saml

Member
  • Content count

    4
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

56 Neutral

About saml

  • Rank
    Inactive member
  1. Bonjour les astrams, Repassant ici épisodiquement, tel une comète (mais c'est promis, je viendrai dorénavant plus souvent sur ce forum), je vais essayer de répondre globalement aux commentaires et questions exprimés à propos de mes images de Jupiter, de Saturne et de la Lune prises à la Montagne de Lure dans la nuit du 29 au 30 août. D'abord, merci pour les très nombreuses appréciations très favorables et chaleureuses, que je ressens comme autant d'encouragements. S'agissant du matériel utilisé [réponse à Stéphane] : c'est un C14 Edge HD et j'ai utilisé non pas une barlow mais plus exactement un Flat Field Converter de Baader, avec de l'allonge (tirage) pour augmenter la focale à 11 mètres. Accessoirement, Stéphane, les heures sont bien des heures légales (heure d'été). Concernant les logiciels utilisés : oui [en réponse à Christian, Elie Rousset 2 et ALAING], j'ai utilisé de la réduction de bruit, en l'occurrence avec le très efficace DeNoise AI, modérément mais peut-être un peu trop quand même, ce qui peut expliquer des "aplats importants" ou "l'air très lissé" mentionné par certains d'entre vous. Personnellement, comme Guy03 et Simon Fabre notamment, je préfère les images douces aux images dures (surtraitées), j'ai donc peut-être tendance à débruiter un peu fort et à traiter pas assez fort. J'ai composité avec Autostakkert puis traité avec Lynkeos (ondelettes et légère déconvolution de Lucy-Richardson). Il n'y a pas de dérotation (je n'utilise pas Winjupos) et j'ai empilé seulement 300 clichés bruts parmi les 8960 enregistrés par la caméra vidéo (cadence de 99 fps), avec Autostakkert3... j'aurais sans doute dû empiler davantage de clichés bruts puis débruiter moins, je vais peut-être remettre l'ouvrage sur le métier [en réponse à Guy03]. Pour HAlfie : oui, j'avais longuement et soigneusement collimaté le télescope préalablement. Grand merci à Nebulium pour la comparaison du zoom sur la surface de Ganymède avec l'image simulée par Starry Night 8. Enfin, sachez que le week-end suivant (autrement dit le week-end dernier) nous avons eu à nouveau à la Montagne de Lure un seeing excellentissime. J'étais cette fois à l'extérieur de la coupole de la Société Astronomique de la Montagne de Lure, mais Philippe, également avec le C14 Edge de la coupole, a mesuré sur ses images de ciel profond (une petite nébuleuse planétaire du catalogue Abell) une FWHM variant entre 1,0" et 1,4" sur des poses en luminance de plusieurs minutes. Ce site est vraiment merveilleux, car non seulement facilement accessible toute l'année et à bonne altitude (1600 mètres) mais offrant assez souvent un seeing très remarquable. Astronomic@lement, Stéphane Dumont
  2. Bonjour les astrams, Je dois vous avouer, à ma grande honte, que je ne viens que très rarement jeter un œil sur les forums (hormis le forum interne de la Société Astronomique de la Montagne de Lure). Mais Philippe, qui m'a succédé comme président de la SAML il ya 3 ans, m'a exhorté à publier ici mes images du week-end dernier à la Montagne de Lure (nuit du dimanche 29 août au lundi 30 août 2021), où j'ai bénéficié de conditions météo et aérologiques très remarquables. J'ai pu y photographier Saturne puis Jupiter au moment où passaient Ganymède et son ombre, la GTR, Europe et son ombre. J'ai également pu photographier ensuite la Lune, là aussi dans des conditions idéales. Sur l'une des photos de la Lune, celle de Mare Insularum (http://www.astrosurf.com/saml/PHOTO_LUNE_MARE_INSULARUM_SD21.html), on distingue même le cratère Cone Crater, de seulement 340 m de diamètre, à proximité duquel le module lunaire d'Apollo 14, Antares, s'est posé en février 1971. Le mieux est, je pense, de vous renvoyer vers les pages d'accueil du site Web de la SAML, où notamment l'image de Jupiter et de ses satellites, ainsi que les images de la Lune, sont accessibles en pleine définition et avec des détails techniques : http://www.astrosurf.com/saml/ACCUEIL.html Astronomic@lement, Stéphane
  3. Cher Thierry, Je découvre seulement aujourd'hui le fait que ton image de la conjonction Jupiter-Saturne le 22 décembre a été prise d'Aix-en-Provence (ou à proximité). Tant qu'à venir du côté d'Aix-en-Provence, tu aurais pu t'inviter chez moi et venir boire un coup avec moi... j'aurais été heureux de t'accueillir. J'ai fait à peu près la même photo depuis la terrasse de mon appartement... ;-) http://www.astrosurf.com/saml/PHOTO_CONJONCTION_JUPITER_SATURNE.html Sauf que moi j'avais le brouillard de la rivière locale, l'Arc, car il avait énormément plu deux jours avant et à ça restait exceptionnellement humide dans la vallée de l'Arc. J'ai quand même pu photographier avec ma lunette Astro-Physics 130, au travers d'un léger brouillard, mais ça m'a "coûté" Titan, quasiment noyé dans le bruit de l'image. J'ai écrit quelques commentaires sur les conditions de prise de vue de ma photo ici, en page d'accueil du site Web de la Société Astronomique de la Montagne de Lure (même si, pour le coup, j'étais resté à Aix-en-Provence) : http://www.astrosurf.com/saml/ACCUEIL.html Stéphane
  4. Michel Verdenet (1944-2020)

    J'étais encore un préadolescent lorsque je suis entré à la SAF et Michel a été l'un de mes deux parrains. Je ne l'ai pas vraiment connu, mais perdre un parrain c'est un peu devenir orphelin. Je viens de prendre un violent coup de vieux, là, d'un seul coup, comme si mon enfance venait juste de disparaître définitivement. J'avais déjà ressenti quelque chose comme ça en 2012, lorsque Neil Armstrong nous avait quittés. Sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Stéphane Dumont