aubriot

Member
  • Content count

    1100
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by aubriot

  1. APM 2,7x

    bonjour, je recherche une barlow 2,7x ED Comacorr merci d'avance
  2. 3,8 précisément sans correcteur 3,6 pour le 3 pouces et 2,8 pour le 2 pouces. Tu peux trouver les tubes et certains correcteurs 2 pouces et 4 pouces encore sur un site americain bien connu optcorp. Je suis tombe par hasard en cherchant un correcteur 3 pouces 0,75x que je n ai jamais trouvé.
  3. le choix d'un Newton

    c'est une question souvent posée par les débutants qui ne veulent pas trop investir et ne veulent surtout pas se retrouver avec un tube compliqué à gérer. ceci n'est que le reflet de mon ressenti et de mon expérience dans ce domaine schématiquement deux paramètres vont être pris en compte par l'Astram : le diamètre et la focale du tube . hors s’arrêter à ces deux valeurs ne va pas vous aidez pour autant si vous ne prenez pas d'autres paramètres en compte commençons par le diamètre : plus il est grand et plus il est évident que vous collecterez de photons . comparez ceci à une bassine avec un entonnoir qui va recueillir de l'eau sous une pluie battante . la résolution de l’appareil sera d’autant plus grande que le diamètre du tube optique sera élevé. Ainsi, plus grand est le diamètre, plus vous percevrez les détails des objets que vous observerez. mais cela va induire deux problèmes principaux : le poids de l'instrument et le diamètre du télescope . autant il est facile de mettre un télescope de 10kg au diamètre raisonnable sur une monture , autant cela devient très compliqué lorsqu'on veut poser un tube de 20kg ayant un tube de 30cm de diamètre. si vous débutez et que vous êtes souvent mobile limitez vous au 200/250mm votre monture vous dira aussi merci et le prix de celle ci sera aussi infiniment moins chère. dans tous les cas , misez tout sur la monture pour avoir le meilleur suivi passons maintenant à la focale : c'est le deuxième paramètre qui va rentrer en jeu et pour faire simple : la focale c'est la distance parcourue par la lumière dans le tube optique jusqu'au capteur. - plus la focale est courte et plus le F/D est court (le grossissement est faible et la luminosité est importante). le champs est plus grand et vous collecterez plus de photons en un minimum de temps. vous pourrez a ce moment faire de grandes étendues du ciel et de nébuleuses - plus la focale est importante et plus le F/D est élevé (le grossissement est important et la luminosité est faible ) . plus le champs est réduit et plus les temps de poses seront longs : il sera plus dédié aux galaxies et aux amas de galaxies quelle focale prendre alors ? l'avantage revient aux courtes focales pour les raisons suivantes : - Le tube est plus court et est donc moins sensible au vent - Il est plus facile d'augmenter la focale que de la réduire sur un newton. des correcteurs de coma en 2 pouces < 1x sont plus rares et surtout plus chers . - Les poses sont plus courtes et quand on y a gouté on ne peut plus s'en passer. - Si votre monture ne peut tenir plus de 2mn en suivi vous devrez faire de l'autoguidage et là les choses se compliquent - Si vous désirez faire des galaxies il vous suffira alors de remplacer votre correcteur de coma par une Barlow corrigé du style APM 1,5x ou 2,7x - le poids du tube est aussi moindre. votre dos vous remerciera - la collimation est plus pratique à réaliser même si elle est plus difficile à avoir . je m'explique : vous comprendrez vite que plus le tube est court plus il est facile d'avoir l’œil à l'oculaire tout en tournant la clé pour régler le primaire . alors certains me diront : il suffit d'utiliser un laser... en effet mais encore faut il qu'il soit bien collimaté et il ne sera jamais aussi précis que le système Cas'eyes. Autant de paramètres qui militent pour les newtons à courtes focales même si le prix est un peu plus élevé et la MAP un peu plus difficile à réaliser. si votre niveau de connaissance et d'exigence est assez haut partez sur un tube en F/D de 4 . un F/D de 4 demande d'être précis sur le montage sinon les défauts vont vite se voir . par contre si vous débutez privilégiez le F/D à 5 pour ensuite passer à plus faible. alors vous me direz : mais pourquoi ne pas prendre un gros diamètre avec une courte focale ? en effet mais comme vous pouvez le remarquer sur les sites de ventes : avoir un gros tube avec un F/D très bas coute très cher. des que l'on dépasse le seuil fatidique de F/D : 4 , il faut des miroirs stables en températures; des tubes en carbone , des PO de qualités et surtout avoir une collimation faite au petit oignon. et là on n'est plus dans la même gamme de prix. il y a aussi un autre avantage à prendre des focales courtes : l'échantillonnage va vous permettre d'opter pour les nouvelles caméras CMOS je ne dis pas que les caméra CCD sont "mauvaises " mais la technologie est arrêtée et elle est vieillissante dans pas mal de domaines prenons comme exemple trois tubes de la même marque (très connue des astrams ) mais avec des diamètres et des focales différentes en ventes sur le marché : - Le Tube optique Newton 200/800 Sky-Watcher Black Diamond Dual Speed 550€ - Le Tube optique Newton 250/1000 Sky-Watcher Black Diamond Dual Speed à 700€ - Le Tube optique Sky-Watcher 300/1500 Black Diamond Dual Speed 900€ grâce à cet applicatif vous allez pouvoir choisir le type de caméra que vous pourrez adapter . tout dépendra de votre échantillonnage https://astronomy.tools/calculators/ccd_suitability - Pour le premier tube : une caméra du type ASI1600mm pro avec des pixels de 3,8µm conviendra parfaitement si votre seeing se trouve entre 2" et 4" pour le FWHM. la résolution se trouve à 0,98"/pixel - Pour le deuxième tube : vous comprenez vite que la ASI 294mm pro avec des pixels de 4,63 µm pourra convenir avec une résolution se trouve à 0,96"/pixel pour un FWHM entre 2" et 4" . mais il ne faut pas que votre seeing soit plus mauvais car à ce moment là il vous faudra passer a des caméras avec des pixels plus gros et pas de toute premières jeunesses technologiquement . comme les caméras à base du capteur kaf8300 avec des pixels sont à 5,4 µm. Après il est possible de faire du binning logiciel avec les caméra CMOS mais la résolution va en partir fortement . - Pour le troisième tube : cela empire puisque là il faut carrément passer aux capteurs ayant des pixels de 7,4µm ou 9µm pour avoir un échantillonnage de 1"/pixel. la encore vous devrez opter pour des caméras CCD du type ATIK4000 car il n'existe pas de caméra CMOS avec ce type de pixel . vu le prix , je trouve que les performances des CCD sont globalement en retrait : une résolution plus basse , des débits plus faibles ,un bruit plus important ; un QE plus faible ....cela ne veut pas pour autant dire qu'elles sont mauvaises puisqu'elles sont encore utilisées dans certains domaines de l'astronomie ou elles excellent. il faut bien le reconnaitre , aujourd'hui les caméras qui sortent sur le marché ont des capteurs CMOS avec de petits pixels pour des performances plus importantes et un prix contenu. le point à prendre en compte est le lieux d'observation avec l'échelle de borthe Echelle de Bortle plus celui ci est élevé plus votre tube ayant un F/D bas sera parasité . des que l'on se trouve dans un endroit ou le borthe est > 7 il est conseillé de rester avec un tube de F/D mini de 5 sachez aussi qu'un lampadaire ou un mur très proche de votre set-up peut vous donner du fil a retordre . le pare buée sera d'office nécessaire et le gradian sera difficile à enlever. lien pour le choix d'observation carte AVEX et le dernier point est le choix de la monture qui n'est pas à prendre à la légère : c'est l'élément principal ! celui dont il faut être attentif !. sans une bonne monture : pas de bon suivi ; pas de possibilité de porter de gros tube bien lourds ; pas de stabilité il vaut mieux une bonne monture avec un tube plus modeste que l'inverse . bon ciel Christophe
  4. Pixinsight te permet aussi de les retrouver. C est assez simple. Deux clic et c est fait. qu Aladin te le fait aussi avec une bdd hallucinante et dans des gammes de fréquences differentes.
  5. Tu as deux modèles de raquettes pour le tcf leo. Moi j ai pris la plus simple.elle se branche sur le modulede gestion.
  6. Mak 180 / Dob 305

    salut. visuel mais dans quel domaine ?
  7. sauf qu'un RC si il est mal positionné ou que son miroir plan n'est pas parfaitement placé cela fausse la collimation
  8. Lunette, Newton ou SC?

    et pas qu'un peu . je parle en connaissance de cause pour avoir une AT106 et un Zen 250 (avant un meade 10 pouces ) . tant que tu es en fixe ce n'est pas un soucis mais quand tu es en "semi nomade" c'est une autre histoire : tu poses et tu déposes en fin de soirée. - la mise en station : ce n'est pas une partie de plaisir voir même une galère : passer son temps à régler le secondaire en début de soirée (oui oui ça se dérègle facilement), faire la mise en station avec un grossissement plus important n'est pas simple même en prenant 10 étoiles (même avec une 10 micron). apres tu peux t'en passer mais bonjour le suivi - la précision de pointage : pointer l'objet à côté ( rare sont les fois ou elle se trouve dans le champs) en ayant une MES grossière est souvent le quotidien. apres réglage le suivi sur la 10 micron se fait correctement - la mise en température : minima 1 heure avant d'être optimum avec un tube fermé - la buée sur la lame de schmidt : je ne parle même pas du pare buée et de la résistance chauffante obligatoire surtout en ce moment. => module de gestion de temp obligatoire - la mise au point : le shifting et passer son temps à tourner cette P... de molette beaucoup oublie aussi que le diamètre c'est bien mais des que tu dépasses les 200 mm les moments d'observations sont rares à 2x (voir exceptionnels) ensuite il est plus simple d'augmenter une focale que de la réduire même si cela demande des rallonges la lunette je la pose avec 30 mn de mise en temp et je fais une MES sur trois étoiles en 15mn . je pointe l'objet et je mets la barlow . avec le Zen 250 : plus d'une heure de pose , une MES des plus compliqués , un centrage pas des plus simples et surtout des conditions idéales pour le faire apres chacun fait comme il veut....mais si c'est pour passer 1h 30 mn a tout installer pour une heure d'observations je sors même pas le tube
  9. continuant à tester ma barlow APM 1,7x , j'ai orienté le tube vers une galaxie très petite et d'une magnitude supérieure à 10 ...... la galaxie NGC7331 . c'est une galaxie barrée qui se situe à 42,4 millions d'années lumière dans la constellation de pégase et de dimension de 100 000 Al. sa magnitude apparente étant de 10,65 , elle se prêtait donc à réaliser ce test et surtout vérifier les capacités de mon spot .....il faut bien le reconnaitre ce n'est pas le meilleur que l'on est pu voir suivant clear outside ma magnitude limite serait de 20,26 alors pourquoi NGC7331 ? en cette période elle est assez haute et vu que mon champs d'observation va du nord Est au Sud Ouest cela me permettait de la photographier en début de soirée sans avoir de retournement de la monture ce n'est pas la photo du siècle et j'aurai du certainement dû doubler la durée des poses 70 x 120 s sur la couche de luminance 20 x120 s sur les couches R, V et B 100 prises d'offset 30 Flats sur chaque couche et 50 x 120s de poses en Dark à -29°C les brutes vont me permettre de connaitre la magnitude limite que l'on peut atteindre sur ce site en utilisant Prism V10 sur une brute (donc linéaire ) on peut avoir l'ensemble des informations recensées sur cette image. dans un premier temps , il faut effectuer une analyse d'astrométrie avec étalonnage sur une position inconnue . après qu'il est trouvé la position d'une quarantaine d'étoiles vous allez devoir effectuer un étalonnage photométrique à partir d'un catalogue comme UCAC 4 il va en ressortir 3 graphiques recensant l'ensemble des étoiles trouvées sur cette photo et un tableau permettant de connaitre la magnitude limite atteinte . comme vous pouvez le voir , la magnitude limite de 20.073 correspond bien a ce qui est prédit par clear outside voici NGC7331 en couleur. j'ai encore beaucoup de mal à bien restituer la couleur ..... bon ciel Christophe
  10. Lunette, Newton ou SC?

    La lunette sans aucun doute mais de bonne de qualité avec un bon PO. - ne demande pas de collimation - mise en température rapide moins de 30 mn - tourne autour des 10kg - certaines se retractent ou comportent une poignée pour les trimballer - pratique pour l observation visuelle mais besoin d une bonne barlow.
  11. Monture iOptron CEM70G GoTo

    non pas au niveau du frein qui je pense doit être efficace mais plus sur l'usure de l'engrenage apparemment en acier (roue dentée ,roulement ,etc...) dans le temps . Roue dentée en AD : Ø 151 mm, 248 dents, acier Roue dentée en DEC : Ø 151 mm, 248 dents, acier Axe AD : Ø 55 mm, acier Axe DEC : Ø 55 mm, acier je ne forcerais pas sur le poids car je trouve que 30kg sur une monture de 13kg ça fait beaucoup. le temps nous le dira
  12. Monture iOptron CEM70G GoTo

    Quand je vois les options rajoutées sur cette monture, je trouve qu un bond a ete fait dans le monde des montures équatoriales reléguant certaines montures au monde des dinosaures. Je ne quiffe pas trop sur le systeme d engrenage mais le produit a l air d etre mature
  13. merci pour tous vos conseils. hier le temps s'y prêtant par le fait que le beau temps était de mise et que l'humidité était elle aussi bien présente , j'en ai profité pour refaire M45 j'ai donc mis une une résistance comme prévue sur le secondaire et une résistance principale sur l'extérieur du tube au niveau du primaire . comme l'ensemble est collé la chaleur de cette résistance extérieure permet sa diffusion sur le barillet puis sur le miroir primaire en fin de séance après 4h00 de photographie j'ai vérifié l'état du primaire : rien . même pas une goutte d'eau malgré une humidité de 80% ! Je ne constate aucune dégradation de l'image . c'est une brute de 90s en luminance sous -20°C avec une ASI1600 mm pro
  14. comme à peu prêt tous , on est confronté au même soucis : l'humidité. bien qu'ayant un ventilo au cul de mon newton et n'enlevant qu'au dernier moment le cache qui ferme le tube , j'ai des soucis d'humidité sur le miroir primaire malgré l'ajout d'un pare buée. je protège maintenant le secondaire par une résistance chauffante et je me posais la question quand à l'ajout d'une résistance chauffante au niveau du primaire sur le tube. est ce raisonnable ou vais je vers des problématiques de turbulences dans le tube ? ne devrais pas plutôt ventiler plus souvent ?
  15. bonjour, j'envisage d'acheter un correcteur de coma en 3 pouces pour mon ASA10N afin de me passer de ma lulu 106/700. mais je ne trouve que des réducteurs ASA 0,73x en 2 pouces . suivant vous celui ci serait il approprié ? https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p5092_TS-Optics-NEWTON-Coma-Corrector-0-85x-Reducer---big-Sensors---3--connection.html existe t'il en O,75x en 3 pouces ? merci d'avance
  16. Ventilation du primaire.

    moi je percerais dans le support du tube : meilleur fixation sans gêner les vis de reglage
  17. Ventilation du primaire.

    Tu decoupes une plaque (ou une impression3D) et tu y fixes ton ventilo.
  18. Ventilation du primaire.

    vu le prix cela fait cher l'inter et la prise . en moins cher https://www.ldlc.com/fiche/PB00222743.html au pire tu vas dans une décharge et tu recuperes un ventilo d'un ancien boitier PC.
  19. Matériel à l'extérieur sous abri

    au pire tu mets des pack absorbants d'humidité . très efficace dans les lieux humides
  20. Matériel à l'extérieur sous abri

    Et bien souvent les composants sont de médiocres qualités. Quand aux soudures a froids dans des bains....tres tres rapides.coute cher la soudure.😂 Pour eviter ces composants ...le prix est souvent un temoins de la qualité des composants. ensuite les marges de températures de fonctionnement.
  21. Vernis de tropicalisation

    rassure moi tu n'as pas racheté le même ? ce focuser n'a aucune protection contre l'humidité et il est fort probable qua le rotor est aussi pris l'humidité
  22. Correcteur de tilt

    salut @FRANKASTRO64 . c'est un cache de protection pour éviter la buée , je préfère attendre le point de rosée ce qui m'évite souvent de rajouter une résistance. au moins là j'étais sur que le tube soit à la bonne température
  23. Correcteur de tilt

    je vais donc laisser cette 1600 mm pro sur la barlow et mettre ma future cam 24x36 sur le correcteur wynne 3 pouces
  24. Correcteur de tilt

    imaginons que le tilt ne provient ni du PO , ni de la caméra mais du réducteur 3"/2" et qu'on le dépose assez régulièrement l'ensemble reduc+raf+cam. ce n'est qu'une supputation ! est ce que le correcteur de tilt posé après la raf puisse corriger ce tilt du réducteur vu que le serrage du PO c'est du split clamp ?