Ursus28

Member
  • Content count

    43
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Ursus28

  1. Lorsque l'on a un site internet sur lequel on présente ces images, le plus simple et rapide est de préciser sur la page d'accueil que les images sont la propriété de l'auteur et ne peuvent être utilisées sans son accord. Dans tous les cas l'image reste la propriété de son auteur même si elle est publiée sur le net.
  2. IC 1805 Zoom sur le coeur en sho

    La full est exceptionnelle !!! J'en ai profité pour regarder les autres images sur le site qui sont tout aussi belles. Félicitations
  3. Etant photographe amateur et ayant déjà été confronté à ça, je peux te dire que toute image est protégée par le code de la propriété intellectuelle. A partir du moment où tu peux prouver que tu es l'auteur de cette image et que le site en question se permet sans autorisation de prendre cette image et de l'utiliser sans ton accord, tu es en droit de porter plainte ou plus simplement de leur demander de la retirer de leur site (ce qu'ils ont obligation de faire). Il ne faut pas hésiter à leur demander car maintenant avec internet, beaucoup pensent qu'à partir du moment où l'image est sur le net elle est libre de droit et peut-être volée et utilisée, mais il n'en est rien. A ta place, je les contacterais pour leur demander de la retirer en leur expliquant gentiment. S'il ne répondent pas, il faut être un peu moins gentil et leur rappeler la loi et les peines encourues. Ne pas oublier de faire des copies d'écran au cas où.
  4. AR2529 en Avril 2016

    Sans aucun doute. En tout cas, je ne m'en lasse pas...
  5. AR2529 en Avril 2016

    Onirique !!! Edit : j'y reviens car je trouve cette image particulièrement envoûtante. Ca pourrait être une peinture abstraite mais non, c'est "juste" notre étoile. J'adooooore !!!
  6. Merci Cédric pour ce conseil. Je vais voir ça avec le père Noël...
  7. J'ouvre ce post afin de partager mes observations et certainement poser quelques questions de temps à autres. Au niveau du matériel, j'utilise un Dobson 254/1200mm, équipé pour le moment d'oculaires 25mm et 10mm de base livrés avec le télescope. Et pour commencer, l'observation d'hier soir où j'ai pu profiter d'un ciel à peu près dégagé, chose qui n'était pas arrivé depuis une semaine. En suivant vos conseils, je me suis attelé à rechercher M57 et je l'ai trouvée. Les conditions d'observation n'étaient pas top. Résultat, une image très floue dans l'oculaire. Pas de doute sur l'objet, mais les conditions atmosphériques ne facilitaient pas une bonne définition. En tout cas je l'ai vu !!! Et pour continuer, je me suis tourné vers Andromède. Là encore, une masse floue dans l'oculaire mais j'ai réussi à la repérer. Il faudra juste attendre des conditions meilleures avec moins d'humidité dans l'air et pas de voile nuageux. En tout cas, j'ai vu mes deux premiers objets du CP. Donc, une très bonne soirée.
  8. Petite séance d'observation hier soir. Beau ciel nocturne bien dégagé, température plus fraîche (fini les moustiques !!!) et plein de choses à découvrir. Pour commencer, j'ai refait le tour des classiques juste pour m'habituer à les retrouver rapidement. Maintenant, j'arrive à tomber pile sur M57 en visant entre les deux étoiles de la Lyre. Hier soir, l'anneau était vraiment bien visible : un régal... Ensuite, petit tour vers M13 toujours aussi impressionnant. Je me suis ensuite mis en quête de galaxies. Petite balade entre Ursa major et Canes venatici pour voir M94, M63 et M51. Je les vois bien et j'arrive à distinguer le coeur plus lumineux mais pas d'autres détails. Petite question à ce sujet : un oculaire de meilleure qualité que ceux livrés avec le Dobson et me permettant un grossissement un peu plus important me permettrait-il de voir plus de détails ou verrais-je toujours une masse floue ? Après ce tour des galaxies, j'ai fait un tour vers M27 (la nébuleuse de l'haltère) que je n'imaginais pas si grande. Il faudra que j'y retourne. Et pour finir cette jolie soirée, impossible de ne pas retourner vers Andromède. A cette occasion, j'ai découvert M110 que je n'avais pas vu lors de mes premières observations. Il faut que je trouve M33 lors de ma prochaine session. Pas de planétaire mais plein de belles choses découvertes.
  9. Incroyables ces images !!! Félicitations.
  10. Bon, ça me rassure un petit peu. Je verrai avec le temps pour m'équiper correctement pour diversifier les observations. Pour le Sagittaire, il est trop bas. J'habite en bordure de forêt avec un coteau plein sud. Du coup, pas facile de ce côté-là. L'autre jour, pendant que la Lune était gibbeuse j'ai pu observer Jupiter quelques minutes seulement avant qu'elle ne repasse derrière les arbres. Je suis frustré car j'aimerais vraiment pouvoir observer Saturne.
  11. Bonnes conditions hier soir. Aucun nuage et atmosphère moins humide. Du coup, j'ai pu faire mes recherches autour d'Ursa major et Canes venatici. Bilan, j'ai suis tombé sur M101 et sur M51. Difficile de voir des détails. Juste sur M51, j'ai bien vu le couple formé avec NGC5195. En décalant le regard, j'ai même pu apercevoir le coeur plus brillant de M51. Un joli couple en tout cas. Pour finir, je suis retourné vers M57 (plus nette que les soirs précédents) et M13 (toujours impressionnant). De quoi aller se coucher des étoiles plein les yeux. J'ai aussi une question (de débutant donc peut-être stupide...) : j'ai regardé du côté de Cygnus pour essayer de voir les nébuleuses autour de Sadr et Deneb. Ma question est, puis-je les voir ? Est-ce que c'est trop vaporeux ou trop grand pour les voir avec le 25mm ?
  12. C'est ce que j'ai fait hier sur M13 et M57.
  13. Pour l'instant je me fais surtout bouffer par les moustiques... Je suis confiant pour ce soir. Quasiment aucun nuage aujourd'hui.
  14. Ce soir si le temps le permet (ça semble bien parti) je vais essayer de repérer quelques objets autour d'Ursa major. Pour les oculaires, cette gamme de prix est trop élevée pour moi. Je regardais du côté des Explore Scientific de la gamme 82°. Un 4.7mm ou un 6.7mm.
  15. Bon, M13 c'est pas du pâté !!! Superbe et en plus facilement repérable même au viseur. Je me suis entraîné à retrouver M57 et Andromède, avec une vue un peu meilleure sur M57 qu'avant-hier. Je crois qu'il va me falloir investir dans un bon oculaire de moins de 10mm.
  16. Je pense qu'hier soir les conditions n'étaient pas optimales. Pour M57, les étoiles autour étaient bien ponctuelles et pas baveuses. Je pense aussi que lorsque l'on débute on a de trop grandes attentes en terme de rendu dans l'oculaire. On a tellement l'habitude de voir des superbes images de ces objets célestes que l'on s'imagine voir quelque chose qui s'en rapproche. Or ce n'est généralement pas le cas. Mais bon, je me console en me disant que j'ai quand même observé un objet qui se trouve juste à 2300 années lumière de mon jardin... J'essaierai de trouver M13 et je vous dirais si je vois un pâté ou pas.
  17. Pour M57, l'anneau est clairement visible. C'est juste que ça manque de netteté et de définition. Pour la collimation ,j'ai fait le test sur une étoile et rien d'anormal. Les cercles sont bien concentriques.
  18. Ma première cible sera donc M57, c'est décidé !!! Merci pour vos conseils.
  19. Bonjour à toutes et à tous, étant nouvel inscrit, je passe par la case présentation. J'habite au nord de l'Eure-et-Loir, un peu plus de la quarantaine et désireux de se relancer dans l'astronomie. Lorsque j'étais gamin, mes parents m'avaient acheté (comme à beaucoup d'entre vous j'imagine) un petit télescope. rien d'extraordinaire mais pouvoir voir les cratères de la Lune de plus près était déjà génial. J'avais l'encyclopédie "Astronomie" en 10 volumes (celle vendue fascicule par fascicule) comme livre de chevet à 12 ans et j'étais abonné à Ciel et espace (où je bavais devant les Meade et les Celestron). Du coup, je me dis pourquoi ne pas m'y remettre. Je me suis replongé dans le matériel et je dois avouer que je suis un peu perdu devant toutes les offres. D'abord, ce que je veux voir : du planétaire et du ciel profond. Ensuite, niveau budget je pars sur 500€ avec éventuellement une petite rallonge si nécessaire. J'ai regardé ce qui se faisait sur un site de vente en ligne qui propose énormément de choix et là c'est le drame !!! Comment faire son choix quand on est débutant ? Choisir un Dobson de 200 ou 250mm pour le rapport prix/ouverture mais encombrant et lourd, prendre un Newton 150 ou 200mm encombrant aussi mais un peu moins ou partir sur un Mak avec un ouverture plus faible et peut-être plus limité pour le ciel profond. Et puis, motorisé ou pas, sachant que la photo n'est pas du tout envisagée pour le moment. Etant débutant, j'avoue que les termes de "collimation" et de "mise en station" m'inquiètent un peu. Je me demande combien de temps cela prend, si c'est compliqué ou non... J'ai envoyé un message au club d'astro le plus proche de chez moi. Comme les vacances ont débuté pas de news pour le moment. Mais si j'avais l'opportunité d'approcher le matériel, de voir de mes propres yeux le rendu dans l'oculaire (ce qui n'est pas évident à imaginer) et discuter avec des amateurs éclairés ce serait bien. En attendant, je suis preneur de tous vos conseils sur le choix matériel. Merci à vous.
  20. c'est ce que je pensais pour l'heure. Je sortais un peu plus tôt histoire de regarder un peu la Lune et Jupiter avant que la luminosité baisse vraiment. Hier j'étais avec l'atlas du ciel de Sky & telescope. Il faut s'habituer à jongler entre les cartes. C'est un peu comme sur les cartes routières. Le bled où on veut aller est toujours sur les spirales... Après trouver les objets en balayant la zone c'est pas évident. Mais je vais déjà taper dans les objets Messier faciles. Il y a déjà de quoi se régaler et en prendre plein les yeux. Je n'ose imaginer quand je vais tomber sur ma première galaxie ou ma première nébuleuse.
  21. Hoth, bois de chauffage oui mais là c'est la forêt domaniale... Je ne vais pas lâcher. Je veux les voir !!! Cédric, début de nuit c'est quelle heure pour toi ?
  22. Petit retour après trois soirées d'utilisation. Je me suis régalé deux soirs avec la Lune et de beaux détails. J'ai également pu observer Jupiter et 4 de ses satellites deux fois, un régal. Par contre, la position très basse au sud est un problème pour moi car j'ai un coteau boisé qui masque beaucoup de choses. Du coup, je n'ai toujours pas observer Saturne (frustré je suis...) En ce qui concerne le ciel profond, j'avoue que je galère pas mal. Je n'ai encore rien trouvé à me mettre sous la rétine. Alors je suis encore en apprentissage (pour un moment) et je commence au fur et à mesure à essayer de me repérer dans les constellations. Hier soir, je me suis focalisé sur la zone grande ourse, petite ourse, dragon. La Lune étant très lumineuse, ce n'est pas top mais c'est jouable. Du coup, j'ai essayé de repérer quelques objets du CP en balayant la zone supposée, mais rien. Du coup, je me demande si je ne suis pas dans la bonne zone, si les conditions lumineuses m'empêchent de les observer... Le plus difficile pour moi en tant que débutant, c'est de ne pas savoir à quoi doit ressembler ce que je cherche dans l'oculaire. Quelle taille doit avoir l'objet (je prospecte avec le 25mm), quelle luminosité, quelle couleur... Bref, pas évident. Mais je vais continuer à apprendre mon plan de la "grande banlieue" et un jour j'y arriverai.
  23. ISS entre 2 vagues de turbulence

    Question bête (enfin de néophyte) : hier soir j'étais dehors avec mon nouveau jouet et j'ai vu un point assez gros et très brillant traverser le ciel en gros d'Ouest/Sud-Ouest à Est/Nord-Est. Se peut-il que ce soit l'ISS. Je suis habitué à voir passer les satellites, mais celui-là est quand même gros. Je l'avais déjà observé samedi sur le même axe.
  24. Voilà l'engin posé dans le jardin hier soir pour la mise en température. Du coup, premières observations sous un ciel sans aucun nuage. Tout d'abord la Lune. Avec le 10mm, la qualité des détails est assez bluffante. Je n'ose imaginer ce que ça pourrait donner avec des oculaires de meilleure qualité. Ceux qui sont fournis sont déjà bien pour débuter mais forcément ce n'est pas le top en terme de qualité optique. Je me suis donc régalé avec les détails des cratères lunaires en attendant qu'il fasse un peu plus sombre. Et puis, Jupiter est sortie de derrière les arbres (pour y retourner trop vite... ). Je m'attendais à voir une boule avec quelques détails qui permettraient d'être certain de voir Jupiter. Et là, surprise je vois bien les différentes bandes et surtout je vois la grande tache rouge !!! Je pense que les conditions atmosphériques hier étaient vraiment bonnes, sans trop de perturbations. En tout cas j'ai été bluffé par les détails visibles sur la planète et autour avec ces trois satellites très brillants et clairement visibles. Seul regret de la soirée, je n'ai pas pu voir Saturne trop basse sur l'horizon et cachée par les arbres. Pour finir, j'ai balayé le ciel à la recherche d'objet du ciel profond mais je n'ai vu que des étoiles. J'ai reçu mon atlas hier alors il va falloir que je commence à m'intéresser au plan de la grande banlieue. En tout cas, une belle première soirée (exception faite des moustiques...)