EricS83

Member
  • Content count

    32
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

7 Neutral

About EricS83

  • Rank
    Inactive member

Recent Profile Visitors

1029 profile views
  1. collimateur laser

    HOWIE GLATTER est décédé il y a 2 ans je crois, sa dernière innovation a été le "TUBLUG" ( barlow intégrée). STARLIGHT INSTRUMENT a racheté ses brevets et a pu maintenir la production. les mires holographiques m'ont été d'un précieux secours lors de la fabrication de mon DOBSON, en particulier la "grille" pour le centrage du porte secondaire et l'alignement de l"araignée, vraiment. le variateur d'intensité du faisceau est loin d'être un gadget. il permet le mode "non lasing", soit un point plus ponctuel moins étalé, idéal pour prendre des mesures sur le couvercle du miroir en plantant une aiguille lorsque le dob est à la verticale et vérifier la structure en vérifiant le déplacement du point laser, tube à 10°. Pour la collimation avec le TUBLUG on trouve des modèles de mires à imprimer et à découper échelle 1/1 , pour réaliser une "cible" de retour.
  2. collimateur laser

    HOWIE GLATTER , c'est LA référence, ( le prix aussi ) existe en 1.25 ou 2"; la commercialisation a été reprise par starlight instrument (feather touch) c'est du très très sérieux. le shift du point de projection est garanti à moins du 10ème de mm à 50 m !! j'ai vérifié sur un banc ( V-blocks de précision) et bingo. en cas de défaut le lazer est échangé sans condition. 2 longeurs d'ondes disponible ( rouge ou orange) pour collimation diurne, très intéressante pour les essais à la maison ! 3 mires holographiques et un variateur d'intensité en option usinage au micron, diode lazer triée,.... la rolls !
  3. bonjour, après démontage pour nettoyage de mon oculaire BAADER EUDIASCOPIC 10 mm, j'ai cassé un groupe de lentilles !! il etait à l'état quasi neuf. si quelqu'un dispose du meme oculaire et disposé à le vendre, merci de me contacter, ou le cas échéant avec une solution de lentilles de rechange. BAADER n'assure plus le SAV pour les eudiascopic. merci eric
  4. bonjour ,pour cause abandon du projet, je vends ou j'échange contre matériel astro ( oculaire, RC 2', lunette apo, miroir, etc...+ soulte possible) : Barillet pour miroir 500 mm à double étage ( idéal monture à fourche, ou miroir mince ) 27 points / 9 points, entièrement sur roulements de 30 mm, triangles guidés. très belle conception et réalisation, acheté ici, à un observatoire particulier, fourni avec plans complet du concepteur. - 1er étage de triangles en acier -2ème étage triangle en dural 15 mm roulement central sur pivot et 2 vis de collim surdimensionnée appui sur cuvette bronze appuis latéraux du miroir sur 3 roulements réglables en hauteur, sur patte double soudée en acier (aucun jeux !) j'ai également le support de fond du telescope ( carré) avec les 2 gros ventilateur et les attaches crapaudines . quelques points de contact en teflon à recoller ( ou a changer pour du delrin) autre photos dispo sur demandes. prix souhaité 400 euros. je peux me déplacer sur le 83, 06, 13.
  5. Lampe monochromatique

    vieux post, mais nouvelle technique éprouvée... prendre un laser vert chinois à pas cher, percer une balle de ping pong au diamète du laser, "emmancher" (pardon), la balle percée sur la sortie du laser, poser sur votre table,utiliser une feuille de journal au dessus de la balle suffit en reflexion, ou feuille blanche avec calque; l'objet à tester avec votre plat optique se situe sous la feuille de journal sur laquelle réfléchie votre "balle laser".
  6. les filetages de l'araignée résistent bien ( plaque alu de 4 mm) et j'avais mis des ressorts pour le "feeling" et la tenue des vis, plus une mollette de blocage sur la vis centrale qui retient le porte secondaire. la collimation a l'air de bien tenir après plusieurs long déplacements en voiture. j'ai quand même un tout petit réglage à faire de collimation après chaque remontage ( quelque dixième de tour par vis, je pense que c'est normal ? ). j'ai repéré les tubes. je vais aussi renforcer la cage du secondaire, j'ai quand même l'impression que j'ai un micro-cisaillement des anneaux. j'ai pas encore réussi à installer le comparateur correctement.
  7. pour info et retour d'expérience,...le problème de dérive du point laser avec l'inclinaison du "tube" et résolu : le problème venait de l'élasticité de "contact" en le porte miroir secondaire et les écrous borgnes de collimation ( du 6 mm quand même). il y a un "enfoncement" des surfaces rondes des écrous borgne sur la surface du porte secondaire dont la dureté et pour le moins "relative". ce porte secondaire en composite ( sorte de Delrin), armé de fibre à pourtant été acheté assez cher chez TS, qui vantait son poids léger et aucune dilatation de cette matière. il faut augmenter la pression de serrage de tous les écrous pour que la compression annule l'effet "élastique" de cette "matière" dont TS ne dit rien. j'ai pas de newtonmetre mais faut serrer fort et garder quand même une marge pour que les réglages soient possibles. je ne réutiliserai pas ce porte secondaire, ou alors il faut coller des rondelles métalliques ou point de contact?
  8. SUPER , merci de vos réponses,... bon y'a beaucoup de pistes à explorer ! demain j'achète un comparateur d'occasion et une règle alu de maçon en 2 m pour commencer à vérifier tout ça ! - j'avais pas pensé au "cisaillement" des anneaux ! Génial ( les tubes alu de la cage sont montés avec des étoiles ressorts à double lamelles et vis de 6 mm a têtes plates, mais j'ai pas mis de rondelles, la tête de vis à fait son empreinte dans le bois...) en plus le sens de déplacement du point laser est en diagonale,( 11H vers 5H00) .je vais vérifier la dérive de flexion SUR CHAQUE ANNEAU merci je n'y aurai pas du tout pensé ! _ la fixation des tubes sur l'anneau vient de chez AURORA PRECISION, avec double tenons de maintien + molette serrage 1/4 pouces, ça bouge pas ! sur la caisse il sont en prise directe plaqués sur la caisse, et une molette de serrage qui rentre dans son logement évidé, je pense que c'est "bordé" de ce coté. - je vais vérifier le support du secondaire avec le comparateur, et aussi le PO. j'ai plus de doute sur l'araignée du coup...le support de secondaire est dans un matériau qui me semble "souple" genre DELRIN en plus léger (poids) et renforcé de fibres ( vendu par TS ). les écrous borgne pourraient s'enfoncer dedans ?! sous l'effet du mouvement de forces ? pour les 4 vis de collim, c'est le côté "télécran" de mon enfance qui me plaisait. j'ai "bêtement" copié la "old school" des amateurs américains qui ne jure que par 4 vis. et finalement c'est très intuitif, mais surtout ne jamais oublié de dévisser la vis opposé en même temps que celle qu'on vis. 4 vis en appuis c'est plus de surface de contact pour maintenir la collimation ! 1380 km en voiture st raphael (var ) lorient sur 3 jours avec clim, canicule...la collim n'avait bougé que de 2 mm.
  9. Bonjour a tous, Après la fabrication de mon dobson (320 miroir artisan) classique à tube serrurier, j'ai une très légère dérive du point laser sur le miroir de la position à 90° à celle de 10° de l'horizontale du "tube". mesuré au pied à coulisse sur une feuille avec une pointe à tracer ( par sur le miroir, mais support carton !) cela donne une dérive de 0.98 mm en oblique ( de 12h à 4h ) pour un longueur focale de 1m58cm env. est-ce tolérable pour du visuel ? c'est à peine visible à l'oeil nu, mais en faisant la collim barlowté au TUBLUG, c'est flagrant .( PO feathertouch - laser HOWIE GLATTER ) pourtant ma construction est "surdimensionnée" pour un 320, plutôt proche des côtes d'un 400 ou 450. ( 8 tubes alu de 25 mm en épaisseur 1,5 mm) quelqu'un à t'il une piste ? ou est-ce tout simplement "normal" ce phénomène de "flexion"résiduelle ? merci de vos réponse.
  10. Voici le résultat en chiffres et en images de mon DOBSON T320, cela pourra toujours donner une indication pour ceux qui fabrique avec une distance focale de F5 pour un 320 mm , établie précisément à 1582 mm par bulletin. - distance primaire secondaire : 1315 mm - distance secondaire à la pupille de sortie du PO ( rentré) : 240 mm - course du PO : 40 mm Pour info, tirage des occulaires par ordre croissant à partir du PO rentré : Myriad/Skywatcher 20 mm /100° : + 10 mm ( ce qui laisse - 10 mm pour tirer plus court) Meade 5 mm MWA 100° : + 20 mm GSO 40 mm / 68° : + 23 mm Meade 15 mm UWA : + 25 mm Nagler Panoptic 24 mm : + 29 mm Nagler 9 mm Type 1 : + 40 mm ( il passe avec l'épaisseur de 9 mm du clicklock BAADER adaptateur 2 vers 1.25') encore merci à tous.
  11. Vraiment Merci à tous. ça devient plus clair maintenant sur la façon d'opérer cette étape. je vais prendre la méthode des lattes en bois carrée en 22 mm qui vont pouvoir remplacer provisoirement les tubes de 25 mm. l'astuce du tube coulissant avec le calque , excellent.... vive le forum ! encore merci.
  12. Ok Toutiet. par exemple, je prendre une lulu 102/4.5 je vise la pointe d'un pin à 100 m, je repère le point focal pour chaque occulaire et je mesure l'écart en cm entre chaque occulaire ( du plus grand le 20 mm au plus petit le 5 mm qui a un plus grand tirage ) et cet écart en cm sera le même à reporter sur le dobson ? c'est bien ça ?
  13. Merci José : Tu pense que je n'arriverai jamais a collimater correctement ? un post sur CN explique que 4 c'est mieux que 3 vis de collim ( plus intuitif, plus de possibilités directionnelles ). peut-être sont-elles mal orientés par rapport au PO. je les ai récupérées sur un ancien support de secondaire "astrosystem". Fredo : le lien où j'ai "sourcer" les fixations des tubes : http://aurorap.com/prod-cage-truss-clamps.htm existe en plusieurs diamètres métriques. mes tubes sont en 25 mm ext. et 1.5 mm épaisseur ( un peu "over size" pour un 320, mais au mois ça "pliera " pas ! ) avec Nathan le boss m'a aussi réalisé le support du primaire. je ne suis pas assez outillé pour travailler l'alu épais, sauf l'araignée fabriquée au dremel dans le l'alu de 4 mm et les branche en acier galva de 0.5 mm . je me suis largement inspiré des "classiques" de chez Obsession Télescope. ( certaines cotes sont d'ailleurs fournies sur leur site, mais pas toutes). j'ai pris les roulements d'altitude chez eux : 120 € les 2 arc en fonte d'alu en diam. 47 cm, avec une section en trapèze pour le centrage permanent pendant les mouvements en altitudes.
  14. Bonjour à tous, j'achève la construction de mon premier Dobson ( 320 mm F5 - optique artisan ) et vient le moment "crucial de déterminer la longueur des tubes à couper. existe t'il une méthode empirique particulière ? comment doivent coïncider les foyers occulaires et primaire ? y a t'il une tolérance ? beaucoup de question dans cette dernière étape que j'avais plus ou moins dégrossie dans la conception et qui maintenant me paraît délicate. j'ai découpé dans une toile nylon la représentation du cône de lumière ( en orange sur la photo ) pour m'aider à y voir plus clair..mis je ne sais pas ou la "plier" excactement à l'endroit du renvoi du secondaire pour m'aider à déterminer la longeur de me tubes. pour info mon primaire à 1582 mm de distance focale (320/f5), la distance du centre du miroir secondaire à la sortie du porte occulaire ( rentré) est de 240 mm. j'ai 40 mm de course sur le PO ( ou + 20 mm / -20mm). mon secondaire à 66 mm de petit axe. j'espère être dans les côtes. de combien doit sortir le cone de lumière àprès la pupille de sortie du PO ? j'ai un occulaire 100 ° 20 mm type skywatcher - un meade 100° 5 mm - un panoptic 24 mm - nagler 9 mm type 1 - un meade UWA 15 mm est-ce que tout ce petit monde va pouvoir passer ? merci beaucoup de vos réponses, je suis un peu perdu. Eric St Raphaël
  15. Réparation oculaire Televue

    exactement celui-là, Nagler 9 mm Type 1, bon... 96 euros, je ne pense pas que les enchères bondissent là dessus, je vais peut-être tenter. merci de l'info.