Astrowl

Member
  • Content count

    883
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Astrowl

  1. Projet Astrowl de visuel assisté

    Alors en visuel, dans les trous de turbulence, peut être effectivement que j'avais un peu plus de finesse. Par contre, la perception de certains détails étaient nettement plus évident sur la box et c'est normal, car tu peux jouer sur le contraste, la saturation, les couches de couleurs,... et clairement faire ressortir les bandes, les déformations majeures, les changements de couleurs. Tu dis que la 1ere image est plus réussie que la seconde. Dans le cadre de l'astrophoto, je te dirais oui, car on respecte plus les couleurs originales de la planète. Mais dans le cadre du Visuel Assisté je dirais non, car la seconde image permet de vraiment faire ressortir les détails, rupture de contraste, ... C'est bien le sens du Visuel Assisté par rapport à la photo. Par contre, effectivement en termes de respect des couleurs, c'est pas vraiment ça. Tu prends également le risque de faire ressortir des artefacts, en jouant trop sur ces paramètres. Il faut trouver le bon équilibre. Mais ce qui est intéressant avec ce système, c'est que tu peux brancher la box, constater des détails que tu n'avais pas perçu en visuel et repasser en visuel pour te concentrer et effectivement les voir (je parle de planétaire, pas de ciel profond).
  2. Bonjour à tous, Je voulais partager avec vous les premiers résultats du projet que j'ai démarré il y a quelques mois. Ma pratique de l'astronomie est essentiellement visuelle. J'ai toujours été rebuté par la photographie, peut être par facilité, manque de temps et aussi par tout le matériel supplémentaire qu'il faut trimballer (caméra, guidage, ordinateur, ...). Je trouve déjà que le tube, plus la monture, les contre poids, les accessoires, ça fait déjà beaucoup à trimballer. Sauf que malheureusement le visuel a ses limites, beaucoup d'objet du ciel profond ne sont pas accessibles ou difficilement. De ce point de vue je trouvais le visuel assisté une bonne alternative, mais on retombe dans le côté pénible de l'astrophoto, il faut trimballer pas mal de matériel et je trouve que tout ce matériel éloigne un peu du contact avec le ciel, que j'apprécie par dessus tout. Je me suis donc lancé dans un projet de visuel assisté ultra portable, qui tiendrait limite dans la poche. J'ai donc travaillé autour d'un projet embarquant une caméra basée sur le capteur IMX462, un écran de 3.5 pouces et un programme permettant le traitement à la volée des images et leur affichage en "live". C'est ce programme qui est un peu le coeur du projet, il permet de changer pas mal de paramètres de la caméra, de voir le ciel en live ou de lancer du stacking en activant des filtres à la volée (sharpen, wavelet, gauss blur, ...), d'aligner les images (enfin de faire au mieux sans compenser un mauvais guidage) et de visualiser immédiatement le résultat et de prendre une photo souvenir :-). L'ensemble est pilotable depuis un téléphone, ordinateur ou tablette via connexion wifi. Je vous poste quelques photos du projet ci-dessous et les premiers résultats sur la nébuleuse d'Orion. Sur ces photos de la nébuleuse, faites preuve d'indulgence car le test a vraiment été fait à l'arrache sur une monture alt/az motorisée, pas de mise à niveau, sur un terrain sujet à vibration, une lunette de 130 en F/D 7 sans correcteur, ni réducteur, couronnés par un ciel ultra pollué de région parisienne, en résumé des conditions vraiment peu optimales. Tout d'abord l'interface de manipulation à la volée qui permet de changer les paramètres du mode live ou du mode stacking. Le proto de l'appareil en mode Frankeinstein, je prévois de le mettre dans un boîtier un peu plus reluisant, avant de faire un boîtier digne de ce nom. Et quelques images de la nébuleuse en testant plusieurs paramétrages. Elles sont brutes de décoffrage, sans aucun autre retraitement que ceux disponibles en live . Elles prêtent à sourire, j'en conviens, mais pour un premier jet en mode très dégradé, ça me semble intéressant. Je pense qu'avec un bon instrument et un bon guidage, ça peut vraiment dépoter. Je ne sais pas encore ce que peut donner le système sur du planétaire, il faudra patienter car les conditions ne sont pas réunies actuellement. D'ici là, le projet va avancer
  3. Projet Astrowl de visuel assisté

    Je vous joins deux images de Jupiter réalisées ce week end avec la box Astrowl sans post traitement (en dehors de ceux qui sont déjà intégrés à la box et que l'utilisateur peut choisir, Contraste, Saturation, ..., Sharpen, Gauss Blur, Wavelet Denoise). Ces deux images ont été réalisées pour la plus grosse Jupiter avec un Mewlon 180 et la plus petite avec une apo 100mm et une Barlow 2x. Encore une fois l'objectif de ce système n'est pas vraiment la photo, mais surtout d'aider l'oeil là où il est moins performant. D'ailleurs l'objectif premier c'était les objets du ciel profond peu lumineux et finalement ça rend pas mal aussi en planétaire. La 2eme photo tend vers le vert, car j'ai un peu chargé la saturation 🙂 ! Le système d'auto alignement des frames s'est donc bien amélioré.
  4. Projet Astrowl de visuel assisté

    Merci Bazin, je ne sais pas trop ce que donnerait ce système pour les observations solaires. Ca doit le faire, je pense que bien filtré le soleil ne doit pas être plus intense que la lune a l'oculaire. Bon ca nous laisse encore le temps !
  5. Projet Astrowl de visuel assisté

    D'ailleurs je réitère mon appel pour ceux qui seraient intéressés de recevoir un exemplaire de l'astrowl box, n'hésitez pas à me contacter.
  6. Le terme en anglais est Electronically Assisted Astronomy. Donc pas de notion de visuel. Comment le traduire intelligemment en français ? Unistellar a choisi et déposé (je crois) le terme de enhanced vision pour son eVscope.
  7. Projet Astrowl de visuel assisté

    Merci Stéphane pour ton temoignage, j'espère que les autres personnes qui l'ont reçu vont également donner de leurs nouvelles. Effectivement la 1.07 apporte des améliorations sensibles en alignement des frames. C'est dommage que Christophe Lehenaff n'en ait pas bénéficié lors de ses tests. Pas mal de projets de modification en cours : interface utilisateur, algo de traitement, boitier, ... Par contre je pense que tu pousses un peu trop la balance des bleus 😉
  8. Projet Astrowl de visuel assisté

    Un des utilisateurs de l'astrowl box essaie da'jouter astroberry, mais je ne garantis pas le succès parce que j'ai pas mal personnalisé le système qui tourne le raspberry. Mais oui tout cela serait bien, même si a ce stade ce n'est pas le cœur du projet initial. Il faut trouver le temps de le faire aussi et le projet tel quel me prend déjà pas mal de temps.
  9. Projet Astrowl de visuel assisté

    Non pas tellement ce point la. Je parle vraiment du smartphone ou de la tablette sur lesquels va tourner le logiciel. Deja il faudra prevoir de l'ios et de l'android, ensuite il faut avoir la validation de ces deux systèmes pour être présent sur leurs store, il faut gerer les différents formats de smartphone, tablette, les versions d'os... Non vraiment pour une utilisation simplifiée je préfère de loin une simple page html, ca permet déjà pas mal de choses.
  10. Projet Astrowl de visuel assisté

    Merci @aubriot, oui pourquoi pas, surtout que certains téléphone ont une grosse puissance de calculs. Mais ca complique fortement le développement, car tu ne maitrises plus la partie matériel sur laquelle va tourner ton programme. Donc tu peux avoir des problèmes de performance, de compatibilité difficile a reproduire ou a maîtriser. L'interface utilisateur de l'astrowl est extrêmement basique a la fois en utilisation et techniquement, ce qui permet d'avoir une compatibilité maximale, l'essentiel tourne sur la box.
  11. Projet Astrowl de visuel assisté

    Je ne connais pas bien le système AsiAir. A priori c'est un boitier wifi avec des logiciels embarqués qui te permettent de contrôler ta monture et une caméra via tablette. Je ne sais pas si le logiciel est simple a prendre en mains. Tout ce que je peux te dire, c'est que j'ai un utilisateur de l'AsiAir qui m'a contacté pour avoir un boîtier astrowl, parce qu'il avait souvent la flemme de sortir tout le matériel de l'AsiAir. Et finalement qu'est ce qui distingue l'AsiAir d'un setup d'astrophoto ? Je ne vois pas trop. Le boîtier astrowl tu le mets dans le porte oculaire et tu le pilotes via navigateur en wifi. Temps d'installation du setup environ 10 secondes. Si tu veux repasser en visuel, tu sors la box du porte oculaire et tu mets l'oculaire de yon choix. Enfin c'est une réalisation issue de la communauté astro amateur, pas d'un industriel. Ca c'est très important 😁
  12. Projet Astrowl de visuel assisté

    Quelques stacks supplémentaires capturés en live hier soir sur Jupiter, Dumbell et le petit amas M72 pas évident. Toujours avec une lunette apo 130mm. La turbulence était un peu moins présente, ca se ressent sur Jupiter.
  13. Projet Astrowl de visuel assisté

    Ce serait top effectivement, c'était mon idée initiale mais pas faisable avec ce que j'avais sous la main et mes compétences. Il faut juste garder a l'esprit qu'avec un oculaire électronique en observant tu risques de générer des vibrations qui vont compliquer le stacking.
  14. Projet Astrowl de visuel assisté

    Ah oui, ok, mais ca suppose que le logiciel pilote la monture en fonction de la reconnaissance du ciel. C'est vrai que parfois ce n'est pas évident de trouver un objet très peu lumineux. Ce que pourrait éventuellement faire le logiciel, c'est reconnaître le ciel et t'indiquer ou tu te trouves, mais pour t'indiquer une direction il faudrait encore qu'il sache ce que tu cherches et avoir un catalogue d'objets. Ca c'est encore une autre paire de manches
  15. Projet Astrowl de visuel assisté

    Merci @fcouma, je ne sais pas trop ce que tu entends par centrage auto sur l'objet. Le boitier n'est pas a l'origine du déplacement de la monture, donc c'est vraiment a toi de le centrer. Par contre si tu le centres en mode live view et que tu bascules en mode stack view, l'alignement auto des frames va maintenir l'objet au centre.
  16. Projet Astrowl de visuel assisté

    Hello, un petit update du projet qui a bénéficié récemment d'une amélioration importante sur l'algo d'alignement automatique des frames en mod stacking. Le nouvel algo est précis et très tolerant aux erreurs de suivi. J'ai fait quelques essais sur le planétaire qui m'ont pas mal plu, alors que la turbulence était tres présente. Je vous joins quelques images de M13, Andromède et Jupiter (lunette apo de 130mm donc en planetaire avec un plus gros diamètre ca doit pas mal sortir). Encore une fois c'est du visuel assisté pas de l'astrophoto. Le filé d'étoiles sur le haut de l'image d'Andromède est 'normal', l'algo réplique le bord de l'image quand les frames se décalent avec l'erreur de suivi de la monture.
  17. Setup observation planétaire portable

    C'était quoi la question du début ! Un setup planétaire portable, effectivement on peut partir sur un tube à longue focale type Mak ou Mewlon. Avec ton budget tu peux tenter un Mewlon 210 d'occaz, mais pas toujours facile à apprivoiser. Un Mewlon 180 ou un Intes M703 seraient également top. Tout ça sur une petite monture altaz motorisée type Ioptron, AZEQ5 et roule !
  18. Star test sur T500

    Sur un tel diamètre, comme dit précédemment beaucoup de paramètres peuvent influer son la qualité de ton image. Le support du primaire, la mise en température, la turbulence... Perso j'ai eu un Taurus 300mm avec un miroir OOUk qui était excellent et la qualité de fabrication du Taurus était également très bonne. Donc tout n'est pas a jeter chez OOUK, sauf sur leurs rapports optiques qui sont fantaisistes.
  19. Quels retours sur la monture ZWO AM5 ?

    Rapide retour d'expérience sur cette monture que j'ai reçue fin juillet. Elle est vraiment très légère et compacte, comme attendu. Le trépied TC40 est également très léger et compact, très bonne stabilité et d'excellente facture. Par contre il est petit et sans 3 rehausses les observations peuvent vitre devenir non seulement inconfortable, voire impossible sauf a se coucher au ras du sol. La mise en station est vraiment simplifiée par le mode Home position qui aligne parfaitement la monture par rapport aux axes. Il suffit alors de centrer la polaire pour avoir une mise en station déjà précise. Le mode azimutale est a ce stade inutilisable car l'alignement se fait sur une seule étoile et n'est pas du tout précis. Le goto est systématiquement dans les choux et le suivi a la ramasse. Idem en mode équatoriale, le goto est inutilisable, mais le suivi comme indiqué précédemment est bon. Ce problème est identifié a leur niveau et en cours de correction. Mais comment imaginer un instant qu'il n'ait pas été identifié lors des phases de tests... Je trouve un peu léger d'avoir commercialisé la monture avec ce problème.
  20. A priori collimation plus compliquée qu'un Maksutov, je te déconseille. Mis a part ce point, qui a tout de même l'air d'être important pour toi, il paraît qu'ils sont bons mais la collimation n'a pas l'air d'être super stable.
  21. Effectivement une 130 apo te donnera plus de plaisir en planetaire qu'un mak 150, en termes de contraste ca devrait vraiment jouer. Pas certains non plus qu'avec un 180 ca représente un saut si important, sauf si tu mets la main sur un Mak Intes 180. Ils ont des qualités optiques vraiment incroyables. Un Mewlon 180 est également un super performeur, et pas si compliqué que ca a collimater. Tu ne collimates que le miroir secondaire et pas le primaire, et une fois réalisé ca tient super bien.
  22. C'est vrai que la théorie est difficile à réfuter, chiffre à l'appui le Mak devrait être devant, mais force est de constater que sur le terrain les images obtenues en visuel planétaire avec une lunette sont vraiment très flatteuses. Perso je me suis dit pendant de longues années qu'il n'y avait aucun intérêt à utiliser une lunette pour du visuel, avec un rapport diamètre/prix vraiment pas à l'avantage des lunettes. Et puis un jour j'ai tenté une lunette apo de 127mm de chez Explore Scientific et ça a été une révélation ! Une finesse et un contraste que je ne retrouvais pas sur les telescopes (sauf les Mak Intes et les Mewlon). Par exemple, j'adore le C11, que je trouve un excellent rapport qualité/prix, mais en planétaire, j'ai toujours trouvé les images délavées et très turbulentes.
  23. Quels retours sur la monture ZWO AM5 ?

    Je dois recevoir la mienne fin de semaine prochaine, je vous dirai mes impressions. Par contre, comment gerez vous l'absence de viseur polaire ?
  24. Projet Astrowl de visuel assisté

    Salut Pascal et merci, je ne connais pas trop le setup asiair + camera + tablette. Ca m'a l'air assez complet, peut être plus orienté astrophoto. Après je ne connais pas les fonctionnalités de traitement automatique des images qui sont proposées. Connaissant un peu ZWO c'est certainement bien foutu. Mais ce n'est pas encore assez minimaliste pour moi, un boitier supplémentaire, des cables en plus, peut être moins orienté VA. Et si tu veux avoir le setup avec le capteur IMX462 que j'utilise ca te fait un budget de plus de 750€.
  25. Projet Astrowl de visuel assisté

    Salut VNA1, le boitier a un embout 31.75mm que tu peux donc insérer dans n'importe quel porte oculaire. Ensuite tu te connectes au boitier via sa connexion wifi et tu interagis avec via une interface utilisateur accessible depuis un navigateur (edge, chrome, safari, ...). Donc depuis un smartphone, une tablette, un ordinateur... Personnellement pour rester dans cette logique portable j'utilise mon téléphone.