Flet

Membre
  • Compteur de contenus

    6
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

3 Neutre

À propos de Flet

  • Rang
    Membre peu actif
  1. Merci Gagarine, déjà 2 ou 3 soirées d'organisées à 1h à l'ouest et à l'est de Paris ainsi qu'un week-end en gîte dans le Perche ! Débutants et confirmés, visuel et photo, tous ont appréciés ces premières rencontres. A bientôt
  2. Prototype : www.darkskymap.com

    Si tu ne connais pas, tu peux regarder GRESSAC pour te donner des idées https://www.avex-asso.org/dossiers/wordpress/fr_FR/la-pollution-lumineuse-light-pollution/gresac Bonne continuation, je suis à fond pour cette démarche de partage de sites, une vrai galère parfois.
  3. J'adore ton setup, je le présente à un ami !
  4. Planétaire au dobson 200mm

    Avec les anneaux elle est plus grosse, d'ailleurs tu bloques tellement sur leur beauté que tu vas en oublier de regarder la planète Je la regarde vers 5H du mat en ce moment. Vers minuit, avant de me coucher, j'adore sortir rapidement la longue vue pour regarder Jupiter jouer avec Io, Ganymède, Europe et Callisto. Un plaisir ! Bon ciel
  5. Hello, idem pour moi qui ai franchi le cap le mois dernier avec un Nexstar 6 SE (Azimutale). Je me suis limité à cette taille pour des questions : - de budget, - de passion, je ne savais pas si j'allais aimer observer, - de poids, je trouve le C6 limite trop lourd, - de potentiel, 150 semble présenter un seuil ou suffisamment d'objets sont accessibles. Comme le meilleur setup semble être d'en avoir plusieurs, je débute avec un SC transportable et polyvalent dans les observations. Je verrais plus tard si je poursuis et avec quoi : optiques haut de gamme ? plus gros miroir pour le visuel ? lunette d'astrophoto ? lunette ou MAK compact ? Bon ciel
  6. J'ai une technique très basique que j'emploie avec une petite lunette ainsi qu'avec ma longue vue : - tu enlèves bien tous les caches et tu t'assures que tous les éléments optiques sont bien alignés, au pire tu épures en virant le renvoi coudé, - tu cherches la lune à l'oeil nu, - tu mets le tube de manière à avoir la lune dans un axe haut / bas, tu fais ça à l’œil nu en te mettant dans la prolongation du tube - tu tomberas sur la lune en faisant un simple mouvement haut bas avec la monture Attention au halo de la lune qui peut te faire croire que tu est dessus alors que pas vraiment (pivotes de droite à gauche pour tomber sur la cible). Tu gères la mise au point et te voilà prête à passer le cap des chercheuses de planêtes ! Si tu ne la trouves pas la lune tu te décales un peu à droite ou à gauche (au feeling) et du refais le balancier haut bas. Ce premier entrainement va te rassurer, tu pourras même constater le décalage de ton viseur point rouge par rapport au visuel du tube. Tu testes ensuite avec de gros objets tels que Jupiter (dès minuit) ou Saturne (4h du mat), puis plus petit tel Vénus (dès le coucher du soleil) et mars (qui suit Saturne). Riches de ces premières découvertes, ta visite en club sera un perfectionnement plutôt qu'un appel au secours. Bon ciel PS: désolé aux puristes pour la technique hors de l'état de l'art.