thierrymartin2018

Member
  • Content count

    23
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 80786

Community Reputation

6 Neutral

About thierrymartin2018

  • Rank
    Inactive member
  1. reducteur de focale de celestron 0.63

    J ai répondu à divers personnes a la fois. D où la confusion Quand je parle de 2 millimètres c est dans le cadre d une simulation e réduire la distance entre les 2 miroirs qui éloigne le foyer du télescope afin de placer le conjugué de l image finale donnee par le réducteur avec 105mm de backfocus . Si on peut connaître les plans principaux du réducteur on peut déterminer sa focale affective. Avec Oslo gratuit on peut seulement ajouter 2 lentilles pour simuler un réducteur. Désolé pour mes responses . J étais sur CN en parallele a repondre sur un autre sujet.
  2. reducteur de focale de celestron 0.63

    Si le fabricant de reducteurs est discret, c est qu il ne veut pas dire les problemes de son reducteur. Au contraire celui qui donne la simulation de son reducteur il a certainement fait des testes sur la concurrence. Pour le calcul j ai utilise le site (https://www.telescope-optics.net/index.htm#TABLE_OF_CONTENTS) et la version gratuite de Oslo.. Cela demande un peu de travail. Concernant la recherche de la focale avec le soleil, je dirai que cela ne permet pas d avoir sa focale mais le backfocus. pour un objet a l infinie. Ce qui n a rien a voir avec la position d un conjugue proche du correcteur. Je suis peut etre un peu pointilleux, mais en optique c est bien le cas. Mais la recherche de cette position avec lle telescope et le correcteur attache est certainement la meilleure solution. Et je rejoinds volontier ceux qui pratique cette methode. Du moment que le reducteur est avant le foyer du telescope et bien sur a une distance raisonable selon sa focale., la seule difficulte reste le champ eclaire donne a l entree du reducteur. Donc le reducteur doit etre plus proche de la sortie du telescope. Ma simulation fait bouger le miroir de 2 milimetes au plus. C est vraiment peu , et donc il faut une demultiplication du deplacement pour y arriver.
  3. reducteur de focale de celestron 0.63

    Pour Celestron le backfocus du TELESCOPE C8 part de la base du filetage. Pour Les REDUCTEURS de FOCALES , chaque fabricant decide ou il prend sa reference pour le backfocus de leur reducteur. Je sens une enorme confusion.. Je n ai pas le Reducteur de Celestron . Alors pas facile de dire ou part la reference. Pour la version Edge son reducteur il indique une position . Le C8 ameliore qui reste dans les 60CM, a besoin d une monture moderne. Maintenant Je pense que le C8 est fait pur le planetaire surtout. Les opticiens instrumentistes reconnaitrons un interets evident pour la modifiation. OSLO est vraiment un outils incroyable. Un Schmidt Cassegrain Slevogt sera toujours mieux qu un RASA meme a F 3.6. Tout est question que les aberation rester dans la tache d Airy . Si necessaire on deplace la mise au point si on utilise un filtre interferentiel. Mais on parle de microns de deplacement du foyer. Des logiciels exitent pour corriger le defaut de chromatisme .
  4. reducteur de focale de celestron 0.63

    Merci Olivufu de tes commentaires. C est vrai que ma prose manque d Espace. C est paradoxale car le reducteur c est pour augmenter l Espace observable. Quand je parle de bouger le secondaire , c est pour facilter le calcul du backfocus du telescope. Car il faudrait ajouter une ligne de plus dans la demo et ajouter le deplacement du primaire qui lui augmente la distance par rapport a la position 181.03mm Autrement cote calcul ca revient au pareil que deplacer le secondaire. Concernant le cote aberations du telescope lui meme, c est tres different avec une lame de Schmid suppose annuler la coma et le defaut de Sphericite . Le defaut de Stigmatisme etant moins grave ( 1/4 de la Coma )Je te fais la demonstration qui permet d annuler la coma sur un C8 classique. Et tu vas comprendre que deplacer le secondaire reduit par 4 fois l impacte sur l e defaut de Coma que de changer la distance par le miroir miroir primaire dans le cas ou la lame de Schmidt pour un C8 se trouve a la bonne distance du miroir primaiire et le rend aplanatique ( la tache de difraction du telescope est a l interieur de la theorie determine par l optique ondulatoire selon Airy.) comme un RC ou une MEADE). Et cela sans modifier la surface du secondaire ni la courbure de la lame de Schmidt. Pour une chambre de Schmidt cette position est au rayon de courbure. Mais pour un SCT c est different. Attention il faut se concentrer. Le Celestron possède 2 miroirs. Un concave et un convexe. La solution optique doit prendre en compte l'impact du miroir secondaire pour obtenir la même qualité de champ que la Chambre de Schmidt. Le calcul est un peu ennuyeux mais on peut trouver la méthode sur le site web https://www.telescope-optics.net/, la formule donne la distance en R1 de la position de la lame de Schmidt en fonction de R1. Cette formule donne l importance au secondaire qui n existe pas pour une chambre de Schmidt, Cette formule est Needed σ1 value for zero coma in the arrangement with two spherical mirrors is σ1=[2C-(kA+1)A]/2(C-kA2). Alternately, it can be expressed in terms of ρ and k as σ1=[2ρ3-k2(2ρ-k)(2ρ+1-k)]/2[ρ3-k2(2ρ-k)2]. pet k sont en fonction de R1 p est le rapport R2/R1 On connaît f1 R1= 2 x f1 = 32''. on utilse la loi des conjugues pour calculer f2 1/f = 1/f1 + 1/f2 -e/(f1 xf2 ) e vaut 12'' 304 305 mmm 1/80 = 1/16 + 16/ (f1 x f2 ) -12/ f1 x f2) => 1/80-1/16 = 1/4 f2 => 1/20 =1/4 f2 => f2 =20/4 = 5" donc R2 = 2 x 5 = 10'' p= 10/32 p = 0.3125 k = (1 +backfocus ) / ( m +1) il sert a determiner la taille minimale du secondaire en rapporta R1 . m et le multiplicateur du secondaire ici 5. car le C8 est à F/D =10 et le primaire est à F/D =2 le backfocus est la distance du miroir primaire au foyer du telescope. On sait que celestron fixe a 5'' la distance du foyer au dos du telescope. il y a le miroir derriere qui se deplace . cette distance moyenne vaut 3 '' environ. En fait le C8 est calcule avec le backfocus egale a 0.5 f1 ou 8'' Backfocus Celestron 8= 0.5 x f1 donc k=(1+0,5)/(5+1)= 0,25 k=0,25 p=0,3125 et k= 0.25 on a maintenant tout pour calculer σ1 p3= 0,03051 2p-k=0,375 k2=0,0625 σ1=2 x 0,03051 - 0,0625 (0,375) x (1,375)/ 2[0,03051-0,0625(0,375)2] = 0,0288/0,04344 =0,66298 σ1=0.66298 σ1=0,66298R1 ou 32*0,66298=21,215 » ou 538,87mm pour le C8 La position optimale de la lentille de Schmidt doit être positionnée à 538,87mm du miroir primaire. Le télescope ainsi modifié reste encore compact avec moins de 60 cm de longueur totale. Maintenant avec Oslo je te montre ce que cela donne . Il est possible de motoriser le secondaire meme avec un C8. Il faut soit acheter le kit Fastar pour les C8 classiques . J'utilise dans un design the FeatherTouch d un C14 et des roulements lineaires. le pilotage avec le systeme Arizona qui alimente le moteur et revoie la position. Compatble ASCOM. Moi j ai repris les cotes d un Fastar pour la compatibilite si je mets la motorisation un C8 Fastar sans toucher a la position de la lamde de Scmidt et donc sans devoir faire une araignee. Design de la motorisation du secondaire d un C8 classique coma free,
  5. reducteur de focale de celestron 0.63

    Je sais que c est de l optique, mais pourquoi ce réducteur a un coefficient 0.63 alors que les calculs classiques utilisés pour une lunette ne fonctionnent pas pour retrouver 0.63. j ai refait sur OSLO le logiciel gratuit pour le calculs optiques je ne me suis pas trompé. Maintenant je me demande comment peut on retrouver cette réduction sans l' aide d' un logiciel qui analyse l'image pour retrouver cette réduction . Je crois que le réducteur est fait pour un seul backfocus si il sert a corriger la coma . C est a dire il est impératif de respecter la distance 105mm. J ai découvert que certains utilisaient la mise au point sur un objet a distance pour connaître le gain de réduction. Or cette méthode change la distance entre les miroirs et donc la focale est différente. Ce qui change la réduction qui est différente a celle pour un objet a l infini. . Mon opinion personnelle est de préparer le télescope pour mettre son foyer a 181mm au lieu de 127mm. Puis de monter le réducteur sur le télescope le réducteur avec la caméra a 105mm au dos de ce réducteur.
  6. j ai essaye de simuler pour la retrouver ce 0.63, car certains annoncent une focale de 230 mm mais vu que c est un e optique a plusieurs lentilles qui peut savoir ou se trouve la focale. De toute maniéré 230-(230 *0.63) = 85 mm et non pas 105mm Je suis parti sachant que 105mm est le back focus du réducteur selon Celestron. En prenant 250 mm de focale que je suppose . je calcule le gain reducteur de 250-105/250 = 0.58. ( ce n est pas 0.63) le réducteur entraine un avancement du foyer final ou du backfocus du télescope par rapport a sa position optimale qui est 127 mm pour 2030mm de focale au dos du télescope au pied du filetage mâle qui permet d attacher les optiques. Or cette dilatance sert a calculer le système en sachant que le backfcus idéal se compte a partir de la surface optique du miroir primaire. . Le backfocus + la distance qui sépare les 2 miroirs donne p' le conjugue de p qui lui est la distance du foyer du primaire a la surface du miroir secondaire. p'/p est le grandissement du secondaire qui est 5 étant donne que le primaire est a F/2 et que le télescope est a F/10. Or on peut estimer la distance entre les 2 miroirs a environ 303mm . ce qui veut dire que le foyer du primaire est environ a 103 mm au dos du secondaire car f1=406mm ( 406-303 = 103) ce qui donne p'= 5 x 103 = 515 mm et donc le miroir primaire est a 515-303-127 =-85 mm derrière le dos du télescope qui sert a mesurer les 127mm. . Ainsi on le backfocus idéal 85+127 = 212mm. C est une approximation car on ne pas vraiment mesurer précisément la Distance entre les 2 miroirs. Une autre simulation avec 303.5 mm, p devient 102.5 et p' = 512.5mm et donc le backfocus au dos du primaire est égale a 512.5 - 303.5 = 209mm. et la distance miroir dos du télescope égale 82mm. ( 209-127). En prenant la valeur moyenne des 2 resultats . cette distance est fixee a 83.5 mm pour le calcul. Pourquoi j ai besoin de savoir cette distance sinon pour recalculer la focale quand on quitte la position 127mm. Ici on besoin de déplacer la focale du télescope de la valeur 105/0.58 = 181.03mm . La distance miroir primaire nouveau foyer vaut 181.03+83.5 = 264.53mm. . Pour rendre plus facile le procede on sait déjà qu il faut réduire la distance entre les 2 miroirs pour atteindre ce nouveau foyer. On déplace le secondaire et on garde fixe le primaire pour garder les 83.5 mm qui le sépare de la position de référence au dos du télescope. Il faut dire que F/10 va augmenter. Cette augmentation va servir a calculer l effet réel du réducteur sur la focale résultante du télescope équipé du réducteur. On a toujours le foyer primaire a sa position . et le miroir secondaire va bouger pour permettre de focaliser non pas a 127 mm au dos du télescope mais a 181.03mm. j ai donc choisi la nouvelle distance des 2 miroirs a 302mm . p' = 302+264.53 = 566..53 mm et p = 406-302 = 104mm .on calcul p'/p = 566.53/104= 5.447. En reprenant le rapport f/2 qui ne bouge jamais on a F resultante = 2 x 5.447=10.894 soit 203.0x 10.894 = 2211.482mm de focal a comparer avec 2030 a l origine. la différence doit être celle qui permet d établir le foyer initiale pour introduire le réducteur. 2211.48-2030= 181.48 mm On n est pas loin de 181.03mm . Cette simulation sert finalement a comprendre ce que veut dire 0.63 ou F/6.3 . en effet 0.58 x 10.894 = 6.31. Je crois que ce reducteur a cette appelation car son usage a 105mm de backfocus engendre une augmentation de la focalde du telescope et c est la nouvelle focale resultante qui est reduite d un facteur 0.63 et non pas la focale originale. En effet 105mm est le bon backfocus . et finalement la focale finale est 0.631 x 2211.482 = 1395.44 mm . le gain de reduction du temp est 0.58 au carre = 0.3364 ou 33.64% plus rapide . pour un C8 le champ eclaire vaut 39x 0.58 = 22.95mm de diametre. Un APS-C est un maximum dans ce cas...En esperant quelqu un qui a une autre proposition a presenter. Je me suis inspirerde la Doc du Alan Gee II
  7. Fastar C8. Besoin de 2 mesures pour un projet

    Désolé pour le film. Il est évident que servir un proprietaire d un C8 quand on en possède soi-même un, procure une émotion qui peut surpasser l'intérêt d'un film. Ce serait mon cas, j'aurais fait pareil. J'ai mon Celestron depuis 40 ans. Il fonctionne sur une Ioptron HAE 29 dorenavant . Sinon aucune possibilité de le modifier....Bonne journee
  8. Fastar C8. Besoin de 2 mesures pour un projet

    Merci mon sauveur. Tu portes un avatar qui est parfait, La deuximere mesure est dans le cylindre ou passe le miroir. Je vais pouvoir ajuster la piece J avais lu chez les Americains que Dean, le patron de Starizona que le filetage etait genre 1.75 x 32 UNS 2A ce qui est pour moi 1.39 mm de pas de filet avec un jeu moyen. Merci encore.
  9. Fastar C8. Besoin de 2 mesures pour un projet

    Merci titou84. Cette version est bien plus proche de ma solution. Moi j ai repris le calcul theorique pour trouver cette position. Pour les curieux j ai trouve 0.6629 le coefficient pour la position de la lame par rapporta celle d une chambre de Schmidt.
  10. Fastar C8. Besoin de 2 mesures pour un projet

    Merci Patry pour ton commentaire. Mais si tu lis lisez attentivement le tableau pour les calculs des dimensions, la lame Schmidt est à 538 mm UNIQUEMENT du miroir primaire. En effet, ce n'est pas comme une chambre de Schmidt. Les 2 miroirs participent au contrôle du Coma. Cette modification augmente la lame Schmidt de 303 mm à 538.8 mm. Oui, il y a bien un Allemand qui a fait une modification par le passé. Mais il n’avait pas calculé la bonne distance par rapport à la lame. Je mets la comparaison avec sa version et la mienne. La tache de diffraction C8 étant la référence de comparaison. . Mais par hasard voustu n as pas de C8 Fastar compatible pour me donner les 2 diamètres pour finaliser mon projet ?
  11. Salut tout le monde. Et bonne année 2024. Je souhaite modifier mon vieux C8 orange de 44 ans. J'ai constaté que le fait d'éloigner la plaque de Schmidt du miroir principal améliore considérablement l'image. Le defaut de Coma disparaît, Les couleurs restent proches de la tache de diffraction. . Ce qui reste, c'est de la courbure du champ. Je vous donne ce que j'ai calculé puis simulé avec OSLO education. Je doit installer une araignée pour positionner le miroir secondaire dans sa position idéale. . Je souhaiterais effectivement réaliser un support secondaire compatible avec celui de la C8 Fastar ou Hedge, il me faudrait 2 diamètres mesurés au pied à coulisse d'après la photo. Si il ya des pocesseurs de C8 fastar compatible qui veleunt m aider je l ai remercie d avance, Une similution 3D d un projet pur piloter le secondaire du C8 avec un Feathtouch de C14 recupere et de son pilotage avec le kit Starizona. Merci d avance
  12. Cosmologie : et un modèle de plus

    Tout les cosmologues savent qu un model qui ne prèdit pas une observation voir l effet, est un problème. Einstein permit d'expliquer un phènomème près de chez nous, concernant l'anomalie de l'avance du périhélie de Mercure. 60 ans à ne pas expliquer ce phènomène sans devoir inventer une planète jamais observée. Au final avec un espace à 4 dimensions l'explication fut trouvée. Depuis la dècouverte du deep sky grace à l'imagere argentique puis numèrique, l'èquation de champ de Einstein fut mise à l'èpreuve sans pouvoir expliquer de nombreux phènomènes, comme celle que notre Soleil tourne autour d une Galaxie à une vitesse qui devrait l'avoir injectée de sa gèodèsie, Alors comme impossible de parler de matière nègative sans parler de l'effet runaway incompatible aux fait, il fallut inventer une matière qui a les mèmes effets le problème serait mineur si 96% de la masse notre Univers n'ètait pas invisible. A l image de Vulcain pour Newton, the dark matter est une pietre solution pour Einstein. Heureusement toute action engendre une rèaction,. Avec l'idée d un univers bimètrique qui apporterait des rèponses à des lacunes serait rassurante, dans la philosophie bien humaine qui dans son grand paradoxe annonce que la nature a horreur du vide....
  13. Image d'un Trou noir, question naïve….

    pour les curieux : https://www.researchgate.net/publication/278019492_How_to_cancel_the_central_singularity_of_the_Schwarzschild_solution_Natural_mass_inversion_process
  14. Image d'un Trou noir, question naïve….

    "Ah? Sgr A, les fusions de TN détectées par LIGO/VIRGO, etc... on m'aurait menti?' Toujours est -il que la fusion des 2 étoiles à neutrons ne dépasse pas les 3 masse solaires. Or c'est bien quand la gravité est supérieure à l'énergie au repos des neutrons que l'on a l'impossibilité pour tout objet avec ou sans masse ( avec l'équation de Broglie) de s'échapper. Les ondes gravitationnelles se sont échappées! Donc on était pas dans ce cas de figure d'un trou noir: CQFD