était comme atteinte d'un voile vert, ce qui arrive très souvent lors de la combinaisons LRGB. C'est d'ailleurs pour ça que pixinsight offre un process rien que pour corriger ça: SCNR. Plus simple, tu meurs, Il suffit de sélectionner la couleur dont tu veux te débarrasser et hop ! De plus, en utilisant AutomaticBackgroundExtractor, tu peux supprimer ce petit problème de planéité dans les angles. Voilà le résultat que j'obtiens sur ta superbe image: J'espère que tu ne m'en voudra pas, en tout cas c'est fait dans un esprit amical
  18. 21P/Giacobini, 11 août

    Beau dessin, bravo !
  19. NGC 7822 en sho - Comète 21P/Giacobini Zinner

    Hello, Tableau magistrale. On sent que c'est pas évident le SHO. De mon côté, j'en suis encore au HOO qui n'est pas non plus évident ! En tout cas, le fait d'avoir la comète sur ton image, la rend unique et c'est vraiment un spectacle magnifique. Comment as-tu géré son déplacement lors de l'intégration ?
  20. Bonjour à tous, Après un long break météorologique, je peux enfin vous présenter une nouvelle image. J’ai eu 4 nuits à disposition pour, au final, n’obtenir que 7 heures de poses. Les courtes nuits et les problèmes de guidage en sont principalement responsables. J’ai choisi une cible qui ne cesse de me fasciner: le très célèbre croissant. En fait, je l’avais déjà imagé en h-alpha l’année passée avec la fsq (comparaison en-bas). Je pense que je me suis bien amélioré et la nouvelle ccd n’y est pas pour rien c’est évident. Bon, mon image est loin d’être parfaite. Je ne sais pas pourquoi les étoiles sont légèrement allongée malgré un guidage frôlant la perfection … Je me demande si les 15 minutes de poses unitaires ne sont pas excessives pour mon azeq6. Sinon, concernant la palette HOO, j’ai tenté de reproduite les couleurs « réelles » des différents filtres. J’ai bien du y passer 3h. J’espère que le rendu vous plaira. Le faible temps de pose induit forcément la présence de bruit. Il va vraiment falloir que je me fasse une bibliothèque de Darks. Voilà, sur ces quelques mots, je vous laisse sur les différentes images et un GIF pour se rendre compte de la différence entre Ha et OIII. L’image avec les informations: La full La couche Ha La couche OIII Le GIF L’ancienne version On note que les détails sont bien meilleurs sur la nouvelle version, vous en conviendrez ! Je pense que ma prochaine photo ne sera pas avant septembre car je pars au Canada et ensuite j’ai encore des examens. Je vous souhaite à tous un bel été Carlos
  21. NGC6888 (Le croissant) en palette HOO (Gros post + GIF)

    Merci Olivier, mais ma photo ne mérite pas tant d'honneur ^^ J'en profite pour vos poster une deuxième version. Laquelle préférez-vous ? De mon côté, je préfère les couleurs de la V2 La voilà:
  22. Centre de M31_ASI183MM_AP155

    Belle image, la résolution est au rdv ! Par contre, je lui trouve une petite teinte rosée. As-tu essayé le process PhotometricColorCalibration de pixinisght ? Il est redoutable
  23. CROA astrophotographique de l'éclipse de Lune

    Merci Infiniment Alain ! Merci ! Je dois dire que nous sommes arrivés vraiment très fatigués.. Mais que veux-tu quand on est passionné on s'écoute un peu moins Merci Polo, oui il faut s'accrocher dans cette passion. Mais c'est ce qui rend celle-ci si intéressant. Souvent les meilleures choses, il faut aller les chercher !
  24. Bonjour à tous, Comme vous le savez sûrement, le vendredi 27 juillet a été le théâtre de la plus longue des éclipses lunaires de notre siècle. Il s’agissait donc d’une occasion unique d’observer un phénomène qui n’a d’égal dans la nature. C’est ainsi que je me suis mis en tête de mettre sur pied une expédition afin de capturer ces rares photons. Il m’aura fallu passablement de préparation principalement au niveau du matériel. En effet, possédant un téléobjectif et une canon 70D, il me manquait notamment une petite monture de suivi et un déclencheur. C’est donc du matériel que j’ai acquis entre autre pour immortaliser ce moment. Il fallait ensuite trouver un chouette coin pour pouvoir se poser avec des sandwichs (pas de barbecue avec cette sécheresse) et le matos. J’avais initialement choisi un endroit accessible avec la voiture. C’est ainsi qu’avec ma petite amie, mon frère et deux chihuahuas, nous sommes partis à l’aventure. Le départ a été fixé à 20h en sachant que la zone d’observation était à une petite demi-heure de route. Une fois arrivés en haut, qu’elle a été ma surprise en constatant que mon spot était noir de monde. Cet endroit est habituellement désert mais là, tout le monde s’était agglutiné pile poil sur la corniche où je pensais pouvoir poser mon trépied. Il fallait prendre une décision car j’avais deux choix. Premièrement, me frayer un chemin en jouant des coudes ou alors prendre tout le barda sur le dos et grimper sur la montagne. Mon moi légèrement agoraphobe m’a poussé à choisir la deuxième option. C’est ainsi que, dans un élan de folie, nous nous sommes lancés à l’assaut du sommet culminant à presque 2000m. J’ai embarqué les 15 kilos de matos sur mon dos, ma copine et mon frère se sont chargés de porter les chaises, l’eau et la nourriture. Je ne vous cache pas qu’un certain esprit d’aventurier nous gagna. Et je vous avoue également que c’est un excellent souvenir. Bref, nous nous éloignâmes de la foule au pas de charge car nous n’avions absolument pas prévu ce contre temps dans l’horaire. La marche ne fut pas de tout repos. En effet, le terrain était extrêmement escarpé et parsemé de petits cailloux qui font ressembler le sol à une espèce de patinoire. Après presque 4 km de marche en moins de 30 minutes, un coin sympa se dessinait au loin. Nous avons choisi de nous y installer. L’horizon sud-est était parfaitement dégagé, nous étions seul et la lune commençait enfin à faire son apparition. Il était alors temps de déployer le matériel. Pour l’occasion j’ai choisi de prendre un objectif tamron 150-600 avec un Canon 70D le tout sur une star adventurer. Une fois le matériel installé, je n’ai pas eu une minute pour moi. En fait, j’ai passé 1h40 debout à shooter l’éclipse. Entre deux poses, j’ai croqué un sandwich et mangé quelques chips, voilà tout. C’est ainsi que j’ai pu prendre en photo la Lune parée de rouge et jouant à cache-cache avec les nuages. Un petit jeu somme toute assez énervant… J’ai malgré tout réussi à prendre quelques belles photos. Nous avons donc pu admirer l’eclipse qui était superbe avec en fond les Alpes et le lac Léman. Je dois dire que le spectacle était ahurissant. Une fois l’éclipse terminée, il fallait évidemment redescendre de notre montagne. Phase un peu moins rigolote, effectivement il faisait nuit et le terrain était toujours aussi glissant et parsemé de fossés vertigineux. Nous rangeâmes tout en vérifiant bien de ne laisser aucun déchet et c’est ainsi que nous avons entamé notre descente. Au final, la pleine lune nous a assez bien éclairée et nous avons eu la chance de croiser deux bouquetins dont l’un est resté à 2 m de nous. Encore un petit plaisir qui s’est ajouté à la soirée. Finalement, à 2h30 du matin nous étions enfin arrivés à la voiture. Au final, les moins fatigués c’étaient les chihuahuas… Maintenant, vous devriez vous poser une question: elle est où l’image de ce mec qui parle toujours trop quand il raconte quelque chose ? Ce à quoi je vous répondrai qu’elle est juste en-bas. Oui oui, rien de bien plus compliqué x). Concernant la photo, j’ai choisi de vous présenter l'évolution de la lune en sélectionnant quelques phases. Ainsi, vous pouvez vous rendre compte de l’évolution de la lune au cours de la soirée. J’espère que cela vous plaira ainsi ! Petite précision concernant le matériel: Canon 70D Tamron 150-600 à 500mm Monture équatorial Star Adventurer Intervalomètre Traitement full PS CC 2018 Voilà, bravo et merci à ceux qui auront tout lu ^^ Je garde un souvenir inaltérable de cette soirée. A bientôt !