Clouzot

Member
  • Content count

    98
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Monaco

Community Reputation

63 Neutral

About Clouzot

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Adress
    Peille, 06
  1. Je sais bien. Mais mon balcon a un champ de vision digne d’une meurtrière du XIIeme siècle, alors… Non, du tout. Le principe d’alignement des altaz (les deux que j’ai en tout cas) c’est de démarrer tube à l’horizontale, pointé vers le Nord (boussole, smartphone…) puis de choisir et centrer entre 1 et plusieurs étoiles (plus il y en a, mieux c’est, bien sûr). Même dans un champ limité on trouve quasiment toujours une étoile suffisamment brillante pour la centrer a l’oculaire. Sinon le truc magique c’est le platesolve pour cette phase d’alignement (oui, même en altaz), ou bien le Starsense qui a fait des miracles depuis chez moi
  2. Je tourne indifféremment avec altaz ou équatoriale depuis mon balcon qui a un champ de vision très limité (je suis coincé entre deux immeubles hauts, azimut visible 120 à 175°, donc je n’ai même pas le méridien, et le balcon du voisin d’au-dessus limite l’élévation à 50° au maximum. Avec les altaz (Celestron Évolution ou SW Azgti) c’est facile, alignement 1, 2 ou 3 étoiles selon ce qui est visible, et roule ma poule. Avec l’équatoriale (Évolution sur wedge ou AVX) je fais le Bigourdan amélioré que propose PHD2, avec quelques aller-retours puisque je ne vois pas l’horizon Est. Les procédures d’alignement polaire « après coup » type ASPA ne fonctionnent bien chez moi que si on peut aligner des deux côtés du méridien…
  3. Effectivement, bien vu ! A 16-17° on peut avoir quelques soucis avec certaines montures... On a causé d'AVX en Martinique sur le forum VA, elle est donnée pour des latitudes de 7° et plus, mais après enquête et essai sur la mienne, ça passe tout juste à 14° et mieux vaut avoir un contrepoids adapté à l'instrument et plutôt placé en bout d'axe, sinon le contrepoids "tape" sur les carters de la tête de monture.
  4. Disons qu’on peut voyager avec 21 kg et 3-4 kg de contrepoids vu ce que @FranckiM06 veut mettre dessus. Une CEM26 sinon ? Ou une AZ-GTi sur wedge, mais c’est très limite en poids supporté et il va falloir la guider
  5. Visuel assisté avec caméra couleur ?

    Tu n'as pas dit avec quel tube tu comptais utiliser cette future caméra....? Un format 4/3 sera le bienvenu. Déjà parce que c'est moins cher qu'un format APS-C, et c'est aussi beaucoup moins d'emm... enquiquinements en tout genre. Tout défaut dans la chaîne optique va se payer cash avec un moyen ou grand capteur. Pour les longues focales comme le C11 de @heXa83 la 294 s'impose naturellement avec ses gros pixels. C'est à peu près la seule qui soit assez sensible pour récupérer un peu de couleur sans que ce soit trop fadasse comme tu le crains. Ceci dit, si ce n'est "que" pour une utilisation en VA public, tu peux aussi avoir intérêt à sous-échantillonner carrément, ce qui permet justement d'avoir des images plus facilement colorés (il ne faut juste pas essayer de zoomer trop près, quoi). Ca peut être un réel avantage en présentation publique VA et ça en fait une très bonne caméra même avec des focales courtes. Un peu comme un Sony A7s, en somme. Ici par exemple M31 à la 294 couleur et 500mm de focale en 11 minutes (c'est à peu près le temps max qu'on peut passer à parler de cette galaxie sans endormir l'auditoire pendant qu'elle se précise peu à peu à l'écran) où je n'ai pas hésité à mettre la saturation à fond comme un américain. Je pense (j'espère) que ce n'est pas trop choquant, il y a suffisamment de signal pour bien remplir les pixels sans que ce soit complètement déséquilibré. Avec un peu plus de focale (C9 réducté) c'est une caméra qui se défend toujours pas mal (ici toujours en 10 minutes) Et un M64 en 15 minutes (là il faut être bavard pour meubler). La 533 (très propre, beaucoup plus que la 294 en tout cas) sera peut-être mieux adaptée à des focales plus courtes (style Newton ouvert ou lulu ou Hyperstar). Elle est peut-être un poil moins sensible que la 294, mais aussi un poil moins déséquilibrée entre les trois canaux RVB, ce qui permet de trouver plus rapidement la balance des couleurs et donc de pousser un peu les curseurs pour la plus grande joie des participants. Quant à la mono, perso j'aime bien, j'ai une 294MM en supplément, elle est clairement beaucoup plus sensible que la version couleur, le rendu peut-être plus proche du "vrai" visuel, mais il faut la réserver pour la fin de soirée, quand seuls restent les plus motivés dans ton auditoire. Voilà justement à nouveau M64 mais en mono en 10 minutes à f/2, avec vraiment beaucoup, beaucoup plus de signal. Pas sûr que le public ne préférerait pas une version plus colorée quand même
  6. Je travaille souvent avec un Hyperstar (et un C9, donc à f/2.1 dans ce cas précis). Le L-Enhance se comporte fort bien avec mon setup, l'IDAS LPS-D2 également (mais ce dernier n'est pas un vrai dualband), le L-Pro aussi (idem). Mais comme il s'agit d'expérience perso et qu'on n'a pas forcément les mêmes attentes en termes de qualité (je ne fais pas d'AP), pour objectiver un peu plus les choses, je te renvoie vers les tests extensifs que fait régulièrement Jim Thompson sur le forum VA de CloudyNights, et en particulier ce comparatif avec mesures : http://karmalimbo.com/aro/reports/Test Report - Optolong L-eXtreme Filter_Aug2020.pdf Page 11 et 12 tu as les mesures de transmitivité jusqu'à f/2, et tu verras qu'en Ha ça s'effondre complètement pour le L-Extreme (moins de 10% !). Ca te dira aussi à peu près à combien il faut diaphragmer pour conserver un peu de signal...(vers f/4 ?) Tout ça corrobore aussi ce que conseille Starizona (concepteur de l'Hyperstar donc qui savent à peu près ce qui marche ou pas à f/2) : L-Enhance oui, L-Extreme non. Toujours dans le dual narrowband, la série des IDAS NB-xxxx ont aussi bonne presse chez eux.
  7. OK, effectivement. Dans ce cas-là, pas d'ASTAP (dont ce n'est pas la force première, c'est à la base un soft développé pour la photométrie, avec des modules additionnels, astrométrie, stacking etc qui sont devenus au fil du temps prépondérants). Une idée à la c*n ceci dit : si tu recales les frames registrées par ASTAP dans un Siril avec la case à cocher qui va bien pour faire du pseudo-drizzle, ça apporte quelque chose, ou les éventuelles infos sub-pixel sont définitivement détruites par ce diable de logiciel batave ?
  8. Pas à ma connaissance, ou alors c'est qu'il est très sympa avec moi. Il m'a empilé des trucs improbables avec 3 étoiles complètement déformées par l'atmosphère sans trop râler. Le plus difficile étant de trouver comment régler le détecteur d'étoiles (qui va changer dans la v4 d'ailleurs). J'ai aussi bossé en poses courtes (quand je dis courtes, c'est 250ms) à f/10 au C9, avec une 183 croppée certes, mais une fois le réglage trouvé ça empilait comme à la parade. Le PC était à genoux par contre. Sinon, comme l'a dit notre @Nicolobrica national, le réglage de Sharpcap est une limite haute, pas basse, et il peut bel et bien s’accommoder de peu. Sinon, une autre possibilité à tenter : ASTAP. Lui se contente de 4 étoiles pour aligner (x-y-rotation, et même flip si le cas se présente), et il sait calibrer et empiler. L'interface est juste un peu encombrée à mon goût, mais un utilisateur de SiriL ne sera pas spécialement effrayé par le dédale d'options. Gros avantage à cette solution vu que tu es fan du Drizzle x2: il peut calibrer, registrer, et s'arrêter là sans empiler...
  9. @Roch Sharpcap (encore lui) sait aligner des images dans des conditions assez acrobatiques et ce avec 2-3 étoiles. Tu sais certainement que certains s'amusent à faire du CP en mode VA (en live, donc) avec de gros tromblons comme ton 560, sans motorisation histoire de rajouter un peu de piment, et que ça fonctionne fort bien avec des poses tournant entre 250 et 500ms. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, Sharpcap ne fait pas que du live, mais sait aussi empiler a posteriori avec quelques outils très basiques de réjection, loin de ceux de Siril mais qui peuvent sauver le coup. A tester peut-être ?
  10. OK, bien compris. Il resterait à savoir quel champ te procure l'oculaire que tu utilises (si on parle d'un 5mm ou d'un 40mm, la gravité du décalage n'est évidemment pas la même) Et ce décalage est systématique, ie. constant à la fois en distance et en angle quelque soit l'objet pointé ?
  11. Ce décalage avec un objet qui part "à 14h" du centre (j'imagine qu'il s'agit de "2h," donc un angle de 60° par rapport au haut du champ tel que vu dans l'oculaire) , de combien est-il à peu près en degrés et minutes d'arc ? Je parle de distance "dans le ciel" par rapport au centre, et pas d'orientation. Cela pour comprendre si un décalage d'heure pourrait justement expliquer cet écart, même si ce n'est pas ce comportement que l'on observe habituellement avec un Starsense dont l'heure a été mal réglée : si tel est le cas, par exemple une erreur de fuseau horaire ou d'heure d'été/hiver (ce qui correspond à 15° dans le ciel), Starsense signale un échec d'alignement plutôt que de donner un décalage de pointage. Même chose pour la position géographique. Même s'il n'est pas nécessaire d'être précis à la seconde d'arc près, on peut avoir des surprises en choisissant, par exemple, Montpellier alors qu'on est à Nîmes (c'est du vécu)
  12. Oui. La partie demandant de bouger le télescope avec les flèche haut et droite est inutile si, précédemment, tu as demandé à ton télescope de pointer un objet donné depuis la raquette (auquel cas, la monture finit toujours par ces deux mouvements vers le haut et vers la droite). Quant au marquage "M" plutôt que "U" sur les heures, aucune idée de ce à quoi cela peut correspondre...désolé.
  13. Ca définit une source possible pour l'heure et la position géographique : en gros, si jamais tu as un module GPS sur la monture, il apparaît ici comme option pour régler tout cela automatiquement. Pour en revenir à ton souci : si, quand tu pointes un objet à la raquette et qu'il apparaît systématiquement décalé à l'oculaire, tu le rajoutes comme point de calibration supplémentaire, que se passe--t-il ?
  14. Hmmm, j'allais te proposer de refaire cette calibration Starsense car un décalage aussi constant est généralement le signe qu'il faut réaligner de façon logicielle le Starsense avec l'axe optique du C8. Tu as vérifié que l'heure, la position géographique étaient bonnes (il arrive que ce soit remis par défaut lors d'une mise à jour du micrologiciel de la raquette et/ou de la monture)
  15. A la recherche de cas d’utilisation de cette lulu avec une Barlow, voilà que je tombe sur ce sujet de l’excellent @cbuil Mon modeste bricolage en impression 3D pour cette petite EG50ED dont la mécanique (ce jeu énorme sur le focuser hélicoïdal !) n’est effectivement pas à la hauteur des possibilités optiques : en motoriser le focus pour faire le feignant depuis mon canapé. Je ne suis pas particulièrement fier de l’aspect viaduc de Millau de l’ensemble mais c’est étonnamment rigide et ça fait le job pour un setup portable (et guidable !). Fichiers et références des pièces à dispo bien sûr.