Phil Heully

Member
  • Content count

    71
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Phil Heully

  1. Cratère WOLF

    Ce cratère, bien connu des observateurs et dessinateurs de la lune, était "dans la brume" hier soir quand j'ai commencé à l'observer et puis le ciel s'est dégagé . Dessin pas vraiment facile car ce cratère est très irrégulier et présente des bords abimés . Le craterlet au centre ne m'est pas apparu tout de suite mais c'est la forme de patte en haut du dessin qui a attirée mon attention. La réalité de la forme était plus évidente même que le dessin ! Après vérification ce matin sur l'atlas LAC je suis soulagé..( c'est pour la devise "je ne dessine que ce que je vois ").Les photos que j'ai pu trouver ne montrent pas bien cette forme. J'ai remarqué que les contrastes sont parfois amplifiés en observation visuelle sur la lune c'est pourquoi certaines formes sont mises davantage en évidence. Le cratère était à 175 km du terminateur avec une colongitude de 22°7 Dobson 406 avec bino x2 x3 ES 14 Ethos 4.7 Un petit clin d'œil à Loup Lunaire s'il passe par ici...
  2. blog.jpg

    Quand la lune est haute dans le ciel on peut œuvrer debout, pour compléter le sujet il faut citer aussi de part et d'autre de ce cratère Dorsum Buckland et Montes Haemus ...et un peu de poudre sur les doigts
  3. Cratère WOLF

    Le dessin, cela peut aussi s'apprendre et çà commence par l'observation à l'oculaire d'une formation simple puis vient le moment de son report sur le papier . Il existe peu de discussion sur le "comment observer" et à mon sens c'est par là que tout commence...
  4. Sulpicius Gallus.jpg

    Ce nom d'un célèbre tribun romain et astronome est aussi celui d'un cratère ! Dessin à la craie Conté sur papier noir A3 Dobson 406 avec bino et oculaire ES 14 mm X1.3 X 2.3 X 3 le 18 .02. 21 entre 20 h et 21 h
  5. températures lunaires

    Merci à Christian Legrand pour ces précisions imagées qui montrent bien l'influence de la colongitude et celui de l'angle des rayons solaires sur la température du sol . Je me questionne à propos de l'image prise lors d'une éclipse que j'ai jointe précédemment. Les cratères présentant un fort albédo semblent garder une inertie thermique plus importante , ce qui est un peu paradoxal cela s'explique t'il par leur relief ? Sujet passionnant !
  6. températures lunaires

    L' inertie thermique du sol lunaire est bien visible sur cette photo de La Lune en infrarouge thermique prise par Thierry Midavaine à l'occasion de l'éclipse totale du 28 septembre. La nature du sol, sa couleur, son albédo sont des critères à tenir compte ...
  7. Cratère WOLF

    Il s'agit du “Lunar Astronautical Charts” . Rapproche toi de ndesprez si tu es intéressé par l'acquisition d'un format papier.
  8. Cratère WOLF

    En effet , ce dessin comme tous ceux que je fais n'ont pas un caractère exhaustif. Comme je l'ai dit, je ne dessine que ce que je vois dans les conditions locales. Lors de cette séance la brume était présente et j'ai quand même tenté le dessin. Ensuite après une heure environ elle s'est dissipée et j'ai pu saisir ce premier craterlet . La vue de l'atlas montre beaucoup d'autres détails mais je n'avais plus la concentration ni les moyens de le faire car le papier devient humide et le froid se fait ressentir, la baisse de concentration aussi. En espérant avoir répondu à ta question, je te souhaite de bons moments lunaires
  9. Programme d'observation Lunaire

    Belle décision ! Quelque soit la méthode d'observation, la préparation, dans tous les cas c'est le soleil le patron, il ne faut pas l'oublier Proclus au voisinage de la pleine lune...
  10. Cratère WOLF

    Ici il s'agit d'une technique qui utilise de la craie Conté et du papier Canson noir. C'est rudimentaire mais cela demande un peu d'entrainement bien sûr. Si tu veux en savoir plus sur cette technique et sur l'observation de la lune, tu peux consulter ce lien..http://heully.eklablog.com/
  11. Cratère WOLF

    Ce "Wolf" a fait l'objet d'échanges intéressants, je me doutais que tu allais jeter un oeil par ici.
  12. Cratère WOLF

    C'est vrai ..mais là pas trop de solution sinon bien se couvrir , se décider rapidement sur le type de formation et boire chaud ! Merci, Serge, pour cette master class sur la pratique du pastel. Bon c'est salissant c'est vrai la jupe a souvent des traces de craie...mais pas sur les optiques (je fais attention) Est ce que cela me demande beaucoup de temps ? Je me limite à 1 heure car comme je l'ai déjà dit les ombres changent (c'est pas comme le modèle aux beaux arts ) et il y a l'inconfort de la posture ( pas de chevalet !) mais je ne suis pas gêné par la lumière ambiante ce qui est l'atout de Sélène. La difficulté est d'obtenir un résultat rapidement, les cours de calligraphie que j'avais pris dans ma jeunesse m'aident peut être. Au fait...il ne faut pas oublier de pulvériser un fixatif (le lendemain !)
  13. Cratère WOLF

    Eh oui Nicolas , tu m'amènes à commenter les remarques de Norma et de Serge à propos du diamètre (gros débat !) en ce qui me concerne le Dobson 400 me permet de faire du ciel et profond et du lunaire, je n'ai pas d'autre instrument. (je lui ai ajouté une table équatoriale) La technique de la craie calme tout de suite mes ambitions quant au choix de la formation à dessiner parce que le papier devient un buvard au bout d'une heure et l'estompe nécessaire à cette technique devient impossible. Il y a aussi que la craie ne permet pas les très fins détails comme ceux de Serge...puis le terminateur et ses ombres fuyantes si on est trop près... Oui moi aussi j'ai ces 2 Atlas, mais j'utilise souvent le LAC (Lunar Aeronautical Chart) plus précis. J'utilise aussi l'AVL et sur le terrain , je jette un coup d'oeil rapide avant ou après le dessin sur ma tablette pour identifier l'objet. Merci à tous de votre intérêt pour mes dessins lunaires et un salut à Astrosurf qui nous permet de rester en relation dans ces temps confinés..
  14. Janssen, ce cratère était impressionnant hier soir, je l'ai dessiné entre 17h 15 et 18 h après les ombres ont changé et le dessin devait s'arrêter là. Plusieurs raisons m'ont incité à faire ce choix, tout d'abord c'est la zone intérieure du cratère entourée d'ombre, vous l'avez compris, cela attire l'oeil, mais pas seulement car j'ai voulu vérifier après sur une coupe et j'ai eu confirmation du relief du terrain. L'autre raison de ce choix est le nom donné à ce cratère, en effet Jules Janssen était un astronome, il a quitté Paris à bord d'un ballon à gaz en décembre 1870 avec ses instruments pour aller faire une observation d'une éclipse de soleil à Oran. Cela fait exactement 150 ans. La presse parle peu de cet anniversaire et pourtant quitter Paris en ballon n'est pas fréquent... Il y a bien des raisons d' observer la lune, je ne m'en lasse pas... Dessin réalisé à la craie sur papier Canson noir. T 406 avec bino ES 26 x2.3 x 3 avec colong : debut 323.4° fin 323.8° Temps relativement court pour dessiner , je n'ai pas chercher le détail ! Pour la vue avec la coupe le Nord est en haut.
  15. Dessin de Hommel 04-11-20

    En effet l'oeil doit déjà grossir suffisamment ce que l'on voit derriere l'oculaire et c'est prudent de ne pas en ajouter . Chaque technique a ses limites (crayon, craie etc..) Bienvenue au retour du dessin lunaire !
  16. Webb -Condon.jpg

    Voici 2 cratères sur du papier A3, bloc pris dans le sens vertical pour le dessin. Condon est à gauche , Webb celui de droite. T406 avec bino et ES 14 x2.3 x3 colong : 116.6-119.1 le 02/11/20
  17. Les dômes lunaires

    Si l'on dispose d'une liste complète des dômes avec leurs coordonnées lunaires il est alors possible de cibler les sites concernés, encore faut il disposer de l'outil approprié pour la lune (cela existe?) On ne trouve que ce que l'on cherche...et s'il existe c'est plus facile.
  18. Les dômes lunaires

    Posté(e) hier à 10:03 ça aussi c'est bien... http://www.fabiolottero.it/lac/map.htm Intéressant les cartes avec les dômes mais je n'ai pas vu de précision quant à la légende des couleurs...?
  19. Hyginus le faux cratère… Rima Hyginus se ramifie à partir de cette caldeira, impressionnant. Je n’ai pas pu saisir les craterlets qui s’y logent dans la branche du SE, avec un grossissement de 300 fois, plus, c’était le « flou ». A ce propos une question sur l’origine de leur présence ? Une fenêtre météo de 2 h, juste le temps de sortir le matériel avant de prendre le dessert et de quitter la table… La lune est encore basse en octobre. Je n’ai pas décidé ce que je voulais dessiner comme à l’habitude, je préfère me laisser surprendre (c’est parfois risqué !). Une vingtaine de minutes pour faire mon choix et environ le double pour le dessin. Ce qui m’a intéressé ici c’est la surface du sol autour de cette formation qui, avec cette colongitude favorable, n’avait rien de plat comme peuvent le laisser penser certaines photos ou observations plus éloignées du terminateur. Ce dessin n’a rien d’exhaustif, ne cherchez pas tous les détails ! La lune reste une source de découvertes sans cesse renouvelées…il faut le redire… Cerise sur le gâteau avec un petit tour sur Mars avant l’arrivée des nuages. Bon ciel T406 - bino avec ES 14 mm x1.3 et x 2.3 craie Conté papier Canson noir. colongitude 357°
  20. Hyginus le faux cratère...

    Comme tu le dis Norma, la lune questionne... Pour la colongitude, j'ai noté 357°dans mon post, en fait j'ai commencé à 356,8 et fini à 357,3°.Je laisse le soin à chacun de trouver les heures...avec un petit tour sur l'AVL. J'ai en effet maintenant quelques dessins de la lune, Fred, la conservation avec la craie n'est pas facile mais après tout c'est en rapport avec cette technique. Le crayon est plus durable !
  21. Hyginus le faux cratère...

    Merci à tous pour votre passage sur Hyginus, le cratère sans "bord" ...
  22. Dessin lunaire au T400 : Moretus

    Oui mais il faut savoir s'arrêter aussi et ne pas être trop gourmand sur le choix du sujet !
  23. Dessin de Piccolomini 27-05-20

    Belle observation, car pour dessiner il faut observer Ta technique est différente de celle que j'utilise et c'est intéressant, peux tu nous en dire un peu plus sur le temps passé et le format .. RV sur la lune..
  24. Le dessin lunaire éphémère

    En réponse à la question de Kaptain, le format du papier est A3, c'est ce que j'utilise le plus souvent. J'ai fait quelques essais avec du A4 , un peu petit avec la technique de la craie, quant au format A1 que j'ai parfois utilisé, il est adapté à de grandes formations loin du terminateur et cela demande un peu plus d'organisation..!