MUNCH

Member
  • Content count

    117
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

104 Good

About MUNCH

  • Rank
    Member

Recent Profile Visitors

2235 profile views
  1. Me voilà informé de quelques réalités de terrain en ce qui concerne le visuel. Au fil des observations je vais sans aucun doute avoir des occasions de mieux apprécier la lunette. Je sais que les meilleures conditions d'observation ne sont pas toujours au RDV. Le soir d'un ciel exceptionnel, de distances favorables pour la lune et le les planètes me laisseront des images souvenir inoubliables sans aucun doute. En attendant je compte bien me régaler un peu plus dans l'observation des planètes et lune quand ces dames seront visibles à des heures raisonnables de la soirée (se lever à 2h ). Marcel
  2. Merci pour les conseils. J'ai pas encore fait de comparaison entre la royal et la lich. Il faudrait que je trouve un pied et une monture assez solide comme l'EQ6. Peut être l'HEQ 5 juste pour le test mais ça bougera certainement un peu. MM
  3. Salut a tous et merci pour les encouragements des uns et des autres. J'ai donc testé la lunette les 2 nuits précédentes ( levé de 2 à 3h et ensuite de 5 à 7h) pour observer Jupiter et Saturne et ensuite la lune. La première nuit je n'avais pas de cale entre les lentilles de l'objectif et la seconde j'en avais mis (1/10 mm) pour voir la différence. Je pense qu'il y avait un peu de turbulence mais je ne suis pas un grand expert pour évaluer cela quand c'est discret...). La nuit de vendredi à samedi observation avec l'objectif sans cale et bien centré (les cercles sous une lampe économique dont il est question plus haut dans ce sujet). La tâche rouge était du spectacle. Jusqu'à 150 X très belle image de la planète ainsi que Saturne. Vers 200 X toujours une bonne image mais un peu baveuse (autour des planètes une sorte de halo qui ne permettait pas une vision nette et tranché du périmètre des planètes). Jusqu'à 300 ~ image moyenne avec discernement des bandes et de la tâche rouge mais très baveuse . Sur la lune image excellente jusqu'à 150-200 X et ensuite image correcte mais difficulté de voir les choses de manière fine. Plus le grossissement était grand moins bonne était l'image. J'ai pensé alors que les cales manquaient et que le "baveux" était lié à cela. Du coup pour la deuxième nuit j'ai mis les cales entre les lentilles de l'objectif. J'ai eu l'impression d'avoir une image un tout petit peu moins nette que la veille (turbulences plus importantes ?) mais globalement j'ai fait le même constat que pour la nuit précédente. Je suis très satisfait des images jusqu'à 150, ( au passage j'ai regardé la lune avec une binoculaire la deuxième nuit et c'est extra). Je m'étonne donc que la qualité de l'image se dégrade de manière important au dessus de 150-200 X d'autant que la lunette est d'une qualité réputée. Dans les tests que j'ai pu lire sur les optiques de qualité un grossissement de plus de 3 ou 4 X le diamètre de l'objectif ne dégradait pas l'image de manière significative avec moins de lumière bien sûr. Comme j'ai récupéré l'objectif , les lentilles ont elles été bougées l'une par rapport à l'autre ? Je n'ai pas non plus colimater l'objectif (je ne sais pas comment produire une source de lumière adapter) ? Est ce un problème de cales ? L'objectif à t-il souffert avec le temps ? Peut-être tout simplement je me suis fais un film dans lequel j'imaginais avoir des images irréalistes à fort grossissement, les lois de l'optique n'étant pas contournables ? J'ai ajouté des images pour le plaisir des yeux : la royal 112/1600 et la Lich. 110. La lich. en mode bino. La tête bino avec les oculaires intégrés (une adaptation de microscope peut-être, pour aller sur un diamètre 31.7 mm.
  4. Salut Hercule Poirot Je m'en suis vu un peu avec l'adaptation de la base EQ6 sur les pieds du trépied. Mais ça devrait aller maintenant et assurer la stabilité de l'ensemble. Je vais tenter une nuit courte ce soir ou tôt ce matin pour faire une observation de Jupiter et Saturne et pourquoi pas la lune si j'arrive à tenir jusque là. Je donnerai des impressions de ce que j'aurai vu. A plus tard et salutation chez toi. Marcel
  5. Voila quelques photos de l'adaptation de matériel divers pour l'utilisation de la Lich. 110. MM
  6. Salut à tous. J'ai fait une tentative d'observation de la lune l'autre soir avec la Lich. 110 dans des conditions non optimales (la lune relativement basse des nuages par intermittence, une lune assez claire dans un ciel plutôt bleu pas encore foncé car encore tôt en soirée). L'image est parfaite et surprenante. J'imagine la chose dans des conditions optimales et sur le planétaire . J'ai aussi monté la lunette sur une EQ6 pour avoir une meilleure stabilité, l'HEQ5 du début ayant quand même une tendance à la souplesse pour les ~10 kg du tube équipé. J'ai placé l'EQ6 sur un ancien pied de (C11 ou 14 ou autre Meade) trépied robuste que j'ai modifié pour que la base de l'EQ aille dessus. J'ai aussi réduit l'écart de l'entretoise qui maintient le trépied. J'ai gagné environ 30 cm sur la hauteur qui permettant une observation plus adaptée pour la lunette. Dès que le montage fini sera testé je vous enverrai des photos et ajouterai un commentaire sur l'ensemble. MM
  7. Bonjour remy-33. En fait je ne me suis jamais posé la question. J'ai observé et l'image était excellente. J'ai fait une comparaison avec la royal 76/1200 et honnêtement je n'ai pas vu de différence en visuel. soit celle que j'ai est en plein potentiel des 76.2 mm soit c'est la royal qui est diaphragmée, l'image étant semblable dans les 2 instrument. Pour info l'admiral que j'ai encore est complètement à droite de l'image avec toute les lunettes et juste à côté la royale 76. MM
  8. Oui je collectionne les lunettes astronomiques depuis 10 ou 12 ans surtout celles de la marque Perl et Perl Vixen. J'ai commencé par récupérer et acheter ici et la du matos SYW pour rassembler la série du catalogue Perl de 1984. J'ai eu aussi la carton 112/1600 objectif SYW (que j'ai revendu il y a peu (une des photos)) et 3 ou 4 Admiral 21 dont l'optique est visuellement excellente. Une intruse est dans le lot habillée de bleu mais elle donne bien. J'ai ensuite quelque objectif à mettre en oeuvre un de ces jours. Un doublet 80 1400 ou 1500 qui date de ? qui était collé au départ, un 90/900 de je ne sais où et un Wollensak 127/1200 dont je n'ai aucune idée de la qualité. J'ai ajouté une photo de ce que j'ai en ce moment ou presque car le 100/600 est vendu et j'ai maintenant la Lich. et une unitron 65/900. Tu remarqueras quelques doubles également. Même si ce n'est pas dans les lunettes astronomiques un tel de 150/1300 sur monture saturne était aussi une belle acquisition. A plus tard. marcel M
  9. En fait la photo n'est pas celle de l'objectif concerné, c'est celui de la royal 112/1600 qui rendait mieux pour la photo. J'ai de nouveau enlevé les cales entre les lentille de la Lich. et observé la lune hier soir. L'aspect de la lune était plutôt dans les tons jaunes que blanche et lumineuse. L'image est extra et j'ai essayé de voir du bleu ici ou la même à 300 fois sans en trouver. J'ai pu voir aussi un toute petite zone sombre un peu décalée du centre de l'image à l'oculaire. J'imagine que c'est une question de collimation de l'objectif, chose que je n'ai jamais tentée jusque là sur aucune lunette. MM
  10. Merci lyl. J'ai remarqué que devant une ampoule économique du commerce (la photo) qu'un objectif de lunette astronomique (presque tous) placé sous un certain angle renvoient une figure irisée comme un disque d'Airy (photo). J'ai pu me rendre compte que les cercles qui apparaissent sur l'objectif Linchtenknecker 110mm sont très serrés et décentrés. Pour le centrage je pense qu'il s'agit d'un problème de cale pour que les verres entres eux soient bien alignés. Que les cercles soient si serrés, est ce une indications liée à l'épaisseur des cales ? Dans ce cas ce seraient une indication utile pour essayer de mettre en œuvre tes conseils. Qu'en penses-tu ? Marcel
  11. Du coup j'ai ajouté des cales entre les 2 lentilles de l'objectif. Hier j'ai observé sur un point fixe autour de la maison qui me sert généralement de référence quand je "teste" la précision de ce que j'achète. L'optique donne des images fines et précises et même à fort grossissement . Par ailleurs j'ai constaté à grossissement important que le chromatisme était présent surtout dans le bleu. Ce n'est probablement pas un objectif ED qui n'en reste pas moins excellent . Donc une lunette rare et performante dont je suis désormais l'heureux propriètaire . Marcel M
  12. Salutations. J'ai vu que sur l'objectif de l'annonce proposée par compustar l'objectif avait des cales entre les lentilles ce qui n'était pas sur celui que j'ai perçu. Du coup est ce que je dois ajouter ces cales ?
  13. Merci pour ces indications et autres qui confirment que je suis un "veinard" d'avoir touché ce lot avec une lunette d'exception . L'anneau de fixation de l'objectif dans le barillet a été fraisé et si des inscriptions y figuraient ils est impossible de le voir. Sur le porte oculaire c'est pareil plus rien d'inscrit comme j'ai pu le voir sur le lien. Je ne l'avais pas dit mais j'ai aussi le chercheur et son support (le réticule est un peu malade). Mais il faut encore que je trouve un adaptateur pour le mettre en place. La pièce sur le tube ne correspond pas à celle qui est sur le support chercheur. Encore merci à vous tous. Marcel MUNCH
  14. Bonjour à tous. J'ai fait l'achat d'un lot de matériel astronomique. Il se trouve que la personne qui pratiquait l'astronomie (défunte) avait préparé un projet de lunette astronomique sans pouvoir le finir. Toutes les pièces étaient présentes et j'ai pu faire le montage. J'aimerai juste savoir si quelqu'un savait quelque chose sur ce matériel ? Il est fait de pièces que je n'ai jamais vu alors que je pratique l'astronomie depuis 20 ans et m'intéresse beaucoup aux instruments des années 70-90 . Il n'y a aucune indication de marque et autre sur le tube ou le RC qui donneraient un indice ou une piste. Seul l'objectif porte quelques indications (voir juste après). J'ai testé le modèle sans l'avoir colimaté ni monté sur un support adapté. L'image est très bonne à première vue. - L'objectif est un doublet de 110 mm de diamètre utile avec les références suivantes : sur une lentille de l'objectif 0603bg03 et sur l'autre 0603bg04. - Le RC est en 2 pouces (Il ressemble à un RC C14 orange mais ce n'est pas le même) . - Un tube en matière "carton-résine-gelcoat" genre télescope Meade d'il y a 30 ans. D ~130 mm extérieur et ~1050 mm de long. - Un porte oculaire robuste et 2 tubes allonges , muni d'un "vernier". Vous pouvez voir le matos sur les photos.
  15. mat&riel

    Salutations. Merci pour le conseil je vais ouvrir ma demande sous un autre titre. Le remontage de la lunette est fait sans avoir encore colimaté l'objectif. La focale tourne autour de 1500-1600 mm. J'ai fait une observation pour tester (sans monture). L'image est fine est de l'ordre des meilleurs instrument que j'ai en ma possession ici. Il se trouve aussi que j' n'ai pas vu de chromatisme autour des feuilles d'un arbre situé à 20 mètres ce que j'ai très souvent constaté entre le clair et le foncé sur d'autres modèles. Donc des images prometteuses qui devraient se confirmer je l'espère dans l'observation astronomique. La photo de l'ensemble est faite avec un oculaire de 26 mm en 31.7. Ca donne une idée de la taille du RC et de l'ensemble qui fait entre 8 et 9 kg. Le RC ne ressemble t-il pas un peu à celui qui était sur le C 14 orange du début ? Marcel