Optrolight

Member
  • Content count

    774
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 81758

Everything posted by Optrolight

  1. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Les premiers éléments de couverture du dôme sont en place sous la section d'ouverture ... Coté plateforme nasmith, la A te la B semble au même point aujourd'hui. Sinon pour les pièces tout autour du dôme la toiture avance aussi.
  2. Extremely Large Telescope de l'ESO

    c'est quand même top de voir ça
  3. Merci pour ce lien de cette conf. Pour le développement du VLTI depuis sa genèse il y a aussi LE BLUE BOOK https://www.eso.org/public/archives/books/pdf/book_0005.pdf Ce bouquin décrit ce que devrait être le VLT(I) avant sa construction pour adresser les domaines scientifiques identifiés à l'époque. Concernant l'interférométrie il est quand même incroyable avec la mise en place de Gravity+ actuellement qu'on va avoir cocher toutes les cases des systèmes nécessaires. D'ici 2 ou 3 ans le VLT(I) sera enfin complet comme imaginé dans les rêves des grands astrophysiciens il y a 40 ans.
  4. !!! ASI 715MC ..Premières Lumières ..!!!

    Bonjour merci pour ce test. C'est quoi la FWHM d'un C11 pour un objet ponctuel, à l'infini ?
  5. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Les plaques d'azimuth sont en place avec les départs des pieds d'une des plateformes instrumentales nasmyth
  6. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Pour le morceau de toiture je suis d'accord, j'avais pensé à un coffrage pour ces mêmes toitures mais pas ce n'est pas cohérent avec les points d'attache ect. Sinon pour les photos des M1 héhé je les ai vue il y a un moment. Toujours aussi impressionnant je trouve.
  7. Jupiter - modeste contribution du 07-11-2023

    Merci pour ce commentaire. J'ai commencé l'inspection du télescope pour améliorer la collimation. Il est bien dans les choux... Et ça ne va pas être facile à rattraper.... Un peu de mécanique va être nécessaire
  8. Bonjour, voyant toutes ces portraits de Jupiter depuis un moment, j'ai sauté sur l'occasion d'avoir un ciel limpide le 07 pour tenter ma chance. Loin très loin des cadors du ciel, je dois dire que le shooting était plaisant. Une Jupiter haute dans le ciel, une température de quelques degrés, un télescope rapidement mis en station. Bon en parlant de télescope, il s'agit de mon unique et haut fidèle depuis maintenant 21 ans, je nome l'ETX 105 EC qui malheureusement pour un Matsukov-Cassegrain a perdu sa collimation il y a 2 ans est que je galère la retrouver à cause de sa conception mécanique ne donnant pas accès au vis de réglage du primaire facilement pour faire le réglage. Bon je ne désespère pas d'y arriver un jour , il faut que j'y passe du temps pour faire les pièces mécaniques qui vont bien pour me mettre devant un collimateur au boulot. Bon je fais donc avec cela pour l'instant. Donc après une rapide mise au point, je vois que c'est bien stable sur l'écran d'ordinateur. Je passe un peu de temps à ajuster la mise au point et je commence à prendre des acquisitions. On est donc sur un setup ETX105 - ASI462 + IR cut + Barlow X2. Oui pas d'ADC, et de platine tiptilt. J'ai pas ça par défaut à la maison et c''est surtout une remise en jambe. J'ai enfin tenté aussi avec une barlow X3. Bon c'était pas mal en comparaison d'autres fois mais au traitement il y avait moins de piqué. Pour le traitement j'ai redécouvert les jois de tout ces supers logiciels. Dans l'ordre AS3! puis Astrosurface. Aller pourquoi pas s'amuser aussi avec WINJUPOS? Hop la petite vidéo de JLD qui va bien. Une petite galère d'ajustement avec un satellite qui a valu un poste sur Astrosurf mais qui a été vite résolu (voir astronomie pratique). Dérotation de 4 images. On peaufine sous photoshop pour inclure l'image avec le satellite. Et voilà le travail.... pas top. Bon plusieurs causes qui ont mené à ce résultat: - le premier le truc machin chose entre le clavier et la chaise . - Puis le Télescope avec son défaut de collimation - puis l'amateurisme dans le traitement ,( ben oui quand on pratique pas ben on a ce qu'on a) Bon aller là voilà. Et puis à force de vous habituez à pas grand chose le jour où je pourrais vraiment m'y mettre ben je pourrais vraiment faire mieux. Mais bon je suis content quand même de participer.
  9. Jupiter - modeste contribution du 07-11-2023

    Merci, oui en effet des rebond disgracieux. Merci Alain, arf quand je vois que tu as déjà raccroché pour cette année en planétaire... bon le télescope est arrivé au boulot, on va voir comment s'occuper de lui pour lui donner une nouvelle jeunesse.
  10. Ben oui tu shoot souvent et on voit parler l'expérience. Bravo Sauveur
  11. Jupiter - modeste contribution du 07-11-2023

    Merci Fabrice, oui une fois qu'on a compris l'enchainement. Après il y a du boulot pour faire mieux c'est sur. Merci Sauveur, j'aime en effet quand c'est doux !
  12. Bonjour je suis en train de traité des images de Jupiter. Dans winjupos je ne comprends pas quelque chose. En ajustant le "patron" de la mesure d'image à la planète, la position du satellite donné par Winjupos, ne correspond pas angulairement a ce que j'ai sur mon image. Si je corrige cette angle l'équateur de la planète est aberrant par rapport aux bandes nuageuses. Avez vous déjà eu ce problème? Optrolight
  13. Extremely Large Telescope de l'ESO

    et bingo c'est en place le 8 novembre.
  14. Bon je me répond à moi même mais ça pourra aider certain. C'est une inversion de l'image Nord/sud.
  15. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Je suis d'accord avec @Alain MOREAU, c'est une chaîne porte câble pour l'azimut. Elle se trouvera je crois au centre des anneaux d'azimut et à l'heure où j'écris ces lignes elle va bientôt être mis en place car la grue s'est déployée pour la porter
  16. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Update 30/10/2023 La structure métallique du dôme semble arriver à son terme (hormis les portes). On remarque sur cette image du 26 octobre 2023 l'installation d'une cage d'ascenseur à gauche sur la partie arrière du dôme. Au centre la base du télescope continue de progresser. Des structures métalliques ont fait leur apparition au dessus des anneaux d'azimut. Il y a aussi une forêt d'échafaudage tout autour.
  17. APOD Halloweenesque

    Bravo à vous, c'est magnifique
  18. Salut, une finesse cette saturne... On en mangerait. Pour les problème de seeing sur Jupiter, est ce que tu n'aurais pas ,vu ton diamètre, une turbulence local au niveau miroir qui se met en place dans une position et pas dans une autre. Un flush latéral constant n'améliorait pas un peu? A tester.
  19. C'est vraiment superbe. Bravo. Ce que j'aime aussi dans la discussion c'est le questionnement sur le traitement. Je me demande si comme il se fait souvent dans l'astro pro une sorte de "beauty contest" ne pourrai pas s'organiser sur le forum? On mettrait à disposition un jeu de donné brut de bonne qualité et chacun propose une image final en expliquant un la méthodologie. Au final est ce qu'on arriverait pas à sortir un guide de traitement pour chaque diamètre de télescope? Un truc qui me chiffonne @jldauvergne c'est ton critère de signal sur bruit pour Jupiter. Je crois que je ne l'ai toujours pas saisi
  20. Extremely Large Telescope de l'ESO

    On ne calcul pas le front d'onde on le mesure directement avec un analyseur de surface d'onde. Avec toutes les problématiques de fréquences spatiales ect , "de justesse" de la mesure. Tu parles de fréquence double et je pense que tu fais référence à Shannon pour l'échantillonnage mais ce n'est pas vraiment le bon critère ici. On ne veut pas reconstitué "un signal " de turbulence mais simplement mesurer celle-ci spatialement au cour du temps. Dans l'idéal on aimerait pour une fréquence spatiale de turbulence donné et mesurer le front d'onde à la fréquence du temps de cohérence pour ce front d'onde à cette fréquence spatiale. Sur les système XAO actuelle on est au alentour d'une mesure à 1500 img/s et on aimerait monter à 3000 sur les prochains pour prendre encore plus de phénomène à temps de cohérence court.
  21. Extremely Large Telescope de l'ESO

    En fait on ne veut pas que corriger une déformation de l'image qui pourrait être du à un mauvais alignement, on appel cela les aberrations communes qui elles sont statiques par rapport à la turbulence. On veut corriger quelques choses de dynamiques. Cette correction permet d'augmenter la résolution angulaire dans le cadre de l'imagerie ou simplement mieux concentrer la lumière. Par contre il y a des études pour les essayer de prévoir cette turbulence. Actuellement les meilleurs systèmes ont en gros une frame de retard dans la correction. L'idée serait de diminuer encore ce retard pour corriger au plus près temporellement et ainsi augmenter la correction. Les optiques adaptatives actuelle corrigent aussi bien la turbulence que les défauts optiques et les variations en température des instruments. Il existe plusieurs types de corrections d'optique adaptative : la SCAO, la LTAO, la MCAO. Chacune avec ces caractéristiques de mise en œuvre et de capacité de corrections.
  22. Bravo c'est très beau. Merci pour avoir mis un gif de brut pour se rendre compte des conditions et du traitement.
  23. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Aller on s'autorise à penser dans les milieux autorisés que fin 2028 pour la première lumière..... je dis ça..... Mais ça avance bien sinon mais il faut du temps.
  24. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Ha le rêve mais il faut qu'un instrument soit décomissionné.
  25. Extremely Large Telescope de l'ESO

    Début d'installation des rails d'azimut?