aubriot

Member
  • Content count

    1100
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by aubriot

  1. mieux qu'amazon

    et encore faut il que le transporteur soit fiable car c'est souvent là que le bas blesse. je commande chez conrad 3 allumes cigares qui ne sont jamais arrivés ......soit disant je n'étais pas présent à mon domicile ( en plein confinement) .
  2. mieux qu'amazon

    Comme quoi la legend urbaine que seul amazon est capable de livrer en peu de temps est faux.😉
  3. Parka tres chaude et imperméable

    Moi j utilise ma combinaison de ski....au moins je l amorti 😂🤣
  4. mieux qu'amazon

    cool OU est aussi rapide la derniere fois cela n'a pas mis 4 jours pour arriver à mon domicile. tu sais si OU fait des soldes cette année ? il y aura peut être une TEC 200 en promo
  5. ASI2600MM

    le rapport prix/pixels est en sa faveur
  6. dans le monde des portes oculaires le nombre de fabricants est assez important et j'en ai découvert un lors d'un achat de tube planétaire . la marque italienne Artesky n'est pas très connue et pourtant elle mériterait de l'être. pour un prix contenu (environs 250€ ) elle vend un Porte-oculaire HQ V2 dédié pour les Schmidt Cassegrains ; les Edge et les Mak ce produit possède de nombreuses options qui ne vous laisserons pas indifférent et risque bien de voler la vedette au Baader SteelTrack Diamond S / C. lors du de la réception du colis , on s'aperçoit qu'il est très bien emballé ; qu'il est très léger et visuellement sa finition vous étonnera. on a l'impression d'avoir entre les mains un feather touch malgré son poids plume de 630gr , il est annoncé pour supporter 5,5 kg avec un tirage de 22mm . ce qui est déjà pas mal pour un porte oculaire de cette gamme ! ces caractéristiques : poids : 630gr Connexion : Filetage SC filetage 24 filet par pouce Raccord en sortie : M54x0,75mm réducteur en 2" et 1,25" vissable sur le filetage M54 tirage : 22mm matière : aluminium déplacement par Crémaillère Capacité de charge : 5,5kg serrage annulaire pour deux pouces molette démultipliée 1:10 dual speed ce porte oculaire se visse directement sur le filetage SC. si l'on enlève son adaptateur on trouve une gorge de 73,5mm sur le porte oculaire et la sortie de cet adaptateur a un filetage de 68,5mm . on vient y mettre la bague de réduction pour avoir le filetage femelle SC le déplacement du tube n'est peut être pas très important mais il est suffisant pour faire la mise au point sur un SC . la crémaillère est remarquablement souple et (petit gadget ) il est fournit avec un cache de protection pour protéger la démultiplication 1/10 . le petit plus de ce porte oculaire réside dans sa sortie ! comme vous avez pu le voir dans son descriptif sa sortie est en M54 et vous avez la possibilité d'acheter un rotateur de champ vissé en M54/M54 de 12,5mm Artesky M54 .... très pratique pour y visser une caméra CMOS sans avoir de porte à faux et la positionner sur 360° un réducteur 2 et 1,25 pouces est fournit de base pour y installer des oculaires ou un RC . l'ensemble se visse là encore sur le filetage M54. que dire de ce focuser : que du bien pour le moment ! le rapport qualité /prix est tout à fait correct et la qualité est au rdv. je vous le conseille bon ciel christophe
  7. il y en a un a vendre dans cette PA https://www.webastro.net/petites_annonces/materiel-complet-suite-arret-astro_63802.htm
  8. laisse tomber la 178MM car bin 2x d'office avec ton tube . la 174MM serait plus adaptée à ton échantillonnage et le champs est nettement plus grand tres bonne pour le lunaire et le solaire
  9. tu as l'apm 2,7x qui est vendu avec l'optique seule
  10. Barlow ou powermate ?

    Ca doit etre sympa de regarder dans une tec 180.par beau temps 500x assuré 😉 Pas trop lourd ni encombrants ?
  11. C est pas le même prix aussi. Apparemment c est le même système optique donc sans menisque sur toute sortie du tube d ou un poids plus leger. Ce qui est interessant c est l ouverture arrière du tube qui permet d ecourter la mise en temperature. Quelque soit les tubes des qu on dépasse les 200mm la mise en temperature est longue
  12. Et le le .NET Framework de microsoft?
  13. J allais te dire de faire les mises a jours windows mais c est ce qu il a du faire. Tu as installé l ascom?
  14. déjà le DO ne prend pas le champs principal mais plutôt le bord du champs qui subit les déformations (coma ) et le vignetage induites par le réducteur . en clair il sera plus difficile de trouver une étoile; ni trop faible ni trop lumineuse pour être suivie; le vignetage et les aberrations qui déformeront ton étoile. comment savoir le champs du DO : tu prends ta 294mc et tu l'as mets à la place de ta 224mc
  15. le choix du chercheur

    beaucoup ne l'utilise plus mais il y a bien un domaine ou il est indispensable : l'observation visuelle avec la mise en station . on ne veut surtout pas s'embarrasser d'un ordinateur ou tout autre systèmes caméra le chercheur comme il se nomme est un élément utile pour trouver l'objet désiré pour ensuite centrer l'astre dans l'oculaire du primaire. il va aussi vous servir à réaliser votre mise en station sur 3 étoiles . son choix dépendra essentiellement du prix que vous voulez y mettre mais surtout de la focale de votre tube ou de la précision de votre monture. on en trouve de tous les modèles , du moins cher au plus cher . , du plus petit au plus perfectionné . il n'y a que l'embarras du choix. celui qu'on retrouve assez fréquemment c'est le chercheur 8x50 ou 9x50 . il est très basique et suffit amplement pour trouver l'objet . par contre son poids n'est pas négligeable : environs 900gr et si on peut s'en passer c'est aussi bien vous avez les chercheurs basiques , les chercheurs laser (point rouge , le telrad ) , l'oculaire réticulé éclairé et le chercheur éclairé réticulé . les quatre derniers demandent de les doter de piles (pas donné) qui si par malheur elles n'ont été correctement éteintes elles se vident à vitesse grand V. du vécu ! comme je le dit plus haut , son choix va dépendre de ce que l'on veut en faire et du prix que l'on veut y mettre. deux paramètres vont entre en jeu : la focale du tube et la précision de votre monture commençons par la focale . plus votre focale est basse et plus le champs apparent est important et inversement lorsque l'on l'augmente cette focale. autant faire une mise en station sur un tube ASA10N d'une focale de 900mm est un jeu d'enfant autant cela devient vite galère lorsqu'on possède un tube de 3375mm comme mon mak Zen 250. voici ce que cela donne avec le même oculaire entre ASA10N et un Zen 250 on comprend vite qu'avec un Zen 250 , c'est un enfer pour trouver l'étoile (et même avec les meilleurs montures qui soient) ou pour faire sa mise en station. ensuite la précision du pointage sera performante si la MES est faite par une monture de qualité. plus votre monture est précise , plus la mise en station peut se faire sur x étoiles , plus l'objet se retrouvera automatiquement dans la champs de votre oculaire . avec la 10 micron , la précision est à la hauteur de ce que l'on peut attendre . avec une mise en station à l'aide de la raquette sur 10 étoiles on peut faire des observations visuelles très facilement et a tous les coups l'astre se trouve au centre de l'oculaire. j'ai commencé par utiliser un pointeur rouge . c'est très basique ,léger mais il ne faut pas s'attendre à des miracles . la précision n'est pas son fort et c'est peu dire . le chercheur classique est un peu plus précis mais cela reste très basique . ceux qui deviennent intéressant c'est le Chercheur 8x50 droit éclairé ou l'oculaire réticulé avec l'illuminateur . avec son système en croix éclairé il permet en effet de pointer l'astre désirée et de réaliser une mise en station assez précise (quelques degrés d'écarts). Au début j'ai utilisé un oculaire 12,5mm mais le grossissement était trop important . depuis j'utilise cet oculaire 20mm mais il ne peut être utilisé en direct que sur des tubes de courtes focales il grossit peu mais ne vous attendez pas à avoir une image parfaite visuellement. il comporte pas mal d'aberration . au delà , c'est plus compliqué voir difficiles.et vous devez opter pour un chercheur réticulé illuminé j'ai donc opté pour une solution plus luxueuse , une TS 60/330 couplé à l'oculaire réticulé mais pour quelle raison , tous le systèmes décrits précédemment ont un défaut commun : l'embase est basique et fausse souvent la parallélisme entre le tube et le chercheur. Et c'est peu dire ! avec une lunette et des anneaux on peut facilement régler le parallélisme de jours pour s'en servir comme chercheur , pour observer ou faire de photographie grand champs. en résumé , voila mon ressenti personnel: si la focale de votre tube est inférieur à F/D 4 et que vous avez une très bonne bonne monture , le chercheur est carrément inutile . si la focale de votre tube est entre F/D 5 et F/D 7 et que vous avez une très bonne monture , l'oculaire réticulé est un plus pour effectuer une bonne MES. si le F/D de votre tube est entre 8 et 10 ,il vous faudra vous doter d'un chercheur même avec une bonne monture au delà vous devrez avoir un chercheur ou lunette réticulé éclairé. dans tous les cas , avec une monture basique il est recommandé d'avoir un chercheur pour ne pas galérer et chercher en vain cet astre. bon ciel Christophe
  16. Power Hub 12v conseils

    @drgkill : tu oublies que ça c'est le prix final revendeur (comme beaucoup ). en réalité le cout réel d'achat par le revendeur est plus proche de 70€ (stock+prestation,frais location , TVA,impots,etc) et comme le constructeur ne travaille pas pour rien il doit produire l'appareil pour moins de 30€ pour rentrer dans ces frais (fabrication,R&D;garantie ,livraison ; TVA , impôts ) toi tu parles de te le faire toi même ....redescend un peu sur terre comme tu fais un comparatif
  17. bonjour, tout le monde la connait : M45 les Pléiades. ce n'est qu'un 1/4 de la zone que j'envisage de faire. ce coté représentera la partie centrale de la photo j'ai un petit soucis de flat mal géré en haut mais cela disparaitra avec la mosaique. c'est le résultat d'une luminance de 50 images de 90s en binning 2x à -20°C avec une ASI1600 mm pro sur ASA 10N peu de traitement juste une réduction du bruit et un empilement. après quel traitement conseillez vous ? bon ciel Christophe
  18. Power Hub 12v conseils

    on dirait de l'USB2 ...donc exit le planétaire et les grosses cam très basique : pas de gestion du point de rosée
  19. trop petite et pas assez sensible
  20. M45 en cours de traitement

    en effet . sait tu comment on peut les atténuer ?
  21. M45 en cours de traitement

    Des que le beau temps sera revenu et que la lune soit en phase descendante...fin de semaine si possible.
  22. M45 en cours de traitement

    rebonjour arnaud , en effet je vais suivre ton conseil et ne réaliser que la montée de l'histogramme sur la mosaique . ce sera plus uniforme au niveau du fond de ciel . merci pour le conseil @+
  23. le pretraitement avec une caméra mono

    depuis la dernière version de Pixinsight le scrip subframe selector n'existe plus et c'est bien dommage ! pour y remédier vous devrez récupérer votre ancien répertoire ou télécharger ce lien . le répertoire devra etre mis sur C:\Program Files\PixInsight\src\scripts\mschuster ensuite il vous suffit de recréer le lien file path si cela ne marche pas. c'est aussi simple que ça SubframeSelector.zip
  24. lorsqu'on réalise des poses sur un objet céleste en mono on réalise le plus souvent du LRVB quand on commence (c'est mon cas) . L pour Luminance R pour Rouge V pour Vert B pour Bleu ce qu'il faut comprendre c'est que toute l'information se trouve dans les brutes luminances et les couches RVB ne sont la que pour rajouter la couche couleur. plus vous ferez de poses L plus les détails ressortiront ! mais il y a une étape que l'on ne doit pas négliger : les DOF (Dark ,Offset et Flat ) . je trouve que ce site en parle très bien Astrophotographie : Dark – Flat – Offset ou avec celui ci en video DOF Cela peut paraitre ch... mais c'est un passage obligé pour avoir un résultat à la hauteur de ces attentes. en résumé lorsqu'on fait des photos en mono on se doit de réaliser - des images en L ( une bonne soixantaine voir plus ) - des images en R (entre 20 et 30 ) - des images en V (entre 20 et 30 ) - des images en B (entre 20 et 30 ) en gardant la même MAP ( mise au point) et le même cadrage (pour les flats) , on va réaliser - des darks ( une bonne soixantaine ) - des offsets ( une bonne centaine ) - des flats en filtre L (entre 20 et 30 ) - des flats en filtre R (entre 20 et 30 ) - des flats en filtre V (entre 20 et 30 ) - et des flats en filtre B (entre 20 et 30 ) cela représente à peut prêt 500 photos rien que pour avoir une seule image finale le logiciel Prims c'est très bien les gérer et il a un module pour réaliser ces DOF. il vous nommera tout les fichiers suivant le nom, la date , le filtre utilisé , la T° et le temps d'exposition mais avant de shooter , il faut bien s'assurer que les filtres soient bien positionnés dans le bon sens et éviter au maximum les parasites provoqués par les lumières des lampadaires l'effet du gradian (avec renforcement de l'exposition sous pixinsight) avec ou sans pare buée. : la première image montre un coté plus sombre en haut et plus éclairée en bas à gauche provoqué par des lampadaires. la deuxième photo a été prise avec l'adjonction d'un pare buée qui élimine en partie ces parasites lumineux. l'effet est garantie ! la ASI 1600mm pro provoque des halos et des micros lentilles mais c'est pire quand les filtres sont montés à l'envers. c'est assez flagrants sur les étoiles très lumineuses je sais elle est moche (ciel trop sombre,traitement couleur mal fait ,etc....) mais c'est surtout pour vous montrer les fameux effets du aux micros lentilles les Darks : les darks doivent être fait à peu prêt une fois tous les 6 mois et à la même température des poses réalisées. ainsi si vous faites des brutes de 10s sous -20°C avec un gain de 138 et un offset de 30 , vous devrez faire des darks de 10s sous -20°C avec un gain de 138 et un offset de 30 ils se font dans le noir mais quand je dis le noir c'est le noir total . même avec un capuchon sur le tube il se peut que de la lumière puisse passer derrière le tube ou par une fente du capuchon. ces poses peuvent se faire de jour , sans le tube du moment que le capteur est dans le noir total ! sur une ASI 1600 , je pose le plus souvent avec un delta de T° de -20°C que ce soit en hivers ou en été tout en évitant d'atteindre la puissance de refroidissement maximale. pourquoi ? il se peut que la température externe fluctue et vous allez vous retrouver avec des poses avec différentes températures ( surtout si elle monte) . donc le dark n'aura pas le même résultat sur chacune des brutes . on se donne une marge de de + ou -0,5°C. après il faudra refaire des darks pour les photos prises avec un tel décalage . sur prism je programme une montée de température par palier pour atteindre 85% de la puissance fournie. cela me laisse ainsi une marge pour la correction au cas ou. Les offset : ils se font de la même manière que les darks (dans le noir) mais avec des poses très très courtes. prism le fait par le même module et il se chargera de régler le temps automatiquement pour obtenir des offsets de bonne qualités ils sont très simples à réaliser et ils peuvent se faire de journée de la même façon que les dark ( capuchon mis et température à l'identique) les Flats : ce sont les plus durs à réaliser : on doit exposer le capteur à une lumière uniforme et ce dans le but de faire ressortir toutes les tâches et poussières. pour cela on utilise un générateur de flats . donc si je fais des poses en L, j'ai pour principe de mettre le générateur de flats juste après pour conserver la même map , la même température et le même cadrage il en sera de même pour les couches R,V,B beaucoup préconisent qu'ils soient fait au 2/3 de l'histogramme. mais qu'est ce que cela veut dire ? sur un capteur 16bits de données on a 16² soit 65536 niveaux de gris possibles . dans notre cas on devra se retrouver aux alentour de 43690 . c'est comme ça que je l'ai compris la dernière mise à jour de Prims calcule automatiquement le temps d'exposition pour obtenir cette moyenne d'exposition. A vous de régler l’écran générateur de flats pour qu'il ne soit ni trop faible ni trop fort en éclairage pour le prétraitement , j'ai suivi le process de Zloch team astro PixInsight TRT 00 il est simple , clair et très efficace . tout le traitement se réalise sur le logiciel très connu "PixInsight" Au préalable vous devrez organiser vos répertoires pour classer les brutes des DOF et éviter ainsi les erreurs de traitements ensuite il vous suffira de lancer le logiciel pixinsight et d'aller chercher le process icons que j'ai mis à disposition en pièce jointe ce process icons permet d'effectuer toutes les taches décrites ci dessous . il se charge par un clic droit "process Icons" , "load process Icons" et est référencés sous .xpsm les étapes de traitements : 1 - création du master offset 2 - création du master Dark 3 - création du master Flat pour chaque couche LRVB 4 - calibration des images pour enlever les parasites , les bruits induits (traitement des images avec les DOF ). 5 - une correction cosmétique pour enlever les pixels chauds 6 - un alignement des images (il y a toujours des décalages dans les prises de vues) 7 - un empilement basique pour cropper toutes les images (réduction des bords ) et les avoir aux mêmes dimensions 8 - une réduction du bruit de fond sur toutes les images 9 -une netteté optimisées et enfin un empilement des images de chaque couche L ,R,V,B. vous obtenez ainsi les brutes finaux que seront après traitement empilés pour obtenir une image finale mais avant de clore je vais vous montrer les effets que l'on peut avoir si le traitement est mal fait les darks mal traités que l'on voit sur les deux cotés de l'image de M92. résultat des flats mal "gérés" lors de la prise des clichés j'ai mis le process icon qui permet de pré-traiter de ces images brutes sur PixInsight Christophe Bon ciel prétraitements brutes.xpsm