Clouzot

Membre
  • Compteur de contenus

    41
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    Monaco

Réputation sur la communauté

16 Neutre

À propos de Clouzot

  • Rang
    Membre peu actif
  1. Sac / box de transport C9

    Et voila le resultat (plus de sacs de plongée dans le Decat local, mais de gros sacs de sport de 100l. Le C9 et sa monture rentrent tels quels, et il y a même un peu de place pour les accessoires (je ferai quand même une boîte a part, parce que ça n’est absolument pas protégé).
  2. Sac / box de transport C9

    @Alain_G je confirme, le tube du C9 fait la longueur d'un tube de C11, donc il rentre bien dans la valise Celestron, mais sans la fourche. Dommage... @Adlucem je connais bien Thomann, j'ai d'ailleurs des valises à rack de chez eux pour transbahuter mon matériel de sono (oui, entre ça et les télescopes, j'aime bien me casser le dos). Mais il faut trouver comment découper proprement la mousse (j'ai lu ici-même que le couteau à pain était l'instrument rêvé, mais j'ai comme un doute). @gordini très bien vu le sac de plongée Décath, il y en a de toutes les tailles en plus, de quoi faire rentrer monture et tube, certains ont des roulettes, d'autres se portent sur le dos, et c'est imperméable. Nickel ! Merci à vous trois !
  3. Bonjour à tous et toutes, je cherche un moyen de transporter en voiture mon C925 (Evolution), sans avoir à trimballer les deux énormes cartons d'origine : un pour le tube et la monture, l'autre pour le trépied qui est un modèle CPC donc plus lourd et encombrant que le trépied des C8. Les options sont à la fois nombreuses (j'ai trouvé des modèles souples chez Oklop et les italiens d'Artesky, une valise rigide vendue par Celestron à un prix prohibitif, un bricolage à base de caisse rigide à roulettes et de mousse à faire découper...) et incomplètes (je n'ai vu aucun modèle spécifique pour le C9, la plupart n'acceptent que le tube mais pas la fourche, je n'ai pas trouvé de sac qui accepte le trépied, il y a des produits américains type Pacific Design qui ne semblent pas dispo en France...) A ceux qui ont un instrument similaire (un C8 Evo, un C11 dont le tube a la même longueur que le C9...), comment vous êtes-vous débrouillé, et chez qui puis-je me fournir ? Pour l'instant, j'ai un système tout moche : vieux sac de couchage de montagne autour du tube monté sur sa fourche, le tout mis dans un sac "Tati" histoire d'avoir des poignées, et le trépied en vrac dans le coffre. Mais ça fait un peu cheap quand je débarque, et je tiens à sacrifier en toute circonstance à la tradition de classe de la France ("et pas n'importe quelle France : celle du Général de Gaulle") Merci par avance !
  4. Un lac d'eau LIQUIDE découvert sur Mars !!!

    Ah mais nous, on sait : on est rien moins qu'indispensables puisqu'on nourrit les vers de terre, à part certains individualistes qui préfèrent partir en fumée. La mienne se nourrit de papillons de nuit, elle semble s'en porter plutôt bien. De toute façon ici le moustique est du genre tigré et vorace, et c'est de jour qu'il attaque; la nuit, il dort
  5. Un lac d'eau LIQUIDE découvert sur Mars !!!

    A propos, ils servent à quelque chose dans la chaîne alimentaire, ou on pourrait les exterminer sans que l'humanité disparaisse ?
  6. Un lac d'eau LIQUIDE découvert sur Mars !!!

    Kamoulox ! Ou bien son pendant moderne, la Forêt Sombre (pour les amateurs d'invasion à base d'enfoirés d'aliens et de problème à N corps, la trilogie de Cixin Liu est chaudement recommandée).
  7. Bien visible aussi depuis le 06, les nuages ont eu l’obligeance de se pousser au bon moment. Par contre elle est vraiment très sombre cette éclipse, je ne sais pas ce qu’on nous a mis dans l’atmosphère mais ça absorbe bien. Mars brille comme jamais pas loin, mais rien qu’aux jumelles ça tremble
  8. oculaire électronique MS

    Les specs de la nouvelle Jetson sont bien sympa (512 coeurs, wouah...), et la puissance consommée que tu indiques pour ces nouvelles plateformes va dans le bon sens, on se rapproche d'un PC ou d'un Mac portable (dans les 20Wh). Ceci dit ça reste quand même assez élevé par rapport à un mobile classique ou une tablette (qui doit bouffer 5 à 7 Wh en exploitant à fond le processeur graphique, et plutôt 1 à 2 en usage normal). C'est pour ça que je posais la question d'utiliser un de ces joujoux technologiques portatifs, plutôt qu'un barebone ou un micro-PC...
  9. Celestron 8 vs 9.25 vs 11 pouces

    OK, merci pour la confirmation, je ne suis pas devenu fou De ce que j'ai compris, chez Celestron : (sources divers articles de presse en ligne + forums US) - les optiques viennent de Chine sauf pour le C14 (et le C11 Edge, mais pas sûr et certain) - le contrôle est fait une première fois en Chine, et semblerait-il une seconde fois aux USA - la R&D est restée aux USA
  10. Celestron 8 vs 9.25 vs 11 pouces

    Synta n'a pas acheté Celestron (et déménagé les machines) il y a quelques années ? Il me semblait, pourtant... J'avais compris que seuls les C14 étaient encore fabriqués aux USA (à Torrance, siège original de Celestron), et que les autres étaient faits en Chine. Le Vixen, il m'a bien plu dans le principe (tube ouvert puisque le correcteur est devant le secondaire, pas de lame de 35 kilos ce qui permet d'avoir un quasi Mak sans le poids et le prix), mais j'ai lu plusieurs avis négatifs chez les américains quant à la qualité des optiques. Mewlon : inaccessible neuf, je sais que c'est un graal, mais il y en a très peu d'occase... Intes Micro : idem Mewlon, c'est très, très beau et très, très cher. C'est pour plus tard... !
  11. oculaire électronique MS

    Facile : Shuttle, c'est dans l'image de ms, la grosse boite qui chauffe avec plein de câbles qui sortent. Autrement dit, un ordinateur personnel. ARM : c'est le type de puce électronique qui est dans ton éventuel téléphone portatif... s'il a moins de 10 ans. CPU : c'est le truc qui chauffe dans ladite grosse boite de la photo de ms. Ou dans ledit téléphone portatif ci-dessus. SoC : utilisé en conjonction avec une CharruE, évidemment. Shaders : ça pourrait être le nom d'un super-héros maléfique qui pourrit le seeing de tous les astronomes, mais non. En français "nuanceur", c'est un bout de programme informatique indépendant, spécialisé dans le traitement des images, que l'on envoie sur une carte graphique pour que cette feignasse fasse son boulot au lieu de jouer au babyfoot. DSP : aussi connu sous le nom de traitement du signal, c'est une série de programmes fourrés dans une grosse boite noire qui prend les images toutes pourrites que renvoie la caméra, et en fabrique une photo nickel qui, une fois postée sur astrobin, te vaudra l'admiration de tous, et une réputation à tenir. Quant au renard, c'est vrai que c'est plutôt sympa comme bestiole (enfin il vaut mieux être vacciné contre la rage, quand même), ils aiment bien les fins de casse-dalle. Les sangliers, j'aime nettement moins, parce que c'est gros, que ça estime (à raison) qu'on est chez eux, et que ça le fait comprendre assez clairement.
  12. oculaire électronique MS

    Juste une question de béotien sur le sujet : j'ai bien compris que la masse de calcul nécessitait l'utilisation du GPU pour ne pas mettre à genoux le processeur Intel "normal", qui n'arriverait pas à suivre en temps réel. Ceci dit, malgré la petitesse du matériel, on reste sur un système pas réellement intégrable ou portable (le Shuttle en particulier, avec des questions sur la façon dont il se comporte en plein milieu d'un champ et de l'humidité), sans parler de l'alim en 220V qui nécessite un inverter bien costaud. En somme, la puissance nécessaire est encore trop élevée pour obtenir un matériel totalement intégré, auto-alimenté etc. Et comme je ne crois pas que le traitement du signal que l'on souhaite appliquer aux images va se simplifier avec le temps (au contraire), on risque de ne pas voir de sitôt un "EVA" (ou "OE") sans fil à la patte. Mais justement les "smart devices" que sortent les coréens ou les américains (Samsung ou Apple) ont réellement de la puissance à revendre. L'architecture ARM qu'utilisent ces deux géants progresse très rapidement, avec des CPU qui sont presque au niveau, voire dépassent des processeurs dits "de bureau" (il n'y qu'à voir les comparatifs de puissance brute pour s'en persuader). Apple et Qualcomm (qui fournit Samsung) sont par ailleurs partis sur des "SoC" qui incluent aussi la partie graphique, ce qui permet par exemple à Apple de proposer des shaders très facilement accessibles au programmeur depuis un iPhone ou un iPad récents. Même chose côté Android, le coup de polish en moins. Il est probable que ça ait déjà été évoqué dans ce sujet ou les précédents, mais je me demande donc si ce n'est pas ça l'avenir de ta proposition : l'utilisation du smartphone ou de la tablette pour effectuer en temps réel le DSP dont tu as besoin, sans se fader un mini-PC qui n'est pas forcément optimal pour transporter sur le terrain. Ca irait dans la droite ligne de tout les machins WiFi que Celestron et autres présentent régulièrement au CES : tu choisis Jupiter sur l'iPhone, bzzzzii le scope tourne tout seul, et ensuite soit l'image est affichée sur le téléphone, soit sur un oculaire avec écran intégré. Le tout sans fil évidemment. Et avec autre chose qu'un eVscope et son diamètre riquiqui, ce qui permet de faire du planétaire suivant ce qu'on a sous la main. Après, je conçois que le concept-même d'une telle assistance puisse en rebuter certains, et que ça ôte une grande partie de la magie de l'astro visuelle, et qu'à ce compte-là il vaut mieux aller regarder les banques d'image d'Hubble ou du futur JWST, etc etc. Mais il reste quand même l'ambiance (le froid glacial, la malédiction du nuage pile au mauvais endroit, l'irruption du renard ou de la famille de sangliers en plein milieu de la soirée, la bande de travelers tatoués qui posent un sound system à 20m de toi, les litres de rosé[e] qui dégoulinent de la lame de fermeture...) et la magie de voir apparaitre progressivement une image nickel, donc la qualité continuera à dépendre uniquement de l'instrument, de ses réglages amoureusement effectués, de sa monture, du lieu choisi pour observer...
  13. Celestron 8 vs 9.25 vs 11 pouces

    Merci beaucoup Norma, je ne savais pas qu'on pouvait modifier cette vieille monture pour lui faire accepter des tubes récents. Je vais faire ma pige de recherche avec attention, car si le tube du C8 peut tenir dessus sans que la monture tremble comme une feuille, ça ferait une belle économie pour acheter les quelques oculaires TeleVue qui me manquent pour compléter ma collection. Pour l'instant je trouve des chiffres de charge acceptable assez variables chez nos voisins américains de CloudyNight, entre 10 et 12 livres (soit 4.6kg à 5.5kg) alors qu'un tube de C8 fait 14 livres (soit 6.35kg). Avec les 20%, ça pourrait passer...
  14. Celestron 8 vs 9.25 vs 11 pouces

    Correction : j'ai une Polaris tout court (la version qui peut se mettre en alt-az en virant le viseur polaire), pas une NP, SP ou GP ou même GP-DX (désolé je m'y perds aussi entre toutes les déclinaisons de cette monture et ses copies). Elle tiendra probablement 5-6 kilos mais pas plus, et surtout...elle n'a pas de queue d'aronde contrairement aux modèles plus récents. Très bonne monture pour mon petit scope, construite comme un char d'assaut soviétique, mais assez lourde avec son contrepoids, et avec un backlash que je n'arrive pas à réduire.
  15. Celestron 8 vs 9.25 vs 11 pouces

    Il semble toujours exister ! Poids approximatif, dans les 200 kilos livrés en bas de la maison, ce pour la modique somme de 21kE