dfremond

Member
  • Content count

    2645
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Everything posted by dfremond

  1. neptune27septembre2020-09-27-23h32TU.png

    Flextube 305 televue 3X/Adc/IR610+/IMX290m 35 minutes de capture 15% de gardé Sharpcapture, AS3 Astrosurface photoshop
  2. Bonjour Je donne des nouvelles de mon flextube. Le premier essai etait deçevant: j'ai trop desseré la compression du ressort, ça saccadait plus: du coup j'ai resseré en laissant un ecartement de 3.5mm+ entre la base metallique et les boulons du le ressort (mesuré au pied a coulisse pour ceux que ça interesse). J'en ai profité pour tout démonter (roue dentée, roulement a rouleau, plaque metallique de friction , plus la plaque de feutrine et l'autre plaque metallique en dessous. J'ai tout nettoyé parfaitement, surtout les gorges de la roue dentée (au cas ou il y aurait des grains de sable, par exemple) La roue dentée etant enlevée, la VSF etait liberée, du coup je l'ai polie au Miror cuivre: effectivement, j'ai senti au doigt des irregularités, notamment au niveau des cretes de la vis, dues aux debrayages tres probablement: j'ai poli surtout les versants de la vis, pas trop les sommets (il restait des irregularités) J'ai tout remonté en regraissant le roulement a rouleau , la roue dentée, la VSF, et degraissant à l'acetone les pieces qui au contraire n'ont pas besoin de graisse (plaques metalliques). J'ai aussi remis du lubrifiant PTFE en aerosol au niveau du roulement à rouleau situé entre les deux plaques metalliques de la base.. Et là, miracle! j'ai testé le flextube hier soir (seeing tres mauvais) mais pendant deux heures je n'ai eu AUCUNE secousse. Un entrainement parfait, et franchement, apres trois ans de galere, ça fait tout drole.. J'ai meme testé pour l'occasion le pilotage , via un skycenter, du flextube par Stellarium.. Malgré la brume et la Lune toute proche, j'ai reussi a choper Neptune bien qu'Elle n'etait pas visible dans le viseur! Bon le seeing etant moche, je pense que ça va aller à la poubelle.. Mais la conclusion c'est que la manip fonctionne pour l'instant à merveille. On verra pour la tenue dans le temps!
  3. Bonjour J'ai un flextube et, comme beaucoup de ceux qui en possedent, j'ai des soucis de saccade survenant (surtout) dans le mouvement azimutal en poursuite sidérale, et seulement à cette vitesse. Quand je mets en vitesse rapide, les saccades, accompagnées d'un petit craquement, disparaissent et reprennent dés l'entrainement de poursuite "normal" repris. J'ai remarqué de nombreux topics en parlant sur differents sites d'astronommie amateur, sans trouver de solutions claires. A noter que le bruit n'est pas constant, et un peu capricieux, et réapparait souvent au moment le plus embetant. Ce n'est pas le bruit qui est le souci, mais c'est qu'il y a une saccade dans l'entrainement et que ça donne une trainée à ce moment pendant la capture. Surtout à forte focale, donc tres gènant en astrophoto planétaire...... J'avais cru, à un moment, qu'il s'agissait d'un souci dû au joint en mousse qui entourre le mecanisme et le protege, au niveau du socle, car ça fait vraiment penser à du plastique qui colle, mais ce n'était pas ça. J'ai demonté le socle et ses differentes pieces (deux plaques d'alu circulaires, avec entre les deux un grand roulement à rouleaux en plastique(et roulements metaliques bien sur). J'ai longtemps etait persuadé que ça venait de là car le graissage a diminué le phénomene. Maintenant je sais pourquoi! Mais ce n'était pas la solution. Le probleme residait dans les roulements de la vis sans fin! et à cause d'un mauvais réglage du mecanisme de débrayage!! Un trop fort ou trop faibel serrage porvoque des saccades, soit en exagerant le frottement au niveau des roulements, soit en provoquant de petits débrayages intempestifs! CE REGLAGE EST FONDAMENTAL! Il a fallu que je démonte "la boite de vitesse", le reducteur du moteur, pour m'en rendre compte. C'est sous le gros capot noir a démonter. On se retrouve avec le bloc moteur fixé sur la boite reducteur, elle meme fixée avec deux vis sur un support metallique, et sur l'"axe de la vis sans fin. Pour avoir accés facilement aux reglage de la vis de debrayage (en noir), il faut d'abord devisser la boite reductrice du support en enlevant deux vis et en le basculant vers le haut il faut se munir d'une clé de 10 une cle de 11 et une clé allen . D'abord, il faut regler l'amplitude du debrayage pour qu'elle soit suffisante pour libérer la roue dentée, en le controlant à la main. ensuite la bloquer avec le contre écrou. ensuite, il faut regler la tension du ressort, et controler la dureté du debrayage en forçant sur la monture. il faut qu'il y ait une certaine résistance. ensuite, remontage du bloc moteur-reducteur sur son support, avec les deux vis. Quand j'ai démonté le boitier du reducteur (j'ai tout demonté... je n'ai pas fait de photo sur le moment, et il etait trop tard pour en faire une fois remonté), j'ai enlevé tous les pignons, sauf celui qui est solidaire de la vis sans fin. Meme en ayant bien graissé l'axe, et en ayant liberé le frein pour désolidariser le scope de l'entrainement, j'ai remarqué que faire tourner ce pignon avec ,la main, provoquait exactement les saccades à basse vitesse, et elles disparaissaient a grande vitesse! Le probleme se situe donc sans aucun doute dans cette piece! Il y a quelquechose de collant dans l'axe. J'ai tout graissé, et malgré tout il y avait encore du 'collage" Je me suis interessé ensuite au mecanisme de debrayage , avec son ressort, dont le role et de faire patiner la vis sans fin en l'ecartant si le telescope resiste trop pour ne pas tout casser. Il y a une vis Allen dont le role et de definir la distance de debrayage, pour laisser la vis sortir des dents et patiner. Il y a aussi un ecrou et un contre ecrou pour tendre le ressort. C'est là que ce situe , entre-autre, le probleme. Si le ressort est trop serré, il ecrase la vis sur ses roulements, et ça colle, donne des saccades. si elle n'est pas assez serrée, les petites variations de resistances du plateau tournant, provoquent des debrayages partiels, et des saccades aussi dans l'entrainement. Tout est encore exageré si le plateau resiste trop, d'ou l'amélioration quand on le graisse. Ce reglage de vis de débrayage est fondamental. Maintenant je n'ai AUCUN soucis, en tout cas "indoor". J'espere le constater aussi lors de ma prochaine session. Mais j'avais tellement galeré pour trouver que je souhaite paratager cette decouverte avec ceux qui auraient ce problème. Bon, vous êtes responsables, ne démontez que si vous vous sentez capable de tout remonter correctement. Mais l'amélioration est vraiment efficace chez moi! Bon courage si ça vous tente! Et bon ciels!
  4. Mars du 24 et 26 Septembre au C11

    Tres belle Mars, bien contrastée! Tu as un C11 qui fonctionne bien! Et c'est tres bien traité.
  5. Oui, je comprend bien le probleme! Une securité electronique de type détéction de surcharge est sans doute la meilleure solution, et un jeu roue dentée-vis fixe.
  6. IL y aurait quelquechose a tenter.. S'arranger pour garder le mecanisme de debrayage, mais installer une butée pour que la position "zero" s'arrete juste àquelques fractions de mm de la roue dentée, pour un jeu vis-denture idéal: pas de pression sur celle-ci, mais conservation d'un debrayage pour eviter de griller le moteur si le telescope est coincé par un cable ou autre-chose..
  7. Merci CD. J'ai essayé le lubrifiant PTFE et d'autres lubrifiant ça améliore les choses mais c'est revenu ça diminue juste la contrainte d'entraînement mais ça ne résout pas complètement le problème je pense que ça l'améliore juste et peut-être que dans certains cas ça peut résoudre si le mécanisme de vis sans fin est moins résistant . De toute façon, j'ai la preuve que mon probleme ne vient pas de là, justement parceque les saccades sont ressenties en entrainant la vis sans fin par l'intermediaire du dernier pignon, et monture debrayée, justement, (ce qui prouve que le glissement des deux disques n'est pas le probleme principal)
  8. Merci ! 😎 pour la curieuse conception du débrayage je n'y peux rien.... je pense quand même que diminuer la pression du ressort est une bonne chose maintenant les débrayage sont vraiment des choses exceptionnelles ça ne m'était quasiment jamais arrivé avant que je ne tente la chose je vais faire ton polissage au mirror ça va être beaucoup plus facile que prévu ! justement grâce au débrayage il suffit de débrayer le système il y a pas besoin de démonter la vis sans fin puisque elle est totalement libérée il n'y a pas non plus besoin d'une visseuse électrique puisque le moteur d'entraînement entraîne la vis libre donc ce sera très facile de le la polir au Mirror sur place on a même le choix des vitesse de rotation entre 1 et 9 !
  9. Excellentes! Tant la couleur que l'UV! Mais la couleur c'est tellement rare d'avoir ce genre de rendu avec des details!! top!
  10. Super prise! J'ai hate d'aller lui rendre visite à cette belle Uranus! et toutes sa famille! Ton animation est vraiment bien fluide! Tu n'as pas essayé l'IRF 610 pour poser un peu moins longtemps?
  11. Je vois dans ton texte tres pointu sur la question (tu sembles etre tres au point sur tout ça!) que la charge est facteur d'autoblocage. Justement, le reglage de jeu de denture est aussi un débrayage (en cas de blocage du telescope). C'est le ressort qui plaque la vis contre la denture, et qui exerce justement une charge trop importante.. C'est en soulageant cette charge que j'ai diminué l'autoblocage. Mais s'il y a un moyen d'améliorer encore avec le miror je suis preneur!
  12. Oui c'est bien ça, ça regle le jeu de denture, mais pas que, ça va jusqu'à la liberer completement, la denture, quant on empeche le telecope de tourner, la vis s'eloigne de la denture et ça saute d'une dent. Je rajoute une photo ou justement je l'éloigne en forçant contre le ressort avec ma main: on voit le ressort qui est comprimé, et la denture liberée. Interessant ça! facile a mettre en oeuvre: oui, le mirror pour nettoyer les cuivre et laiton, j'ai bien connu chez mes parents: mais ça veut dire qu'il faut tout degraisser, appliquer du mirror sur la vis au fond de la gorge à chaque spire? Et après, on graisse?
  13. Non, je les ai demontées sans soucis: aucune rouille, je les ai completement devissé: l'axe est visible par tous les trous, legerement deformés au fond par ces vis, mais d'une maniere qui n'explique pas le coinçage: j'ai abondamment aspergé de degrippant.. Mais si le probleme persiste (on verra, pour l'instant non!) je tacherai de demonter completement ce truc et pour ton joint d'Olham, je crois meme que j'en ai un de coté (un joint pour moteur de mise au point) qui pourrait faire l'affaire peutetre. Merci de tes conseils en tout cas. Pour info, je comprends ce que tu dis sur l'alignement: effectivement il n'est pas parfait, le moteur se dandine un peu lors de la rotation, mais on voit aussi que les dandinements n'entrainent aucune saccade, par exemple en vitesse rapide. et quand j'ai demonté tous les pignons du reducteur (ce que je ne montre pas dans le photos) j'ai touché de mes doigts le seul pignon directement solidaire de l'accouplement et de la vis sans fin: j'ai bien senti un discret collage a basse vitesse, mais la manipulation du boitier n'y changeait absolument rien: comment dire, j'ai bien senti dans mes doigts que le probleme ne venait pas de là., par exemple en constatant que le souci disparaissait completement en debraillant la vis de la roue dentée, les saccades disparaissaient prouvant que le probleme d'alignement n'y etait pour rien.
  14. Ah j'ai oublié de parler d'un autre truc important: on ne le voit pas sur les photos, mais sous la manette ronde en plastique noir, qui sert a embrailler et debrailler , il y a un ecrou qui serre legerement une grande rondelle metallique sur la roue dentée: cet ecrou est bloqué par une mini vis allen: Cet ecrou n'etait pas assez serré chez moi et entrainait un backlash qui a diminué. Par contre, dans le boitier pour les mouvements verticaux, cet ecrou etait trop serré,et entrainait des frottements inutiles: Tout ça me conforte dans l'idée que ces scope sont tres biens, mais montés vraiment à la va-vite: tous les reglages sont a revoir (y compris le collage de mon miroir secondaire sur le mien qui etait completement de travers!
  15. Merci Laurent, mais non ce n'est pas ce probleme: la saccade n'est pas tout a fait reguliere, plutot imprevisible, mais à la preprise de l'entrainement de poursuite apres deplacement rapide, avec souvent une amelioration dans les minutes. Tous les engrennages sont nickel, j'ai tout verifié et tout graissé pour l(occasion. Oui, c'est penible, surtout quand les poses sont longues, ça gache un gros paquet de clichés! Je n'attends plus qu'une session "live" pour voir si tout est ok; IL y a peutetre une influence de la temperature ambiante (dilatation du metal, etc) Bonjour Pascal! la patte que l'on voit est bien un maintien du bloc reducteur-moteur, et pas seulement un blocage contre la rotation. mais ce n'est pas là le probleme. Maitenant, mettre un joint d'Olham est peutetre une bonne idée, mais j'ai été incapable de désaccoupler ce truc: c'esr completement coincé meme en desserant les vis Allen minuscules.
  16. Merci. J'aurais effectivement aimé avoir pu trouver ce genre de tuto...
  17. Excellente résolution même remarque que Christophe Pellier pour les couleurs on a tendance à imaginer mars un petit peu comme la terre continent verdâtre et ciel bleu je ne sais pas si c'est un réflexe .... la version retouchée avec des couleurs plus naturelles et excellente à tous les niveaux !
  18. Merci Billy Joe ! en même temps, c'est maintenant ou jamais..
  19. Bonjour La nuit du 21 au 22, je n'avais pas prévu de faire d'astro, mais n'arrivant pas a dormir, je jette un oeil par la fenêtre, et découvre à 1heure et demi que le ciel etait completement dgéagé et les étoiles ne scintillaient quasiment pas... Au bout de quelques minutes d'hésitation, je sors le matos et installe tout en urgence, et j'ai bigrement bien fait! Le seing est excellent, on voit les détails colorés sur Mars quasiment sans turbulence, alors que le scope n'est pas totalement en température!! je n'en crois pas mes mirettes! Depuis que je refais sérieusement de l'astro, je n'ai jamais eu des conditions pareilles! J'ai capturé 1H15 de video, comme d'habitudes des series de de 30000 images environ, dont 15 a 32% de gardé pour AS3. traitement astrosurface derniere version et montage de la video , avec dérotation de champ manuelle dans photoshop. Place aux images D'abors l'animation, ou j'ai eu la surprise de voir l'arrivée d'Olympus Mons à l'horizon( à gauche sur le bord du limbe vers la fin de la video), avec un discret nuage orographique dessus: On se rend bien compte de sa taille quand on le voit comme ça! ça m'a donné le frisson! version plus rapide les meilleurs passages J'en ai profité pour faire une couche bleue au filtre astronomik, et une prise UV (baader U Venus) de meme qu'une couche rouge (baader 610+) Pour la couche verte, désolé, je n'ai pas de filtre... Couche bleue Couche rouge Couche UV Ce qui me surprend aussi, c'est que le limbe n'apparait pas tout a fait circulaire, on se rend compte des différences de relief, notamment dans la région de Tharsis, mais aussi dans l'hemisphere sud, ou il semble y avoir un lé-ger creux. En tout cas, c'est vraiment génial quand le seeing est là! j'ai voulu remettre le couvert cette nuit, et le brouillard a tout gâché!! Bonne journée à tous!
  20. Sinus Meridiani au VMC330

    Belle capture! Effectivement, la comparaison avec l'image "pro" (HST?) montre bien que tu as eu ces crateres!
  21. Une belle animation! Bravo Paul! On a eu la meme idée au meme moment!
  22. Merci Castor78! Je viens de l'updater: il y avait un bug de décallage des trois premieres images. Merci Christophe et Jerome!