olivedob

Member
  • Content count

    45
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

78 Neutral

About olivedob

  • Rank
    Inactive member
  1. Ptolemée et Alphonsus au Dob400

    Merci Valère, Patrick, Phil et Astroyoyo. Quand le ciel se calme les gros tromblons sont à l'honneur !
  2. NGC 4565 à 26km du Louvre

    Belle image pour la région parisienne. Moi aussi j'ai de la pollution a foison. 13 km de Notre Dame. A tu essayé de faire des poses courtes sur une étoile guide bien brillante avec le DO pour voir si elle n'apparaît pas allongée sans guidage. J'ai déjà eu ce cas juste parce que la MAP était pas bonne.
  3. Ptolemée et Alphonsus au Dob400

    Merci Christian, Philippe, François et David. J'ai toujours de meilleurs résultats avec Dstation qu'avec Registax.
  4. Ptolemée et Alphonsus au Dob400

    Merci pour tous vos encouragements. C'est une chinoiserie Dobson ES400 comme quoi on peut tomber sur de bons miroirs pour pas cher !
  5. Ptolemée et Alphonsus au Dob400

    C'est un 400
  6. Merci pour vos retours. @exaxe : Oui pour les poses courtes, je dois m'y remettre avec ma nouvelle QHY 290M. Mais je trouve le nombre de cibles limité en région parisienne. Il faut une bonne magnitude surfacique ce qui limite aux amas et les NP et quelques galaxies. Je trouve pour avoir essayé qu'il faut en proportion plus de temps de pose global pour avoir les même signaux faibles par rapport au poses classiques. Mais cela convient très bien aux petits objets difficiles à résoudre comme les NP. @ AlainG merci, le fond de ciel avec un SQM de 18,5 c'est la galère. Je suis entouré par deux lampadaire sodium HP de 8 m de haut. Je suis même obligé de mettre un parasol pour faire un cône d'ombre sur le haut du Dobson. Pour l'instant je n'utilise pas PI mais le plugin Gradient Exterminator qui limite la misère. @Zebeu J'ai résolu en partie le problème des étoiles pas rondes. J'avais un méchant tilt et j'ai remarqué que la MAP est très sensible. Si la MAP n'est pas parfaite les étoiles bizarrement s'allongent !?? Je fais la MAP au bahtinov mais parfois Sharpcap me semble faussé car j'ai des aigrettes pas super fines (comme dédoublées) avec les étoiles très brillantes. Pas de rotation de champ avec une plateforme eq bien mise en station dans DS, j'ai maxi 0,1° d'écart entre les brutes. @BillyJoe Cela fait longtemps que tu avais mis en pose l'astro. J'admirais ton site et tes images (qui ne me semble plus accessible). J'avoue avoir un peu imaginé mon setup en partant de ta config, tu m'as fait rêver avec tes planètes. J'ai investit chez TomO mais je suis parti sur un guidage sur l'axe avec un AO qui est pour moi le seul moyen de corriger les erreurs de suivi à haute fréquence mais faible amplitude de la plateforme. Cela permet aussi de s'affranchir du problème d'orthogonalité des axes RA et DEC quand on n'est pas au méridien. Avec cette solution j'arrive même à guider sur l'axe ESt Ouest ou les axes de la plateforme sont presque parallèles. A F/D 4,5 et la QHY 224C je trouve au moins une étoile tout le temps pour guider à 2Hz. Sur mon DO je peux faire coulisser l'ensemble et trouver une étoile. En réalité je me promène autour de l'objet à imager pour trouver la bonne étoile dans PHD2 qui boucle à 200 ms (5Hz). Voila ce que ça donne une nuit moyenne. En RMS global je guide toujours en dessous de 1 arcsec ce qui correspond au double de mon échantillonnage coté imageur (0,52 arcsec/pixel). A 1850 mm de focale ça pardonne pas un mauvais suivi sur la rondeur des étoiles. A l'analyse dans CCD inspector j'ai une rondeur entre 5 et 20 %. Si vous avez des pistes pour améliorer cela je suis preneur.
  7. Ptolemée et Alphonsus au Dob400

    Merci pour vos retours enjoués. De mémoire on a 1,7 km par arcsec en moyenne. Donc 0,5 arcsec semble réaliste sur cette image pas loin des 0,4 arcsec accessibles avec l'Ir 742.
  8. Bon seeing pour cette image, 500 poses de 2ms, QHY224 avec filtre Ir742 (le rouge n'apportait rien de plus), traitement AS3,Dstation, AstraImage. Je ne sais pas quelle réso j’obtiens sur cette image. Ptolemaeus et Alphonsus.tiff Bon cieux confinés. Olivier
  9. Avec l'ennui du confinement, j'ai eu le temps de tester la prise de vue de galaxies et amas à 10 km de Paris. Le setup : Dobson ES 400 sur plateforme équatoriale 2 axes, correcteur de coma Baader RCC1 focale résultante 1820 mm, guidage SXV AO LF avec QHY224 à 5 Hz, filtre STC multispectra, ASI 294MCC. Des conditions de vue diverses niveau seeing, du tilt parfois bref qui m’ont bien servi pour peaufiner le guidage et le train optique. Pour chaque image 1H15 de poses unitaires de 90 sec à gain unitaire. Grosse galère au traitement car le fond de ciel est rempli de divers bruits et gradients. M13 M3 needle galaxy crop : M102 crop M51 à l'envers comme les autres d’ailleurs ; C2019 Y4 avant la désintégration : M5 Blackeye galaxy : Bonne santé à toutetousse. Olivier M82BRV1CROP.tif
  10. Gros plans lunaires au Dobson 400

    Merci à vous pour ces messages bien sympa. OlivierB
  11. Bonjour, Un peu de retard pour traiter ces Go de données. C'est réalisée en région parisienne le 04 et 05 avril soir. Le setup : Dobson 400ES, plateforme équatoriale, Barlow Televue 2, Filtre RG610, QHY 290M. A chaque fois 300 poses de 1,5 à 2,5 ms retenues sur 10000. Stack AS3, déconvolution Dstation (usatov). Il reste de la marge car la turbu haute fréquence à réduit fortement le nombre de bonnes images utilisables. Olivier
  12. NGC 3184 en poses rapide ciel péri urbain

    Merci pour les infos. J'ai essayé un filtre Celestron LPR ancien qui fonctionne bien et il me reste à tester le Meade OIII et l'UHC et le CLS visuel Astronomik qui laissent tous les deux passer les Ir pour trouver le plus efficace en zone polluée. Trouver un filtre qui coupe les raies Na et Hg et qui laisse passer les Ir pour les galaxies n'est pas évident.
  13. NGC 3184 en poses rapide ciel péri urbain

    Très bon résultat. Je suis intéressé par la valeur de ton SQM et le logiciel avec le gain utilisé. C'est fait avec un filtre luminance ?
  14. M109

    Bravo, j'ai le même SQM. J’ai fais un essai jeudi au dobson 400 sans guidage avec une camera CMOS 183M ventilée à 9° C. Je voulais valider un filtre vintage Celestron LPR qui à une courbe idéale pour lutter la pollution lumineuse sans trop dégrader le RSB et augmenter le temps de pose pour les objets du continuum. Sa magnitude surfacique est de 13.8 : Bonne valeur pour le test. L’image est croppée pour ne voir que la galaxie. Elle est assez grande (8 X 3'). Avec un échantillonnage de malade à 0.37 arcsec les étoiles ne sont pas parfaites sans guidage. J’ai utilisé un correcteur réducteur ASA 0,73 me permettant de descendre à un F/D de 3,3 ! C’est le résultat de 300 poses de 7 secondes seulement. Comme quoi avec un CMOS en poses courtes on peut sortir qqchose..
  15. Bravo, ton miroir est bon c'est assez critique comme test pour la diffusion.