Clouzot

Member
  • Content count

    129
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Monaco

Community Reputation

97 Neutral

About Clouzot

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Adress
    Peille, 06
  1. Hélas nombreux sont ceux qui ont reçu leur SCT comme ça. Ça doit être serré en usine en prévision du transport et les revendeurs ne prennent pas forcément le temps de préparer le tube. Mon C9, neuf, avait carrément la pièce plastique (celle avec du texte style Celestron, XLT, le diamètre…) déformée quand j’ai ouvert le carton.
  2. @chinois02 Pas toutes les montures harmoniques car celles avec encodeur feront le job sans autoguidage. Mais leur prix est complètement délirant
  3. Je peux répondre sur le catalogue de référence : c’est toi qui choisis, le plus indiqué étant la base V17, contenant les magnitudes Johnson-V pour des étoiles jusqu’à la magnitude 17, avec infos également de la différence de mag entre le bleu et le rouge (GBp-GRp) le tout issu du catalogue Gaia
  4. @COM423 ok j’ai compris. A la limite la méthode actuelle qui utilise des références issues de la même capture permet de s’abstraire d’éventuelles erreurs (non linéarités, passages nuageux…) que la méthode de la constante ne gère pas. Le reproche qu’on pourrait faire a ASTAP est donc plus de ne prendre qu’une référence et un seul contrôle, et de ne pas étaler les erreurs de mesure sur plus d’étoiles. c’est un sujet sur lequel on pourrait parfaitement échanger avec l’auteur, qui est plutôt ouvert aux remarques et généralement très réactif
  5. Je pensais que si, mais on ne parle peut-être pas de la même chose (je n'ai aucune expérience du sujet et je raconte sûrement des bêtises). Un extrait de sa doc sur une mesure d'étoile variable ci-dessous :
  6. « ok monture, pointe two masse ji zéro quatre quatre un quatre quatre huit neuf plus deux trois zéro un cinq un trois » J’achète. Où est-ce qu’on signe ?
  7. Certes, il y a une raquette (plutôt un joystick d’ailleurs) Mais soyons précis : la demande initiale était une monture avec raquette goto, j’imagine style SynScan, Nexstar ou autre, et je doute qu’on puisse faire un goto vers un objet avec ceci
  8. Je l’ai payée moins cher que ça mais oui ils peuvent bien mettre une raquette à ce prix. Raquette qui est sagement rangée dans un placard d’ailleurs Concernant la ZWO pas impossible qu’ils la rendent compatible avec les apps mobile style SkySafari, ça ne doit pas être super compliqué de supporter le bon protocole via le wifi. Mais autant c’est sympa pour faire un tour du ciel en automatique, autant pour les manips fines rien ne remplace un bon vieux bouton physique
  9. @garfild les "harmoniques" c'est sympa mais cette AM5 ne coche a priori pas toutes les cases de la demande initiale : - il faut un goto, mais elle n'a pas de raquette donc nécessité de lui coller un ASIAir ou un PC. Il y aura bien une mini raquette mais apparemment uniquement pour les déplacements en manuel - 1-2 minutes sans guider, j'ai du mal à y croire vu ce que sort une RST-135 de conception à peu près équivalente. Ou alors avec très peu de focale. Ca se guide très bien, mais il faut lui ajouter un peu de matériel Par contre si on met la boîte rouge et un mini guidescope, là oui, ça fait un vrai setup goto, portable et autonome
  10. Monture ZWO ?

    Exact. Idéalement poses suffisamment courtes pour être capable de corriger les 1 ou 2 points où la courbe de PE est la plus pentue (c’est essentiellement pour ça qu’on guide à 0.5s), donc risque de guider sur le seeing qu’on compense à coup de multistar ou de guidage dans le proche IR. Tout ça peut d’ailleurs poser quelques problèmes quand on guide hors-axe… Mais sinon j’ai les mêmes stats de guidage que toi : 0.4 à 0.5 RMS sans chercher plus avant a affiner. La ZWO devrait donner le meme genre de chose
  11. SIRIL et taille pixel

    Ça dépend du logiciel de capture. Sharpcap va inscrire dans l’entête du FITS une taille de pixel de 2.315 ou 4.63um selon qu’il travaille en mode « 47 Mpix » ou « 11 Mpix ». Chaque mode pouvant également être binné 2x2. L’asiair, elle, présente les choses différemment : le pixel de base fait toujours 2.315um et il peut y avoir bin1, 2, 3 ou 4. NINA fait pareil. L’approche de Sharpcap peut se comprendre car le super-pixel de 4.63um se comporte différemment d’un simple bin2 sur des pixels de 2.315 (fullwell qui fait un bond, bruit qui chute…). Mais ça rend effectivement les choses difficiles à piger quand on est en bout de chaîne !
  12. tube SC6

    Ce sont les mêmes tubes (la monture XLT je ne connais pas, pour moi c’est le nom du traitement antireflet chez Celestron). seule la position de la queue d’aronde change : en bas pour le C6 pour monture équatoriale (type CG5), sur le côté pour les tubes prévus pour monture Nexstar Le poids d’un C6 tout nu c’est bien 4.5kg
  13. Remplacer Bob Knob sur C8

    Effectivement méfiance. Mes deux tubes (C6, C9.25) sont tous les deux en pas métrique mais ils sont récents. Dans le cas de @Jpb2b c'est plus difficile à dire car même si le secondaire est Fastar (donc pas trop vieux, minimum 1998-99) Celestron n'est passé au pas métrique que bien après, et de manière complètement bordélique en plus. Et certaines vis sur le tube (attache des queues d'aronde par exemple) peuvent rester en pas US, même sur des tubes de maintenant. Bref...
  14. Remplacer Bob Knob sur C8

    Pas simple dans les GSB, c’est pas souvent en stock. J’ai fini par les acheter sur Amzn, un comble… les tailles actuelles des vis sont listées ici pour tous les tubes : https://www.celestron.com/blogs/knowledgebase/what-are-the-sizes-of-collimation-screws-on-current-production-celestron-optical-tubes
  15. CCD Inspector : interprétation ?

    L'auteur d'ASTAP conseille effectivement de ne pas "inspecter" d'empilement mais d'ouvrir une image brute, non calibrée, si possible sans nébulosité trop importante dans le champ (donc exit M45 et ses nébulosités bien présentes) et sans étoiles saturées (là encore, M45 ayant des étoiles bien brillantes, prudence !). Sans connaître ton setup exact (probablement un Newton vu les aigrettes ?) je ne peux que faire des suppositions. Tu peux très bien avoir une superposition de plusieurs phénomènes qui vont brouiller un peu les pistes, et il faudrait les prendre dans l'ordre, de manière systématique : une collimation à checker au centre, selon ta méthode habituelle éventuellement un léger défocus qui peut donner cet effet tricolore avec des couleurs qui ne focalisent pas sur le même plan du tilt qui fait que chaque coin n'a pas la même apparence, ce qui empêche aussi de bien voir les aberrations comme dans l'exemple posté par @airbus340 du backfocus à régler, l'effet semble visible sur toutes les étoiles : le canal rouge est toujours plus éloigné du centre que le vert, lui-même plus éloigné que le bleu. Ca te fait des étoiles tricolores radialement donc ce n'est pas de la dispersion atmosphérique (qui serait toujours orientée pareil). Je serais incapable de te dire dans quel sens il faut régler...mais quelqu'un saura peut-être le dire avec certittude Une fois la collimation vérifiée, si on commence par le tilt on se facilite bien la vie : dans ASTAP, tu as un outil HFD 2D Contour Diagram qui va te donner une carte 2D de la taille moyenne des étoiles. Tu cherches à avoir le sombre le mieux centré possible, et là tu es sûr que tu n'auras pas de tilt qui va interférer avec le reste. Pour le régler, ça dépend tellement du setup que je ne saurais donner une méthode universelle (via une platine, ou bien en t'assurant que ton train d'imagerie est bien serré dans le PO...) Ensuite seulement tu fais un focus super précis au centre (masque Bahtinov, aigrettes à superposer... comme tu veux), et tu vas chercher à régler le backfocus, en y allant doucement à chaque nouveau réglage et en shootant à chaque fois une brute dans un champ d'étoiles quelconque. Là, CCDInspector peut carrément aider puisqu'il va remettre à jour tout seul ses mesures, contrairement à ASTAP où c'est manuel. Bon là c'est la méthode basique et systématique, j'espère que quelqu'un de plus expérimenté que moi aura une solution plus rapide et plus simple.