Carlos Burkhalter

Member
  • Content count

    271
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Spain

Everything posted by Carlos Burkhalter

  1. Réflexion setup nomade

    Quoi qu'il arrive la taka te rendra heureux, je n'hésiterai pas à ta place
  2. Salut tout le monde, Hier soir, j’ai eu une occasion de sortir mon matériel. Etant donné que ces opportunités sont rares, je n’ai pas hésité une seconde malgré le fait que le réveil était déjà réglé pour 6h00 … Je commence à avoir l’habitude d’être une sorte de zombie en cours x) J’installe donc tout le matériel avant la tombée de la nuit. En parallèle je grille quelques saucisses et un peu de poulet sur un barbecue ardent. Les grillons se mettent à chanter à mesure que la lumière cède sa place à l’obscurité de la nuit. Je ne vous cache pas que l’ambiance était superbe ! La nuit s’installe donc et comme la sortie était totalement improvisée, je n’avais aucune cible définie. A ce moment là, je ne savais pas encore que j’allais me gratte la soupière un sacré moment… En effet, je suis lassé des cibles classiques et j’ai une forte envie de sortir des sentiers battus. Je cherche un bon moment sur la carte du ciel de PRISM et d’un coup je tombe sur une carré vert (symbolisant les nébuleuses). Je regarde ce que c’est et PRISM m’indique qu’il s’agit d’une certaine LBN 105. Je tape ça sur google et je tombe sur une nébuleuse très rarement imagée (je comprendrai assez vite pourquoi par la suite). Je trouve notamment un vieux sujet de Chonum traitant de cette nébuleuse (http://www.astrosurf.com/topic/106069-sh2-73/ ). J’apprends donc que c’est une nébuleuse difficile, dires apparemment confirmés par le légendaire Nicolas Outters. Du coup, cette cible semble faire l’affaire puisqu’elle est rare, accessible à ma focale, et surtout aucun arbre sur son chemin. Je sentais que faire ressortir cette nébuleuse allait être un défi. Je décide donc de faire de longues poses de 900 secondes. Je lance ma première pose, le guidage est de bonne qualité, la mise au point automatique fait des merveilles et le verdict tombe. J’envoie rapidement cette image sous pix pour voir s’il y a un espoir de sortir quelque chose. La réponse est oui mais ça va être très, mais alors très dur. Je réalise deux choses à ce moment là. Premièrement que la nuit va être courte et deuxièmement que la couleur sera impossible à faire lors de la même nuit. Je décide donc que l’image sera en noir et blanc afin de récolter un maximum de photons. De fait, je lance 24 poses de 900 secondes en L. Il est alors minuit et je vais dormir 2h. Seulement 2 heures car je vais devoir pratiquer un retournement au méridien aux alentours de 2h du matin. Je m’endors difficilement puisque je suis toujours assez inquiet de laisser mon matériel dehors. Finalement, j’y parviens et le réveil sonne assez vite. J’effectue le retournement depuis mon lit. Je vérifie également le cadrage et tout semble ok. Vers 2h30 je me rendors et vers 4h30 je me réveil naturellement. J’en profite pour vérifier les poses et elles commencent à souffrir de la lueur naissante du soleil. J’arrête les prises de vues et lance 12 flats avant de retourner dormir une petite heure. A 6h, le réveil sonne comme promis. Je file dehors ranger tout le matériel. Opération qui, normalement, me prend 15 minutes grâce à l’organisation draconienne que j’ai mise en place mais là: problème ! Tout mon matos était recouvert de pollen. J’ai passé 30 minutes à minutieusement tout virer … Une vraie partie de plaisir. Après cela, douche et je prends la voiture pour filer à Genève. Franchement, si vous avez tout lu, bravo … Je « parle » toujours beaucoup trop C’est qu’en plus ce n’est pas terminé. Il faut causer maintenant de cette nébuleuse. Et son histoire est très intéressante. En effet, il s’agit, comme l’indique Chonum, de la première nébuleuse annonçant le retour de la voir lactée. Lors de sa découverte elle a été référencée dans le catalogue Sharpless, d’où son nom SH2-73. Le problème, c’est que cela impliquerait que c’est une nébuleuse à émission. Or, de plus amples études ont montré que ce n’était pas le cas. Il est dès lors admis qu’il s’agit d’IFN (Integrated Flux Nebula). Autrement dit, du gaz stellaire illuminé par l’ensemble du flux de lumière de notre galaxie. Si ça, ça déchire pas …. C’est d’ailleurs exactement le même phénomène qu’on retrouve atour de M81 et M82. Du coup, mes poses ne sont de loin pas toutes de bonne qualité. En effet, sur les 23 poses effectivement réalisées, je n’ai pu en garder que 15 … C’est donc avec 3h45 de données sur une nébuleuse extrêmement difficile que je tente une intégration sous PixInsight. Et là, soulagement: on voit quelque chose. C’est d’autant plus surprenant que d’autres photos de cette nébuleuse font montre de plus de 10h d’intégration. Je pense que mon ciel est de bonne qualité et que l’ICX 814 bosse bien ! Bref, j’arrête la causette. Si vous tombez sur cette phrase sans avoir lu tout le reste, je ne vous en voudrais vraiment pas donc n’hésitez pas à commenter malgré tout ;-) Matériel: FSQ-85 EDX à f/5.3 AZEQ6 via PRISM 10 Atik one 9.0 (ICX814) Diviseur optique SkyMeca Lodestar X2 pour le guidage PixInsight pour le traitement PS pour le cadre Et du coup l’image est composée de 3h45 en filtre L et puis c’est tout ! J’ai failli oublier, voici la photo: Attention: une petite coquille s’est insérée dans la légende de la photo, il n’y a pas 10h de pose mais bien 3h45 (15 x 900s) ! J’espère que l’image va vous plaire et qu’elle vous aura peut-être fait découvrir une nébuleuse somme toute très intéressante ! Merci de m’avoir lu et à très bientôt !
  3. SH2-73: Une nébuleuse très difficile en seulement 3h45

    Merci Alain pour ton retour ! @JB Gayet: Merci pour ton retour très gentil ! J'ai aussi une nette préférence pour la première. En réalité la deuxième était plus "informative" qu'autre chose. Dans le sens où, je voulais clairement montrer où sont les nébulosités sans pour autant estimer que le traitement est meilleur. Merci beaucoup pour vos deux messages!
  4. SH2-73: Une nébuleuse très difficile en seulement 3h45

    Bonjour à tous, Un petit update de mon image. C'est une version qui met plus en avant la nébuleuse. On distingue mieux les nuages de cette manière !
  5. Ma Juju de ce matin 7/5 avec Ganymède

    Superbes photos, ça donne envie de se mettre au planétaire. J'apprécie le côté naturel des tes images. Les couleurs sont très belles, un grand Bravo !
  6. Enfin quelques heures de ciel sans nuages à Toulouse!

    Très belle photo, cette Ap130 doit être un vrai bonheur !
  7. SH2-73: Une nébuleuse très difficile en seulement 3h45

    Merci à vous deux d'être passés, ça me fait très plaisir. @Daniel B : Oui mon ciel de quasi-montagne n'est pas trop mauvais. Je suis situé à 900 m, ça aide. Content de t'avoir fait découvrir cet objet !
  8. SH2-73: Une nébuleuse très difficile en seulement 3h45

    Salut ! Ah ! Ca me fait plaisir de pouvoir te faire découvrir quelque chose Merci infiniment pour ce commentaire bienveillant ! A bientôt
  9. Salut les amis, Me voici de retour avec une photo qui m’aura donné du fil à retordre. Il s’avère que, comme vous le savez, la semaine passée fut superbe. J’ai pu imager durant 5 nuits, c’est dire ! Au passage, je ne vous parle même pas de ma tronche à l'uni … Durant plusieurs de ces nuits j’ai été accompagné de mon ami José avec lequel j’ai fait de superbes observations. Un souvenir assurément impérissable, encore merci à lui. Parlons à présent de la photo. Ma focale ne me laisse pas beaucoup de choix à cette période de l’année. J’ai donc jeté mon dévolu sur le couple M81-M82. Mon objectif était de sortir l’IFN qui ne se laisse vraiment pas attraper facilement ! J’ai pu accumuler 16h de pose en incluant la couleur. Le ciel était superbe le premier soir, les autres soirs un peu moins bon tout en restant très correct. Je vous présente ci-dessous 4 photos. La première étant traité afin de faire ressortir l’IFN, la deuxième avec les annotations. Ensuite un beau crop sur M81 puis un autre sur M82. Je constate qu’avec mes petits 450mm de focale, je peux quand même sacrément zoomer dans le bazar ! Je suis super content du résultat final. Quelques infos supplémentaires: - Il s’agit d’une version n&b car le traitement LRGB me prend trop de temps et je suis en période de révision. Il y a 10h de Luminance. - Je n’ai pas enlevé le bruit car en fait je ne supporte pas l’effet que donne la réduction de bruit sur le fdc. Alors ma photo sera servie avec un peu de bruit Crop sur M81: Crop sur M82: Voilà, le traitement et la mise en valeur de l’IFN est extrêmement délicat. Je ne sais pas si je m’y suis bien pris mais j’espère que cela vous plaira ! A bientôt ! M82 avec cadre
  10. Le couple M81-M82 dans son jus d'IFN

    Merci de tout coeur à vous tous d'être passé ! Je n'ai qu'une envie: bosser sur la version LRGB. A bientôt
  11. Messier 51, la galaxie des chiens de chasse

    Incroyable, quelle maîtrise !!!!
  12. Le couple M81-M82 dans son jus d'IFN

    Merci à vous tous d'être passés, ça fait vraiment plaisir !
  13. M64 sous un ciel calme, au C11HD 0.5"/pix

    Bonjour, C'est une image d'exception. On pourrait croire qu'elle vient du Chili (même si ce n'est pas possible ^^). J'ai une question: Pourquoi 3 minutes de pose unitaire ? Parce qu'en fait,.je me demande pourquoi je pose 5 min et pas 3 ou 7 ou 6. La réponse est peut-être liée au capteur ? Merci d'avance !
  14. M101 Premiere lumiere TSQ100

    J'ai aussi parfois des aigrettes sur mon quadruplet petzval (fsq-85). Ca fait quelque temps que je n'en ai plus et j'ai 2 pistes: 1) Une question de mise au point. Depuis que je fais une map avec le focuser optec toutes les 30 min, plus d'aigrettes. 2) La qualité du ciel. Quand il y a plus (+) d'humidité, j'ai l'impression que ces aigrettes apparaissent plus facilement. Sinon, très belle photo !
  15. Resistance chauffante "auto" ?

    Ce système de primaluce semble prometteur : https://www.primalucelab.com/astronomy/ecco-environmental-computerized-controller-for-eagle.html
  16. Choix monture gamme supérieure

    Hello, Je suis entrain de réfléchir à un futur achat. En effet, je ressens l'envie de passer à ma dernière monture nomade (la suivante, je l'espère, sera pour le poste fixe mais ça c'est dans une bonne dizaine d'années ). J'aimerais qu'elle dure longtemps et qu'elle soit fiable. Mes désirs sont clairs: - transportabilité - précision - capacité de charge supérieure à mon AZEQ6 actuelle - fiabilité J'ai donc naturellement cherché un peu et deux modèles ont retenu mon attention: la M-Uno d'avalon et l'AP mach 1 gto. Question prix, l'avantage va à la M-Uno. De plus, elle est originale, très transportable et apparemment tous les usagers en sont ravis. Et point qui me plait beaucoup: pas de retournement au méridien. Ce dernier point est extrêmement attrayant dans une optique de dormir pendant les poses. Autre solution, l'AP Mach1 GTO. La monture sur laquelle j'ai fantasmé durant plus de 10 ans. Avec un peu d'efforts elle serait à ma portée. Des dires de tout le monde c'est une bête de course, légère, précise et surtout c'est AP ... Mon cerveau me dit la M-Uno et mon coeur penche vers la Mach 1 ... Autrement dit, je ne saurais faire de choix actuellement. C'est pourquoi je pense que vous poser la question est intéressant. Que devrais-je faire ? Avez-vous des expériences ? Des conseils ? Une autre monture ? Merci d'avance à tous ! Carlos
  17. Choix monture gamme supérieure

    En effet, il l'a commandée ce veinard
  18. Choix monture gamme supérieure

    Bonjour à tous, Premièrement merci à tous les intervenants. Toutes vos réponses sont très intéressantes et je me rends compte que le choix n'est de loin pas binaire. En lisant vos commentaires, une chose ressort très clairement: il faut savoir ce que je veux. Et c'est Colmic qui dit quelque chose de très intéressant. Mon objectif est très clairement le nomade. Le jour, et il n'est de loin pas arrivé, où j'aurais un jardin j'achèterai une monture pour faire un observatoire fixe. Pour l'instant, il faut vraiment réfléchir d'un point de vue d'un gaillard qui prend tout son matos dans le coffre de sa voiture et qui doit pouvoir le trimballer là où il faut. Alors certes, il y a de quoi faire. Je suis jeune et n'ai pas de problème au dos donc de lourdes charges (en restant raisonnable) ne me rebutent pas. Cependant, je ne pense pas qu'en nomade je monterai autre chose que mon fsq-85 ou mon C9. Si je veux vraiment augmenter en diamètre (peu probable) je n'irais jamais au-delà d'un C11. Donc, je pense que prendre le C11 (et son train optique) comme limite supérieur de ce que la monture que je recherche devrait pouvoir porter est censé. Maintenant que ceci est dit, il y a quelque chose à laquelle je tiens beaucoup: la qualité. Je le remarque avec mon fsq-85 ou mon focuser optec, lorsque le matériel est bien fait le fameux rapport plaisir/emmerdement de Colmic augmente beaucoup. L'idée est donc de prendre une monture de belle qualité, qui ne me fera pas des misères à la moindre calibration de l'AG et qui se laissera guider correctement. Tout en gardant à l'esprit que la charge n'a pas besoin d'être démentielle. Je pense qu'en ces quelques mots j'ai éclairé un peu mes désirs. Maintenant, pour revenir sur quelques monture citées: 1) L'em200: je n'en ai jamais vu en vrai. Vous ne me conseillez pas de la prendre neuve alors si je tombe sur une annonce intéressante (celle à 1500e est partie) j'y réfléchirai plus précisément. 2) Bandido, ton témoignage sur la M-Uno est très intéressant. Le coup de la sensibilité au vent me refroidit. En effet, si pour pouvoir sortir je dois réunir: le beau temps, pas trop d'humidité, pas de lune et en plus maintenant fuir le vent ... Je crois que je vais passer mon chemin sur cette monture. 3) Les montures Losmandy: J'en était fan. J'ai lu peu de retours sur les nouvelles GM811 et G11GT et ceux que j'ai lu me font un peu peur. Je n'ai pas très envie de mettre 5000 e dans une monture que je dois renvoyer 4 fois... C'est peut-être réducteur mais, je ne sais pas, je n'ai pas trop confiance. Je ne demande qu'à changer d'avis si je vois de meilleurs retours. 4) L'AP mach1 : il y a visiblement un mal entendu sur ses capacités de charge mais au final comme dit plus haut je ne dépasserai pas les 20 kg en nomade. Il me semble que c'est déjà beaucoup comme matos à balader. Mais c'est sincèrement celle qui me donne le plus envie selon vos retours. Tout le monde s'accorde à dire que c'est de l'excellente qualité et ça, c'est une signe qui compte. Voilà, est-ce que pensez-vous de tout cela ? Merci encore à tous ! Le 27 je ne suis pas libre en revanche, je suis très partant pour qu'on se rencontre !!
  19. Choix monture gamme supérieure

    Oh, ça serait le rêve ... Mais je ne suis jamais tombé sur une AP900 en occasion
  20. Choix monture gamme supérieure

    Pas très transportable si j'ai bien compris
  21. Choix monture gamme supérieure

    Une EM200, je n'y avais pas pensé. Cependant, n'est-elle pas un peu vieille ? De plus, pour la mes j'utilise un polemaster
  22. Choix monture gamme supérieure

    source: http://www.astro-physics.com/index.htm?products/mounts/mach1gto/mach1gto Qui croire ?
  23. Choix monture gamme supérieure

    Bonjour tout le monde, Merci pour vos réponses. Je vois que AP plaît à beaucoup de monde !!! Hello, pourquoi pas Losmandy en effet. Cependant, j'ai entendu que les modèles étaient aléatoirement bons. Est-ce exact ? Intéressant je vais me renseigner merci ! Ah ? l'AP est annoncée à 30kg de charge en photo et la M-Uno 20 kg. Je n'oserais pas dépasser les 12-14 kg avec mon AZEQ6
  24. Salut tout le monde ! Je me trouve dans l’immense joie de publier à nouveau un photo. Cette photo est la quatrième et dernière photo de ma série de tests. Ceux-ci visant à vérifier que ma mise à jour matérielle (changement de focuser, changement de diviseur optique et changement de caméra) soit pérenne. Ces tests ont montrés beaucoup de points positifs et un point un peu moins positif: une probable décolimation de la lunette. Pour en avoir le coeur net, je vais l’amener chez OU samedi prochain. Concernant la photo, il n’y a que 2h en ha sur ce superbe objet par tranche de 600 sec. Le guidage était incroyablement bon avec une erreur moyenne de 0.23pix (depuis que je fais la mes au PoleMaster, le guidage fonctionne beaucoup mieux). Le focuser (et la compensation de température) m’ont fait atteindre des FWHM de 1.8 sur la plus part des brutes. Autant vous dire que le ciel était bon et le focuser efficace. Je suis très heureux de cela. Le traitement est basique. J’ai voulu faire une réduction de bruit mais le côté lissé ne me plaisait vraiment pas. De plus, je perdais quelques détails alors j’ai préféré laisser ce bruit qui rend finalement la nébuleuse plus naturelle. Probablement que c’est une question de goût. J’espère que la photo vous plaira. SI vous avez des questions / remarques, n’hésitez pas je suis ouvert à tout Bonne journée !
  25. Un cnidaire interstellaire à la FSQ-85

    Merci à tous pour vos retours très sympathiques ! @siegfried_M31 C'est vrai que la fwhm est souvent meilleure en Ha. Cependant, j'avais à peu près les mêmes valeurs en L lors de la même nuit