vador59

Member
  • Content count

    328
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by vador59

  1. Mes étoiles font la têtes...

    Et une contrainte au niveau du barillet, c'est envisageable ?
  2. Vision floue dans mon telescope

    Je te conseillerai au minimum deux BONS oculaires : par exemple un 10mm (100x) et un 7mm (143x) et une BONNE Barlow 2x (doublant les grossissements précédents: 200x et 286x). Tout dépend ensuite de ton télescope: si tu disposes d'une monture équatoriale, des oculaires de type Plössl sont un minimum (voir ceci chez Pierre Astro: https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/oculaires/oculaires-standards/oculaire-npl-20mm-coulant-31,75mm-vixen_detail) Si c'est un Dobson, du grand champ est mieux adapté au suivi azimutal: https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/oculaires/oculaires-grand-champ/oculaires-explore-scientific-82_detail (et ça peut aussi servir sur équatorial pour encore plus de plaisir!)
  3. Mars, le premier mars.....

    Il ne faut pas voir malice dans ma question, hein C'est juste qu'on a vu la calotte fondre comme neige (carbonique) au soleil et elle était très très réduite sur les dernières images où la planète dépasse les 10". C'est pour cette raison que j'avais plutôt tendance à penser à des brumes. Ca ne m'empêche pas d'adorer ces images et d'admirer votre capacité à tirer la quintessence de vos instruments et de la turbulence !
  4. Vision floue dans mon telescope

    Avec une barlowx2 et un oculaire de 6mm, on a l'équivalent d'un 3mm, soit un grossissement de 333x... Connaissant les positions de Mars et de Jupiter très basses sur l'horizon (et la petite taille angulaire de Mars), ce n'est pas étonnant de n'avoir que de la bouillie et de ne tirer aucune image propre. Réduis le grossissement et achète quelques oculaires de qualité, généralement ceux fournis avec des instruments sont d'entrée de gamme et décevants. Et n'oublie pas de réaliser une bonne collimation ! Edit: grillé par Hoth !
  5. Mars, le premier mars.....

    Calotte ou brumes polaires ?
  6. ... surtout quand on voit les prix...
  7. Oculaires Lichtenknecker

    Bonjour à tou(te)s. Je recherche des oculaires LIchtenknecker (coulant 31mm), en laiton ou en aluminium, afin de compléter ma collection. Priorité donnée aux Orthos mais je reste ouvert à l'achat de MZW (Mittenzwei) Faire offre. Merci et à bientôt.
  8. Salut à toutes et à tous ! Cela faisait quelque temps que ça me turlupinait... mais la météo ne s'y prêtait pas vraiment ces derniers temps. Il ne s'agit pas de réaliser une énième expérience avec une petite lentille de récupération, genre binocles de belle-maman et petite loupe comme oculaire. Le matos, c'est ça ! Lentille simple plan convexe 120mm de diamètre et.... 5000 mm de focale (oui, vous avez bien lu: 5 mètres de focale ! ) La manip', c'est ça ! l'idée est donc d'observer l'image volante d'un astre, sans l'aide d'aucun oculaire, simplement en plaçant son oeil en avant du point focal. Et ça marche, du tonnerre même ! Première cible, vers 19h légales: la Lune. La lentille est simplement posée sur un support (un poteau de basket pour être précis), vaguement orientée en direction de l'astre sélène, donc avec des conditions d'alignement qui sont loin d'être optimales. Je n'ai pas diaphragmé, juste pour avoir une idée de la qualité de l'image brute. J'observe l'image de l'oeil gauche puis de l'oeil droit. Les deux sont atteints de myopie et présentent donc des focales différentes. La luminosité de la Lune permet un pointage très simple... et quel choc ! L'image est splendide, juste déformée sur les bords (aberration sphérique ou défaut d'alignement ?), mais le grossissement est démentiel. A la louche, je dirais que l'oeil droit grossit autour de 50x et le droit autour de 80x. Le trio Theophile-Catherine-Cyrille est magnifique; Mare Crisium et Mare Marginalis superbes. Les cratères sont nets avec des ombres bien noires, en dépit de l'absence de diaphragme quelconque entre la lentille et mon oeil. Vraiment très étrange comme sensation, encore plus intuitif que d'observer avec un télescope aérien de type Huygens. Deuxième cible: Jupiter. Bien que très brillante, attraper l'image aérienne s'avère beaucoup plus difficile. Il faut y aller doucement, reculer pas à pas. Je finis par obtenir une première image défocalisée: l'aberration chromatique est visible mais difficile de dire si, là aussi, il s'agit de l'effet de la lentille ou d'un défaut d'alignement des optiques. On recommence, l'image est fuyante mais en deux minutes j'obtiens une image du disque jovien. C'est petit avec l'oeil gauche, plus confortable avec l'oeil droit. Le disque est bien visible mais sans détails. Je n'ai pas remarqué les satellites. Troisième cible: Saturne. Elle s'attrape beaucoup plus facilement que Jupiter paradoxalement. Image un peu jaunâtre mais très plaisante. L'anneau est visible sans aucune difficulté. Par manque de stabilité (je suis quasiment couché au sol, dans une position assez inconfortable), je ne peux pas affirmer que je distingue la division de Cassini. Dernier test: Mars ! Sans surprise, de l'oeil gauche, je ne fais que deviner le disque saumon de la planète rouge. Par contre de l'oeil droit, je suis surpris de distinguer une tache sombre bien nette: Solis Lacus ! Là encore, l'inconfort de ma position m'empêche de prolonger l'observation. En tout cas, la démonstration est faite que ça fonctionne! SI des curieux sont intéressés... Bons cieux à tous
  9. Petit déterrage de topic: voici un article de Sky and Telescope de février 1976, écrit par Richard Berry (pas celui qui est accusé en ce moment, hein...) (voir article en PJ) J'attire votre attention sur la page2, dernière colonne "The eyepieces must be of long focus to give reasonably low powers with the instrument. A myope (nearsighted person) can focus on the aerial image without an eyepiece and see a narrow field at about 40x" "Les oculaires doivent être de longue focale afin de fournir des grossissements raisonnables avec cet instrument. Un myope peut faire le point sur l'image aérienne (de l'objectif) sans utiliser d'oculaire et observer un champ étroit à environ 40x de grossissement" L'objectif utilisé par l'auteur fait un petit peu plus de 4m de focale pour un diamètre diaphragmé à 61mm. Il semble donc bien établi que l'on peut observer directement, à l'oeil nu, l'image fournie par un objectif à très longue focale, du moins pour les personnes atteintes de myopie. Ou alors on est nombreux à s'illusionner... Je n'ai pas encore réalisé l'expérience du couteau de Toutiet, je m'y mets dès que j'ai une météo pas trop pourrave et un objet (la Lune sûrement) relativement bas sur l'horizon pour pouvoir faire l'expérience... ainsi qu'une toise pour bien mesurer si je suis à l'avant ou à l'arrière du point focal. Je vous tiens au jus dès que j'en sais plus... LongFocusRefractor_Berry_S&T_Feb1976_103118.pdf
  10. Denoize, Sharpen, Photoshop... Tout ça c'est de la m.... Rien ne vaut l'oeil. Ca n'invente pas de détails inutiles, l'oeil... Vos détails de 1 pixel sur Mars, je les vois très bien avec ma lulu de 240 et même mieux sans doute. On les voit très bien sur tous mes dessins ! Signé: Giovanni Schiaparelli
  11. Et la Zeiss 85/150 à 25 éléments en verre ED-Parra Mantois ?
  12. Waouh ! Ce bestiaud avec un oculaire amplificateur à la place de chaque oculaire...
  13. "Nur Abholung"... autrement dit, à aller chercher sur place, pas d'envoi. Ca alourdit un peu la facture... Au passage, la Zeiss APQ est "nicht mehr verfügbar" (plus disponible!)
  14. La Vixen 102/1500 "Saturn" sur monture équatoriale était proposée à 6790F en décembre 1979 (vu dans un vieux Ciel et Espace) soit 3392€ de 2021... C'est le prix d'une TS 150 APO (bon, sans la monture par contre)...
  15. Le premier instrument que j'ai fabriqué, c'est une lunette là aussi... J'avais 16-17 ans. Une lentille simple, récupérée sur une loupe éclairée sur pied de table, utilisée par les couturières... une focale d'environ 500mm. Chromatisme garanti... Un tube en PVC, un porte oculaire en PVC; résultats minables même sur la Lune: j'en voyais bien davantage avec ma 60/700 familiale. Mais c'est moi qui l'ai fabriquée! Pas de photo à vous proposer malheureusement.
  16. Je n'ai malheureusement pas pu encore la tester sous son plein potentiel, ne disposant pas d'une monture équatoriale pour l'accueillir. Les tests que j'ai pu effectuer, sur monture azimutale, sont, cela dit, très prometteurs. @lylpeut témoigner de la qualité de la 102M. Eh bien la Pulsar est encore au dessus. Sur la Lune, à un grossissement de 185x, aucun chromatisme notable avec un vieil ortho Zeiss de 7mm. Il y a bien un liseré bleu et un liseré rouge sur le limbe quand on regarde de près, mais je pense que c'est dû à la dispersion atmosphérique davantage qu'à l'instrument. Sur Jupiter, le contraste est à l'avenant: on peut suivre sans problème la disparition d'un satellite dans l'ombre de la planète et même suivre le déplacement de Io devant le disque (au début du moins, parce qu'après c'est plus coton...). Sur Saturne, la division de Cassini est évidente, l'ombre de la planète sur les anneaux (et vice versa) sans problème. Observer Mars avec cette lulu est un vrai plaisir: le contraste est prononcé, sans doute grâce à un excellent bafflage, associé à la qualité de polissage des lentilles.
  17. Tu me dois des droits d'auteur alors
  18. Ehhhhhh mais c'est MA lulu !!!
  19. Une 105/1420 (fabricant inconnu, sans doute début XXeS) fabriqué à partir d'un objectif acheté sur le Mauvais Côté: 150€. Pas de l'apochromatique, mais une longue focale, des couleurs chaudes, la satisfaction d'observer avec un instrument qu'on a construit soi-même.
  20. REFRACTEUR ZEISS AS 80/840

    D'il y a trois-quatre ans. Mais là on parle d'un prix justifié par le côté "historique" (les deux instruments datent du début XXeS... et, sans électronique aucune, sont bien partie pour traverser encore un siècle ou deux...) Sincèrement, je ne suis même pas certain qu'il y ait une différence sensible dans la qualité de l'image. Si c'est la recherche de la plus belle tache d'Airy, avec une course au centième de point, ça fait cher du centième...
  21. Peut-être pas... mais un sous-forum pour les instruments vintage, je trouve que ça manque.
  22. REFRACTEUR ZEISS AS 80/840

    Ca, c'est pas sûr que ça arrive ^^ J'avais oublié un redresseur d'images à prisme parmi les accessoires
  23. REFRACTEUR ZEISS AS 80/840

    7000€, c'est stratosphérique... J'ai pu acquérir une Zeiss E110/1640 complète (avec tourelle, 3 oculaires laiton et socle pyramide) pour 2000€, et l'objectif E130/1950 pour 3000. Ces deux instruments écrasent l'AS en résolution.
  24. REFRACTEUR ZEISS AS 80/840

    Presque 700€ pour une 80 mm... même si c'est du Zeiss, c'est clairement abusé. Et il faut encore construire le tube qui va avec et les accessoires...